vendredi, décembre 31, 2004

LES RESEAUX LIBANAIS DE OULD TAYA

ils sont très vindicatifs et rancunièers chez afrique éducation, pour notrebonheur à tous !ils n'ont pas pardonner à ould taya de les interdire, mais en réalité lui neles a pas interdit mais fawaz, propriétaire de la librerie "vent du sud"unique distributeur de l'hebdo, leur a signifier qu'il ne distribuerait plusleurs journal, ceci suite à un article très virulent vis-à-vis de ould taya,signé par diallo bios, un journaliste mauritanien.est-ce une initiative de vawaz, ou bien l'idée vient d'en haut