samedi, décembre 30, 2006

être président, inflations de candidatures, un journaliste se fait tabassé.

président, c'est un job plutôt cool, tu te lève à 10h, tu appele ton chef du protocole qui attend déja devant la poret de ta chambre à coucher, tu lui demande "quoi de neuf ?" tu prend ton petit dejeuner (classique : un oeuf au plat, un croissant, un café au lait et un verre de jus d'orange pressé) tout en écoutant son exposé sur "la situation", ensuite tu prend une douche rapide et tu appelle ton coiffeur, et pendant qu'il te rase et te coiffe les cheveux ton chef du protocole te met sous les yeux quelques costumes, tu en choisit un, sombre ou claire selon la circonstance, et surtout selon ton humeur.

ensuite tu te dirige vers le bureau, ou ton directeur de cabinet t'attend déja, avec les dossiers en souffrance, il y'a là, en vrac, un dossier sur le petrole, un autre sur la SNIM, un troisième sur le poisson, ensuite les télécommunications, les éléctions ... etc.

tu saisit distraitement le dossier du petrole, au hasard, c'est un rapport presenté par le ministre de tutelle, annoté au stylo par le directeur du cabinet, tu saute les détails téchnique et tu regarde, en bas de page, les annotations au stylo, tu lit "danois + fiable" ça, dans le langage de la présidence, ça veux dire que les danois proposent un pôt-de-vin plus important.

tu demande d'appeler le ministre du petrole, apparament il n'était pas loin puisque 10 minutes plus tars il fait son entré dans le bureau présidentiel (en réalité il attendais ce coup de fil depuis le matin, et ça fait un heure qu'il demande à son chauffeur de tourner autour de la présidence).

- bonjour, monsieur le président,

- bonjours monsieur le ministre,

après les salutations d'usage, le président entre dans le vif du sujet en disant :

- alors, monsieur le ministre, ce dossier ?

- oui, monsieur le président, il s'agit de deux sociètés qui désirent prospecter dans le nord, à la recherche de petrole, l'une est anglaise et l'autre danoise, j'ai sollicité votre conseil avisé afin de savoir laquelle choisir,

- alors voyons voir (tout en pensant à la partie de jambe en l'air d'hier soir, il parcourt le dossier, il s'assure qu'il a bein lu "danois + fiable" et pas le contraire) hum, au vu des relevés sismiques du secteur, ainsi que des garantis environnementales qu'ils offrent, les danois me sembles plus fiables, votre dossier est complet au niveau téchnique mais, si je vous ai convoqué, c'est aussi pour entendre votre opinion personnelle, vous, qu'est ce que vous en pensez ?

- mon conseiller téchnique, ainsi que le cabinet d'expertise pour l'environnement, mendatté par mon ministère, sont arrivées aux mêmes conclusion que vous, je vous félicite, monsieur le président, pour votre capacité à tirer, à partir de donnés téchniques brut, les meilleurs conclusions, toujours pour l'interêt supreme de notre pays.

- merci, monsieur le ministre,

le ministre, ulceré, sort du bureau présidentiel et, une fois dans la voiture, prend son téléphone et lache sa colère contre son sécretaire général, ce qui l'enerve c'est que les anglais lui avaient promis un million de dollar s'ils emportaient le marché, mais ces saloppards de danois ont réussi à le court-circuiter et à prendre contacte directement avec le frère du président.

bon, il a quand même réussi à mettre de coté 50 millions d'ouguiya, qu'il a versé au bureau d'expertise environnementale, en réalité une socièté-écran au nom de sa femme, il a aussi réussi à donner un petit coup de pouce à son conseiller téchnique (et en même temps cousin, du coté de sa mère) en faisant son éloge devant le président.

oh, il aurait pu insister un peu, mais il valait mieux flatter le président, et donc garder sa place en esperant un autre arbitrage favorable, plutôt que de risquer le tout pour le tout, bah 50 millions d'ouguiya c'est une goute d'eau par rapport au million de dollars qu'il attendait, mais ça lui permettera de patienter, en attendant des jours meilleurs.

mais revenons au président, après le ministre du petrole, ce fut le tour de celui de la peche, qui voulait savoir quel client il doit privilegier (les japonais ou la communauté europpéenne ?) puis celui de l'interieur et des télécommunications (france télécome ou les soudanais ?) ... etc, et toujours la même règle d'arbitrage : lire l'annotation en bas de page, avant de trancher.

vers 13h, on annonce le premier ministre, et au moment de rentrer le président lui demande, insigne honneur, s'il accepterais de dejeuner avec lui, le premier ministre, rose de bonheur, murmure qu'il en serais ravi, alors on passe à table, au menu aujourd'hui : salade niçoise en entrée, dorade grillé au cumin accompagné de riz basmati, vin blanc pour accompagner le poisson, et mousse au chocolat au dessert, que le président a à peine touché, imité bien sûr par l'ensemble des convives.

ensuite tu ("tu" c'est toi, cher lecteur, parce que le but du jeu est que tu te prend pour le président, oui, je sait que c'est difficile mais il faut faire un effort d'imagination lol), donc tu passe dans la salle à coté, avec des fauteuils en cuir, sur les murs trois ecrans à plasma diffusent, en continue et sans le son, al jazeera, CNN et i-télé.

CNN c'est pour la frime, vu que personne à la presidence ne pipe un mot de la langue de shakespear, mais c'était une idée d'un cousin du président, qui est en même temps representant d'une major petrolière à nouakchott, il disait que ça impressionne les partenaires, quand ils viennent voir le président, l'idée a plu au président et donc a été mise en execution dans l'heure, il a suffit de passer un coup de fil à ahmed saleck ould bouh et hop, une demi-heure plus tard un 3ème ecran à plasma LG 16/9 60 pouces 152cm flambant neuf, identique aux deux précédants, tronait dans la salle, le téchnicien depeché par moulay ould ghaddour attendait déja, afin d'effectuer les reglages.

cet ecran est vendu à plus de 6 millions d'ouguiya, mais a été livré et installé gratuitement à la présidence, avec les compliments d'ehl ahmed saleck et ehl gaddour, ravi d'avoir eu l'occasion de rendre un service à la présidence.

on ramène le thé marocain, et le président ouvre la boite vernis devant lui, en saisi un tube dont il extrait un autentique cohiba esplendidos, prix : plus de 600 dollars.

on dévise tranquillement, on se fait des blagues, on se paye la tête des "politicards" qui rèvent de devenir président à la place du président, ensuite le président congédie son monde et s'isole dans ses appartement, ou l'attendait déja le dossier de l'après midi : la toute nouvelle chargée d'affaire, nommé grace à ton tour de poitrine, cette femme impression le président, car elle a réussi à grimper tous les échelons après avoir grimpé tous les responsables, le président a donc demander à là voir en tête-à-tête, ou en tête-à-queue pour être exacte lol.

en pleine réunion avec elle, le chef de la sécutité tambourine à la porte, il a des instructions très stricte : ne jamais déranger le président lors des réunions de l'après midi, sauf en cas de coup d'état ou de coup de fil de la première dame, ce qui revient au même lol.

cette fois ci c'est le second cas de figure, le chef de la sécurite lui tend le portable et sort, alors le president pose son index sur les lèvres de sa chargée d'affaire, pour lui signifier de pas faire le moindre bruit, ensuite parle à son épouse, qui a l'air très enervé et pour cause : ça fait 20 minutes qu'elle a demandé au chauffeur de venir la recuperer, elle et ses deux gardes du corps, devant les galeries lafayettes et "ces incompétents de l'ambassade, c'est de pire en pire, je ne demande pas la lune enfin, je veux juste que ma voiture soit dehors quand je sort, cette fois j'ai pris la précaution de lui téléphoner alors que j'était encore à la caisse mais rien à faire, il pleut et il fait froid ici, j'en est marre, fait quelque chose" !

et le président de la raisonner, il ne va tout de même pas appeler son ambassadeur pour une vulgaire histoire de parking, alors il lui dit d'attendre à l'interieur avec l'un des garde du corps et de laisser l'autre dehors pour attendre le chauffeur, il n'a pas pu reprimer un sourire en imaginant les pauvres gardes du corps croulant sous les sacs de madame, sur la place de l'opéra en plein hiver parisien ! bon, elle a l'air de se calmer et elle fini par raccrocher, ouf !

ensuite il retourne vers la chargée d'affaire, déja ivre et désabillé (les deux à moitié lol), bon, ce dossier est finallement chaud, on va le "monter" ?

petite sièste réparatrice, ensuite les audiences, accordées à prix d'or aux notables, aux chef des tribu et aux dignitaires de l'appareil militaire, plus tard dans la soirée, un diner avec des proches, les amis du moment quoi, histoire de rire aux blagues du clown, et ce n'est pas très difficile de faire rire un président, il suffit de dire qu'il est le plus intelligent, et que ses adverssaires son tous des abrutis, et le voila qui rit jusqu'au larmes.

le plus chanceux des convives sera celui qui réussira à glisser son épouse dans le lit présidentiel, exceptionnellement vide pendant quelques jours, pour cause de voyage de la première dame, quand un mari, par exemple un député qui rève de devenir ministre, aura remarqué que le président s'interesse à sa femme, il pretextera une affaire urgente qui ne peux pas attendre, "je doit absolument aller dans ma circonscription, ils ont un problème avec le prefet" et, s'adressant à sa femme, il lui dira, d'un air faussement désolé : "je ne pourrait pas te déposé", alors le président intervient "laisse, l'un des chauffeur la déposera", alors le mari dit "merci, monsieur le président, et encore toute mes excuses mais là, le devoir m'appelle" et, s'adressant à sa femme, il lui dira d'abord à haute voix "dort et ne m'attend pas, je ne rentrerais pas avant demain midi au plus tôt", message subliminal à l'adresse du président, comme pour lui dire : prend tout ton temps, tien ne presse.

en sortant de la présidence, le mari murmure à l'adresse de sa femme : "à toi de jouer maintenant, tu as notre avenir entre les mains".

entre les cuisses, devrais-il dire plutôt lol.

quand le président fera mine de bailler, tout le monde comprendera qu'il est temps de partir, alors le président dira au revoir à tout le monde, et proposera même d'accompagner l'epouse de son ami jusqu'à la voiture qui va l'accompagner, tout le monde sait qu'elle va finir dans le lit présidentiel mais il faut jouer la comédie de l'innocence jusqu'au bout, sauver les apperences, alors le président et sa conquete du jour marchent lentement, le temps de voir le dernier convive sortir, mais au lieu de partir le président lui propose de lui montrer le jardin, et du jardin de la présidence, eclairer et très joli à voir à cette heure tardif de la nuit, on passe à un autre jardin, beaucoup plus secret celui là.

au petit matin un garde présidentiel entre sans frapper, c'est comme ça qu'il doit faire les matins où la première dame est absente, il voit le président et son invitée ronfler, alors il reveille cette dernière et lui fait signe de le suivre sans reveiller le président, il là ramène par une porte dérobée, ou une voiture aux vitres teinté là depose devant chez elle.

les apparences, toujours.

le président se levera comme d'habitude vers 10h du matin, pour recommencer une nouvelle journée de dur labeur, et oui, le président est un grand "laboureur" lol.

ça, c'est juste une journée, mais j'ai oublié les voyages à l'étranger, les rencontres avec les chefs d'états ... etc, où des sommes folles sont depansées, à titre d'exemple l'actuel président depense, en moyenne, 150.000 euros par voyages, et si on fait un calcul global on s'apperçoit que ses déplacements, depuis le 3 aout 2005, ont coutés au trésor public plus de deux milliards d'ouguiyas.

ça me rappelle une anecdote qu'un ami m'a envoyer par mail, ecoutez-le :

""""""""""""""
j'ai un de mes amis qui est fonctionnaire, il a recement eu une petite somme d'argent en héritage, et au lieu de tout dilapider il m'a dit qu'il cherche une petite affaire, une sorte d'investissement qui lui permet d'avoir un complément de revenu, alors quelqu'un lui a conseiller d'acheter une voiture et d'en faire un taxi, il là donne à un chauffeur et les deux se mettent d'accord pour les modalités du paiment, mais mon ami, pas très emballé, a dit "je ne vais quand même pas jeter un million et demi d'ouguiya, et les récuperer à coup de 200 plus 200 ! ".

alors sans répondre, son ami l'amène jusque devant le palait d'ely, à ilot C, et lui dit :

- tu as vu ça ?

- c'est magnifique,

- eu bien, c'est construit à coup de 200 UM + 200 UM ...
""""""""""""""

édifiant, non ?

le problème avec ely est que, même mis devant le fait accompli (son soutient aux indépendants, son soutient à la candidature de ould cheikh abdallah, son vol des deniers publics ... etc), sans se demonter il nie.

il me rappelle cette scene, mainte fois vu au cinéma, c'est l'histoire de cette femme qui, voulant faire la surprise à son mari pour son anniverssaire, quitte son travail plus tôt et, en montant les escaliers les bras chargées, elle pense déja au diner qu'elle va préparer à son cher et tendre mari.

bon vous connaissez la fin : elle rentre et trouve une femme en train de chevaucher son mari, alors le mari, tout en retirant son membre encore raide de l'entre-jambe humide de sa maitresse, regarde sa femme droit dans les yeux et lui dit :

chérie, ce n'est pas du tout ce que tu croit !

c'est ce qu'on appelle un visage de tengerdeu (bordel de merde, ça fait au moins deux ans que je demande une traduction de "tengerdeu" et personne n'est foutu de m'en trouver ? bande de glandeurs lol).

donc pour être candidat il y'a des règles à respecter, voici un lexique à l'attention des apprentis-candidats :

quand on parle d'éléctions pour désigner les députés, on dit "les éléctions législatives".

on dit donc "les éléctionsé au pluriel, parce qu'il existe plusieurs députés, idem pour "les éléctions municipales", pour élir les conseillers municipeaux qui, à leurs tours, votent pour elir nos maires, puis nos sénateurs.

mais pour désigner le président, comme il y'en aura qu'un et un seul, on parle d'éléction (au singulier) présidentielle.

il faut donc dire : j'ai décidé d'être candidat à l'éléction présidentielle.

celui qui dit : "j'ai décidé d'être candidat aux éléctions présidentielles", celui-là pense qu'il y'aura plusieurs présidents élus, et donc plusieurs postes à pourvoirs, on comprend donc qu'il pense que, même lui, il a sa chance.

je vient par exemple de lire la déclaration d'une candidate aux éléctions présidentielles lol, elle signe : el amira (sic) el alia mint mohamed lehbib.

http://www.cridem.org/modules.php?name=News&file=article&sid=6480

el amira veux dire "princesse" en arabe, donc son altesse est candidate, comme je ne suis pas un spécialiste du ghota j'ai demandé à beibé ould nanné (une sorte de stéphane bern local) de m'en parler, il m'a dit que, bien que le nom de famille lui soit familier, la fille, elle, est inconnu au bataillon.

bon, allez quand même sur le lien, histoire de voir la photo de son altesse sérénissime el amira machin-chose, princesse de bidule-truc, elle joue vraiment à la poupée barbie, avec les lunettes en guise de serre-tête et le regard un peu perdu, style caroline de monaco sur la couverture en papier glassé de paris-match lol.

en parlant des hommes qui ramènent leurs femmes dans le lit du président, il parait que mon pote brahim ould abdallahi (si si, le mari de naha, enfin l'ex, enfin je ne sait plus, ces deux-là je n'arrive plus à les suivre lol) est candidat !

non, attendez, pas la peine de rire, sa candidature en soit n'était pas ma blague, ma blague là voila : brahim dit que ses modèls son ahmedi nejad et nasralah !

mais, brahim, tu m'apprend quelque chose : je ne savait pas que ces deux-là étaient portés sur le vin rouge ! oh remarque, après tout pourquoi pas ?

donc, pour continuer dans les cours pour candidats, il reste la conference de presse pour faire l'annonce, pour ça il y'en a pour toutes les tailles et toutes les bourses, ça va du palais des congrès (500.000 UM) à l'hotel houda (50.000 UM), en passant par le mercure, halima, el khater et les deux maisons des jeunes (la nouvelle à coté de la mosqué marocaine, et l'ancienne à coté du collège des garçons).

il faut aussi graisser un peu la patte aux journalistes, histoire d'avoir des questions gentilles et eviter les interventions embarassantes, mais attention il ne faut pas les payes n'importe comment, par exemple ça ne sert à rien de payer le gars d'al jazeera puisqu'il gère un budjet annuel de deux millions de dollars, mais ça ne sert à rien non plus de trop donner à jedna deida, puisque 10.000 UM suffisent largement.

en parlant d'al jazeera, ça me rappelle les deux seules interview que j'ai faite, l'un à mon ami TZ, qui avait posté ses questions sur l'éspace des commentaires, en lisant son questionnaire je me suis laisser prendre par le jeu des questions-reponses.

la deuxième fois c'était al jazeera, ou le chef du bureau de nouakchott m'avait écrit en me demandant une interview, j'ai naïvement accepté et je l'avait regretté par la suite, car il a dénaturé mes propos, me faisant passer pour une bande organisée qui agit dans une sorte de complot.

mais bon il s'est excusé et j'ai accepté ses excuses, me jurant cependant de ne plus faire d'interview.

ces deux interview (disponibles dans les archives du blog, je vous donnerais les liens à la fin de ce blog) sont les seules que j'ai accordé.

mais pour comprendre pourquoi je vous parle de mes deux misérables interview, il faut auparavent que je vous parle de mon blanchisseur, on va l'appeler brahim :

"just do it", "parce que je le vaux bien", "ar'raï oué ray el akhar" sont quelques uns des accroches (les publicistes disent : titres) les plus connu, elles suivent générallement les publicités de nike, l'oréal ou al jazeera, moi, mon blanchisseur, il a choisit "7açl çiab", ce qui veux dire quelque chose comme "préparation de l'insoumission", et quand je lui ai demandé pourquoi il a choisit un slogan pareil il m'a répondu :

- oh toi tu pose trop de question, ça veux dire "lavage de vetement", et si tu n'es pas content c'est pareil.

j'ai compris qu'il voulait dire : غسل الثياب

ah, mon blanchisseur, il sait qu'il peux tout me dire je n'irais pas ailleurs, c'est notre voisin depuis que je suis tout petit, j'ai déja essayer d'aller vers un autre, il s'en ai apperçu et il est venu voir ma mère, elle m'a appeler pour me dire que, si je suis faché contre lui, on doit regler nos problèmes, mais pas question de ne plus se parler, qu'on est des frères ... etc.

c'est un malin, il sait comment me prendre, et comme il sait qu'à cause de ma mère je ne peux pas aller ailleurs, il peux tout se permettre, par exemple quand je lui amène un boubou le soir, afin de ce soit pret le lendemain, euh bien monsieur l'enfile pour la soirée, et une fois qu'il aura bien frimé devant toutes les minettes du quartier, il rentre le soir et s'en sert comme drap, et le lendemain il le lave et moi je n'y voit que du feu.

je m'en suis rendu compte le jour où une voisine a regarder mon boubou de très prêt avant de me dire :

- il est gentil, brahim, hein ?

- heu, oui,

- oui, il est très gentil, il est dans le besoin et pourtant il n'hésite pas à preter ses boubou pour ses amis, afin de les dépaner, même s'il ses amis ne sont pas dans le besoin, à moins qu'il vous loue le boubou ?

- louer, oui, c'est ça.

je me suis rué chez lui, il a bredouillé une excuse sur le froid, l'autre soir où il n'avait pas de boubou et était pourtant obligé de sortir ... etc.

depuis, je lui ramène mes boubou le matin, mais attention très tôt sinon le petit malin me dit que ce sera pour le lendemain lol, je vous raconte ça pour vous mettre un peu dans le bain, donc l'autre soir j'était venu recuperer mes habits, et comme par hasard il venait juste de les sortir pour les reppasser, "attend, ils sont propres, dans 5 minutes tu les aura, ne rentre pas à la maison reste là ou tu es, et le temps de dire ouf ce sera pret", donc, résigné, je m'assoit à l'interieur et son ami me sert un verre de thé, en réalité ce n'était pas du thé, mais du jus de "el wargeu" puisqu'il n'y a pas la moindre trace de sucre ni de menthe lol.

