dimanche, janvier 16, 2005

les ragots des salons nouakchottois

Soueid'ahmed ould zein a décidément du mal avec les femmes, après qu'el betoulmint sneiyd emmou a réfusée ses avances, il a fait courir le bruit commequoi el betoul est la maîtresse de boydiel ould hoummeid, la rumeur atellement enflée que le mari d'el betoul, haddayé ould taya ( cousin duprésident ) s'est vu obligé de divoscer de son épouse, par crainte duscandal.il faut admettre que soueid ahmed a un réseau très éficace de propagationde rumeurs ( trafiquants d'alcool, de hachiche, de dévises, proxénètes ...etc ).des jours après, il n'était pas rare de croiser la pauvre el betoul quierre dans les artères de nouakchott, et quand elle croise une connaissance,elle se croit obliger de se justifier en disant : "il ne faut pas croire ceque les gens disent, je ne connais boydiel qu'au sein du PRDS, c'est desrumeurs de ould zein!".évidament, personne ne la croit, et plus la pauvre en rajouter, plus lesgens la prenne pour une folle, à tel point que les mauvaises languesnouakchottoises ( dont j'en fait parti ), on finie par la surnommer "elghayra", qui veut dire "la jalouse".pauvre el betoul, elle est devenu folle parce que, d'après elle, elle arefusé de faire comme les autres, qui sont aiche mint ahmed tolba, nahamint meknass, dié ba et tant d'autres, pour mémoire, la 1ère est lamâitresse de brahim ould abdallahi, et les 2 autres sont les maîtresses duprésident, sachant que naha est l'épouse de brahim et aiche est la 1èredame, c'est bon, vous y êtes ?si vous n'y comprenez rien, c'est normal, cette partouze géanteau sommet del'état, c'est pire que rome du temps des borgia.X OULD Y