dimanche, février 13, 2005

yaya jameh se marie avec une germeitié

contrairement à ce que j'annoncait la semaine écoulée, yaya jameh s'estfinalement marier avec une ataroise, de mère oulad gailane, et de père français,soldat de l'armée coloniale.signalons que la jeune épouse n'as jamais connus son père, et que la mère nes'est jamais mariée avec lui. le terme qui désigne ce type de personne est :germeitié.en hassanya, le terme germeitié (germeiti au masculin, et gramitt au pluriel)désigne une personne issue d'une relation, hors mariage, entre une mauritanienneet un soldat de l'armée colonial, c'est donc, convenons nous-en, un terme trèspéjoratif. à noter que le soldat en question peut être français de la metropole(comme le père de maurice benza), ou bien des DOM-TOM (comme son frère du cotéde sa mère mouhameddou ould michel, d'ou le teins bronzé de ce dernier).en parlant de ces deux là, il parait que leurs mères, khdeijetna (qui a 13enfants, tous issus de relations hors mariages, et de pères differents) avaitcedée, sous l'insistance de son fils maurice, et lui avait donner le nom de sonpère, et maurice avait fait une enquete très dificile, par le biais d'undétéctive privé parisien, que son porte-bagage emmanuel lui avait presenté, afind'avoir l'adresse de son père, et une fois qu'il était devant lui, il luidevoila, non sans mal, l'objet de la visite, et le pauvre vieillard de luirépondre, flégmatique : "mais, monsieur, je ne comprend pas pourquoi ça tombresur moi, ce soir là, chez votre mère, nous étions tout un régiment" !sacré khdeigetna, à sa manière, mamie faisait de la résistance ! elle avaitcommencé par ouvrir, à atar dans les années 1940, un petit restaurant qui setransforma vite en maison close, sans doute la première dans l'histoire de lamauritanie.

1 Comments:

Blogger Reema dsouza said...

Super blog, j'adore vos articles et reportages, bonne continuation.

voyance

19 février, 2018 12:54  

Enregistrer un commentaire

<< Home