mercredi, décembre 28, 2005

urgent : arrestation de zeidane ould hmeida

le procureur de la république a envoyé, aujourd’hui, une convocation au roi des escrocs zeidane ould hmeida. celui-là, a refusé de venir. une heure après, le procureur ordonne à la police de faire venir zeidane manu militari. Une belle descente a été organisée au domicile de zeidane qui a été forcé par la police à sortir, embarqué violemment et conduit de force devant le procureur qui l’a auditionné pendant plus de deux heures et demi.

ce qu’il y a eu de choquant aujourd’hui, c’est l’extraordinaire déploiement de voleurs et de voyous qui a été organisé au retour de zeidane chez lui. un impressionnant rassemblement de beaux véhicules, extraordinaire. toutes les grandes marques du monde, les plus beaux modèles jamais conçus. un rassemblement digne d’une cérémonie hollywoodienne (pour ce qui est des moyens bien sure). tout ce que les vingt années de maaouiya ont produit de racailles y était. tous les grands voleurs de la république, tous les salauds et escrocs, toutes les grandes prostituées, tous les grands gordiguennes….
c’était une véritable démonstration de force de la part de la mafia du
système taya : ils défendaient leur cause peut-être !!!


a lire Le secret mauritanien, épisode 8 : Khaddad Ould El Mokhtar:
http://x-ould-y.blogspot.com/2005/05/le-secret-mauritanien-pisode-8-khaddad.html#links




Information about health, drugs and online pharmacy.
Health Articles

10 Comments:

Anonymous Cheikh said...

Selam

XOY:

Ce n'est que maintenant que cela commence. tant le pouvoir n'est pas dans les bureaux, mais entre les mains et dans l'esprit de l'homme.

Il nous faut pas que ce volcan mafieux nous fasse oublier l'autre actualité du pétrole.

Fraternellement

Cheikh

28 décembre, 2005 18:41  
Blogger ELY MUSTAPHA said...

Du pétrole et des idées….