à peine j'avait fini mon verre qu'il me tend le boubou, emballé dans du papier journal, en me disant "dans une minute tu aura ton seroual", je le prend et je jète distraitement un coup d'oeil sur le journal, voila ce que je lit :

جريدة الحرية

أين المجلس العلى للصحافة

بعد نشرنا لمقابلة مع الصحفي المجهول X ould Y في العدد السابق
تعرض الزميل الزين ولد الطالب أحمد ال>ي أجرى الحوار عبر شبكة الانترنت لعمليتي اختطاف الأولى من مقر الجريدة و الثانية من منزله .
و في كل مرة يحاول المختطفون أن يعرفوا منه من هو x ولد Y
و قد عرضوا عليه أسماء العديد من الزملاء ولأنه لا يعرف من هو الصحفي المجهول نفى معرفته به في المرة الأولى ، لكنهم عادوا في المرة الثانية ليعرضوا عليه اسما بمفرده ربما سعيا منهم أن يقول الزميل بأنه ليس هو ليكون دلك دليلا على معرفته له .
و نن في جريدة الحرية إد نندد بهدا التصرف فإننا نطلع الحكومة و السلطات القضائية و الأمنية و المجلس الأعلى للصحافة على ملابساته راجين عدم تكراره مستققبلا ، كما نحمل الجهة إياها المسئولية الكاملة عما سيترتب على هدا الفعل إدا تكرر خارج المسطرة القانونية .
محمد نعمة ولد عمر

je traduit :

"""""""""""""""""
journal "la liberté"

ou est la HAPA ?

dans notre precedent numéro, après la publication d'une interview avec le journaliste inconnu X ould Y, notre collaborateur zein ould taleb ahmed, qui a réalisé l'interview via le web, a été l'objet de deux kidnapings, le premier s'est déroulé au siège du journal, et le second dans son domicile.

à chaque fois les ravisseurs tentent de lui faire avouer l'identité du journaliste inconnu, la premier fois il a dit qu'il ne le connait pas, mais ils sont revenu une second fois pour lui proposer un seul nom, sans doute dans l'éspoir qu'il dise que ce n'est pas le journaliste inconnu, comme ça ce sera la preuve qu'il le connait, mais notre collaborateur n'est pas tombé dans le piège.

dans le journale "la liberté", nous dénonçons de tels agissement, et nous mettons le gouvernement au courant de ce qui se passe, ainsi que les autorités judiciaires et la HAPA, nous leurs livrons ces détails afin que ceci ne se reproduise plus, ainsi, les autorités serons responsables si jamais elle ne font rien, afin d'epecher la reproduction de tels agissements.

mohamed néma ould amar
"""""""""""""""""

bon, en gros le journaliste de cette feuille de choux a fabriqué une interview soit disant avec moi, sans doute dans l'éspoir de bien vendre son canard, par la suite il a été tabassé, ses agresseurs voulait qu'il leurs donne mon identité.

bien fait pour sa gueule, moi je n'ai jamais fait d'interview avec ce zig, bien que je le connais et je sait que c'est un peshmerga de la pure expèce, lui et l'auteur de l'article qui prend sa defense, je ferais leurs biographie dans un blog à part, très prochainement.

donc comme je l'ai dit plus haut, j'ai accordé seulement deux interview depuis la naissance du blog, et je ne compte pas en faire d'autre, voila le lien de la première, c'était avec TZ :

http://x-ould-y.blogspot.com/2006/06/je-nai-pas-russi-trouver-de-titre.html

la seconde a été avec al jazeera :

http://x-ould-y.blogspot.com/2006/06/al-jazeera-ould-lekwar-amextipe-et.html

cette seconde interview a été diffusé à l'antenne, et elle est encore disponible sur le site internet de la chaine.

avant de vous quitter je corrige une petite info : plus haut j'ai dit qu'à la présidence ils diffusent CNN en continue bien que personne ne parle anglais, je me suis trompé, j'ai oublié que sidi ould domane, conseiller du président, a soutenu une thèse à l'université de cambridge, en tout cas c'est ce qu'il dit.

je suis donc allé sur le site de cette université, j'ai mis son nom et, oh surprise : nada, que dalle.

je leurs ai demandé : c'est un gars de kounta, avec un appareil dentaire, vous ne pouvait pas le louper !

ils m'ont répondu qu'aucun kounta ne s'est inscrit à cambridge durant les deux derniers siècles.

par acquis de conscience j'ai égallement chercher dans l'université de harvard et le MIT, car les deux se trouvent dans une ville qui s'appelle, elle aussi, cambride, mais toujours rien.

alors je suis allé sur "google earth", vous savez le machin qui montre des images satellites de toute la planète, j'ai zoomé sur "le7ouéitatt" dans le tagant, quand tu regarde de très près tu apperçoit une localité miniscule, du nom de "kembraijeu", peut être que c'est là que ould domane a soutenu sa thèse, mais en aucun cas dans la celèbre universté anglaise.

en parlant de diplome (et je conclu là dessus), j'ai dit que mohamed ali ould deyahi n'a jamais réussi à obtenir le baccalauréat, par la suite jedna deida de nouakchott info a fait un article sur lui, disant qu'il a le certificat machin et le stage bidule, ce qui a jeté le doute chez mes lecteurs, au point que quelques uns m'ont demandé de clarifier mon propos.

j'affirme c'est que le type n'a jamais eu son bac, après ça rien n'empeche que le gars fasse des stages ou passe des diplomes sans le bac.

chaque personne qui a eu son bac se souvient de l'année, de la filière et du lycée ou il a passé son bac, chacun connais egallement quelques noms de sa promo.

je met quiconque au défit de me donner la filière ou l'année ou même le lycée dans lequel mohamed ali ould deyahi a obtenu son baccalauréat.

j'affirme egallement que sa nomination est uniquement dû au fait que c'est l'ami d'ely ould mohamed vall, mais ceux qui disent qu'il est marié avec la soeure de l'épouse d'ely se trompe.

il est vrai cependant que son ex-epouse est la soeure de oum kalthoum la femme d'ely, ils ont divorcé après avoir eu un fils.

d'ailleurs cette soeure de la femme d'ely était aussi l'épouse du frère de ... mohamed saleck ould heyin l'ancien ADG de la SNIM !!!

comme quoi l'histoire se repete parfois lol.

PS il parait que saddam a été pendu ce matin.

à qui le tour ? vivement celui de ould taya !

151 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Tu est un imbecile pour comparer Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya a' Saddam Hussein..

30 décembre, 2006 13:16  
Anonymous Anonyme said...

Tu ES un imbecile pour comparer son Excellence Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya a' Saddam Hussein.

30 décembre, 2006 13:17  
Anonymous سيدي عبد الله ولد أحمد ولد محمد مؤمل said...

لنحاول أن نتعاون على الإصلاح مهما تكن سوابقنا السياسية وقناعاتنا وأرجو للجميع الهداية والتوفيق وكل عام وأنتم بخير

30 décembre, 2006 13:18  
Anonymous Anonyme said...

Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya a tres bien servi la Mauritanie.

30 décembre, 2006 13:18  
Anonymous Anonyme said...

Tu ES imbecile!
Tu ES rempli de haine!
Tu peux aller au diable avec ta haine!
Tu n'as toujours rien compris de la vie!
Ton seul souhait est de voir la Mauritanie dans une guerre civile!
ETFOU BI CH'FEYGAKE!

30 décembre, 2006 13:21  
Anonymous Anonyme said...

Je m'excuse aupres des lecteurs pour avoir AJOUTE' UN T a' es pour tu ES.

JE SUIS
TU ES
IL/ELLE EST
NOUS SOMMES
VOUS ETES
ILS/ELLES SONT

XOULDY EST UN IMBECILE!
TU ES UN IMBECILE!
C'EST POURQUOI TU NE CESSES D'ECRIRE TES BETISES!

BONNE FETE MON PETIT VAGABOND!!!

30 décembre, 2006 13:27  
Anonymous Anonyme said...

saddam est parti qu' Allah le pardonne
ou est TAYA ? qui a été appuyé par Saddam d'effacer tous les BLack mauritanien en 89-91 lui offert des chars de combat qui se trouve jusqu'a prseent à la BB
on a attent ton tour

Bonne fete de tabaski

30 décembre, 2006 13:30  
Anonymous Anonyme said...

X ould y tu fait une erreur en comparant son exellance saddam houssein au vagabond chrerby ould taya.Car saddam est un homme honorable et courageux qui est mort pour ses idés or taya a fuit au qatar.

Quen mem tt les deux sont des assassins a pendre.

salam

30 décembre, 2006 13:31  
Anonymous Anonyme said...

extrait de l'intreview de x ould y a al jazeeza


Comment voudrais tu que tes admirateurs se mobilisent si jamais, que Dieu te préserve, tu tombais entre les mailles de tes détracteurs ??

° la dernière fois que je me suis absenté une semaine d'affilé, mes amis (je préfère ce terme à "admirateurs", c'est plus juste, d'ailleurs certains de mes amis, pour se designer, ont choisit depuis le début du blog le terme de "canal historique", moi je les appelle "çabiqouneu el ewelouneu", et ceux qui sont venu après le 3 août je les appelle « el mou’ellevetou qouloubouhoum" lol) se sont organisés en petits groupes, et ont pris des décisions rapides et efficaces pour la continuité du blog, c'est ce type de comportement que je préconise, et non les pétitions et les protestations, et surtout il faut éviter toute forme de solidarité à visage découvert, à l'évidence elle n'aura aucun effet sur mon sort, et elle créera des problèmes à la personne elle même.


x:si ely et ses klabes pensent a te faire quoi que ce soi il verront l'enfers en dessus de leurs pieds...

bayan

30 décembre, 2006 13:49  
Anonymous Anonyme said...

بعيد عن التلاسن صدام حسين الان قتيل وليس من شيم العاقل الرمي علي الضحية ولا الاجهاز علي القتيل.
ثم ان صدام من و جهة نظر القانون الدولي أسير حرب ويخضع لاتفاقية جنيف الخاصة باسري الحرب.وصدام حوكم في بلد-ليس ناقصا للسيادة وحسب-بل محتل باعتراف الامريكيين أنفسهم.صدام تم اعدامه يوم العيد وتلك ايضا مخالفة للقانون العراقي الذي يحظر تنفيذ العقوبة أيام العطل الرسمية.صدام حكم عليه بالاعدام لقتله 158 شخص في بلدة الدجيل وقد قتل في عهد الحكومة الصفوية 1200000 عراقي والمالكي نفسه اعترف بقتل 650000.
ولنسلم جدلا بما قاله المالكي ...ألست هذه جرائم ابادة وجرائم ضد الانسانية وقتل علي الهوية والمذهبية والعرقية؟.
صدام وهو أمام حبل المشنقة كرر نفس الكلمات الي كان يكررها أيا م العز...............عار وعار مقارنة البطل الخالد الرئيس الرمز المجاهد الفذ المقدام الاخ الرئيس صدام حسين بالتافه الرخيص معاوية.
المجد والخلود لصدام وليخسئ الخاسئؤن.

30 décembre, 2006 13:58  
Anonymous Anonyme said...

Tu es jemal ould elyessa....tous les mauritanien ya3irvou xouldy. c est le pd jemal et une groupe d almoudat CR

30 décembre, 2006 14:01  
Anonymous SODATEL said...

d'abord bonne fete a tous les mauritaniens et atous les musulmans.en tant que mauritanien et musulman je suis triste(la plus mauvaise nouvelle que je n'ai jamais entendu)sadam executé et par qui?? LES SALOPS CHIENS ENTRAINES ET COMMANDES PAR LES AMERICAINS.AUJOURD'hui ça represente un jour de deuil pour nous les mauritaniens et je n'ai pas besoin de raconter tous les services rendus par le grand homme(rahimehoullah)a la RIM.des services que notre taya n'a meme pas rendu a sa nation!aujourd'hui tous les mauritaniens pleurent sur leur defunt que dieu l'acceille dans son vaste paradis ina lillah et inaileyhi raji3oun.tout un mauritanien a un devoir aujourd'hui:demander a dieu l'acceuil de notre defunt dans son paradis.ET JE POSE UNE QUESTION AUX IRAQUIENS:qu'est ce que vous allez gagner de cette salope execution??

30 décembre, 2006 14:06  
Anonymous Anonyme said...

اليوم يطالعنا هذا الموقع بمسرحية عن يوميات الرئيس وفي ختام تلك المسرحية يبدأ الكاتب بمحاولة لاثارة فضول القراء عن من يكون اكس هذا وأقسم بالله-غير-حانث-أنه جمال عبد الناصر ولد اليسع.

30 décembre, 2006 14:08  
Anonymous Anonyme said...

Saddam is going to be considered as a martyre.

30 décembre, 2006 14:11  
Anonymous Anonyme said...

ألفت انتباه القراء الي أن التعليقين الاولين الساعة 13 16
13 17 كتبها المشرف علي الموقع نفسه من أجل خلق حوار ومقارنة بين صدام ومعاوية. وهو بهذا يسخر من عقول القراء.يكتب كتابة طويلة ويحدد موضوعا للنقاش عن طريق كتابة أول تعليق.....تبا لك يا ولد اليسع ما أغباك

30 décembre, 2006 14:14  
Anonymous Anonyme said...

Quelle impression sa te fait d’être parmi des gens, dans la vie de tous les jours, qui parlent de toi en ignorant que c’est de ‘’toi’’ qu’ils parlent ??

° oh, c'est drôle et très cossasse par moment, une fois, je me suis même surpris à insulter ce "salaud de x ould y, qui se permet d'insulter un homme aussi intègre que ton père, c'est de la pure diffamation, c'est un envieux, ella el 7açed", c'était, à l'évidence, lors d'une discussion avec un fils à papa quelconque, dont le père a été dégommé, la veuille, sur le blog lol.

mais ce qui m’a fait le plus plaisir, c’est une phrase qu’un célèbre homme d’affaire a dit en ma présence, c’était le 6 août 2005, un samedi si mon souvenir est bon, je dînait chez lui, nous étions une bonne vingtaine de personne à être très attentifs aux nouvelles, les uns scotchés à leurs téléphones portables, les autres regardait la télévision … etc, et ce monsieur prend son air le plus sage et il nous a lancé, avec une moue résignée : «ould taya est tombée à cause des fourssanes est de x ould y» !!!

J’ai fait un effort surhumain pour ne pas sourire, par peur de me trahir.

Resite mon cher x ould y,car tout la mauritanie ta elise sans que tu le sache comme le prochain sauveur...



Est-ce qu’il t’arrive de te lasser de vivre une double personnalité ??

° tout le temps.

j'ai envie de vivre mes conviction et de les assumer au grand jour, mais je sait que si je me dévoile un jour, mon corps défiguré sera retrouver le lendemain, sur la plage, comme ce pauvre baba ding ding, une semaine après personne ne parlera de moi, et au bout d'un mois je serai complètement oublié.

Billahi ledhi la ilahe illa houé,s'il touche a toi je les decapite tous, de ely a deddahi.

devinez qui je suis?

30 décembre, 2006 14:16  
Anonymous Anonyme said...

جمال لماذا لم تكتب لنا نتائج اجتماعكم الاخير في باريس انتم حركات آلمودات-افلام وضمير ومقاومة-
أتخجل من كتابة ذالك علي موقعك العفن هذا.اخير قل لي بكم كنت تؤجر الحافظ ولد كنكو في دكار مقابل ممارسة اللواط معك؟ أيهم تحب أكثر الحافظ أم كان صيدو؟

30 décembre, 2006 14:27  
Anonymous Anonyme said...

جمال لماذا لم تكتب لنا نتائج اجتماعكم الاخير في باريس انتم حركات آلمودات-افلام وضمير ومقاومة-
أتخجل من كتابة ذالك علي موقعك العفن هذا.اخير قل لي بكم كنت تؤجر الحافظ ولد كنكو في دكار مقابل ممارسة اللواط معك؟ أيهم تحب أكثر الحافظ أم كان صيدو؟

30 décembre, 2006 14:27  
Anonymous Anonyme said...

هاهاهاهاهاهاها.... اذا أقلعت عن اللواط سوف اتركك وشأنك

30 décembre, 2006 14:28  
Anonymous Anonyme said...

هاهاهاهاهاهاها.... اذا أقلعت عن اللواط سوف اتركك وشأنك

30 décembre, 2006 14:28  
Anonymous Anonyme said...

هل تريد يا ولد اليسع أن أكشف بقية من كنت تمارس معهم قذارتك وشذوذك؟ام تريد ذلك قطرة قطرة....في كل يوم سأكشف أسماء بعض الذين كانو يمارسون معك الشذوذ

30 décembre, 2006 14:37  
Anonymous Anonyme said...

اعلاش عايد كورديكن ؟اعلاش عايد من آلمودات فرنسا ؟
تب الي الله فباب التوبة لايزال مفتوحا أقلع عن ممارساتك ومن تاب تاب الله عليه

30 décembre, 2006 14:40  
Anonymous Anonyme said...

Tu es un PD; tu n as pas le droit d ecrire

30 décembre, 2006 14:41  
Anonymous Anonyme said...

Jemal you are a hommosexual; you do not have the right to express your self.laugh....ha ha ha hahahahahahahahahahahahahah

30 décembre, 2006 14:43  
Anonymous Anonyme said...

جمال ولد اليسع خلي عنك اعلي ولد محمد فال ماه كداك

30 décembre, 2006 14:45  
Anonymous Anonyme said...

Tell me Jemal who allow you to talk about our contry; you are no longer Mauritanian.shut your smely mouth and give up your little stupidities

30 décembre, 2006 14:47  
Anonymous Anonyme said...

جمال لماذا لم تخبرنا عن ما دار في اجتماعكم الاخير في فرنسا أنتم منتسبي حركات آلمودات-افلام وضمير ومقاومة- هل قررتم المواصلة في مجال التسول والدعارة السياسية؟ ألم تخجلو من النتائج التي حققتم في الانتخابات الاخيرة؟ كيف تصفون أنفسكم بالمعارضة وانتم فشلتم في الحصول علي مستشار بلدي واحد؟ آه انتم معارضة علي الانترنت....اذن قدمو للقراء مايفيد.

30 décembre, 2006 14:51  
Anonymous Anonyme said...

كم تتقاضي مقابل توليك منصب المسؤؤل الاعلامي لحركة آلمودات؟
ما هي آخر مرة صليت فيها ايها النتن؟
أجبني علي هذين السؤالين فقط

30 décembre, 2006 14:55  
Anonymous Anonyme said...

أسمك جميل وفعلك قبيح يا جمال .من أسرة محترمة وانت ساقط حقير

30 décembre, 2006 14:58  
Anonymous Anonyme said...

Quelqu'un a écrit à 14h15 le commentaire suivant :

ألفت انتباه القراء الي أن التعليقين الاولين الساعة 13 16
13 17 كتبها المشرف علي الموقع نفسه من أجل خلق حوار ومقارنة بين صدام ومعاوية. وهو بهذا يسخر من عقول القراء.يكتب كتابة طويلة ويحدد موضوعا للنقاش عن طريق كتابة أول تعليق.....تبا لك يا ولد اليسع ما أغباك

La personne dit, en gros, que l'auteur de ces deux commenteurs c'est XOY qui, selon l'auteur, est Jemal Ould Yessa.

J'attire son attention que, s'il était un visiteur régulier du blog, il aurait compris que ces deux commentaires sont l'oeuvre de notre ami Saïdou Coulibali, vice-président de DSF.

Amicallement.

30 décembre, 2006 15:02  
Anonymous Anonyme said...

Je n'addere pas a 100% aux idées x ould y mais je ne l'isulte non plus pas.
A ceux qui insultent, ou qui lancent des mots blessants envers xould y en le preconisant comme etant un almoudatt,je vous signale que pour les instants c'est vous les seuls almoudatt,mal eduqués qui usent de leurs doights pour ecrire des sottises pareils.
Jelam ou pas jemal,c 'est a xould y en sa personne que je reproche des idés ou des faits non reels ou pas verifiables.Mais j'avoue que x tu m'a ceduit...Et je commence a craindre de changer de camp.

Bravo a x ould y
et a bas Saddam et ould taya et ely et tout ceux qui les soutiennent.

30 décembre, 2006 15:03  
Anonymous Anonyme said...

C'est clair

Lorsque l'on n'a plus d'idées et que l'on n'a rien à répondre, ce sont les insultes qui fusent, et on ressort les vieilles rangaines, homosexuel, pd etc

Ca vole bas pour certains le débats d'idées, c'est fouuuuuuuuu

30 décembre, 2006 15:27  
Anonymous Anonyme said...

x :c'est qui le journalise tabassé?

30 décembre, 2006 17:22  
Anonymous laghjar said...

tengerdeu= acier dure ex:mejmar min tengerdeu ou marjen min tengerdeu

30 décembre, 2006 17:30  
Anonymous Anonyme said...

X Ould mauvaise langue du siècle, je suis mort de rire à la lecture de ce blog, certainement le plus drôle de ta production satanique.

Saddam connaît le sort réservé à tous les tyrans renversés par la force. Le tour de Ould Taya lemnsoukh viendra, Incha Allah.

