dimanche, janvier 09, 2005

Re: PETITION POUR LA LIBERATION DES OPPOSANTS POLITIQUES EN MAURITANIE

mais qu'est ce qu'il ont, nos opposants, des pétitions et contres pétitions? ils n'ont pas encore compris que ould taya se fous épérdument despétitions ? que le seul langage qu'il parle correctement c'est celui duplus fort ? il y'a quelques jours, des militants boutilimitois du RFD ontlancés une pétition pour la libération de ahmed ould daddah seul. les raressignatures mauritaniennes qu'ils ont réussi à récoltées commencent à seretirer, en catimini, se rendant soudainement compte de la manipulation,comme si elle n'était pas visible pour quiconque lisait le texte originale.les signatures des étrangers n'ont aucun sens, en général c'est des gens debonne foi, dont les assistantes ou sécretaires répondent positivement parmail à toute sorte de sollicitations émanents de tout en tas de causes, jevous demande d'en faire l'éxpérience : taper le nom de abraham serfati, parexemple, sur n'importe quel moteur de recherche, une fois que vous êtesdans un site web qui lui est dédié, cliquez sur "contactez-nous" et diteque vous demandez la libération de huang-su-kong-tang, prisonnier politiqueen birmanie, il vous répondera que lui aussi !comme le RFD ne s'est pas démarqué d'une telle pétition, nous étionsentrain de nous demander si le grand parti n'approuve pas la chose, etvoila que sa section de bruxelles, croyant réctifier le tire, commet uneboulette encore plus énorme : elle demande la libération de ahmed, khouna,horma, et jemil, tout en demandant un procès équitable ( entre nous, c'estun peu tard ! ) pour les putschistes.quelle boulette, me dite vous ? et mohamed el hacen ould dedew, et elmoctar ould mohamed moussa ? quelqu'un qui se trouvait aux cotés d'ahmedould daddah le jour de l'arrestation de jemil, pendant la crise desislamistes, en mai 2003 m'a dit qu'ahmed était en train de faire cespremiers contactes quand il apprend l'arrestation de ould dedew, ànouadhibou, et là c'est comme si le ciel lui tombais sur la tête, il avaitdit : "ces gens n'ont plus aucun scrupule". et le jour des obsèques democtar ould daddah, que Dieu ait son âme, à el baâlatiya, ahmed avaitdemandé à ould dedew de faire "telghim" sur la tombe. ceci pour vous direque celui qui veux séparer ould daddah de ould dedew se foure le doigt dansl'oeil ! quand à ould mohamed moussa, je cite juste cette phrase de cheikhzaed, que Dieu ait son âme, quand il avait invité le corps diplomatique àun diner, et qu'il avait demander au protocole, une heure avant lacérémonie : "qui est déjà arrivée?" reponse : "docteur el moctar ouldmohamed moussa, altesse", il dit : "alors tout le corps diplomatique dumond musulman est déjà là !".toute est une question d'équilibre, et c'est valable en politique plusqu'ailleure, il se sert à rien d'avoir des pneux Ferrari si c'est pour lesmonter sur une 2CV !