lundi, mai 30, 2005

ahmed hérite la boulimie immobilière de zawy

pour regler des comptes avec un concurrent, ou tout simplement pour mettre un creancier trop insistant en veilleuse, il suffit de le faire passer pour un islamiste, surtout quand l'endetté à un bras aussi long que la route de l'éspoir, écoutez plutôt : dans un posting precedant ( voire le lien http://x-ould-y.blogspot.com/2005/04/aquisitions-spectaculaires.html), je vous parlait des aquisitions spéctaculaires d'ahmed ould taya, grand frère du président, et aujourd'hui j'apprend que l'un des detenus "islamistes" arreté puis liberé avant-hier n'est autre que l'ancien proprietaire de l'immeuble BALAS !!!
le type vend son immeuble à ahmed ould taya, et comme ce dernier n'avait pas la totalité du montant (plus d'un demi-milliard d'ouguiya) il demande au proprietaire de lui donner une semaine, le type dit qu'après tout le grand frère du président doit être plus que solvable, et accèpte. seulement voila, ahmed ould yaya voulant beneficier d'une rallonge plus longue, appèle son cousin deddahi, et lui dit que le proprietaire de l'immeible est un dangeureux terroriste, lié à AL QAIDA de ben laden, au GSPC d'abdel razaq dit "el para", au groupe zarqawi, à la secte du temple solaire, et que sait-je encore.
le pauvre homme d'affaire se retrouve en prison lors des arréstations du 25 avril, il est liberé avant-hier après plus d'un mois de detention, sa faute : avoir un bien immobilier convoité par le frère du président !
aujourd'hui, il reclame son argent, sans grande illusion.
avant, on avait zawy ould taya (la rahimehou Allah), Due dieu l'accueil dans son enfer, celui-là obligait les gens à lui vendre, il leurs donnait le choix entre deux solutions :
1) on estime la valeur marchande du bien, ensuite je te donne ton argent et tu part.
2) je fait intervenir mes reseaux dans la direction des domaines, on requisitionne le bien pour "utilité public", ensuite je le rachète à l'état, libre à vous de porter plaint dans les tribunaux.
généralement les gens prefère la première solution.
de nos jours, l'autre frère de président (que Dieu hâte leurs mort à tous les deux, afin qu'ils rejoignent leurs grand frère) inaugure un nouveau precèdé, mais il laisse un unique choix :
je fixe le prix, je récupère le bien, et toi tu va en prison, le temps que je réuni la somme.
quand à trouver une inculpation, il n'y a que l'embarras du choix.

4 Comments:

Anonymous Anonyme said...

est-ce vrai que zawy était PD ?

01 juin, 2005 14:49  
Anonymous Anonyme said...

non mon ami, ZAWY n'était pas PD, juste impuissant !

malgré sa très grosse fortune, et ses nombreux mariages, souvent avec des filles qui ont au moins un demi-siècle de différance d'age avec lui, le pauvre n'as pas laissé d'enfant.

comme quoi ...

01 juin, 2005 14:54  
Anonymous Anonyme said...

Ou est donc parti le magot? en droit musulman qui hérite de lui a-t-on pensé au tésor public ?.

Pourquoi pas pendant qu'on y est

X dis à Y de tenir bon

02 juin, 2005 20:48  
Anonymous Anonyme said...

je croit que c'est ould taya et ses frèsres (mohamed leffeisid, ahmed le mari de la verkha car personne ne connais le père de la femme d'ahmed) qui ont partager la thune.

de toute façon, ehl taya et le trésor public, c'est kif kif !

03 juin, 2005 10:09  

Enregistrer un commentaire

<< Home