dimanche, avril 24, 2005

taya à akjoujt : un homme avérti en vaut deux

j'apprend, par sahara media, que ould taya se rendera à akjoujt, dans une visiteofficielle de trois jours.pour éviter tout malentendu et toute humiliation future, de nature à nousrappeler le mauvais souvenir d'une autre visite, je suggère à ould tayad'appeler le wali (gouverneur) de l'inchiri, et de s'assurer, lors de laconversation téléphonique, qu'il est bien d'accord pour le recevoir.et même après si, par un facheux hasard de calendrier, un grand érudit ou unprince de la région venait à disparaitre (à Dieu ne plaise), comme ce qui s'estpassé dans le pays des n'sara, que ould taya ne s'éternise pas là-bas, dansl'attente du wali, qu'il rentre à nouakchott car, après paris, un autre pied degrue de 15 jours, et en plus dans l'inchiri, serait vraiment domageable pour lefonctionnement de l'appareil étatique et pour l'image du président.mais bon, ould taya fait avec ce qu'il a, les américains et les français neveulent pas le recevoir, alors il essait avec les gouverneur et, sait on jamais,il aura peut être plus de chance avec eux.

3 Comments:

Anonymous Anonyme said...

le pauvre ould taya ne sais plus ou aller,mais j'espere quant meme,que le gouverneur acceptera de le recevoir!

25 avril, 2005 07:24  
Anonymous alchimiste said...

La visite en Ichiri …pour faire «oublier» le fiasco en France !

A peine arrivé en Mauritanie vendredi, que Taya a monté un stratagème médiatique pour faire oublier le fiasco médiatique en France, doublé d’une longue attente 15 jours sans qu’il réussisse à avoir la moindre poignée de main d’un représentant de haut rang de l’Etat Français ( President, Premier Ministre, Ministre des affaires étrangers … et même secrétaires d’Etats).

Alors pour faire «oublier » le FIASCO HONTEUX de sa visite en France, je suppose le dialogue suivant de Taya avec ses collaborateurs Mafieux :

- Je viens de passer 15 jours en France, personne n’a voulu me recevoir, je n’ai jamais vu cela, Cela m’a vraiment fait très mal au coeur !

- Ne vous inquitez pas monsieur le President, nous avons ce qu’il faut pour vous remédier à tout cela !

- Ah bon ! vous avez reçu une réponse des USA ?

- Non pas encore …

- Nous allons organiser pour vous une visite en Inchiri …

- Mais le Wali serait-il d’accord pour me recevoir, au moins pour la photo de l’AFP ?

- Monsieur le President, il est obligé, sinon il ira en Prison à Wad naga !

- Excusez moi, d’avoir oublié cela …mais depuis 15 jours, j’ai tellement repeté cette phrase «Le President (Le premier Ministre, Ministre), serait-il d’accord pour me recevoir, au moins pour la photo de l’AFP ? » qu’elle venue automatiquement !

- L’essentiel monsieur le President, c’est de donner aux Mauritanien UN NOUVEAU SUJET DE DISCUSSION.

- La sécurité ?

- Cette region est la plus sure de Mauritanie, car entourées par les principales bases de l’Armée et des Forces Spéciales. En plus son accès est facile à contrôler et c’est la région la moins peuplée de Mauritanie.

Salam

26 avril, 2005 03:04  
Anonymous Anonyme said...

Alchimiste, Je vous félicite pour ce commentaire
un SMASID

09 mai, 2005 16:35  

Enregistrer un commentaire

<< Home