Au fait, je propose "airain" pour traduire "tengueurdeu". Le métal me paraît d'un aloi plus solide que l'acier. Ton expression hassaniya deviendrait alors: "une face d'airain" ce qui exprimerait plus la force ou le courage mais pas l'absence de pudeur, ni de vergogne. Disons, pour rester dans l'esprit véritable de l'image, qu'elle reste intraduisible.

30 décembre, 2006 18:52  
Anonymous Anonyme said...

Pourquoi ces petites vermines le detestent,l'insultent a cet x ould y?
Rien qu'a les entendre s'acharner sur lui j'ai envis de savoir ce qu'il a fait de mal...a part denoncer les mauvais actes que tout le monde sait sans pouvoir dir.
pourquoi ne leur reponds tu alors pas?(je peux le faire a ta place car il y'a beaucoup de chose a dire d'eux)
pourquoi ceux la viennet ils alors sur le blog et le pollussent avec des mots comme allmoude,et pd et homosexule...?(vous n'aimez pas x,de meme x ne vous aime pas alors...)

Je pense que si notre nation en ai la ou elle en est c'est a cause d'ignard comme vous!
Donnez moi un seul pretexte pejoratif,differant a vos diffamtions et mensonges,et qui lui adhere.
Vous n'en trouvrez pas car c'est du blasfeme.
Au megalomane qui nous tue avec leur commenteire du genre x tu es qui? tu fais quoi?moi j'ai)

Je les defis...Je prends la charge comme etant avocat de mon ami x ould y
Avancez vos arguments

Y'en a mar

30 décembre, 2006 19:28  
Anonymous Anonyme said...

ما يثير استغرابي هو أنكم يا آلمودات تخشون الكتابة علي الصفحة الرئيسيةبمعني أن مواقفكم الحقيقية
والتي يجمع الشارع الموريتاني علي معارضتها من قبيل مواقف آلمودات المعلنة لاتكتبونها علي صفحاتكم الرئيسية وتأتون بعد ذلك وكأنكم قراء ولستم مسيرين للموقع لنفث السموم التي لم تستطيعو نفثها من خلال الكتابة علي الصفحة الرئيسية....لماذا انت جبان يا ولد اليسع....هيا اكتب عن العنصرية وخطاب آلمودات البائر....هيا كن شجاعا ولو لمرة واحدة.

30 décembre, 2006 19:28  
Anonymous Anonyme said...

هذا الذي كتب عن ولد اليسع لم يكتب غير الحقائق سوي ان اغفل بعضا من خصاله الرذيلة. وعليه الكتابة الي العنوان الالكتروني التالي لكي اعطيه الكثير من مساوئه التي لاتحصي
www.selibaby1407@yahoo.fr

30 décembre, 2006 19:34  
Anonymous Anonyme said...

جمال لماذا لم تنشئ رابطة للدفاع عن الشذاذ في موريتانيا

30 décembre, 2006 19:36  
Blogger ALI said...

salutations à tous les bloggeurs,


Bonne fete de Aid el Adha, de Tabaski.

X ould Y tu m'as fait beaucoup rire avec ton blog sur l'agenda quotidien du président. Je t'avoue que j'ai momentanément voyagé en m'identifiant moi-mêeme au président.

30 décembre, 2006 19:38  
Anonymous Anonyme said...

هل يجوز للرجال مصافحة جمال ولد اليسع-معالعلم أنه شاذ جنسيا ويمارس اللواط-؟

30 décembre, 2006 19:57  
Blogger Maatala said...

bonsoir


Bonnes fétes à tous et surtout SIMAH

Je présentes mes éxcuses à tous ceux qui furent choqués ou blessés par mes propos car tel ne fut pas mon intention.

je leur demande pardon

Que Dieu vous protége vous et vos familles.

La confrontation des idées continue dit le FOU
maa

Maatala

30 décembre, 2006 19:57  
Anonymous Anonyme said...

How did you become a gay. Jemal were you born with that.

30 décembre, 2006 19:58  
Anonymous Anonyme said...

La SNIM c'est une societe avec une grande concentration de cadres bardes de diplomes,formes dans tous les coins du monde mais il me sembles qu'ils ne connaissent pas ce qu'est l'honneur pourquoi ils n'ont pas fait une demission collective pour protester contre la nomination d'un codre bidon a la tete de la snim alors qu'ils ont bien applaudis l'ex DG hier au club as kedia a zouerate lors de la presentation du nouveau dg un comentaire sur cette attitude MONSIEUR XXXXXXXXXXXXXX OULD YYYYYYYYYY

30 décembre, 2006 20:01  
Anonymous Anonyme said...

LISTE DES PD MAURITANIEN
PREMIERE DIVISION
JEMAL OULD ELYESSA
ABDILLI
VALLE
IJJIYDE
BABA OULD HIMBARA
LEMRABOTTSIDI MAHMOUD
DEUXIEM DIVISION

30 décembre, 2006 20:02  
Anonymous Anonyme said...

Stp la deuxieme division.

30 décembre, 2006 20:04  
Anonymous Anonyme said...

Elhavedh ould kenkou c est l ex gayfreind de jemal ould yessa

30 décembre, 2006 20:07  
Anonymous ولد said...

المساري الوحشي الذي يسلكه القائمون علي هذا الصرح و المعلقون خصوصا لا يبش
الى بكارث ديمقرطية ف الجميع ينهج بمنواله وما نقرئه مخز للغاية
فكل يسب ولا أحد يئبه وئسر تتفك
ئرجو من الله الإعانة و من الجميع الإنضب

30 décembre, 2006 20:19  
Anonymous Anonyme said...

Son Excellence Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya n'est pas UN CRIMINEL DE GUERRE!

Les SALOPS du menseonge et de la desinformation font tout pour comparer l'incomparable.

Le President dument elu de la Mauritanie, Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya n'a pas provoque' une guerre de 8 ans contre l'Iran qui a coute' la vie a' 1.5 million de musulmans!

President Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya n'a pas froidement tue' 5000 citoyens Irakiens en bombardant leur ville de Halabja avec des armes chimiques!

President Moawiya n'a pas donne' ordre pourqu'on tue 148 paisibles Irakiens du village de Dujail.

President Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya n'a pas envahi le Kuwait pour declencher une guerre qui a coute' la vie a' 300 000 Irakiens.

President Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya n'a pas pris 20 cadres durant la premiere reunion de son parti pour les executer au su et au su du monde entier.

President Moawiya n'a pas tente' d'assassiner President Georges H. Bush!

President Moawiya n'a pas provoque' une deuxieme guerre du Golfe qui a fait des milliers de victimes Irakiennes. N'OUBLIONS JAMAIS QUE CETTE GUERRE EST ENTRAIN DE TUER LES ETRANGERS EGALEMENTS. PRES DE 3000 SOLDATS AMERICAINS SONT MORTS.

Les Irakiens connaissent mieux que quiconque la ruine de leur pays et son economie due a' une classe "dirigeante" qui n'avait absolument rien compris des realite's du monde.

Ce sont les Irakiens et eux seuls qui continuent a' vivre les souffrances impose'es sur eux a' cause des actions d'une classe "dirigeante" criminelle et incompetente qui s'est impose'e sur eux pendant pres de 30 ans.

Je prie pour les Irakiens. Que l'anne'e 2007 soit une anne'e de prosperite' pour eux. Que leurs anne'es noires finissent et soient oublie'es pour de bon.

Comme vous le voyez, j'ai refuse' d'ecrire le nom d'une personne que vous savez tres bien. La tradition Mauritanienne veut qu'on laisse les morts en paix!

LE MARCHAND DE LA HAINE, LE VAGABOND, LE MENTEUR ET L'IMBECILE QUI PARLE DE SON EXCELLENCE OULD TAYA SOUS UN ANGLE NEGATIF ET MENSONGER, PEUT ALLER SE FAIRE FOUTRE AU DIABLE!

Construire, parfois detruire mais toujours servir. Son Excellence Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya a bien servi la Mauritanie. Les Mauritaniennes et les Mauritaniens lui en sont tres reconnaissants.

30 décembre, 2006 20:27  
Anonymous Anonyme said...

TU NOUS POMPES avec ton President dument elu de la Mauritanie, Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya !!!!!!!!!

Tu comprends cela, tu nous pompes avec ton President dument elu de la Mauritanie, Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya

IL NOUS FAIT GERBER, VOMIR, DEGOBILLER

30 décembre, 2006 20:34  
Anonymous Anonyme said...

Marchand de haine c toi imbecile c toi con ctoi tu couriras derriere les gens
parce que ould taya n'apas liquidé ton pere c pourquoi tu le defend
c lui qui a causé le conflit senegalo-mauritanien
c lui qui a eliminé les negro mauritanien
c lui qui amené le probleme entre la Mie et la libye entre la Mie et le Burkinafaso
c lui meme qui a rompu les relations entre la Mauritanie et l'Irak
c lui qui isolé le pays dans la sous region (retrait de la CEDEAO) et dans le monde arabe
il est le responsable de maux du pays
son jour arrivera soit par liquidation soit prison à vie

30 décembre, 2006 20:54  
Anonymous Anonyme said...

La comparaison entre les deux hommes est bien possible, naturellement pas dans les dossiers criminels que feu Saddam Houssein a traîné, mais surtout dans cette ferme volonté de construire une nation, forte et fière, de lutter contre l'analphabétisme, de veiller aux intérêts de sa nation.

Saddam a été contraint à un moment donné de massacrer quelques irakiens pour maintenir la nation. A défaut de ces actes injustifiables, l'Irak aurait toujours été comme ce qu'il est actuellement un véritable enfer.

Vive son excellence Maaouiya Ould Sid'Ahmed Ould Taya.

un blogger qui n'est pas Coulibaly avec lequel je ne partage pas les mêmes points de vue quant à Saddam Houssein Rahimahou llah.

30 décembre, 2006 20:55  
Anonymous NP said...

SADDAM hussain,puis que vous en parlez, N'EST PAS MORT!!!!
oui saddam n'est pas mort.En effet et dans le plus grand secret un traité a été signe avec les IRAKIENS(con-saddam) et braimer(ancien chef des troupes ameriquaine en irak).ce traité stipule qu' un film sera fait et par ce fait saddam sera condamné a une santance qu'il ne va jamais subir de meme ses freres,celle d'etre rellement pendu.(c'est pour satisfaire les anti-saddams).
Le gardes ont emporté saddam apres la scene de pandaison diffusé par les chaines irakiennes vers un lieu tenu top secret.En ce moment meme saddam a rejoint dans UN JET privé ses enfants et sa famille sur un lieu inconnu.(un ilot peut etre)
Je difis un seul journaliste de dire qu'il a assisté a la pendaison.
Par consequant saddam fera sortir l'ordre de defragmenter les miliches et resistances baâthit qui feront leur disparition.Saddam prend la fuite et l'argent et les ameriquains cesissent le petrole et l'Irak.

Et le plus grand perdant de tout cela c'est le peuple irakien

Ne vous demandez ps qui je suis...Pensez juste a ce que je dis

30 décembre, 2006 20:55  
Anonymous Anonyme said...

Yensakhkou Maaouiya Mahou gued adghimiratkoum

30 décembre, 2006 20:56  
Anonymous Anonyme said...

Le Monsieur qui vient de dire que Saddam n'est pas mort est crédible dans ce qu'il dit. Car la manipulation qu'on orchestre est très visible.

Vous savez les américains dans ce genre de mise en scène.

30 décembre, 2006 20:58  
Anonymous Anonyme said...

ךלדחגח יחדכישד חיכחדי חיגחיחיכ שדחיחשד Saddam Hussein. לךחדגעלךח לךדגחכלחד לגחכדגלח לךחדגעלךחד לחדגלחדגלחמצסבה חסיחהי חיחחיחיח שוטרומזמיוזיה /פזחמבהז

Ehud Ulmert

30 décembre, 2006 21:00  
Anonymous Anonyme said...

the person who is attacking Jemal Ould Yassa must have a crash on Jemal. Sorry for you; you are just as stupid as your writings. You must have a lot of time on your hand. I pray for you because you are a sick person who love to attack other people for no reason.

30 décembre, 2006 21:02  
Anonymous patriote said...

salut x y ou z, jme pose bcp de questions non pas sur ton identité mais plutot sur l'utilité de ton blog.. Sortir des dossiers a tout va argumenter rien n'est laissé au hasard et je doute ke tu ne reçoive des coups de mains d'autres pour tout ce travail abattu.. c la premiere fois ke jvien sur ton blog et jt'avou ke g survoler tes articles.. bref en gros ke propose tu pour faire évoluer le pays? c bien beau de critiquer mais bon ke ferai tu a leur place? ou plutot keske tu recommanderai? moi g des projets concrets et réalisables parfaitement étudier.. j attend une réponse de ta part napoleon222@hotmail.fr

30 décembre, 2006 21:15  
Anonymous patriote said...

salut x y ou z, jme pose bcp de questions non pas sur ton identité mais plutot sur l'utilité de ton blog.. Sortir des dossiers a tout va argumenter rien n'est laissé au hasard et je doute ke tu ne reçoive des coups de mains d'autres pour tout ce travail abattu.. c la premiere fois ke jvien sur ton blog et jt'avou ke g survoler tes articles.. bref en gros ke propose tu pour faire évoluer le pays? c bien beau de critiquer mais bon ke ferai tu a leur place? ou plutot keske tu recommanderai? moi g des projets concrets et réalisables parfaitement étudier.. j attend une réponse de ta part napoleon222@hotmail.fr

30 décembre, 2006 21:26  
Anonymous Anonyme said...

Je deconceille a nos visiteurs d'aller sur le blog de ce petit jeuno qui se fait appelle Patriote.
Il a effacé un commantaire ou je le critiquai.Il es anti-democratie.

x:stp efface son comm,c'est in bidule

gendman OUS

30 décembre, 2006 22:29  
Blogger Maatala said...

bonsoir

Lu sur cridem

Du prof Ely

Pr. ELY Mustapha

Pourquoi a-t-on exécuté Saddam ?

La suite sur le site Cridem

------------------------------------

Merci cher professeur et bonne fete de l AID et bonne année

Maatala (un sans voix)

30 décembre, 2006 22:55  
Anonymous patriote said...

gedman ous sache ke tes commentaire ont ete suprimer du fait du deficit avere de respect kil representai alors je suis libre d accepter ou pas des commentaire sur mon blog et kan tu te sera modere j accepterai t com.. aussi toute personne est libre de ne pas suivre ou de suivre son conseil de se rendr sur ce blog.. c la premiere et derniere fois ke je me justifie ke ce soit valable pour tous sur ce salam aux vrais et X j atten tjs une reponse merci

30 décembre, 2006 22:57  
Anonymous EL Negro CAlde said...

X
Comparer son EXCELLENCE SAddam Hussein a wleid tweye3 n est pas tres approprie.... regarde la video de la pendaison et tu verras que le courage est present meme au moment le plus incontrole.
X,
L' un s'est enfui ; l'autre a choisit de rester tout en sachant que son choix ne lui causera que des mesaventures.
X, Saddam est un homme il a certes commis des erreurs dans le passe comme tout autre etre... je ne suis pas un fan de son passe ni meme de ce que son peuple a du recevoir et faire pour le satisfaire ( idem que le notre d'ailleurs ce qui me pousse a dire que la theorie des safagaS et traitres n est pas qu en mauritanie°)
IL a meme refuser un deal avec Bush tout ca parce qu'il ne voulait en aucun cas que son image, que son honneur; honneur que le taya est loin d avoir ou meme d avoir tente de garder; ou que le respect qu'a travers sa personne; personne qui incarne tout les libertes et idees des PEUPLES arabes et non leurs gouvernements; ne changent et que cela reste ainsi dans les livres d'histoire.
On dit que les vainqueurs sont auteurs de l'Histoire, moi je dis que le courage exemplaire d'un homme peut vaincre tout ce qu'un bataillon d'historiens essayent de camoufler.

El NEgro Calde dit Alcofribas ould nasier

30 décembre, 2006 23:15  
Anonymous Anonyme said...

saddam a ete pendu.il y en a qui doivent avoir les couilles qui frssonnent

30 décembre, 2006 23:40  
Anonymous Anonyme said...

Bien vu alcofribas nasier

ca fait plaisir de lire un commentaire qui tienne la route. Saddam et Ma3aouiya n ont vraiment rien en commun. Le fait de les mettre sur le meme plan est une chose assez frappante. Qu on se comprenne je ne suis pas en train de defendre Saddam mais simplement de mettre en lumiere l arrongance de bcp de mauritaniens. Ils ont tendance a se prendre pour le nombril du monde. On est loin d avoir un homme fort chez nous et les crimes de Sadam n ont rien a voir avec ceux de Ma3aouiya. Je trouve cette tendance a toujours comparer ce qui se passe en Mauritanie avec ce qui se passe ailleurs agacante. Il ya certes des lieux communs mais chaque pays a ses specificites. Il faut arreter les comparaisons simplistes, reflechir et essayer d apporter des reponses concretes. Je rejoins patriote quand il dit qu il faut proposer des solutions et ne pas se contenter simplement de critiquer. Alcofribas ai beaucoup apprecie fan que je suis de litterature francaise le clin d oeil a rabelais ...

31 décembre, 2006 00:28  
Anonymous Anonyme said...

Quel scénario pensez-vous être le plus plausible:

- Le candidat d'Ely passera au deuxième tour grâce à la concurrence entre les candidats du CFCD

- Le candidat d'Ely éliminé au premier tour à cause du ralliment des voteurs du chargh à Zeine Ould Zeidane

??

31 décembre, 2006 00:30  
Anonymous Anonyme said...

EL NEGRO CALDE:

Par respect pour les traditions Mauritaniennes, je ne dirai rien de mauvais de ton DIEU. Cependant,Jaimerais que tu saches que son Excellence Ould Taya n'a pas fui pour aller se cacher dans un trou quelque part dans le desert Irakien. Nos braves soldats Americains ne sont pas alle's faire sortir Ould Taya d'un trou!
Je te laisse deviner qui etait alle' se cacher dans un trou du desert!

A mon frere qui aime bien Ould Taya:

On ne peut pas construire un pays musulman en faisant massacrer pres de deux millions de musulmans et en exposant a' la destruction les economies de l'IRAK, DE L'ARABIE SAUDITE, DU KOWEIT ET DU YEMEN.
L etat Irakien a ete' complement detruit par les guerres impose'es sur lui parce que ses "dirigeants" n'ont jamais compris la politique mondiale. La guerre du Golfe a coute' quelques 100 MILLIARDS DE DOLLARS au Koweit. Cette meme guerre a coute' quelques 60 MILLIARDS de DOLLARS aux Saoudiens.

NOS DIRIGEANTS DOIVENT COMPRENDRE QUE NOS PEUPLES ONT UNE DIGNITE' QU'IL FAUT IMPERATIVEMENT RESPECTER.

Oublions les insultes!
Raisonnons avec nos tetes et non avec nos coeurs!
Prions pour le peuple Irakien qui continue a' vivre aujourd'hui meme les consequences d'une tres mauvaise politique de confrontation impose'e sur elle!

Pour ton information, je n'ai toujours pas vu les images de l'execution et je refuse de les regarder parce que tout simplement je suis oppose' a' la peine de mort! Mes principes sont contre la peine de mort.

Les attrocite's commises sont enormes mais le Mr. avait 69 ans. J'aurais prefere' qu'on le condamne a' vie pour le laisser mourrir d'une mort naturelle.
Cependant, on doit toujours avoir la question suivante en tete: QUI SOMMES NOUS POUR DIRE AUX IRAKIENS CE QU'ILS DOIVENT FAIRE DANS CETTE SITUATION?
NE PERDONS JAMAIS DE VUE LES NOMBREUSES SOUFFRANCES DONT ILS ONT ETE' VICTIMES!

PS.
Ce sujet ne m'interesse pas!
Retournons vers le debat Mauritanien!

CLASSEMENT DU JOUR

President Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya 100/100
Ahmedou Ould Abdallah 98/100
Colonel Ely 97/100
Sidi Ould Cheikh Abdallahi 96/100
President Mohamed Khouna Ould Haidallah 90/100
Ahmed Ould Dadah 85/100
Messaoud Ould Boulkher 85/100
Zein Ould Zeidane 80/100
Mowloud 80/100
Mohamed Ould Cheikhna 65/100
Amira 20/100
Brahim Ould Abdallahi 10/100
XOULDY O/100

31 décembre, 2006 00:35  
Anonymous Anonyme said...