Il y a des millions d’années des micro-organismes animaux et végétaux - le plancton – flottaient (et flottent d’ailleurs toujours) dans les couches supérieures des étendues d’eau car la lumière est indispensable à leur survie. Lorsqu’ils mouraient, leurs restes se déposaient au fond des océans, où ils se sont accumulés et mélangés aux boues sous-marines pour former des couches de sédiments riches en matières organiques. Et ça a donné le pétrole !
Et voilà grâce à ces petites bêtes bien des empires se sont construits et bientôt en Mauritanie le plancton crevé nous aidera à avoir les moyens de notre politique de développement. Mais est-ce si sûr ?
Pour narguer les monarchies du golfe, les européens affirmaient « nous n’avons pas de pétrole mais nous avons des idées. » Et les idées se sont avérées plus puissantes que le pétrole…
En Mauritanie le pétrole arrive et nous devons vite trouver des idées. Non pas que nous n’ayons pas une cogitation débordante parfois utilisée à mauvais escient, mais des idées pour que le pétrole ne serve pas à construire des châteaux en Espagne, au propre et au figuré.
La manne pétrolière, si elle n’est pas un gâteau déjà partagé à l’avance, doit servir à la nation. La cupidité dont ont déjà fait preuve, sous les régimes précédents, les seigneurs de la corruption et du détournement de fonds publics, ne présage rien de bon.
Les ressources pétrolières doivent servir à relever le niveau de vie des populations à investir dans les secteurs éducatifs, culturels, scientifiques et économiques porteurs pour l’avenir.
Comment faire pour que les ressources pétrolières soient bien gérées ? Voilà une question qui mérite une réponse de la part des pouvoirs publics.
Il est important que les ressources pétrolières soient identifiées dans leur origine et leur affectation. Les fondre dans des ressources budgétaires ordinaires les exposeraient aux aléas d’une gestion dont la transparence est peu évidente aux yeux du contribuable. Il faudrait au contraire créer une structure indépendante de suivi et de contrôle des revenus pétroliers et de leur affectation. Une structure qui serait habilitée à connaître de toute transaction sur le pétrole mauritanien. A savoir les cours, les intermédiaires étrangers et nationaux dans les processus de transaction, les conditions d’exécution des contrats, le respect des concessionnaires de leurs engagements vis-à-vis de l’Etat, le contrôle des quotes-parts des parties dans les revenus pétroliers. Elle aura aussi pour mission, et ce n’est pas des moindres, de veiller à ce que les géants du pétrole, usant de leur influence, ne s’approprient les richesses du pays comme cela s’est vu en Afrique, en Amérique latine. Et cela à travers la corruption des autorités qu’elles utilisent pour asseoir leur influence.
Cette structure dressera un rapport public. Rapport sur lequel toute les parties prenantes au développement en Mauritanie auront leur mot à dire.
Cette transparence évitera le pillage de ressources pétrolières par des groupes privés ou publics comme l’histoire récente d’autres pays nous l’enseigne. Certaines études récentes dont celle du Centre de Recherche sur la Mondialisation mettent en garde contre ces pillages.
Le récent scandale impliquant la société Enron a permis de mettre en relief la corruption financière sous-jacente aux projets d'oléoducs des grandes sociétés pétrolières.
En Amérique latine, en Afrique, en Asie centrale… les géants pétroliers usurpent des terres ancestrales pour les besoins des grands marchés gaziers et pétroliers.
Sous la houlette de la Banque mondiale, une nouvelle politique économique s'est dessinée à l'échelle mondiale ayant pour conséquence la dérogation du droit coutumier et l'invasion « légitime » des terres autochtones par les géants du pétrole. Ces sociétés pétrolières ne font pas qu'administrer des pipelines et des projets énergétiques, elles sont également impliquées dans des actions visant la modification du droit foncier sur les terres autochtones. »
En définitive, le pétrole n’est pas seulement une affaire de revenus ou de rente nationale, il est aussi le siège d’un enjeu dans lequel la souveraineté de l’Etat, l’indépendance de ses institutions et la protection de ses ressources sont plus que jamais prises dans l’échiquier des multinationales. Il n’est pas tard pour en prendre conscience avant que le pétrole ne confisque notre indépendance.
A défaut de volonté nationale pour réagir et de prise de conscience urgente du problème au moins faisons que le plancton ne soit pas mort pour rien… réfléchissons. Avant que les idées ne soient sacrifiées à la rente pétrolière.

Pr ELY Mustapha

Ps: ce texte est un extrait de mon ouvrage "Pour Demain" publié le 8 août 2005.
Ouvrage gratuit distribué en Mauritanie et à l'étranger.
Il peut ausssi être expédié en format numérique à tout demandeur en m'écrivant à l'adresse:
ely.mustapha@humanlogos.com

28 décembre, 2005 18:51  
Blogger ELY MUSTAPHA said...

Pacco,

Merci pour ton chaleureux accueil.
Merci aussi à tous ceux qui se sont référés à un moment ou à un autre aux modestes réflexions que j'ai pu formuler sur ce blog.
A vous lire tous on sent une certain fiérté d'appartenir à une communauté qui réagit à son devenir.
Merci à tous.

Pr Mustapha Ould Ahmed ELY
pour ELY (prénom de feu mon père) et Mustapha (le prénom de votre serviteur).

28 décembre, 2005 18:58  
Blogger Akjoujt-nostagie said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

28 décembre, 2005 19:37  
Anonymous Anonyme said...

Salam,
Ce qui est choquant c'est la "solidarité" de certains corrompus du régime de Taya avec Zeidane et encore plus choquant le mépris avec lequel il a accueilli la convocation du procureur. Espérons pour lui une suite digne de ses méfaits.

Professeur Mustapha,
c'est toujours avec un grand intérêt que je lis vos interventions.

