mercredi, mars 02, 2005

pour clore le débat : la vérité sur zein ould zeidane

j'entend, par ci-par là, le CV de zein, les études de zein, zein a dit,zein a fait ... pour couper court à ce faut débat, je vous livre, une bonnefois pour toute, la vérité sur cet individu : zein ould zeidane esttitulaire d’une maitrise en mathématiques(sénégal), d’un DEA en économétrie (nice) et d’undoctorat en mathématique soutenu, comble de la bizarrerie, dans un serviceacadémique dépendant du département économie !!(nice). il a été recruté à l’université de nouakchotten 1996 comme professeur de mathématiques. il a passéenviron un an à ne faire que ça. il a, un an après,travaillé avec ould bouammatou à la GBM qui lui avaitfinancé un stage de 6 mois à bruxelles. à son retour,bouammatou lui avait dit, lors d’une réunion deroutine, qu’il est notoirement incompétent (enté manak saleh el chi). il adit : ne m'insultez pas (la tezlag vié), bouammatou lui avait répondu : cen'est pas une insulte, c'est la vérité (hadhi mahi zalgé, hadha ella elhag), il a démissionné immédiatement après.il s’est marié juste après avec jemila mint deff,fille du commissaire de police deff ould bebana et de nejattmint boukhreiss, sœur de moulaye ould boukhreiss,élevée par moulaye. quelques semaines après son mariage, mohamedould nani, qui respire par moulaye ould boukhreiss, l’arecruté au ministère des affaires économiques et dudéveloppement, comme expert à la direction du plan, surle compte d’une ligne budgétaire du PNUD.un an après, jean mazurel, à l’époque représentant dela banque mondiale à nouakchott, ami et corrompu demoulaye ould boukhreiss, a, suite à une demande demoulaye, recruté zein comme économiste local à lamission de la banque mondiale à nouakchott. au coursde ce passage, zein a été utilisé par moulaye ouldboukhreiss, sur demande de bouammatou, pour piper leprojet de privatisation du secteur destélécommunications. un énorme pot de vin a été partagéentre mazurel, zein, colonel ould mohamed el kory (àl’époque directeur général de mauritel) et ould cheikhmohamedou (président de l’autorité de régulation).pendant ce passage, zein a intégré un réseauparticulièrement mafiosi composé de el abadila ouldberrou (représentant des smassides au commissariat à lalutte contra la pauvreté et principal prédateur desressources de cette institution), hamada ould abed (unidawali conseiller de ould nany et principal prédateurdes ressources du ministère des affaires économiqueset du développement), abba ould ahmed tolba (àl’époque tout nouveau au ministère). ce mini réseaumafiosi s’est employé entre 2000 et 2003 à pillertoutes les ressources issus des PPTE (rééchelonnementde la dette en faveur des pays pauvres très endettés)dont les trois clés sont détenus par le commissariat àla lutte contre la pauvreté, le ministère des affaireséconomiques et la mission de la banque mondiale.dans le cadre d’une nouvelle approche de la gestion dudéveloppement, dit participatif, qui vise à une plusgrande participation des acteurs de la société civiledans le contrôle de la gestion des politiquespubliques, ACBF (african capacity building fund) afinancé un projet dénommé CMAP (centre mauritanien d’analysede politiques. conformément aux résultats de lasélection des dossiers, la direction du centre devaitêtre accordée à silly gandéga (ex-économiste principaldu pnud-nouakchott pendant 20 ans). l’intervention demoulaye ould boukhreiss a obligé ould nany a revenirsur cette décision et notifier à ACBF que ça sera zeinou rien. zein est devenu alors directeur du centre oùil s’est occupé à trafiquer les données statistiqueséconomiques et sociales pour justifier la gabégie dusystème auprès de la banque mondiale, du fond monetaire international etd’ACBF. zein a nommé moulaye ould mahmoudi ouldboukhreiss au poste de directeur administratif et financier du centre(moulaye nedétient même pas le bac, et, encore mois, autre chose). il afait embocher sa femme jemila au commissariat à la luttecontre la pauvreté, moyennant une extraordinaireopération de chantage exercée sur el abadila ould berrou.zein, après la faiblesse de moulaye ould boukhreissesuite à son départ de l’armée a, utilisant abba ouldahmed tolba, systématiquement intégré le réseau deaiche mint ahmed tolba, femme du président, qui l’a, juste après, propulséà laprésidence comme conseiller, et ensuite comme gouverneur de la banquecentrale de mauritanie, poste qu'il occupe à ce jour.(trois jours après son arrivée à la BCM, il a obligéhammade ould meimou, commissaire à la lutte contre la pauvreté, à nommer safemme jemila, au poste de coordinatrice de l’action du commissariat, ànouakchott).aujourd’hui, zein ne reçoit que les ordres de mintahmed tolba ou ceux de son proche cousin abba à quiaicha permet une mainmise totale sur le ministère desaffaires économiques et du développement. zein, devenant intouchable mêmepour les longs bras de lamafia classique, a pris de l’ampleur. outre lescentres d’intérêt de mint ahmed tolba, il fait commebon lui semble à la BCM. à ce jour, deux grandsscandales ont été récensés. une autorisation de changeC4 (normalement exclusive aux bureaux de change)accordée à un proche parent de zein pour un montant de600.000€ et, à deux reprises, des ventes de devisessur le marché parallèle opérées, toutes les deux, encachette par des agents de zein pour un montant globalde 2.900.000€ (il en a donc empoché le différentielentre les deux taux, soit environ 100 ouguiyas pourchaque euro, soit une plus value de 60 millions douguiya pour la première,et 290 millions pour la deuxième, totale : 350 millions d'ouguiya, net, enquelques jours !!!). donc, zein est le nouvel homme mauritanien parexcellence, il a vite compris que les diplomes, vrais ou faux, ne valentrien, ce qui compte, pour qui veut réussire et s'enrichir rapidement, c'estde nouer les bonnes alliances, matrimoniales et autres. pour revenir à sonCV, deux lignes comptent : il est marié avec la fille adoptive (etpréférée) de moulaye ould boukreiss, et il est l'agent attitré de mintahmed tolba, qui a l'oreille du président, et à ce double titre, il peuttout se permettre. dès lors, le reste de son CV compte peu.