Un utilisateur anonyme a dit…
هذا الذي كتب عن ولد اليسع لم يكتب غير الحقائق سوي ان اغفل بعضا من خصاله الرذيلة. وعليه الكتابة الي العنوان الالكتروني التالي لكي اعطيه الكثير من مساوئه التي لاتحصي
www.selibaby1407@yahoo.fr
30 décembre, 2006 19:34

ليس هذا www.selibaby1407@yahoo.frعنوان موقع ولا صندوق بريد. لقد كتبنا لك عليه وكان جواب الشبكة كما يلي:

This is an automatically generated Delivery Status Notification.

Delivery to the following recipients failed.

31 décembre, 2006 01:03  
Anonymous EL Negro CAlde said...

Anonyme de 31 dec 00:35

On peut construire?
AU temps de Saddam au moins les hopitaux fonctionnaient non? Et pourtant ce gouja de dictateur a bien massacrer beaucoup de ses concitoyens et detourner leurs deniers right ?
LEs AMericains ont certainement, incontournablement apportes un vent nouveau avec lequel soufflait un espoir immense et immaginable chez le plus simple des irakiens right?
Sais tu qu'il ya eut plus de mort en Irak qu 'au 11 septembre et pourtant les attrocites differs cependant le resultat est le meme : perde d'amis ,membres de famille ou meme connaissnce lointaines...
Entre preferer fuir ou se refugier dans un trou dans le desert comme vous dites si elegament... je dirais que cela depend de l auto determination ansi qu'au sens de l'honneur; le votre vous dis de prendre la poudre d'escampette le mien est un peu mais juste un peu different car je preferais le trou au desert( ca doit etre des raisons natales erm? no? )
Mais heureusement que vous etes la vous, car sans vos explications ,paroles et phrases ponctues ,nous ne serions point en mesure de pouvoir juger la situation par nous meme...Quant a decider de l'avenir des Irakiens nous ne sommes pas la pour ca , mais les Americains le sont lol
PRions pour le peuple irakien dites vous; tres cher vous m'excuserez mais comme vous le placez si elegament nous n'avons pas le meme DIEU et par desssus tout les meme valeurs..... Sans liberte de blamer il n'y a point d'eloge flatteur
donc ne fermez pas se sujet a la va vite... s' il ne vous interesse pas PARTEZ lol mais le fermer ainsi serait un peu dommage surtout que vous etes ; disons; si bien renseigne et sur tout. ET je finirais par dire qu' a cul foireux toujours merde abonde
( un GRAND clin d'oeil a toi lamouakhzaya3ni que grand tu as lol )

El Negro Calde dit ALcofribas ould NAsier

31 décembre, 2006 01:05  
Anonymous Anonyme said...

Don't cry for me Mesopotamia: pas de larmes pour Saddam

Une fois de plus, l'administration Bush apparaît stupide exactement au moment où elle pense se montrer intelligente, ou au moment où elle pense qu'elle agit de manière stratégique.

Saddam Hussein n'était pas le tyran typique: il n'était même pas un idéologue cohérent – contrairement à ce que ses partisans aimeraient croire. Saddam changeait de positions et d'opinions, en fonction des intérêts de son régime tyrannique. Il a flirté (et plus que flirté) avec les États-Unis et Israël pendant la plus grande partie des années 80. Il était un païen et un athée dans les années 70 – vous pouvez le constater en consultant les biographies autorisées de cette époque (Iskandar, Matar, etc.) – avant de découvrir la piété après sa défaite en 1991 – voir mon article dans le journal Muslim World dans lequel je compare Nasser après sa défaite de 1967 et Saddam après celle de 1991, et où j'explique comment ils ont tous les deux introduit la religion et la Jabriyyah dans leur pensée politique [NdT: As'ad Abu Khalil, «Al-Jabriyyah in the Political Discourse of Jamal ‘abd al-Nasr and Saddam Husayn: The Rationalisation of Defeat», Muslim World, LXXXIV:3-4 (juillet-août 1994), p. 240-257.]

Mais une chose n'a jamais changé à son sujet: sa profonde jalousie pour Nasser, et sa profonde ardeur à rivaliser avec lui (de la même façon, cette profonde jalousie caractérise l'attitude de Walid Joumblat à l'égard de Hassan Nasrallah). Cependant, il n'avait aucune des qualités de Nasser: il ne menait pas une vie personnelle modeste, pas plus que les membre de sa famille – pour le dire de manière modérée – et il n'avait aucun des talents oratoires de Nasser.

http://tokborni.blogspot.com/index.html

31 décembre, 2006 01:42  
Anonymous Anonyme said...

Mais une chose n'a jamais changé à son sujet: sa profonde jalousie pour Nasser, et sa profonde ardeur à rivaliser avec lui (de la même façon, cette profonde jalousie caractérise l'attitude de Walid Joumblat à l'égard de Hassan Nasrallah). Cependant, il n'avait aucune des qualités de Nasser: il ne menait pas une vie personnelle modeste, pas plus que les membre de sa famille – pour le dire de manière modérée – et il n'avait aucun des talents oratoires de Nasser.

Saddam devait payer pour obtenir des soutiens en dehors d'Irak; Nasser n'a jamais eu à débourser un mallim. L'éditorialiste libanais Samir ‘Atallah raconte l'épisode d'un journaliste arabe visitant Saddam pendant les années difficiles de la guerre Iran-Irak. Pendant que le journaliste était dans le bureau de Saddam, une énorme explosion s'est fait entendre, et cela a fait vibrer tout le bâtiment dans lequel ils se trouvaient. Saddam n'a pas bougé et n'a montré aucune émotion. Il s'est ensuite tourné vers le journaliste et a demandé: «Pensez-vous que Nasser se serait montré aussi calme?», ou quelque chose dans ce genre.

31 décembre, 2006 01:43  
Anonymous Anonyme said...

Saddam is a dead dictator, Taya is a dying one. Period. None has any more relevance to the beleaguered lives of three millions how wake up to every new day, hoping it'll put an end to their misery and plight. I don't see why some of us have the addiction to turn a blind to the pressing issues at home and keep pounding us with international news that mean very little to us and which have no effect on the course of our lives. If Saddam or Taya have anything that matters to us, it's that we should do everything to prevent their likes from ascending to power through the upcoming polls. So, it'll make more sense to talk about potential dictators who are roaming the country, racing to turn the clock back and block any step forward on the course of democratic reform here.

mom

31 décembre, 2006 01:57  
Anonymous Anonyme said...

Alors en mauritanie tout le monde se tape tout le monde ? sommes-nous une société d'obsedés sexuels comme le dit x ? Ely est-il comme ça ? vous mauritaniens, etes-vous comme ça ? nos hommes politiques sont-ils si lâches au point prêter leurs femmes ? repondez-moi svp j'ai l'impression que la mauritanie est devenue une sorte de "quertier rouge" d'amesterdam..
L'observatefaire..

31 décembre, 2006 01:58  
Anonymous Anonyme said...

El Negro Calde dit XOULDY:

Son Excellence Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya n'a pas fui. Le coup d'etat a eu lieu lorsqu'il etait en ARABIE SAOUDITE POUR LES OBSEQUES DU DEFUNT ROI FAHD IBN ABDEL AZIZ. Tot ou tard il reviendra en Mauritanie.
Tu fais de la desinformation et du mensonge en tentant de faire croire au lecteur qu' Ould taya a fui.

Pour ce qui est de l'autre sujet, comme je l'ai deja dit, il ne m'interesse pas!
PARLONS DE LA CRISE QUI SECOUE LE MONDE SCOLAIRE CHEZ NOUS!
PARLONS DE LA SOUFFRANCE DES HABITANTS DES KEBATE!
PARLONS DE NOS HOPITAUX!
PARLONS DU MONDE RURAL!
PARLONS DES DETTES MAURITANIENNES!
PARLONS DE LA DEMOCRATIE!
PARLONS DE LA CORRUPTION!
PARLONS DU SECTEUR INDUSTRIEL!
PARLONS DE LA PECHE!
PARLONS DES STRATEGIES QUI PEUVENT FAIRE AVANCER LA MAURITANIE!

WOUHLOU VI CHI MOUNTIJ!
WOUHLOU VI CHI YI ANIKOUM!
Tout le reste n'est que de la foutaise!

31 décembre, 2006 04:35  
Anonymous Anonyme said...

Oui, plus ou moins, tout le monde se tappe tout le monde.

31 décembre, 2006 07:57  
Anonymous Anonyme said...

Mr. X,
Salut
Je te rappele,tu en es peut-etre conscient, que l'"histoire" du journal Al Hourriya,pourrait bien etre montee dans les bureaux de la DSE,ou chez BSA, Mapeci, ou ailleurs. Les ennemis, tu en as assez..Tu dois a mon avis, te mefier d'"histoires" pareilles, et eviter de donner des details susceptibles de nuire a ton devoir..Essayer de glisser de temps a autre des details "egarants"..
Salut et Courage..
Qu'Allah guie des pas.
Boam

31 décembre, 2006 10:39  
Anonymous Anonyme said...

Mr. X,
Salut
Je te rappele,tu en es peut-etre conscient, que l'"histoire" du journal Al Hourriya,pourrait bien etre montee dans les bureaux de la DSE,ou chez BSA, Mapeci, ou ailleurs. Les ennemis, tu en as assez..Tu dois a mon avis, te mefier d'"histoires" pareilles, et eviter de donner des details susceptibles de nuire a ton devoir..Essayer de glisser de temps a autre des details "egarants"..
Salut et Courage..
Qu'Allah guide tes pas.
Boam

31 décembre, 2006 10:40  
Anonymous Anonyme said...

merci digooo

31 décembre, 2006 11:03  
Anonymous Anonyme said...

bonjour ahmed RV chez la petasse de ilot A ce soir on va bien s'amuser

31 décembre, 2006 11:24  
Anonymous Anonyme said...

ah j'allai oublie ahmed n'oublie pas les capotes comme la dernière foi

31 décembre, 2006 11:35  
Anonymous Mhamdy said...

Sadolf Hitsein ou Saddam Hussein l´enfant terrible de Tikrit vient de payer sa facture. Arrêté un jour de noël par le président yankee vient d´être exécuté en ce jour de fête d´Al Adha, le jour du sacrifice. Que l´enfer lui soit léger. AMEN !

En attendant la justice divine nous pouvons dire que la justice humaine a sévit. Que deviendra Saddam dans l´autre monde, sunu yoon, (peu nous importe) c´est entre lui est l´immortel Dieu. Si Allah veut l´aministier ou le griller dans ses fameux fours c´est son affaire, entre lui et son petit arabe.

Article giré de CRIDEM.

Commanteire:
JE TROUVE SCANDALEUX ET INPITOYABLE DE LA PART DE CES FLAMISTES DE PARLER AINSI DE SADDAM
aUCUN RESPET POUR LA DIGNIT2 NI POUR LA RELIGION;
jE COMPREND POURQUOI TOUT LE MONDE REFUSENT LEUR ACCES AU POUVOIR;
c4EST DES GENT ASSOIFES DE SANG

que DIEU nous en preservent.

31 décembre, 2006 12:10  
Anonymous Anonyme said...

2007?UNE ANNEE D'espoir!

On va boucler ce soir dés 00H,l'année 2006.
cette année qu'on appellera l'année du CMJD.
ce fut dans l'ensemble une année passable(selon la notation classique).Memme si elle a apporté des evement historiques pour notre Pays.A dire le vote semi-democratique.Un certain respet des autorités.Et surtout l'avenement de ce que nous attendons tous Les elections presidentiels de mars 2007.
Pendant ces 12 mois defilés,la junte a instoré un certain aspet de democratie meilleur(on se croit plus libre) que celui vecu pendant toute la decenie passe.Pour ceux qui ont la memoire courte:la mauritanie n'a que presque 60 ans de vie comme etant etat.Les tribus maures, negros et haratines existaient avant mais etaient disperssés en villages nomade bedouins.La colonisation francaise a reuni ces tribus dans ce qui etaient appelle L'AFRIQUE OCCIDENTALE.Donc
Les mauritaniens ont vote.Ils ont participé pour la premiere fois a la construction de leus avenir.
mais puisque on est ambitieux pour notre pays,on suggere que 2007 soit encore plus meilleure.

Mes meilleurs voeux a X ould Y,tous les bloggeurs.

Rim.

31 décembre, 2006 13:58  
Anonymous Anonyme said...

A l'anonyme de 12:10

Je ne suis pas flam, mais j'aimerais te poser une petite question.

Comment faut-il parler d'un type qui a tué des dizaines de milliers de personnes, qui les a exterminés ?

La religion interdit de tuer son prochain. Le 1er à avoir bafoué la religion, c'est bien Saddam, non ?

Honteux de parler de Sadam de la sorte après ces dizaines de milliers de crimes ???

Un homme peut avoir fait de bonnes choses dans sa vie, MAIS AUSSI de très mauvaises choses. faut-il oublier les mauvaises au profit des bonnes ?

La vie mérite trop de respect pour que certains puissent se permettre de tuer impunément. Et concernant Saddam, il a les mains remplies de sang.

Je suis contre la peine de mort, et j'aurais préféré qu'il médite toutes les souffrances dont il est à l'origine derrière des barreaux.

Quand à la comparaison Saddam / Taya, ils sont au moins un point commun, celui d'avoir du sang sur les mains.

Le 28 novembre, 28 pendus. Cela ne te dit rien. Mais peut-être, comme dirait l'autr, n'est-ce qu'un détail de l'histoire pour toi...

Allez, bonne fête à toi.
Allah nous jugera sur nos actes dans un autre monde.

31 décembre, 2006 14:40  
Anonymous Anonyme said...

en fait ce que reprochent les flam a sadam c'est de s'être engagé dans le conflit 89 du cote mauritanien.
aveuglés par leur haine ils ne font pas la différence entre la mauritanie et taya.Taya porte une responsabilité dans ce qui s'est passé en 89 mais pas plus que l'autre connard de Diouf. taya n'a pas enflammé les choses en allant pleurer de larmes de crocodile devant les cameras de tv
assumes pourquoi commencer par dire je suis pas des flam chaque fois c'est pareil moi je suis pas des flam mais j'ai les même idées . eurotanien et balbassi sont allé jusqu'à exhiber la pendaison de sadam façon de remuer le coteau dans la plaie. bien fait pour vous les maures vos amis sont nos ennemis eurotanien et bilbassi merci pour la solidarité.

31 décembre, 2006 15:15  
Anonymous Anonyme said...

Jemalk Tu deviens de plus en plus malade, à ta place je demanderai une place auprès de l’hosto psyciatrique le plus proche ou du marabout burkinabé le plus proche plutôt depuis que tu vis avec le mercenaire ould chav3i.
Ta bêtise est sans limite. Récemment encore, il a voulu monter un truc du genre x ould y au burkina pour calomnier les ennemis de ould chav3i et faire du chantage à d’autres dignitaires du régime et dee la mafia burkinabéenne, mais les mecs là bas ne rigolent pas, ils ont dit à ould chav3i de faire disparaître cette connerie du web et aussitôt dit, aussitôt fait, le x ould y burkinabéen cité par jemal dans son blog a immédiatement disparu.
Jemal ne se cache plus ou ne peut plus, le même vocabulaire de son organisation imaginaire conscienceresistance.org revient dans ses blogs (l’épicerie d’Atar etc.).
Mais mon petit jemal, c’est très facile de se démultiplier derrière l’écran de ton ordi, d’avoir 20 pseudo sur ton propre blog, sur forum diaspora, flamnet et autre cridem, mais qui lit ça ? mon pote ‘’la politique c’est difficile’’ et t’es trop con pour y réussir. Ose venir en mauritanie et montre nous ce que t’as dans le ventre, à part abdelli, quelques filles de petite mœurs et des délinquants de tevragh zeina et des tiguewaten de sebkha t’as personne, ah j’allais oublier mohamed lemine ould daddeh à qui t’écrivais les textes. En gros, rien qu’en voyant les gens qui tu fréquentes, les mauritaniens te classeront immédiatement avec soueidaamar.
Tu sais, ton pote beddy s’est essayé au petit jeu de ‘’exilé de retour au pays’’ il a même demandé à ses copains de la démocratie directe de l’accueillir avec défilés et tout, a commis quelques papiers dans la presse où il se vantait de « colonel ould abdelaziz m’a dit, etc.) mais ça a rien donné, il a compris et maintenant et il s’est tu et a repris son boulot de soi-disant poète, et encore, même les poètes ne le reconnaissent pas, lisez le, il se plaint de ne pas avoir une invitation : http://www.eddarb.com/modules/news/article.php?storyid=1029
Quand on est ami de ould abdelaziz et ely, c’est difficile à comprendre qu’on puisse dénicher une invitation auprès de la petite ministre de la culture !!!!! bien sûr beddy ne crie pas sur les toits son appartenance au mouvement de la démocratie directe, ce serait la honte, le grand porte parole de l’opposition exilé membre d’un machin que personne ne connaît et qui a fait tout de même 0,003% aux dernières élection.
Alors jemal reste au burkina et ferme ta guéle, tu sais bien que ton principal argument est d’être ould soueid’ahmed, or permets moi de te dire que personne n’en a rien à foutre de ehel soueid’ahmed.

31 décembre, 2006 15:18  
Anonymous Anonyme said...

http://fr.groups.yahoo.com/group/ForumDiaspora/message/12093
http://fr.groups.yahoo.com/group/ForumDiaspora/message/12091
http://fr.groups.yahoo.com/group/ForumDiaspora/message/12090

Jemal le malade mental ne supporte pas que les autres réussissent. Cheikhna ould nenni ou CON comme tu l’appelles tout le monde sait que c’est agent de renseignement comme toi, votre gueguerre pour s’attirer les grâces de vos maiyres ne nous intéressent pas. Le pauvre jedna ould deida qu’est-ce qu’il t’as fait ? ça te dérange qu’il devient un journaliste de plus en plus crédible ? ould abilmaali est un grand monsieur. L’intélligence de CON était de comprendre qu’un journal à la gloire du pouvoir n’aa pas de crédibilité alors il a donné à ses journalistes toute leur libertés et c’est ça qui te dérange. Ce qui te dérange c’est que nouakchott info fait perdre à ton ami mohamed fall ould oumére son lectorat et ses chroniqueurs. Même les intellectuels mauritaniens ne veulent écrire que dans nouakchott info, là tu pourras publier que dalle, par cc qu’ils te diront non, et parce que t’as pas les couilles d’assumer tes idées sans te cacher derrière des pseudos. Alors écrire ahmed baba miské chez CON c’est ridicule.
Jemal tu supportes tout simplement pas les gens qui sont pas d’accord avec toi, et ça ça s’appelle la mégalomanie, t’es malade mon pote.
Ould elkory que t’avais manipulé du temps où il était au calame est devenu le diable à tes yeux non pas parce qu’il est flogorneur comme tu dis, ça on le savait déjà à l’époque, tu te rappelle son feuilleton « ces hommes qui font leur boulot »…mais on peut mentir à une personne toute la vie, le calame a fini par comprendre que tu n’es qu’un mytho. Encore un effort et ould oumére passera tes papiers à la trappe et j’ose même pas imaginer ce que tu vas raconter sur lui, à ce qu’il paraîut tu connais tout de lui et vous travaillez pour le même chef de renseignement.
Moi ce qui me gonfle c’est que tu parles comme si tu étais le dernier des républicains et des démocrates alors que tu ne crois qu’en ta petite tribu de merde. Je mets au défis quiconque me sortira un papiuer de jemal où il s’attaque à un budgétivore idew3ich (naji ould bouseif, ould saleck, nebghouha de la police)….cherchez bien vous ne trouverez pas. Bien sûr les critiques contre le DG de la TVM ne comptent pas jemal est jaloux de son cousin qui lui est descendant direct de l’émir contrairement à jemal.

31 décembre, 2006 15:30  
Anonymous Anonyme said...