------------------------
Pr ELY a écrit :
En définitive, le pétrole n’est pas seulement une affaire de revenus ou de rente nationale, il est aussi le siège d’un enjeu dans lequel la souveraineté de l’Etat, l’indépendance de ses institutions et la protection de ses ressources sont plus que jamais prises dans l’échiquier des multinationales. Il n’est pas tard pour en prendre conscience avant que le pétrole ne confisque notre indépendance.
----------------------
Vous mettez le doigt sur le "problème" fondamental du pétrole, à savoir qu'il constitue la ressource indispensable pour la survie des pays sur-développées, Etats-Unis en tête (d'où les "tatônnements" de l'administration actuelle par rapport au changement du 03 août, n'est pas uniquement à cause de la "sécurité intérieure"). Il est évident que politiquement il est inévitable que notre indépendance sera dans la balance. Les cyniques diront que de toute façon nous étions tout aussi dépendants sans pétrole...
Cet aspect est sans doute le plus difficile a gérer et on devra peut-être se satisfaire de l'éventuelle bonne gestion d'un autre aspect : l'utilisation des recettes générées. Disons qu'il nous faudra essayer de bien faire ce que nous somme en mesure de faire.
Et votre idée de créer "une structure indépendante de suivi et de contrôle des revenus pétroliers et de leur affectation" est, me semble-t-il, la seule façon d'y arriver. Des structures semblables pourraient aussi être créées pour gérer dans la plus stricte transparence les revenus des minerais et de la pêche, mais ça c'est une autre histoire...

--------------------
Pour narguer les monarchies du golfe, les européens affirmaient « nous n’avons pas de pétrole mais nous avons des idées. »
--------------------
Comme en Mauritanie, il y a moins de pétrole que dans le golfe on pourrait espérer qu'il y ait plus d'idées... Autrement c'est la rziyya.

Abou Zayd

28 décembre, 2005 19:42  
Anonymous trojan said...

Chère Nana,

Trojan n'a pas de blog.. Le blog est celui de tous les nostalgiques de la cité du cuivre..

A propos de modération, il s'est trouvé que lorque le blog est sut-up, les paramètres par défaut sont validés.. J'ai donc reparamétré cette fonction afin de permettre à tous les nostalgiques de poster librement sur le blog de tous les nostalgiques..

Chenhou 3andik thak ?..

28 décembre, 2005 19:44  
Blogger Maatala said...

Bonsoir

Merci professeur pour votre éclairage et vos prémonitions sur le devenir du petrole en SOMALITANIE.

Vous ne serez pas déçus car le cancer du TAYISME a métastasé dans l'ame de nos fréres.

Par contre nous serions heureux de savoir, les projets des futurs candidats au fauteuil de la honte au sujet du pétrole et surtout l'utilisation de ses revenus.

Pour moi le pétrole est source de malédiction surtout en afrique (guerre civil au Congo-brazaville).

Ce don de DIEU devrait uniquement servir à batir des infracstructures: hopitaux,écoles, moyens de transport pour ce vaste pays etc....(cf posting du prof Ely).

Cependant la confrérie des PREDATEURS issue des égouts de TAYA a d'autres projets et est sait se serrer les coudes (cf ZEIDANE est son retour triomphale) .

Pendant ce temps Ely et compagnie sont en train d'effacer leurs traces, il faudra recourir à égyptologue pour savoir seulement, s'ils ont un jour vécu en Mauritanie(Je prends les paris)

Car notre TOUMANI local semble avoir pris gout aux voyages et aux tapis rouges (quel connerie ces 19 mois).

X Zeidane et les autres c'est de la poudre aux yeux, pour amuser la galerie.Car le gros gibier est à l'abri.

Maatala

28 décembre, 2005 20:29  
Blogger Lambda said...

Merci X pour la parfaite description de la situation de ce jour.
maintenant que le décor est planté, voyons la suite. j'espere de le kadi chargé de l'affaire soit à la hauteur de l'evenement !!.