4 Comments:

Anonymous Anonyme said...

tout d'abord je tiens a féliciter l'ame et la conscience très jalouse de M X OULD Y, vis a vis de ce pays de plus en plus misérable. mais je tiens aussi a lui demander de bien vérifier ses informations afin de pouvoir ganger la crédibilité totale. dans votre article "pour clore le débat : la vérité sur zein ould zeidane"
vous avez parlé de MOULAY OULD MAHMOUI en disant ceci:zein a nommé moulaye ould mahmoudi ouldboukhreiss au poste de directeur administratif et financier du centre(moulaye nedétient même pas le bac, et, encore mois, autre chose).
A ma connaissace personnelle, Molay a eu son bac au lycée au lycée théodore monod de NKCHTT.
deug d'économie à nouakchott (major de sa promotion)
bachelor en économie de l'Université du Quebec à Montréal
puis Master en Finances .

15 mars, 2005 15:26  
Blogger X Ould Y said...

Merci pour les information,

19 mars, 2005 02:09  
Anonymous Anonyme said...

x ould y i'm really disapointed about you i was your biggest fan but this time you fucked up big time in 1997 i was in nice in my first year of economy at the university of nice sophia antipolis and i happened to meet the cutest and nicest couple ever:zein and jemila and they didn't finish before the end of that year so unless zein had a twin brother i don't see how he could have graduated in 1996 please my dear in the future double check your sources .
amina

14 août, 2008 22:20  
Blogger Reema dsouza said...

Votre travail m’a beaucoup surpris car ça fait longtemps que je n’ai pas trouvé comme ce magnifique partage.

voyance mail gratuit en ligne

19 mars, 2018 13:25  

Enregistrer un commentaire

<< Home