Jemal si t’arrêtes pas ton terrorisme à la con je balancerai tous les pv des petites réunion de ton machin CR.org, tu veux qu’on parle de coup d’état de ch’bih ? de ce que tu nous a dit sur souleiman ould sidi ali ? de ton grand jeu sur jemal ould mohamed ? de elarby ould salek et de l’intérêt à tirer d’un 7artani en quête de reconnaissance selon ton expression ? ou tu veux qu’on parle plus simplement de ton discours sur ould daddah entre nous et celui que tu tenait à tes missionnaires avant de les lui envoyer ? à toi de choisir

31 décembre, 2006 15:34  
Anonymous Anonyme said...

cet article pertinent merite d'etre lu je la'i tiré d'un blog sur le net.
29 décembre 2006
La République des Intérêts

Qui aura la bénédiction du CMJD ? C’est la question qui occupe la classe politique ainsi que les opportunistes de tous bords. La "Panurgie", convaincue que le CMJD cherche à brouiller les pistes, a déjà déployé ses antennes aux quatre coins du pays pour intercepter et décoder les signaux envoyés par les autorités de transition. Oubliés les idées, les programmes et les convictions politiques. Chacun cherche une place aux premières loges. Peu importe l’artiste. Peu importe la partition qu’il compte jouer pour les cinq prochaines années. L’important est d’applaudir avec les vainqueurs. En ce qui concerne les partis politiques, ils passent plus de temps à dénoncer, sans apporter les preuves du soutien du CMJD en faveur de l’un des candidats. Par leurs déclarations ils envoient, malgré eux, des signaux à cette partie de la "Panurgie" qui n’arrivait pas à décoder les messages, donnant ainsi un sacré coup de pouce au Candidat tant redouté. Il est vrai que les autorités de transition ont inventé une nouvelle forme d’immixtion plus discrète, plus sournoise et plus intelligente.
On pourrait la qualifier d’ "immixtion immatérielle" parce qu’elle ne mobilise ni le matériel ni la logistique de l’Etat. Son mode opératoire : la rumeur politique. Au lendemain des scrutins, les mauritaniens crédules et la communauté internationale découvriront ébahis combien les élections ont été neutres et transparentes. Les vaincus s’empresseront de féliciter les vainqueurs comme dans les grandes démocraties. Mais nous ne devrons nous en vouloir qu’à nous-mêmes, tout simplement parce que nous ne sommes pas assez mûrs pour la démocratie. Tant que nous ne voterons pas par conviction, tant que nous déciderons en fonction des rumeurs, nous serons toujours otages des intérêts partisans.
A mon humble avis, je pense que les Structures d’Education des Masses (SEM) d’Ould Haidalla étaient loin d’être ridicules ! Pour revenir à l’instrumentalisation de la rumeur, le CMJD a très vite compris que la masse versatile est toujours du coté de ceux qui détiennent le pouvoir. Ainsi des rumeurs à petites doses ont été distillées ça et là sur l’issue des scrutins en faveur de tel ou de tel autre. Pendant longtemps on a cru que ce candidat était Zeine Ould Zeidane, mathématicien- économiste gouverneur démissionnaire de la BCM. Quelqu’un disait, « les rumeurs, je m’assois dessus ! c’est un coussin très confortable ». Et bien Zeine Ould Zeidane a fait sienne cette devise et s’est porté candidat à la magistrature suprême. Depuis, un autre mathématicien-économiste, entend partager avec lui le confort de ce coussin et surfe sur la vague « rumorale ». Sidi Ould Cheikh Abdallahi (sidioca pour les intimes), car c’est de lui qu’il s’agit, semble bien parti pour avoir la caution du CMJD. D’autant que les chercheurs et universitaires plus prompts à détecter les signaux authentiques se sont empressés de le soutenir. Si le raisonnement est logique, les indépendants accusés de complicité avec le CMJD ne manqueront pas dans les prochains jours de rallier sa candidature.
Pour parler brièvement des autres candidatures, admettons que je me suis trompé sur toute la ligne, ce qui est peu probable. Un peu à l’image de ces candidats auxquels on demanderait à la télé de continuer à jouer pour l’intérêt de l’émission alors que le pactole tant convoité n’est plus en jeu. Ould Haidalla en son temps avait restauré l’autorité de l’Etat. Je regrette aussi ses SEM. Mais les temps ont changé depuis sa candidature en 2003. Les islamistes (Jamil Mansour) et l’UFP (Ould Mouloud) veulent voler de leurs propres ailes. Ould Daddah, opposant de longue date, veut être président pour le seul mandat que lui permet la Constitution, ses chances sont réelles mais elles risquent d’être mises à rude épreuve par les candidatures indépendantes. Messaoud Ould Boulkheir, figure historique de l’opposition ne sera jamais président comme l’a dit le Pr Ely Mustapha, mais je pense que ce n’est pas pour les mêmes raisons. Dahane Ould Ahmed Mahmoud candidat d’une certaine presse qui se reconnaîtra. Quant à Chavez, je pense qu’il s’est trompé de pays…Je m’excuse pour tous ceux nombreux que j’ai oubliés de citer. Pour le décor, une candidature négro-africaine est souhaitable. Voila on peut passer le générique.
Diaw Alassane
posted by Diaw at 23:41 0 comments links to this post

27 décembre 2006
Ould Ahmed Vall: Wanted?
Sous le titre kilométrique et flou,"Un ressortissant mauritanien en Chine commet un vol... Ses compatriotes les plus grands perdants", Al Akhbar.info accable un certain Ould Ahmed Vall natif de Sangrava d'avoir fui la Chine avec une dette de 450 000 dollars! A l'appui de cette accusation, ils publient sur la version principale (arabe) de leur site des fac-similés de documents à peine lisibles et la gueule de l'individu recherché (Interpol devrait rougir de jalousie!). La photo disparaîtra de la version principale mais elle a déjà fait... le tour du monde. http://fr.alakhbar.info/page1.php?id=269&catid=2
Où est passée la présomption d'innocence? Je ne cherche pas à disculper cet homme, dieu sait que les histoires de ce genre sont monnaie courante mais je n'ose pas imaginer que cette personne soit vraiment innocente, sinon elle serait marquée à vie...Ce qui est marrant dans l'histoire, c'est le zèle avec lequel les hommes d'affaires mauritaniens veulent défendre leur "image" en Chine. En tout cas, au pays des "trois normaux" les consommateurs n'arrivent plus à discerner le bon thé du mauvais. Enfin publier les photos des grands "loussous" de la République serait nettement plus intéressant que de s'acharner sur les voleurs à la sauvette C'est quoi 450 000 dollars à coté des millions de dollars qu'on détourne à tout va? En plus Ould Ahmed Vall n'est candidat à rien.
A bon entendeur salut
Diaw Alassane
posted by Diaw at 21:00 0 comments links to this post

Université de Nouakchott : à qui profite le statu quo ?
Les étudiants de l’Université de Nouakchott en grève depuis deux mois vivent un calvaire sans fin : répression des forces de police, grève de la faim… Aucune issue probable ne se dessine à l’horizon. Chaque partie campant sur ses certitudes, le dialogue n’a pas eu véritablement lieu. Le Ministre de l’Education qui gère tranquillement son mandat jusqu’à la fin de la transition semble n’avoir aucun devoir d’explication. Les responsables de l’Université ne font rien. Le corps enseignant jubile déjà à l’idée d’avoir une année blanche. La TVM préfère informer sur les « ateliers de formation », si ce ne sont les faux débats et autres « woyl oummak… » Les leaders politiques atteints de surdi-mutité font le blackout total sur cette question, occupés qu’ils sont à préparer les prochaines échéances électorales. Et pourtant, on ne le dira jamais assez, les revendications des étudiants sur l’amélioration de leurs conditions sont ce qu’il y a de plus normal. Naturellement, on doit se poser la question à qui profite ce statu quo ? Certainement à personne. Pas aux autorités de transition qui jusque-là géraient les événements contenus dans leurs pense-bêtes avec la précision d’une horloge suisse. Des mouvements de ce genre imprévus-pourtant prévisibles- ne doivent pas être occultés mais traités par une discussion responsable. La pire des conneries c’est de compter sur un essoufflement de la grève. Pour les étudiants une année blanche serait lourde de conséquences mais ils n’ont pas le choix si on leur refuse tout dialogue. Quant aux politiciens s’ils ne sont pas assez courageux de publier ne serait-ce que des communiqués (ils en font lorsqu’il s’agit de leurs intérêts), il ne faut pas trop attendre d’eux sur les questions nationales.Enfin les médias doivent savoir que l’autocensure est plus dangereuse que la censure.
Diaw Alassane

31 décembre, 2006 15:49  
Blogger eurotanien said...

A l'inconnu de 15:15

Juste un petit mot sans vouloir ni épiloguer, ni polémiquer.

1) Si je veux transmettre l'info, je dois faire abstraction de mes sentiments et ressentiments personnels.

2) Je n'ai pas à afficher mes positions personnelles sur le site dont je m'occupe,

3) Sur le site paraissent aussi bien des contributions de l'APP, que du RFD, que des Indépendants comme Sidi Ould Cheikh Abdellahi, Mohamed Khouna Ould Haidalla ou encore Brahim Ould Abdallahi entre autres, de l'UFP, des Réformiste, etc.

Ne pas publier les contributions de l'un ou l'autre serait purement et simplement de la censure et un manque évident d'objectivité.

Vouloir informer, c'est s'obliger à rester neutre envers tous.

31 décembre, 2006 17:19  
Anonymous Mou3aridh said...

Je recommande aux anti-JEMAl ould YEssa3 de nous foutre la paix.
C''est vrai que ca fait 20 ans que votre bouche est cousu.Mais le jour ou on vous donne la parole il faut savoir qui attaquer et quoi dire.Il faut pas derraper non plus,mdr...
Je les recommande de recommencer la chasse de Ely et ses depandant et de nous foutre LA PAIX!!!!

Mou3aridh

31 décembre, 2006 17:20  
Anonymous Anonyme said...

eurotanien moi aussi je veux pas polémiquer mais voilà
tu es allé chercher ce message particulièrement parmi une centaine d'autres et pourquoi pas celui qui a
le numéro 24411 intitule: "Se réjouir de l´exécution de Saddam nous met au même pieds d'égalité."
la liberté d'expression c'était aussi un prétexte tout trouvé par france soir pour publier les caricatures du prophète.
assumes ton choix de presse à scandale.

31 décembre, 2006 18:15  
Anonymous Anonyme said...

Une emission sur les bloggers se passent acctuellemnt sur alJAZZERA...

a ne pas ratter

31 décembre, 2006 19:08  
Blogger eurotanien said...

Anonyme 18h15

Je ne suis pas allé LE chercher, on me l'a envoyé, nuance; c'est une soumission que l'on a envoyé au site. Si le 24411 de je ne sais trop quel forum m'avait proposé son article que je n'ai pas lu, peut-être l'aurais-je mis.

Pour moi, la Liberté d'expression c'est s'exprimer dans le respect l'un de l'autre, et je m'interdis, et oui je m'interdis, de blasphémer et/ou de manquer de respect à la religion d'autrui, ainsi qu'à sa vie privé d'ailleurs.

"Ma liberté s'arrête où commence celle des autres", ce fut une définition proposée en 1789 dans le cadre de la déclaration des droits de l'Homme et du citoyen; j'essaye de la mettre en application.

Pour en terminer sur ce chapitre, je t'invite à ne pas faire une "obsession" sur cet article là, mais aussi à lire les autres, ainsi que les commentaires qui les suivent.

Et si tu souhaites approfondir un peu le débat, tu peux toujours me trouver sur skype en entrant simplement le nom du site dans la recherche des contacts ou encore : webmaster@ et le nom du site

Bonne fête malgré tout à tous

31 décembre, 2006 19:10  
Anonymous Anonyme said...

Saddam et nous, mauritaniens : du nationalisme arabe au nazisme tropical par ELIMANE BILBASSI



Sadolf Hitsein ou Saddam Hussein l´enfant terrible de Tikrit vient de payer sa facture. Arrêté un jour de noël par le président yankee vient d´être exécuté en ce jour de fête d´Al Adha, le jour du sacrifice. Que l´enfer lui soit léger. AMEN !

En attendant la justice divine nous pouvons dire que la justice humaine a sévit. Que deviendra Saddam dans l´autre monde, sunu yoon, (peu nous importe) c´est entre lui et l´immortel Dieu. Si Allah veut l´aministier ou le griller dans ses fameux fours c´est son affaire, entre lui et son petit arabe.

Le président sanguinaire qui faisait la pluie et le beau temps, qui avait droit de vie et de mort sur ses compatriotes n´est plus dans ce monde de terreur. En tout cas ce ne sont pas les kurdes, les chiites ou les négro-mauritaniens qui vont pleurer le rat de Bagdad. Saddam voulait être héros et rester dans l´histoire, le président cow boy lui a offert le cadeau sous un plateau de sables et nous lui souhaitons bienvenue dans les annales de l´histoire. A dieu Saddam!

Le héros du monde arabe qui pour "libérer" le monde arabe (palestine) n´avait pas hésité à en martyriser un autre. Oui, lors de la "mère des batailles" ou " le bébé des batailles" comme disait un camarade, Saddam affirmait être intervenu à l´appel d´un "gouvernement révolutionnaire koweïtien", puis, devant l´inconsistance de cette thèse, il a purement et simplement considéré que l´Emirat avait été injustement amputé de l´Irak par le "colonialisme britannique", d´où sa décision d´en faire sa 19ème province; enfin quand il lui est paru que, pas plus que la première, cette thèse ne résistait à l´examen, l´ancien ami de l´exilé de Qatar et fils d´Atar, a dit avoir envahi le Koweït pour "libérer " la Palestine. Curieux procédé qui consiste, pour venir au secours d´un peuple arabe, à en martyriser un autre! Mais ça c´est du Saddamisme et du baathisme la face cachée de l´incohérence et de la tortuosité.

Tout ça est aujourd´hui de l´histoire pour ne pas dire du passé. Saddam n´est plus et le koweit est libéré et la palestine continue de souffrir, Saddam pendu, Taya en Exil et Ely ould Vall ne veut plus finir sa transition.

La mort de Saddam ne peut nous laisser indifférents parce que cet homme à participé de près ou de loin à notre oppression et à notre histoire malgré nous. Essayons de raffraichir ou de rechauffer les faits pour ceux qui ont encore la mémoire courte.


Au sortir de sa guerre avec l´Iran, guerre que l´incorrigible Sadolf Hitsein ancien protégé de kaaw Sam (oncle Sam) a provoquée, l´Irak baathiste s´emploie à affirmer son leadership sur le monde arabe et à constituer une clientèle soit idéologique, soit militaire en Afrique et dans le monde arabe.
Cet activisme trouve un écho d´autant plus favorable en Mauritanie qu´au début des années 60, des jeunes maures, en proie à une crise d´identité culturelle, avaient trouvé l´idéologie bassiste un début de solution à leur quête de référence. Institutionnalisé sous la forme d´une branche mauritanienne du parti Ba´th, ce courant inspirera, avec celui rival des Nassériens dont ne le séparent que quelques points de détail, la politique de discrimination conduite envers la composante noire du pays.


S´inspirant de la stratégie qui a si bien réussi à Saddam pour la conquête du pouvoir, les ba´thistes mauritaniens mobiliseront toute leur énergie pour comploter (infiltration de larges secteurs de l´Armée et de la police par exemple). Ce goût immodéré pour le putsch leur vaudra des démélés avec les différents régimes ainsi que des séjours plus ou moins prolongés en prison.


C´est ainsi qu´en septembre 1988, plusieurs dignitaires du Parti Ba´thiste (Bredeileil ou jaangol jamma, le froid de la nuit, Memed ould Ahmed pour ne citer que leurs figures emblématiques...) furent arrêtés et jugés pour "participation à une entreprise de nature à nuire à la défense nationale, enrôlement de soldats pour le compte d´une puissance étrangère, connaissance d´activités nuisibles à la défense nationale sans l´avoir fait savoir aux autorités".


Au cours du procès, Mohamed Yehdih Ould Breideleil considéré comme le premier responsable de la branche locale des racistes mauritaniens , reconnut non seulement que "l´Ambassade d´Irak à Dakar lui versait un salaire mensuel de 110. 000 UM/10 000FF à l´époque pour qu´il assure la direction du Mouvement en Mauritanie", mais aussi " qu´elle coordonnait la structure militaire baa´thiste créée en 1980 et placée sous le commandement du capitaine Mokhtar Ould Saleck". Cette "collaboration" lui vaudra la mansuétude de ses juges.

Un an après avoir purgé sa peine, il opérera un retour remarqué dans l´instance dirigeante du pays: il sera en effet nommé Secrétaire général du CMSN, un poste spécialement créé pour lui. A l´époque, le régime de Sadolf Hitsein s´abstiendra d´intervenir, du moins ouvertement, en faveur de ses protégés, préférant donner la priorité à ses relations avec Taya et son gouvernement qu´il assistait économiquement et dont il ne pouvait qu´approuver sa politique d´arabisation.


L´idéologie baa´thiste, tout en ayant ses fidéles zélateurs en Mauritanie, est surtout utilisée comme une ressource politique dans les inévitables et secondaires conflits d´intérêt qui opposent les différents lobbies beydanes. Jusqu´ici cependant, la présence irakienne, tout en allant crescendo au fur et à mesure que s´exacerbaient les tensions raciales (les deux s´alimentant réciproquement) restait dans les limites "raisonnables" c´est le conflit avec le Sénégal en 1989 et la radicalisation par le régime de sa politique raciste qui conféreront à l´engagement irakien une ampleur telle que les chancelleries accréditées sur place, d´ordinaire plus circonspectes, feront part de leurs inquiétudes. Pour bien situer les choses, un bref rappel de la stratégie suivie par le gouvernement mauritanien dans son conflit avec le Sénégal s´impose.


Dès le déclenchement des événements d´Avril-Mai 89, le régime du Colonel Taya s´employa à les présenter comme l´illustration d´une opposition entre monde arabe et monde noir. En clair, il se présenta comme le défenseur zélé de l´Arabisme contre les noirs réticents, voir anti-arabes (Les FLAM) aiguillonés par le Sénégal, symbole d´une "francophonie honnie" et de la négritude.


Il ne put cependant, malgrè cette présentation manichéenne capitaliser un quelconque soutien auprès des pays arabes. Préoccupés par la préservation de leur influence en Afrique Noire, dont la tête de pont est justement le Sénégal. Les monarchies du Golfe se cantonnérent dans une prudence réserve. Les partenaires de l´UMA ne furent guère plus enthousiastes. Le Maroc de Hassan II, en représentant les intérêts du Sénégal à Nouakchott, montra où penchaient ses sentiments (un officiel marocain déclara "que la Mauritanie était un pays voisin, alors que le Sénégal était un pays ami" ); l´Algérie prêcha la modération et démentit avec véhémence avoir livré des armes à la Mauritanie comme l´en accusait l´hebdomdaire "SOPI" de Wade.

Seul l´Irak s´empressa de venir au secours du régime satanique de Taya, d´autant que les baa´thistes locaux avaient désignés le colonel Taya comme le leader du nationalisme arabe en Mauritanie aprés les déportations et les massacres des négro-africains.


Les relations entre les deux pays ne cesseront dès lors de s´intensifier livraison d´armes dont une trentaine de chars T55 réceptionnés à Nouakchott début juillet 90, émissaires hebdomadaires entre les deux capitales; signe de l´étroitesse de ces contacts politiques les rares visites à l´étranger du colonel Taya le conduisent à Bagdad; formation de la garde Présidentielle appelée BASEP (Bataillon de la Sécurité Présidentielle) et composé exclusivement de maures d´Atar, en Irak, constitution d´un comité national de soutien à l´Irak.


On se souvient encore des multiples manifestations de soutien à l´Irak encouragées en sous-main par les autorités, la police d´Ely Ould Mohamed Vall n´ayant mis aucun zéle à les disperser. Plus significativement, l´Ambassadeur d´Irak à Nouakchott prit la tête de quelques cortéges et ouvrit dans ses locaux un bureau chargé du recrutement des volontaires. Ce diplomate qui se comportait en véritable proconsul n´avait evidemment pas èté rappelé au respect des régles qui régissent sa fonction. Une chose au moins était rassurante: malgré leur zéle, très peu de manifstants se portérent volontaires pour combattre, preuve que les comportements suicidaires n´ont pas totalement gagné les esprits.


De nombreux appareils et navires irakiens ont trouvé refuge en Mauritanie, ainsi l´avion de MR DUMAS, en visite à Nouakchott, s´est-il glissé entre deux boeing des Iraqi Airways. De plus, la Mauritanie de Taya aurait offert "hospitalité" à la famille de Saddam, cependant que celui-ci y tranférait de colossales sommes d´argent.


Mentionnons enfin un certain nombre d´initiatives entreprises soit par les autorités déconcentrées. Ainsi le Gouverneur d´Aleg a-t-il lancé une campagne de production agricole en "solidarité avec le peuple irakien"; soit par les principaux responsables de l´Etat: on pense à la démarche entreprise avec les autres pays de l´UMA auprès du Conseil de Sécurité et tendant à l´arrêt des combats, alors que Saddam ne manifestait aucune disposition à se conformer aux résolutions des Nations Unies. La crise du Golfe aura agi comme un révélateur de l´ampleur de la présence irakienne en Mauritanie et de l´inféodation du régime de Taya à celui de Saddam Husseïn.