X,
une chose qui me revolte .. qui me met hors de moi. c'est la situation de l'etudiant mauritanien en mauritanie.
je viens de lire sur Al Akhbar que les etudiants se sont manifesté aujourd'hui ..

Apres tant d'annees de mauvaises conditions, tant d'annees d'absences de conditions humaines; tant d'annees d'humiliations et de manque d'encadrement.
hélas, beaucoup parmi nous ne savent que la bourse d'un etudiant s'eleve à .. tenez vous bien :5000 UM/mois
et pour avoir cette humiliante bourse, il y a des conditions draconiennes ! pour l'avoir il faut etre le proche de tel ou tel.

imagines toi (le tutoiement est plus direct) que tu viens de decrocher ton bac apres tant d'effort acharné dans un milieu qui n'encourage pasles etudes (pour ne pas dire decourageant) et que pour poursuivre tes etudes tu es oblige de monter à la "capitale" et que tu connais que dalle la bas.
explique moi comment vivras tu aveccette foutue somme de 5000 ou meme 10 000 UM ????

Président de la repeblique si tu me lis,
PM Mr Boubacar si tu me lis:
rattrappez vous et vite !!!
vous venez de faire un geste louable envers les fonctionaires: magnifique
soyez lejouad et faites DES GESTES envers nos etudiants universitaires.

je ne vous demande pas une charité .. loin de là !!
c'est leurs droits envers nous et envers vous.
une formation adaptée dans un environnement garantissant la dignité humaine est droit .. je dirai elementaire.

allez faire l'experiance, dormez une seule nuit dans la cite universitaire à nktt, et vous verrez vous meme. vous sortirez indignés : repas maigre, locaux insalubres, Ennamouss, deux personnes par chambre de 9 m2.

vous savez combien ont demandé les etudiants ?? ils demandent une bourse de 20000 UM !!!

que represente 20000 UM devant l'investissement le plus sur du monde : former le cadre humain.
faites le calcul: une villa haute gamme ou une 4X4 reprsente la bourse de combien d'etudiants pendant combien d'annees ??

un mot pour nos politiques : vous etes à coté de la plaque, Ahmed le premier.
vous etes trop passif, vous manquez d'imagination, et surtout d'initiatives encore une fois Ahmed le premier.

pour que le CMJD ou autre instance au pouvoir puisse faire une augmentation de salaires, il n'a pas besoin de concerter avec qui conque !
car tout simplement c'est une urgance, le fonctionnaire simple est ecroulé sous le poids des prix et les exigences colossales de la societé (Moujtama3 ma yer7am).

je lance une mise en garde ici au media mauritaniens oficiels: n'essayer pas trop d'en tirer profit pour chanter les louanges de vlan wella 3ellan à la Taya (creser un puit represente un aquis national et une source inepuisable de fierté)

toute augmentation de salaire est Blajmil ! Assel mahoum mkhallsinha men elbanahoum !(ce n'est pas de leurs poches qu'ils nous payeront)

pour finir ce post,
Cheikh, trojan,
je serai bientot sur le site de Akjoujt. vous allez me traiter d'etranger .. et pourtant.
car je n'ai pas reconnu "le coin" dansla photo sur le blog. si, çadoit etre Ebdjih.

Lembda.

28 décembre, 2005 20:44  
Blogger ELY MUSTAPHA said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

28 décembre, 2005 21:28  
Blogger ELY MUSTAPHA said...

Bonsoir Maatala,

Le sourire de votre nièce a été pour nous sur ce blog, le plus beau des cadeaux.
Qu'elle revienne de si loin, me rappelle ce proverbe toucouleur bien de chez nous:
"même les nuits les plus noires finissent par l'aurore".

Merci pour elle.Merci pour nous.

Pr. ELY Mustapha

28 décembre, 2005 21:30  

Links to this post:

Créer un lien

<< Home