Mais la manifestation la plus éclatante de l´amitié mauritano-irakienne ou entre Saddam et Taya sera fournie par l´affaire dite des missiles. De quoi s´agit-il ? Au mois de mai 90, le porte-parole du Département américain, Margaret Tutwiller, révéle la construction par l´Irak d´une base de lancement de missile 6 dans le nord désértique de la Mauritanie. L´information parait d´autant plus plausible que les américains disposent de satellites d´observation très performants et que le régime de Sadolf Hitseïn n´a jamais fait mystère de sa volonté de se doter d´armes balistiques. Naturellement comme toujours, la Mauritanie dément.


Le minsitre des Affaires Etrangéres de l´époque l´étrange Hasni Ould Didi, qualifie ces informations de "mensongères", estimant qu´elles font parties d´une campagne anti-irakienne lancée déjà avant l´invasion du Koweït. S´il est difficile de se prononcer sur l´état des travaux entrepris, une chose en revanche parat certaine le projet de tester les missiles en Mauritanie a bel et bien existé, il aurait même connu un début d´exécution.


C´est seulement après les révélations du Département d´Etat, surprises par l´ampleur que prenait l´opération et les craintes qu´elle suscitait (les ambassades maghrébines à Nouakchott ne furent pas les dernières à exprimer leur désapprobation), les autorités mauritaniennes y renonceront, la mort dans l´âme.


Ces développements éclairent un peu mieux le pourquoi de l´engagement mauritanien auprès de l´Irak pendant la "mére des défaites"....euh pardon la "mére des batailles" comme disait Saddam. Il s´agissait pour le régime de Taya de se donner les moyens de poursuivre sa politique de discrimination raciale et d´extermination ethnique à l´intérieur, l´assistance irakienne ou de Saddam dans les renseignements et de sécurité(Ce n´est pas Ely ould Mohamed vall qui va nous démentir) garantit au pouvoir de Taya une certaine stabilité en dissuadant les lobbies maures concurrents d´entreprendre un coup de force; à l´extérieur, les livraisons d´armes irakiennes permirent d´alimenter sa rhétorique guerriére et belliciste. Plus fondamentalement, en "opérant", dans la crise du Golfe, un arbitrage en faveur de l´Irak, le colonel Taya a considérablement fragilisé son régime.


Le coût économique de son alliance avec Bagdad est très élevé: gel par les pays du Golfe de leur aide, conditionnalité accrue des prêts du FMI. Politiquement, l´aggravation de la crise économique aura pour effet d´obérer la capacité du régime à s´attacher une clientéle qui transcende les cercles Semassides.


La démocratisation de plusieurs pays africains après Baule, dont le Mali fidéle allié du temps de Moussatrocités ou Moussa Traoré, ne fait que ressortir davantage la nature anachronique du pouvoir du petit protégé de Saddam. Au total, l´alliance avec Bagdad et la "mére des déroutes" auront acceléré la crise d´un régime que sa folie raciste condamnait de toute façon à plus ou moins long terme.


Prenant acte de la nouvelle donne (déroute de Saddam),libéralisation politique en Afrique, montée du mécontentement interne), le colonel Taya réfreine ses ardeurs pro-saddamistes et engage un simulacre de démocratisation qui le remettrait dans l´air du temps. Mais chasser le naturel il revient au galop, dictateur devant l´eternel Taya ne pouvait changer. Il met le système dans l´impasse.

Août 2005 Ely son bras droit, notre Barzan Ibrahim Tikriti local entendez l´alter-ego de l´ancien chef des services de renseignements irakiens (lui aussi condamné à mort) ne pouvait rester impassible ce n´etait plus Taya qui était menacé mais tout le système et ses hommes. Ely n´avait pas le choix il fallait "dégripper la machine" (selon ses propres mots) et c´est ce qui explique l´acte 1 du putsch du 03 août tout le reste n´est que du théatre, ceux qui n´avaient rien compris et saisi le scénario crient aujourd´hui au SECOURS et dénoncent la non neutralité du CMJD!

Que la terre soit légére à Saddam ; en attendant Taya, Ely et les autres injustes doivent méditer sur leur avenir. Demain la fin de la transition, dites vous?

Une pensée pieuse à nos déportés et à toutes les victimes du couple Taya-Saddam. Bonne et heureuse année à tous les FLAM-Netteurs.

La lutte continue!

31 décembre, 2006 20:18  
Anonymous Anonyme said...

eurotanien(ck) je fais partie de tes contactes deja.
pourquoi ce ton ironique en parlant de de la déclaration de 1789 ??
du mépris je suppose.
bonne fete a toi aussi

31 décembre, 2006 20:22  
Anonymous Anonyme said...

je suis surpis Par le faite que les gas du CR ne se basent pas en Mauritanie et restent exilé a l'etranger.La chanson de la contre-DICTATURE a temp se terminser et il faut imperativement rentrer en action...
POur ne pas Resister en Mauritanie
Et rendre Conscient las Mauritaniens!!!
J'esper un reponce de leurs part.

31 décembre, 2006 20:51  
Blogger eurotanien said...

Anonyme de 20:22

Désolé je ne sais pas qui tu es, ma boule ne cristal est en rade :-)

Loin de moi tout ton ironique et/ou idée de mépris; ce n'est guère mon style, et cela ne m'a pas effleuré l'esprit un seul instant.

J'ai simplement cité une phrase et me suis permis d'y ajouter son origine. Désolé si j'ai pu te donner une fausse impression, et je te prie sincèrement de m'en excuser.

Merci pour tes voeux

ck

31 décembre, 2006 22:12  
Anonymous Anonyme said...

2007

31 décembre, 2006 23:01  
Anonymous correcteur said...

Je souhaite à tous les bloggeurs une bonne et heureuse annee de 2007 pleine de surprises presidentielles.
Mes meilleurs voeux de bonne santé et de joie particulierement à notre X et notre Maatala nationaux.

31 décembre, 2006 23:59  
Anonymous Anonyme said...

"un gars de kounta, avec un appareil dentaire", c'est quoi ca en termes de droit, de justice, de valeurs universelles.. Mr X, un conseil d'ami: Ainsi tu tu crees des ennemis alors que tu en as deja assez..Essaie d'imaginer des gens qui suivent ton blog, qui le respectent, qui y puisent et qui ont des appareils dentaires..Ne se sentiront-ils pas ulceres ?? Parmi ceux admirent ton blog il ya certainement des boiteux, des borgnes, des escalves, des affranchis, des plantons, des sans diplomes ,des sans peres, des "rates" de tous bord...Alors si a chaque fois que tu veux attaquer un "corrompu", un ramz d'Alvassad, ..., tu te sens obliger de lui brosser un portrait "complet", alors sachs que tu vas degouter beaucoup de tes amis confirmes ou potentiels..Occupe toi de ce qui est universel: vol, corruption, ...etc
Un ami anonyme
Boam

01 janvier, 2007 03:49  
Anonymous Anonyme said...

Cher x,
Ca fait un bon moment que tu ecris du n'importe quoi. Tes blogs sont de plus en plus mediocres. Le debut de la fin.
Un conseil lillahi, arretes avant qu'il ne soit trop tard.
Mbareck el3id w tres bonne annee a tous et a toutes.
Vive la Mauritanie

01 janvier, 2007 04:54  
Anonymous Anonyme said...

Voeux de DSF

A l'occasion du nouvel an 2007, DSF presente ses voeux de bonheur et de prosperite' au peuple Mauritanien.

DSF tient a' repeter a' la classe politique nationale qu'il est extremement important de maintenir un climat de paix et de securite' en Mauritanie. Le multipartisme ne doit jamais signifier une confrontation entre ennemis. Les petites querelles de personnes doivent etre mises a' cote' pour batir une Mauritanie forte et digne.

DSF comprend que la nature de l'Homme a toujours donne' naissance a' differentes interpretations des problemes. Notre devoir est d'oeuvrer ensemble pour une societe' Mauritanienne base'e sur la justice, la democratie, l'amour, le respect et la paix.

DSF demande aux Mauritaniennes et aux Mauritaniens de rester tres vigilants. Ils ne doivent jamais accepter de tomber dans les pieges de ceux qui sont determine's a' provoquer une guerre civile en Mauritanie. Ils doivent toujours penser a' l'avenir de leur patrie.
Ils doivent egalement comprendre que le dialogue, la concertation et la tolerance sont des conditions necessaires pour realiser des progres.

Vive la Republique Islamique de Mauritanie!
Vive le peuple Mauritanien!

DSF

01 janvier, 2007 07:11  
Blogger Maatala said...

bonjour

Les fréres

La patronne et moi vous souhaitons une bonne et heureuse année 2007.

Vous me permettrez une pensée pour mon frére et ami Abou Ziyad .

Que Dieu vous protége


Maatala

01 janvier, 2007 09:07  
Anonymous Anonyme said...

L'observatefaire.. souhaite une bonne année à toutes les voullaniattes et tous les voullaniounes une question à l'anonyme du
31 décembre, 2006 15:34
Merci de nous dire qui sont les
"souleiman ould sidi ali ? jemal ould mohamed ? elarby ould salek ?" et qu'est-ce-qu'ils sont devenus ?
bien cordialement et encore une fois:
L'observatefaire.. souhaite une bonne année à toutes les voullaniattes et tous les voullaniounes

01 janvier, 2007 10:29  
Blogger Mohamed Cheikh said...

Musulmans !

Cessez de vous bombarder de vœux à l’occasion d’un nouvel an qui n’est pas nôtre. C’est le nouvel an du monde du Kouvr.
Avez-vous jamais vu les autres échanger des vœux à l’occasion du nouvel an hégirien ?!

Ce que je dis là ne plaît pas à la frange de nos aliénés inféodés aux autres. Peut-être reviendront-ils.
Saddamرحمه الله après des décennies d’infidélité est mort en répétant la profession de foi, أشهد ان لا إله إلا الله وأشهد أن محمدا رسول الله, signe on ne peut plus éloquent et significatif d’un regret sincère. Le Coran ne l’avait jamais quitté durant sa détention par la coalition de la croix et des insulteurs des compagnons du Prophètes PSASSL. C’est comme s’il voulait dire : « l’expérience m’a ouvert les yeux et s’il m’était permis de revenir au pouvoir je brûlerais le Baath et tout ce qui s’écarte de la voie, l’unique, la Vraie, la voie de l’Islam ».
Taya, pense-t-il autant ? Souhaitons-le pour lui. Il a plus de chance, la croix (ce qu’il ne comprend pas) n’a rien contre lui. Elle lui réserve une retraite, sure et dorée. Elle l’a écarté parce qu’il n’était plus capable de la servir comme il l’a fait toute sa vie. Quelle occasion va se présenter pour qu’il se tourne vers le Coran qu’il n’a, apparemment, jamais touché ?

Le sort de Saddam est un avertissement divin pour tout le monde, gouvernants et gouvernés. Jamais, l’histoire contemporaine n’ vu plus puissant et plus sanguinaire que Saddam avec Bush, Jemal Abdennaer, le Shah d’Iran et quelques autres. Ils ont tous, sauf le locataire de la maison sinistre et son tour viendra, fini dans l’humiliation.

Les premiers avertis sont nos dirigeants qui tournent le dos à ALLAH, à l’Islam, à leurs peuples et se soumettent comme des chiens dociles au monde de la mécréance dont le nouvel an est célébré aujourd’hui par certaines de nos brebis galleuses.

Nous vous ferons des vœux à l’occasion de Notre Nouvel An, vers le 20 janvier prochain. Les vœux d’un croyant sont susceptibles d’être exaucés. Mais :
(و ما دعاء الكافرين إلا في ضلال)

01 janvier, 2007 12:56  
Anonymous Anonyme said...

Je méprise profondément ceux qui aiment marcher en rangs sur une musique: ce ne peut être que par erreur qu'ils ont reçu un cerveau; une moelle épinière leur suffirait amplement.
elbert einstein

01 janvier, 2007 14:17  
Anonymous Anonyme said...

Mohamed Cheikh:

Personne ne veut commencer le nouvel an avec de tels mots de ta part. Les philosophes ont dit que "...chaque maniere de dire resulte d'une maniere de voir qui elle meme resulte d'une maniere d'etre." Le nouvel an n'est peut etre pas important pour toi MAIS il l'est pour nous autres. Si tu n'aimes pas le celebrer, cela ne nous regarde pas MAIS DE GRACE, laissez les autres faire leurs celebrations!

Tu dis que le nouvel an musulman se situe VERS le 20 Janvier. C'est le mot vers qui a attire' mon attention. Peux- tu nous dire avec certitude la date du nouvel an musulman?
Une fois que tu trouves la date exacte, je te prie de lire les lignes suivantes le jour J.

A l'occasion du nouvel an musulman, je presente mes meilleurs voeux a' Mohamed Cheikh ainsi qu'a' tous les membres de sa famille. Que le nouvel an soit rempli de bonheur et de prosperite' pour eux!
Que le tout puissant Allah montre la lumiere a' Mohamed Cheikh! Qu'il guide ses pas dans la bonne direction! Qu'il fasse partir la haine de son coeur! Qu'il soit tres tolerant envers toutes les cultures et toutes les religions!
Qu'il soit ouvert au dialogue et a' la paix!

Je prie tous les lecteurs du blog de dire AMINE!

01 janvier, 2007 14:21  
Anonymous Anonyme said...

mohamed cheikh
bonne année j'en doute pas que tu as passe un saint sylvestre joyeux ou le champagne a coule a flot

01 janvier, 2007 14:37  
Anonymous Anonyme said...

< div style="background:red">hhhhhh< /div>

01 janvier, 2007 14:40  
Anonymous Anonyme said...

Pour le NP qui dit saddam est pas mort:


http://www.youtube.com/watch?v=SspD2ve-obE


Cette video a été tourn" par des MOUKTADA saddr disciples qui ont assisté a la pendaison

Ina lillahi we ina ilayhi radhi3oun!!!

01 janvier, 2007 14:52  
Anonymous Anonyme said...

Mohamed Cheikh

Tu me fais sourire...
Je viens d'aller sur l'AMI et que puis je y lire ?

Nous serions encore le 31 décembre 2006. Bon, chez l'AMI ce ne sont pas des rapides, c'est bien connu, mais l'Agence Officielle de Presse de la République Islamique de Mauritanie affiche la date du monde du Kouvr.

Faut donc respecter cela, non ?

L'agence de presse officielle de la République Islamique de Mauritanie, si elle était un peu plus dynamique, aurait donc affiché le passage à l'an 2007. Donc changement d'année.

A cette occasion permet moi donc de te présenter mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année, que la santé, la prospérité, l'amour, le travail et tout et tout soit au RDV de cette nouvelle année.

01 janvier, 2007 16:39  
Anonymous Anonyme said...

Quelque soit ce que nous pensons de Sadam ou de son régime ou de son idéologie,sa pendaison a révèle le visage surprenant des Flam et de ceux qui les soutiennent, mais surtout leur méconnaissance, de TAYA et de la MAURITANIE ;.Je m explique:
1- taya n a jamais ete baathiste ou autre chose ,il a essaye et a réussi
a utiliser les baathistes comme il a utilise d autres Kadihines, Nasseristes ,Islamistes, Halpulars,Haratines,Soninkes,Notables, Intelectuels,etc ;
2-les baathistes en Mauritanie sont une petite et infime minorité qui n ont jamais réussi
a profiter des situations pour dominer et a orienter de façon substantielle la politique, ils avaient beaucoup d adversaires et trop de problèmes
3-les Mauritaniens ont soutenu Sadam contre les Americains pour des raisons religieuses
comme l ont soutenu les Bengals ,les pakistanais , les marocains, les egyptiens etc
4-les armes de Sadam offertes a la MAURITANIE entraient dans le cadre d un conflit
avec le senegal ,sauf si nos freres halpular souhaitaient une victoire du senegal dans une guerre avec notre pays tous. Notons aussi que dans les brimades ou la repression contre nos
freres halpular il n ya pas utilisation d armes Irakiennes( chars missiles)
5-l anti arabisme et l anti beydane pue un racisme odieux de ceux qui se disent opprimes a cause de leur origine ou de leur ethnie.

01 janvier, 2007 17:15  
Anonymous Anonyme said...

Google

01 janvier, 2007 17:24  
Anonymous Anonyme said...

Oh putain ! elle est horrible la pendaison de Saddam. Je veux plus devenir président !!!
L'observatefaire..

01 janvier, 2007 17:31  
Anonymous Anonyme said...

سامحني أكس فأنا من أجري المقابلة مع الجريدة اللعينة نيابة عنك لأزيدهم ضلالا على ضلالهم
سيف الدين الاسرار
www.alassrar.jeeran.com

01 janvier, 2007 17:34  
Anonymous Anonyme said...

bonne année a mohamed cheik
01 janvier, 2007 17:15
les mauritaniens sont reconnaissant a Sadam de les avoir soutenu contre le senegal.
les racistes qui se rejuissent de ca mort comme les flam sont des loosers qui ne veulent rien de bon a notre pays.

01 janvier, 2007 18:09  
Anonymous Anonyme said...

bonne année a mohamed cheikh

01 janvier, 2007 18:11  
Anonymous Anonyme said...

Au moment de la publication de cet échange, x ould y ou jemal ould yessa incognito a publié plusieurs mails apprelant les gens à ne pas intervenir, en fait il voulait faire oublier vite une polémique dans laquelle il a été malmené par un grand ²intellectuel et militant de qualité qui avait initié jemal à la politique avant que celui-ci ne tourne au spécialiste de caniveaux. Lisez et appréciez. Chapeau abdellahi ould kebd :
Vieillir n'est pas mûrir

A la page 10 de l'hebdomadaire le Calame, N° 466 du 15 Décembre 2004, j'ai
publié une tribune (« 1984-2004 : les vingt glorieuses ») faisant le bilan des «
années Taya ».
Une main amicale l'a postée, à mon insu, sur le net. Je l'en remercie.
Deux mois et deux jours plus tard, soit le 17 février 2005, Jemal Ould Yessa,
jamais à court d'impolitesses, me gratifiait d'une réplique furieuse, « cet air
de jactance par lequel on semble s'exalter en soi et s'applaudir »
(Sainte-Beuve).
Mon ancien compagnon de route et néanmoins, toujours cousin, a pris la fâcheuse
habitude de donner de l'insulte, là où il manque d'arguments. Qui invective
gratuitement, ne blesse profondément. Il y a ceux qui ne répondent pas aux
amabilités de Jemal parce qu'ils redoutent sa riposte à venir. Il faut croire
que je ne crains pas Ould Yessa. Insuffisant pour être courageux, je le concède
volontiers.
D'autres ignorent ses charges et préfèrent le mépriser ou faire semblant (tarkou
assavihi). Je ne méprise pas Jemal.
D'autres encore lui retournent ses compliments, en plus gras : Il y a quelques
années, dire des vulgarités de Jemal était devenu un commerce fort rentable ; en
rapporter des nouvelles, des confidences ou mieux encore un enregistrement était
réputé être le meilleur placement à vue sur la bourse politique nationale. Avant
de passer de mode, Jemal a cru bon d'en jouer. Libre à lui.
Il en a tiré parfois des dividendes (sans rien insinuer). Il y a aussi, quelques
fois, laissé des plumes. Le genre est classique :
l'arroseur arrosé. Une certaine idée de la dignité m'a toujours intimé de
m'éloigner de
ces univers marécageux où la politique se fait calomnie, ragots et commérages.
On m'a quelques fois reproché de ne pas injurier publiquement Jemal. On m'a même
suggéré que cela pourrait me rapporter et le contraire me rendrait suspect…
Je me suis bien passé de ce gain et j'ai vécu, cahin-caha, avec l'insupportable
soupçon.
En politique, je m'impose une double discipline : une rigueur absolue dans le
traitement des dossiers, une morale exigeante dans le rapport avec les Hommes.
Autant que faire se peut, j'essaye de parler vrai et de faire juste.
Je n'aime pas l'intolérance et j'ai horreur de l'esprit de système.
La complexité ne me rebute pas et le sens de la nuance me semble la marque de
l'esprit libre. Jemal a préféré s'en prendre à ma personne plutôt qu'à mon
article.
C'est son genre. Pas le mien. Ici et maintenant, j'essayerai de lui porter la
contradiction avec fermeté et décence. Autant que ces mises en cause le
permettent. La marge est étroite.
Jemal a livré de mon texte, un commentaire en vrac, sans aucune méthode, pas de
thématique que je puis suivre. Pourtant, Jemal a incontestablement belle plume.
Mais il écrit aussi bien qu'il résonne mal. Perdu pour la littérature (dommage
!), il n'est d'aucun apport en politique… s'il n'y est pas nuisible. En première
et dernière lecture, son papier exhale trois I et autant de V : Injurieux,
Insolent, Impoli, Véhément, Vicieux, Vaticinateur… Passons sur le dérisoire : la
ponctuation et l'orthographe (une
virgule ici, un e là…) font, selon Jemal, trois fautes. Sans intérêt. « Dans le
vif de la dispute », Jemal décrète à trois endroits du texte que c'est « du
bourrage ». A défaut d'objection pertinente, c'est le recours facile. Et il
donne le mot en hassanya comme pour accentuer sa charge péjorative « Ihachou ».
Je n'aime pas ce vocabulaire de mégère.
Quant au style, Jemal en dit plusieurs fois qu'il est lourd, inélégant… en fait
lorsque le fond ne lui convient pas, il s'acharne sur la forme de l'écriture.
L'esthétique (ce qui est beau) pour lui est affaire de conviction et non de
goût. C'est cela l'intolérance.
Une graine de dictateur, mon cousin.
Ces observations générales faites, suivons Jemal au paragraphe :

« Abdallahi se déclare différent du troupeau des opportunistes. […]
la suite vous administrera la certitude inverse ».

- Injurieux.
C'est juste l'injure introductive. Patience, il y en aura d'autres.

« Abdallahi, où te trouvais-tu, ce jour-là [le 08 juin 2003] ? Selon mes
informations, tu n'avais pas manifesté pour Ould Taya, de même que les foules
habituelles ne sont pas sorties défendre la fameuse « légalité ». Elles le
feront, le lendemain, quand se précisa, sans hésitation possible, l'identité du
vainqueur. As-tu imité le troupeau ? Je le crains. Allez pour un homme de
gauche, il n'y a pas de honte à faire peuple, si vil fût ce dernier ! »

- Insolent.
Le ton vaniteux du Procureur débutant et la posture hypocrite de « celui qui
vole avec les voleurs et revient pister avec les enquêteurs ».
Au lendemain de l'échec du putsch du 08 juin 2003, certains esprits
dépités se sont mis à répandre la rumeur et l'insinuation : le peuple ne s'étant
pas soulevé contre les insurgés, pendant que les armes parlaient encore, c'est
qu'il ne veut pas de ce régime mais lâche et vil, le subit contraint et forcé !
L'objectif est de saper la cohésion d'un régime encore saignant, de défaire sa
solidarité convalescente, de miner son unité mise à l'épreuve par la traîtrise
de quelques uns, d'instiller le doute sur la loyauté de ses éléments, de
démoraliser un pays blessé, de
diviser une opinion sous le choc, de culpabiliser un peuple meurtri… bref, de
donner mauvaise conscience à la légalité et à la légitimité triomphantes.
Pousser à la faute. Vieille recette. Réussir par la perfidie, là où les chars
ont échoué. En fait, le raisonnement serait plus pertinent, à l'envers : si le
peuple vouait ce régime et son Président aux gémonies, les putschistes lui
offraient là l'occasion de l'abattre.
Les Nouakchottois n'ont pas affronté le coup d'Etat. Ils le pouvaient. Ils n'en
ont pas voulu. Ils ont eu mille fois raisons. Ils n'ont certes pas non plus
affronté les factieux. Ils ne pouvaient pas . Face aux chars, il y aurait eu
carnage. Attaquant au milieu de la nuit, les insurgés tiraient aveuglement dans
un rayon de 15 km. Les balles et obus perdus ont été retrouvés plus loin encore.
Sous les ordres de son commandant en chef, le Président de la République,
l'Armée, le bataillon de sécurité présidentielle (BASEP) en premier, a maté la
sédition.

C'est son rôle, elle l'a bien tenu, malgré les flottements. L'Armée nationale a
protégé l'intégrité physique de l'Etat, préservé l'ordre constitutionnel et
sauvé la légalité républicaine et la légitimité démocratique. Si certains lui
gardent encore rancune pour le 10 juillet 1978 (je n'en suis pas), elle a payé
sa dette. On saura, plus tard, que les chefs des conjurés ont fui le théâtre des
opérations dès l'aube du dimanche matin, vers 6 heures. Ils se sont battus un
peu plus de 5 heures durant. Même dans le
crime, ils ne font la fierté de notre Armée. Ils en étaient les moutons noirs.
Bon débarras. Pour le reste, personne n'a fait ce jour-là un sondage « sortie
des canons » pour déterminer avec exactitude les opinions des mauritaniens. Pour
l'Histoire, nous qui étions à Nouakchott, avons recensé quatre tendances, ce
dimanche matin, 08 juin 2003.

Beaucoup de gens se disaient contre le putsch parce que solidaires
du régime. D'autres, se déclaraient hostiles aux mutins par opposition aux
affres de la violence armée et aux dangers de l'instabilité. Peu de gens
avouaient ou laissaient deviner leur penchant pour les
félons. D'autres, enfin, se disaient indifférents à l'issue des opérations.
Concernant ma modeste personne, j'ai été activement mobilisé contre le putsch
dès les premières minutes : sensibilisation de personnes qui intervenaient sur
les médias internationaux, briefing de nombreux journalistes indépendants
mauritaniens sur la réalité de la situation et ses enjeux, déplacement dès
dimanche matin, sur le
théâtre des opérations, à mes risques et périls, pour soutenir symboliquement
les troupes loyalistes et pouvoir témoigner…
J'ai toujours pensé, et je continue, que le 08 juin 2003 est le modèle même du
putsch sectaire, raciste et réactionnaire.
Tu fais partie de ceux qui l'ont pris pour le putsch rédempteur. Lorsque le
droit consacre la possibilité de l'alternance, à travers des élections
pluralistes à intervalles réguliers, aucun putsch ne peut plus être, ni légal,
ni légitime.
C'est le cas de notre pays depuis la constitution du 20 juillet 1991. Ce n'était
pas le cas en 978, encore moins en 1984.
Ould Taya restera, pour l'Histoire, le premier Président mauritanien et arabe à
offrir à ses concitoyens, la possibilité juridique de le démettre pacifiquement.
Que l'opposition soit incapable de traduire cette potentialité constitutionnelle
en réalité politique… on ne peut en faire reproche aux gouvernants !
Et toi, Jemal,que faisais-tu, ce jour-là, ce maudit dimanche 08 juin 2003 ? Tu
as soutenu, ostensiblement la sédition. Tu es allé au secours des félons en
cavale. Tu as été plaider leur cause jusqu'au bout du monde. Avocat du diable.
Tu as l'habitude. Tu ne t'ai pas caché de participation à leur récidive
criminelle.
Crois-tu que le courage et l'héroïsme, c'est de pousser les autres à la violence
et ses risques et rester, soi-même, bien à l'abri en
France.
Jemal, soit conséquent : Prends les armes parce que tu penses que c'est la
solution ; viens vivre en Mauritanie, va en prison, si nécessaire ; rejoins tes
amis dans la savane du Burkina et de la Côte d'Ivoire… assumes ce que tu fais,
pour une fois, dans ta vie, et tu te tromperas moins souvent.
A moins de répudier la violence, tu es définitivement disqualifié. « Selon mes
informations »: cette formule venant de toi m'a fait sourire. Tu es terriblement
désinformé. Tes correspondants ne glanent que des manipulations et des
intoxications. Lénine disait, oui, il m'arrive encore de le citer, « qui n'a pas
fait son enquête n'a pas droit à la parole ».

« Ce n'est pas ce que Abdallahi pensait de si Mokhtar, en janvier 1995, dans un
libelle intitulé « Au secours, le PPM revient »

Il n'y aucune contradiction entre les deux. Jemal ne conçoit pas que l'on puisse
s'opposer à quelqu'un, sa politique, son style, tout ou partie de son oeuvre et
le respecter simplement. Jemal ne sait pas faire dans la nuance et ne goûte pas
au
raffinement de la rigueur.

Face à l'héritage de Me Mokhtar (Allah Yarahmou) ; je revendique, le
droit d'inventaire. Oui, je condamne lourdement le parti unique ; Oui, je
réprouve
énergiquement la guerre du Sahara ; Oui, je trouve que « le trait d'union » est
une formule sympathique mais ne fait pas une politique étrangère conséquente…
oui, je reconnais à Me Mokhtar le surnom de « père de la Nation ».
Il y a quelques mois, Jemal qui doit beaucoup à Me Mokhtar se fendait d'un
papier sur Forum Diaspora, où il l'accusait injustement, d'avoir jeté les bases
dès 1966, de ce qu'il appelle le « système beydane d'oppression ».

« C'est le titre des mémoires de Mokhtar Ould Daddah ; il aurait
été plus honnête de le préciser… »

- Impoli.
A quoi servent donc les guillemets (j'ai écrit « Contre Vents et marées ») ?
Pour un ouvrage aussi récent et bien distribué en Mauritanie, ajouter le nom me
paraissait redondant. Quant à mon honnêteté, tu pouvais épargner sa mise en
cause.

« Es-tu certain que vous ne finirez pas, plutôt, la corde au cou ? […] Gare à
qui tombe, ce jour-là ! Abdallahi, je t'avertis, n'escompte pas mon secours ! »

- Véhément.
Délire pathétique. Selon le Robert, impertinent, se disait de « qui joint la
vanité et l'effronterie à la sottise ». Ils ont lu Jemal.

« Quelle concurrence s'agit-il de rétablir ? Chriv Ould Abdallahi contre Ahmed
Ould Taya ? Abdou Maham contre Abdallahi Ould Nouegueid ? Ehl Oumarou contre
Ehel Ahmed Ould Tolba ? Dans la mêlée du népotisme, seuls ceux-là tiennent
debout […] l'auteur a signé un paragraphe de trop… Le portefeuille de ministre
s'éloigne… »

- Vicieux.
Lorsque Jemal sort son arme favorite, une fantasmagorie sur les Smacide, rien ne
l'arrête plus. Il se fâche définitivement avec le bon sens. Il rompt avec le
réel. Il ne résonne plus. Il invente. Il ne parle plus. Il vitupère.
C'était déjà ta trouvaille en 1999. Ma réponse (« Démagogie et potentiels de
discorde en Mauritanie ») à ton document (« népotisme et potentiel de désordre
en Mauritanie »)
est toujours dans les archives de Mauritanie-Net, en date du 27 février 1999.
Cette fixation obsessionnelle sur les Smacide ne scandalise plus, n'amuse même
pus mais te ridiculise. J'ai pris l'habitude de te dire que le pire ave toi,
c'est que tu es naïf et de mauvaise foi. La concurrence est à codifier et à
imposer scrupuleusement entre
importateurs, entre grands, moyens et petits entrepreneurs, entre banquiers,
entre assureurs… l'une des fiertés d'Ould Taya peut légitimement être, d'avoir
progressivement créé un capital national ethniquement, régionalement et
tribalement pluriel. L'extraordinaire vitalité des commerçants et entrepreneurs
mauritaniens y a beaucoup aidée.
Il s'agit aujourd'hui, tout en préservant cet acquis pluraliste, de discipliner
cet univers pour le plus grand bien de l'économie, du consommateur et du trésor
public.
Message, à peine subliminal, de Jemal au pouvoir mauritanien :
attention Abdallahi vous trompe, son texte porte des subtilités qui vous
accablent, il joue un double jeu, c'est Janus en personne… Ce recours à la
délation, témoigne autant de l'indigence argumentaire que de la faillite morale
de l'auteur. Je ne jubile pas en faisant ce constat. Je suis même, honnêtement
peiné d'être témoin
de ce naufrage. C'est l'occasion de te rendre ton compliment au passé simple :
tu valais bien mieux. On est au moins d'accord sur
le temps de la conjugaison.

Oui, je suis un homme de gauche qui n'aime pas les archaïsmes : on peut être
solidaire des pauvres sans maudire les riches.

A propos de ces derniers, une explication : autant je condamne sans réserve
l'enrichissement des fonctionnaires-prédateurs et revendique à leur encontre des
poursuites judiciaires ; autant je salue les entrepreneurs qui réussissent et ne
leur jalouse en rien leur prospérité dont j'estime qu'elle peut être plus
bénéfique pour le
pays.
Il est urgent, de passer à la déclaration de patrimoine, en procédant de haut en
bas de l'échelle gouvernementale et administrative (ministres, secrétaires
généraux, directeurs centraux, pour arriver enfin aux chefs de services et de
divisions…).

En évoquant, « ce portefeuille de ministre [qui] s'éloigne, » tu te
délectes de la non rétribution de mon militantisme. Bon appétit.

«Seconde bévue, en apparence ! Non, Abdallahi n'est pas bête, loin
s'en faut ; cherchez l'os, il y en a un, plutôt épais. L'auteur a
commis ces lignes, au cas où la fortune changerait de camp […] les
réalistes prévenants souscrivent [ainsi] assurance sur l'avenir… »

- Vaticinateur.
« …O mon seigneur, la prison m'est préférable à ce à quoi elles
m'invitent… » (coran, Sourate Youssouf, verset 33).
Une légende : Dans la vie agreste mauritanienne, les enfants
désoeuvrés et avides de jeu, s'acharnent sur les ânes. A ces
derniers, on aurait demandé : voulez-vous aller au paradis ? Réponse
spontanée et en choeur des masses asiniennes : si les enfants s'y
trouvent, nous serons plus tranquilles en enfer !
Que Jemal en prenne ici bonne note : je ne veux pas de place dans
son hypothétique éden.
Et puis, Jemal, je vous trouve « bien impertinent de parler devant
moi avec cette arrogance » (Molière).
« C'est la formule la plus prudente, donc la moins pertinente de
tout le propos ; quel message Abdallahi cherche-t-il à faire
passer ? Je crois qu'il l'ignore lui-même ».
Evidemment, lorsque Jemal, génie de l'Aftout, ne saisit pas où est-
ce que je veux en venir, je ne saurai, moi le prétentieux auteur,
comprendre ce que je dis !
Voici mon propos incriminé : « Que les mauritaniens ne s'y trompent
pas et assument les enjeux du moment présent et de l'avenir : le
meilleur est à portée de main pour le pays, le pire est toujours un
risque encouru ».

Explication:
Ces dernières années, nous avons vaincu bien des adversités
naturelles (dure sécheresse en 2002-2003) et humaines (secousse de
juin 2003 et ses répliques successives).
La Mauritanie vit en 2005, une année charnière. La dernière des «
années maigres ». Je l'espère. La perspective pétrolière le permet.
Une logique de réconciliation nationale est en cours. Les acteurs
politiques, de la majorité et de l'opposition, se parlent enfin. La
confiance est en chantier. Le front intérieur se reconstruit.
Dans l'épreuve, les mauritaniens se montrent aptes à faire face,
unis dans la douleur, solidaires face à la menace, soudés dans la
riposte… les partis politiques se sont hissés au niveau de la
responsabilité historique. La Patrie leur en sera reconnaissante.
C'est ce que, j'appelais de mes voeux, dans mon papier de
Décembre : « La crédibilité de l'Etat passe par un surcroît de paix
civile, de cohésion sociale et l'adoucissement des antagonismes
politiques ».
Le Président de la République s'emploie à ressusciter l'Espérance.
De Kiffa à Akjoujt, il a lancé un discours fondateur au style
nouveau et portant une promesse ferme de changements.
Il est aujourd'hui, le meilleur atout du pays. J'écrivais en
décembre : « Il est le seul, par sa légitimité, son autorité, son
ascendant sur le pays et sa crédibilité internationale, à même de
faire aboutir les changements nécessaires ». Je le maintiens.
Ainsi, l'avenir est prometteur. Le meilleur est à portée de main.
Mais certains de nos compatriotes s'échinent à nous traîner vers les
abîmes de la violence et de l'instabilité.
Jemal et ses « cavaliers de la félonie », s'interdisant de servir le
pays, n'ont plus que leur capacité de nuisance à faire valoir.
Ils ne sont plus, momentanément, en mesure d'agir, après
l'arrestation de leurs aventuriers éclaireurs (Hanenna et Ould Mini).
Ils n'en constituent pas moins une menace latente, un virus endormi…
Ils polluent la vie politique nationale, faute de pouvoir la faire
exploser.
Par leurs multiples turpitudes et leurs errements, ils exposent la
Mauritanie à des risques dangereux et inutiles.
Ajoutez ici, le Groupe Salafiste pour la Prédication et le Combat
(GSPC) et vous aurez fait le tour des chantres de la déraison
criminelle.

« A défaut d'héroïsme, que te coûtait-il de te taire ? »

Jemal et moi avons fait connaissance, au début des année 1980, dans
l'opposition à la dictature de Ould Haïdalla, qu'il surnommait si
bien, « Robespaïdalla ».
Depuis, nous avons fait un long chemin, ensemble, et avec d'autres
au sein du Mouvement des Démocrates Indépendants (MDI), en
précurseurs de la revendication démocratique.
Durant ces années dures, où le Comité Militaire, ne tolérait aucune
dissidence, nous avons pris des risques et avons payé de notre
liberté et de notre chair cet engagement patriotique.
Je garde le meilleur souvenir du Jemal de cette expérience :
ténacité dans l'épreuve, compagnonnage agréable, sens de l'amitié…
L'héroïsme, c'était cette époque.
J'y ai plus donné que quiconque, Jemal en tête. J'en suis fier.
Aujourd'hui, Jemal prend la lâcheté facile pour de l'héroïsme.
Je ne reproche pas à Jemal de s'opposer au régime que je soutiens.
Mais je n'accepte, ni de Jemal, ni d'un autre, de prôner ou de
légitimer l'usage de la violence en politique.
Je pense être resté plus fidèle aux valeurs fondatrices et aux
principes premiers de notre cheminement politique.
Le MDI, nous l'avons dissous en 1995. Finies les années de
complicité. Depuis, nous avons expérimenté les sentiers de la
divergence.
Jemal a pensé qu'en politique, pour exister puis prospérer, on peut
dire, écrire ou faire n'importe quoi. La fin justifiant les moyens.
Libéré de la discipline relative du MDI, Jemal s'est laissé aller au
tête-à-tête avec ses démons intimes.
Il s'est enfermé.
Il est sa propre prison.
Il fait tout pour ne pas en sortir.
L'enfermement volontaire est l'impasse même.
Pour ma part, comme Maurice Merleau Ponty, j'ai décidé de « tout
reprendre depuis le début et de rester fidèle à ce que l'on fût ».
Nouakchott, le 17 juin 2005


Abdallahi O. Kebd

01 janvier, 2007 18:20  
Anonymous Anonyme said...

Auront nous un deuxieme tour lors des presidentielles?

01 janvier, 2007 19:03  
Anonymous Anonyme said...

avant un éventuel second tour, il faudra déjà un 1er tour !!!!

Gardez bien cela en tête

01 janvier, 2007 20:08  
Blogger Dookak said...

sidi Abed ALLAH ould Mohamed Moamal
il faut éviter d signer avec ton nom et ton cousin Ahmed aussi

01 janvier, 2007 21:19  
Blogger Yanis le R. said...

Mes meilleurs voeux à X et à mes amis du Canal Historique.

Que l'année 2007 soit pour vous et vos familles une année de bien être et de bonheur.

01 janvier, 2007 23:36  
Blogger Mohamed Cheikh said...

Mon appel à l’authenticité, à l’orthodoxie, à la désaliénation par, entre autres, l’abstention de célébrer les occasions des autres, tout en tournant le dos aux nôtres propres, a suscité deux ou trois réactions de quelques anonymes, dont l’appartenance est bien connue. Pour me répondre, ceux-là n’ont eu de ressource que les vieilleries bushistes qui ne trompent personne : « invocation mensongère de la tolérance et du respect des autres… », des principes nobles dont on ne peut guère « accuser », ni les laïcs qui singent vilement l’Occident, ni leurs idoles.

Un autre netteur a cru que je me réjouis de la mort de Saddam. C’est un malentendu. ِِQu’il relise mon texte. Je ne me réjouis de la mort de personne. Tout en désapprouvant les actes de Saddam, qu’ALLAH l’accueille dans son immense Paradis, je proteste énergiquement contre son assassinat. Non pas que je pense qu’il ne doit pas subir les conséquences de ses actes, mais justement parce qu’il n’a pas été assassiné pour ces mêmes actes. Je suis contre l’assassinat de Saddam parce qu’il a été perpétré par la coalition de la croix et du chiisme, dans le cadre du plan visant à anéantir la Nation de l’ISLAM et sa Religion. Et si je n’avais pas vu Saddam, au moment de sa pendaison, répéter la profession de foi, أشهد ان لا إله إلا الله وأشهد أن محمدا رسول الله, je n’aurais pas prié pour lui. Parce que les prières pour les morts sont régies par un code que le musulman ne doit pas ignorer.
Allah accepte le repentir jusqu’à la dernière minute de la vie, appelée لحظة الغرغرة. Saddam a eu cette extraordinaire chance dont rêvent tous les musulmans avertis, c’est-à-dire, mourir en disant « La ilaha illALLAH ».

Le Prophète PSASSL a dit :

"من كان آخر كلامه لا إله إلا الله دخل الجنة"
Je reproduis ici, à l’intention de tous, une histoire très édifiante :

جاء في سيرة الحافظ أبي زرعة وكان يحفظ مائتي ألف حديث أنه لما حضرته الوفاة كان بحضرته جماعة من العلماء فذكروا حديث التلقين وقوله صلى الله عليه وسلم -”لقنوا موتاكم لا اله الا الله“-
فاستحيوا من ابي زرعة وهابوا ان يلقنوه فقالوا تعالوا نذكر الحديث فقال أحدهم حدثنا الضحاك بن مخلد عن عبد الحميد ابن جعفر عن صالح ولم يجاوز أي لم يكمل رجاء أن يكمل أبو زرعة، فقال ابو زرعة وهو يلفظ أنفاسه: حدثنا بندار حدثنا ابو عاصم حدثنا عبد الحميد بن جعفر عن صالح بن ابي غريب عن كثير بن مرة الحضرمي عن معاذ بن جبل قال قال رسول الله صلى الله عليه وسلم -”من كان آخر كلامه لا اله الا الله دخل الجنة“ ثم مات رحمه الله.
قال أبو محمد بن أبي حاتم عن محمد بن مسلم : لما مات أبو زرعة رأيته في المنام فقلت له: ما فعل الله بك؟ فقال قال الجبار: ألحقوه بأبي عبد الله وأبي عبد الله وأبي عبد الله، مالك والشافعي وأحمد بن حنبل.

Je dédie ce récit à tous, en particulier à celui qui, dans sa réponse a dit qu’il a célébré le nouvel an autour de l’alcool.

02 janvier, 2007 00:04  
Anonymous Anonyme said...

Ahmedou ould abdallah décrit par boutrous-boutrous ghali dans son célèbre livre "mes années à la maison de verre" paru en 1999 comme"une anguille", agent de renseignement au profit des états-unis, un petit mouchard, la plud grande crapule de l'histoire de l'humanité, un incompétent notoire doublé d'un farfelu travesti . quand ahmedou veut faire parler de lui, il bombarde les médias d'articles écris pour et par lui-même: tout le monde le sait mais personne ne le dit. Trop, c'est trop: avoir un article tous les jours louant les vertus (inexistentes) d'un homme qui se présente comme providentiel pour le destin de la mauritanie et qui a une triple nationalité (américaine, française et mauritanienne) commence à m'exacerber. quand un homme de la flottante fait le panégyrique d'un autre homme de la flottante, il y comme une solidarité malsaine dans l'air .
j'exhorte tous ceux qui sont pris en otage par les éloges de l'anguille, comme le disait si bien Boutros Ghali, d'aller se renseigner un tant soit peu sur ce personnage qui se rapproche plus d'un tartuffe affabulateur, déraciné, bourré de complexes (liés au fait qu'il soit d'une tribu tributaire), que du saint auto-canonisé, adulé grossièrement par jemal ould Yessa.
ahmedou se connait et malheureusement pour lui, on le connait. s'il continue de polluer les médias par ses éloges grossières et mensongères, je parle dans mon prochain article
du scandale de la lettre anonyme envoyée de Belgique!
Bob

02 janvier, 2007 01:47  
Anonymous Anonyme said...

x, un blog sur ahmedou ould abdalla stp!!!!

02 janvier, 2007 01:48  
Anonymous Anonyme said...

Anonyme du 2 Janvier 01:47:

Je n'ai pas lu l'ecrit de Mr Boutrous Ghali et je ne le lirai pas. Je n'ai point du tout besoin d'un etranger pour me dire qui Ahmedou Ould Abdallah est. Ce Mr. est un digne fils de la Mauritanie, de l'Afrique et du monde. Ses hautes qualite's sont connues a' travers le monde. Ses oeuvres les plus recentes viennent de convaincre le President Soudanais a' accepter les demarches qui apporteront la paix et la stabilite' au Soudan.

Tes attaques vulgaires contre la tribu des Ladem ne meritent pas une reponse. Comme on dit en Mauritanie, "SEW MA YOUJAWOUBE!"
Tout indique que tu as oublie' que les LADEM ont donne' naissance au defunt Colonel Ahmedou Ould Abdallah qui a servi comme Commandant de region militaire, Chef d'Etat Major de l'Arme'e et Ministre de l'Interieur. Il a assure' l'interime de la presidence de la republique a' plusieurs reprises. Son cousin que vous etes entrain d'attaquer a occupe' plusieurs postes importants. Il etait Ministre du Commerce, Ministre des Affaires Etrangeres, Directeur General de la SNIM, et Secretaire Executif de la coalition Mondiale pour l'Afrique. Aujoud'hui, il est Representant Special du Secretaire General des Nations Unies.
Est-il necessaire de continuer avec Mr. Moustapha Ould Abdallah qui etait Ministre de l'Equipement et bien d'autres membres de cette valeureuse tribu qui ont bien servi la Mauritanie?

Sur un tout autre plan, je sais que tu es ignorant. Tu ne sais pas que Mr. Ahmedou Ould Abdallah etait parmi les candidats pour le remplacement de Boutrousse Ghali au poste de Secretaire General des Nations Unies. Le monde entier sait que les problemes de Boutrousse Ghali sont ne's a' partir de la publication d'un rapport sur le Liban. Ce Mr. avait oublie' qu'il ne pouvait jamais etre plus puissant que la premiere et unique PUISSANCE DU MONDE, les USA.
Il avait bel et bien obtenu 14 votes sur 15 mais le veto Americain l'a empeche' d'etre elu pour un second mandat.

Tu te dis intellectuel et tu ecrit ces BETISES!

JE PRIE COLONEL ELY OULD MOHAMED VALL ET SON CMJD DE NE JAMAIS CONFIER LA MAURITANIE A' DES SALOPS DE LA CATEGORIE!
POUR UNE PREMIERE ETAPE, UNE ASSOCIATION ENTRE CIVILS ET MILITAIRES A' L'ALGERIENNE EST PLUS QUE JAMAIS NECESSAIRE!!!!

ALLAH YEKHZIKE! YELIVREKH!
KATLAKE EL HASSEDE!

02 janvier, 2007 03:33  
Blogger Maatala said...

bonsoir

Désolé mais je ne peux resister au plaisir de vous citer ce paragraphe de l'article de Jemal o Yessa lu sur Cridem :

"Les défis immédiats de la Mauritanie demeurent, par ordre d’urgence, la fracture dans la communauté, le déficit de gestion vertueuse, la vulgarisation de la capote seul préventif du sida, la formation qualifiante en production de biens concrets, l’économie de ressources non renouvelables et l’arrêt de la désertification.

Nos apprentis présidents, par défaut de vision, oublient les quatre derniers périls. Est-ce concevable, par exemple, dans un pays où l’exploitation d’éventuelles réserves de gaz contribuerait au reboisement et à l’agriculture, avec un minimum de dépens en devises et salubrité ! Et si, dorénavant, l’on devisait écologie au lieu de tribus ?

Quant à la politique domestique, chacun surenchérit, à l’adresse d’une clientèle similaire d’aigrefins et de soudards, ô combien récidivistes: « avec moi, il n’y aura de chasse aux sorcières » ! Tous, néanmoins, certifient vouloir rendre justice aux écorchés vifs de 20 fois 12 séries de 360 couchants sans lueur d’un lendemain équitable. Que l’on m’explique, donc, le paradoxe : comment répare-t-on le préjudice de vol, de sévices et de mort si, d’emblée, l’auteur obtient assurance d’immunité, en dehors de la moindre contrepartie ?!!!!! Ce genre de contrat excède les bornes de la pondération; ici, l’on s’égare aux prémisses de l’association de malfaiteurs, à moins de s’enliser, déjà, dans la fange de la forfaiture par omission.

La mise en garde s’adresse, en priorité, à Messieurs Ahmed Ould Daddah, Sidi Ould Cheikh Abdallahi, Zeïne Ould Zeïdane, Dahane Ould Ahmed Mahmoud1. Il n’est de honte à revoir sa version."

------------------------------------

Merci Jemal de resumer ce que je tente péniblement à démontrer depuis un an sur ce blog.

Néamoins cher Jemal, saches que l'on ne devient pas président par défaut (Ahmedou o abdallah).De plus le pouvoir il faut le vouloir plus qu' en se rasant (lol).

Surtout chez nous dit le FOU

Fraternellement

maatala

02 janvier, 2007 03:56  
Blogger Maatala said...

bonsoir

Aussi d'un autre illustre frére:

"Quelle meilleure tribune que cette fenêtre ouverte sur le net pour souhaiter mes meilleurs vœux à tous les mauritaniens et à tous ceux épris de paix et de justice qui passeront par cette portail.

Mais en cette fin d’année 2006, nos cœurs restent serrés tant de choses restent à accomplir et tant de rêves enfouis en nous restent à réaliser. Mes vœux vont certes à tous les mauritaniens mais aussi à ceux d’entre eux, et ils sont nombreux, qui subirent un jour une injustice de nos gouvernants passés et présents et qui ne reçurent, hélas, pas l’ombre d’une excuse. Je pense à tous nos frères qui nous regardent par delà les frontières, à ceux qui dorment encore sur un paillasson de fortune dans un pays riche à en crever.

Qu’on le sache en cette veille de fin d’année, qu’on le sache : quelles que soient les élections et leur issue, quelle que soit l’assemblée élue et quel que soit le président à venir, aucun règlement, ni en Mauritanie ni ailleurs, ne se fera tant que ceux qui regardent au-delà des frontières de leur pays, reviennent et qu’ils y soient reçus à bras ouverts.


Et que chacun à son niveau de responsabilité leur demande solennellement pardon. Qu’ils soient si possible indemnisés, cela ne fait pas de doute mais plus encore que l’Etat Mauritanien reconnaisse sa responsabilité dans un tel crime. Pour que la conscience de tous puisse retrouver la paix pour les générations actuelles et celles à venir.

Que dirons-nous à nos enfants ? Que leurs frères ont été spoliés de leurs droits et jetés en territoires étrangers ? Nous voiler la face et faire comme si de rien n’était. Ce serait la suprême lâcheté. Hélas ! Le silence semble dominer et bien du monde en fait des propos de salon à défaut de porter ce grave problème à une échelle permettant de le résoudre. Qu’il s’agisse de déportation ou de déplacement de populations, il s’agit là de crimes contre l’humanité."

Pro Ely mustapha

(la suite sur cridem)


maatala

02 janvier, 2007 04:13  
Blogger Maatala said...

bonsoir

Dans la serie retenez moi ou je fais un malheur:

"Une rumeur persistante circule selon laquelle Ahmed Ould Daddah envisagerait un boycott des élections présidentielles."

Ne pas confondre roulette belge avec la roulette russe dit le FOU

maatala

02 janvier, 2007 04:18  
Blogger Maatala said...

bonsoir

Couly

De grace cesse d'insulter tous ceux qui ne pensent pas comme toi.

Te rends tu compte qu'en le faisant tu te ridiculises.

Limites toi à son excellence et autres ....(à mourir de rire)

CARTON ROUGE

maatala (insomniaque de service)

02 janvier, 2007 04:25  
Blogger Cheikh El7illa said...

Cher Maata:

Tu as oublie d'ajouter la phrase fetiche de couly qui fait mouche: "son excellence le president dument elu" :)

02 janvier, 2007 04:53  
Blogger Cheikh El7illa said...

Avant que je l'oublie, bonne annes a toutes et tous

02 janvier, 2007 04:54  
Anonymous Anonyme said...

cher X,

TENGUERDE = LA FONTE GRISE

02 janvier, 2007 09:32  
Anonymous Anonyme said...

essalamou 3laa meni ettaba3a elhouda
ya xoy thelli tekteb ila 3te katbou elmedde mahi ehl mouritani 3adi.wila3ad elhoum houma the new3 3andhoum ivrag ijma3a tem itfel rigueg vitraab

02 janvier, 2007 09:52  
Anonymous Anonyme said...

J’ai égaré ma virilité
L’avez-vous retrouvé ?

trés joli texte

02 janvier, 2007 10:11  
Anonymous Anonyme said...

Que dira Maatalla à ses Entants.
que la mauritanie doit être un pays de justice où chaque fois qu'uncitoyen subit un préjudice il le soumet à la justice (vigilante , organisée et équitable).

02 janvier, 2007 10:37  
Anonymous Anonyme said...

quand jemal ould yessa se griotise!!
lire cridem urgent!!!

02 janvier, 2007 10:47  
Anonymous Anonyme said...

sacoura, je sais que si tu n'es pas ahmedou ould abdalla lui-même tu dois être mandaté par lui pour lui faire la pub, et d'ailleurs il en a vraiment besoin. Mais tu ne lui rends pas service. tu l'exposes aux foutres, pardon, je voulais dire aux foudres des bloggeurs. Tu veux vraiment que je te fasse un article sur qui est le véritable ahmedou ould abadalla qui se faisait passait pour un prince auprès de son ex-femme rose-marie, le véritable ahmedou ould abdalla qui exploitait à l'esclavage son cousin Zouein, le véritable ahmedou ould abdalla, qui quand il fut ambassadeur à bruxelles a envoyé un trac "anonyme" insultant toute la famille daddah car il a été dégradé de son poste de Washington (car il se travestissait dans les bars, donnant une mauvaise image de la mauritanie) le véritable ahmedou ould abdalla qui a été surpris à washington volant dans un supermarché puis justifiant son acte "par une blague", le véritable ahmedou ould abdalla, qui quand il est en compagnie des noirs américains leur fait croire qu'il est un ancien esclave, déporté de Gorée pour être adulée et accepté, ahmedou ould abdalla qui dans la région des grands lacs à laisser sortir cette phrase desormais célèbre:"si les tutsis touchent à un de mes cheveux, les chevaux blancs de Ladem traverseront le sahara et les grands lacs pour venir à me vanger" (je vous laisse apprécier vous même), ahmedou dont le fils bacar n'a jamais vu sa chère patrie et ne parle pas un mot de hassaniya. Je m'arrête là.
je continuerai si tu me le demandes
BOB

02 janvier, 2007 11:07  
Anonymous Anonyme said...

Bob, la grande différence entre toi et moi, c'est que je ne roule pour personne, moi

je ne suis pas un vulgaire et détestable mercenaire de Sidioca, moi. Je ne suis pas non plus un vulgaire et détestable mercenaire qui roulerait pour Ahmedou.

J'ai lu tes différents commentaires sur cridem et ici, il est flagrant que chaque fois que l'on égratigne l'image de ton maitre sidioca, tu rugis et rues dans les brancards.

Arrêtes de rouler ta bosse de fée carabosse pour sidioca, envers et contre tous.

Allez ciao bobe (denard), mercenaire à la solde sidioca!

02 janvier, 2007 11:20  
Anonymous Anonyme said...

sacoura d'égout) tu as été blessé dans ton amour propre. Je te donne un conseil: n'expose plus ceux qui te sont proches. on ne les ratera pas.
Et s'il te plait ne compare pas l'incomparable. sidioca et l'anguille, je suis mort de rire!!!!
BoB

02 janvier, 2007 11:45  
Anonymous Anonyme said...

Les menaces, TES menaces tu sais ce que j'en fais ?
Je les laisse filer là où chacun se laisse aller pour se libérer d'un trop plein, puis je tire la chasse d'eau.

Les menaces, d'où et de qui qu'elles viennent, ne m'ont jamais fait reculer.

En démocratie, et il serait temps que tu l'assimiles si tu en es toutefois capable, ce dont je doute beaucoup, la parole est l'arme première utilisée. La parole dans le respect d'autrui

Chez toi, arriéré de basse classe, ce sont les menaces qui sont ton arme première, la violence, tout comme les chez les animaux.

Je te laisse donc dans le zoo où tu as ta place.

Bye

02 janvier, 2007 11:57  
Anonymous Anonyme said...

BOB LIVREKH:

TU N'ES RIEN DAUTRE QU'UN BATARD, FILS DE CHIEN. TU NE FAIS QU'AVANCER DES MENSONGES. DONNE NOUS LES PREUVES DE CE QUE TU DIS!

KATLAKE EL HASSADE!
TU ES JALOUX D'AHMEDOU!

M'CHATE M'MAKE!
M'CHATE M'MAKE!
JE ME REPETE, NIQUE TA MERE!

J'AI CONNU AHMEDOU TOUTE MA VIE. JE SAIS QUE TOUT CE QUE TU DIS N'EST QUE MENSONGE ET FABRICATION.

NIQUE TA MERE!
YOU ARE NOTHING BUT A FUCKED UP PERSON!

SI TU ES HOMME, DECLINE TON IDENTITE'!

TU TE CACHES POUR MENTIR!

M'CHATE M'MAKE YELIVRAGH!

TWENTI M'MAKE!
SBEY YIBE BOUKE YELIVREKH!

TU ES LIBRE DE NE PAS VOTER POUR AHMEDOU. NOUS NE SAVONS MEME PAS S'IL SERA CANDIDAT MAIS TU NE PEUX PAS ATTAQUER SA PERSONNE ET SA TRIBU!

TU N'ES RIEN D'AUTRE QU'UN BATARD ET UN MENTEUR DE PREMIERE CLASSE!

02 janvier, 2007 12:20  
Anonymous Anonyme said...

anonyme 12h20, ou là la! aurait-je appuyer là ou ça fait mal?
c'est toi bacar ould ahmedou l'obèse yankee? excuse moi d'avoir revéler ces vérités je sais que ça fait un choc d'apprendre d'un coup que le père adulé qui se faisait passer pour un héros n'est un réalité qu'un minable travello.
excuse moi. ce n'était pas dans mon intention.
je ne voulais pas démasquer ahmedou, c'est vous qui m'avez forcé.
Sacoura d'égout, je suis un non violent. mais je n'accepte pas les mensonges.
BOB

02 janvier, 2007 12:33  
Anonymous Anonyme said...

Bobe l'eponge
manque de l'uciditeé.Meme en tant qu'eponge je doute de son utlité

rois

02 janvier, 2007 12:34  
Anonymous Anonyme said...

vous parler d'ahmedou ould abdalla? le pd jassous qui travaille au nations unis?

02 janvier, 2007 12:34  
Blogger alchimiste said...

Salam

Bonne et heureuse année 2007 et bon id à toutes et à tous

02 janvier, 2007 13:07  
Blogger diaisma said...

SLT A TS ET BONNE ANNEE,
a propos de la pendaison de Saddam, il n'a eu que ce kil merité car tt le monde est temoin des etre humains que Saddam a exécuté ds tt le monde meme l'evenement en Mauritanie 89 tous les peulhs exécutés sont dus à lui,comen 1 musulman peut defendre ce crimunel ki a agit hors la loi ni de la religion musulmane,Maaouya aussi merite d'etre jugé et exécuté comme saddam car sont tous des meurtriers et pareils,

02 janvier, 2007 14:13  
Blogger diaisma said...

s'il vous plait x,vous pouvez pas reordonner d'une maniere pour que les commentaires s'affichent d'ordre decsroissante c'est-à-dire que les derniers comments s'affichent en haut,si vs en arrivez pas,on pourra vs guider

02 janvier, 2007 14:21  
Anonymous Anonyme said...

Chers amis,

Vous vous rappelez bien du discours du Président de la Mauritanie dans le palais de congré lorsqu'il a dit "Nous sommes ni devant et ni derrière personne dans ce processus démocratique".!

Eh bien, il vient d'appeler les notabilités du pays et militaires pour leur demandé de soutenir sidi o cheikh abdellahi?!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Faut-il croire maintenant aux dires du Président et aux restes des engagements de la transition?!!!

N'a t'il pas annoncé solonnelement par ces termes son engagement et l'engagement de la CMJD devant tout le monde dans cette salle de palais, en tapant la table,!!!!!!?

N'est pas tout ça, qu'une scène bien orchésrtée depuis le début la transition?

J'espère que nos intellectuels débattent sincèrement l'avenir de notre pays et soient plus vigilents pour un destin tracé par un raisonnement subjectif.

A plus

02 janvier, 2007 14:29  
Anonymous Anonyme said...

il faut accepter le resultat des urnes même s'il ne nous est pas favorable! vive sidioca!

02 janvier, 2007 14:36  
Anonymous Anonyme said...

la démocratie des pd:
ahmedou ould abdalla président
jemal ould yessa premier ministre
c'est pas une république islamique, c'est la cage aux folles!

02 janvier, 2007 14:37  

<< Home