jeudi, janvier 26, 2006

correction du blog sur ould bettah

Information about health, drugs and online pharmacy.
Health Articles







une erreure s'est glissée dans le blog que j'ai consacré à ould bettah : il fallait evidament lire "palais de la justice" à la place de "palais des
congrès".

mahfoudh ould bettah est ministre de la justice, et à ce titre le palais de justice depend de ton département, et pour la couverture de son terrain ave des dalles (le coté qui donne sur l'état major de l'armée nationale) il devait faire un appel d'offre,et selectionner le meilleur dossier, de manière transparente, mais il a preferer donner ce marché à son frère lafdal ould bettah.

d'ailleur c'est ce qu'il fait depuis son arrivée au ministère de la justice, il donne les affaires à son clan (brahim ould ebety, yarba ould mohamed saleh ...
etc) quand ce n'est pas son propre bureau d'avocat.

le palais des congrès n'a rien à voir avec le ministère de la justice, il s'agit d'une erreur d'inattention qui s'est glissé dans mon blog, désolé.

42 Comments:

Blogger Maatala said...

Bonsoir

Quelle est cette grippe qui pervertit les âmes: Le Tayisme mitonné à une mixture locale qui consiste à dire que l'honnête est idiot ainsi produit des justiciers défroqués.

Au fait il est d'ou le ministre de la justice demanda le naif; bien sur de la MAURITANIE .Alors
Respect pour ceux qui ont vaseliner la Banque Mondiale et ces bataillons d'experts.

Pire ceux qui sont censés éventuellement incarner l'espoir d’un hypothétique changement, accueillent la racaille de TAYA, il ne reste donc plus qu'à changer de peuple.

Surtout que l'on se méprenne pas le prochain sera choisi en fonction des garanties qu'il avancera à la mafia locale.

Le scénario des généraux à la turc ou algérien se profile chez nous puisque nous le méritons.

Quoi de plus aveugle qu'un cocu, qui en redemande c'est dire le degré de déliquescence atteint au pays des héros.

J'en connais ce soir en Palestine qui doivent se sentir mal parce qu'avec le HAMAS, il y aura de la monnaie à rendre, seule chose qu'il peut offrir pour l'instant à un peuple qui a soif de justice ; ah les veinards eux au moins votent juste car ils ne sont ni amnésiques ni autistes.

Un pays sans passé ,ni morale ,ni justice est une jungle ou le plus armé et le plus fourbe dictent la régle à suivre.

Maatala

26 janvier, 2006 18:48  
Anonymous Anonyme said...

Et si son frére était le meilleur sur le marché .
l'appel d'offre était restreint et son frére avait la meilleure offre la moins disante.

Arrêter de crier au voleur
Si vous detenez toute l'information ne vous en privez pas de nous la livrer se sera un scoop .
quel est le montant exact de la transaction, les caractéristiques techniques des travaux la durée des travaux .

Bettah est l'un des rares personnalités publiques propre de cette république.

enfant de BT

26 janvier, 2006 19:03  
Anonymous Anonyme said...

Salam,
----------------

Et si son frére était le meilleur sur le marché .
l'appel d'offre était restreint et son frére avait la meilleure offre la moins disante.

----------------
Apparemment il n y aurait pas eu appel d'offre et de plus même si l'offre de son frère était la meilleure il aurait dû éviter de lui donner le marché, pour des raisons évidentes. Maintenant est-ce que ce marché a pu être accordé sans l'accord explicite du ministre (il aurait été ainsi piégé par ses nombreux ennemis dans le Ministère de la Justice qu'il est en train de réformer) ? Pour les "petits" marchés, le ministre n'intervient pas forcément. Il faut éclaircir toute cette affaire et éviter la précipitation sur la base d'informations très parcellaires.

Abou Zayd

26 janvier, 2006 19:20  
Anonymous aliouneo.ahmed said...

J'ai trouve la solution! On vire tout le gouvernement et on prend un consultant sur contrat jusqu'aux elections si elles sont toujours maitenues.On lui exige des resultats tangibles sinon il est vire,voire emprisonne s'il a pris un sou.
Si vous avez des idees, n'hesitez pas

26 janvier, 2006 19:36  
Anonymous trojan said...

Attention message du blog d'Ehl Egjewjet!

Cheikh,
J'ai changé le photo initiale (plus républicaine!) de lemssid par une photo envoyée par Nana et dont le copyright est inconnu.. j'espère qu'elle n'appartient pas à Ould Mseike !

En plus, vous voyez la fameuse grotte et je que je sois pendu si vous n'y avez pas pris du thé et regardez le piton Tamaghoutt surgir de 40 kilomètres à travers les mirages d'une journée tout simplement Akjoujtoise !..

Azoueigue et Lm,

Pour être au rendez-vous, commentez toujours par la mosquée!.. C'est ça la règle convenue avec Cheikh. Le meeting point, c'est Lemssid en attendat de refaire optimément le blog..

Cherchons toutes sortes d'articles et de photographie en relation avec la cité du cuivre et des gens biens !!

Ecrire à bestrojan@yahoo.fr

26 janvier, 2006 19:38  
Anonymous Anonyme said...

SVP,
ne tuez pas l'espoir en nous chaque fois que la république est unanime sur l'honneteté d'une personnalité politique , il est vite rattrapé par les ragots.

Nous refusons de croire que l'espoir porté dés la nommination de bettah est une chimère .
SVP laissons nous rever au moins ces deux petites années de transition.

enfant de BT

26 janvier, 2006 19:38  
Blogger LM said...

salut
je pense qu'en matiere de justice
rien a change.
pensez vous qu'avec un bon ministre de la justice on aurait des islamistes qui pourrissent en prison sans proces?
avec un bon ministre de la justice croyez moi les avocats zeidane ne pourraient pas crier au vice de forme dont bettah a fait sa specialite sous le regime de taya.
j'espre me tromper mais le changement promis dans le palais de la justice n'est pas encore ressenti par les justiciables.
peut etre qu'il faut plus de temps mais il faut se mefier car a ce rythme on pourrait liberer des coupables a cause d'un vice de forme, on pourrait meme etre amene a croire que cest une porte laissee ouverte pour permettre a Zeidane de beneficier d'un non-lieu, car on peut pas dire que Bettah est novice en la matiere.

26 janvier, 2006 19:40  
Anonymous alioune o.ahmed said...

A l'enfant de BT
Crois-tu que 21 ans de mediocrite , d'hypocrisie puissent etre effaces en 4 mois de regime et en plus militaire. reveille-toi mon ami,l'espoir est venu au depart de taya, il nous a quitte a l'arrivee de Ely et son gouvernement d'idiots incapable de dire qu'ils ne sont pas fait pour ce travail.
Nous sommes la risee de tout le monde et personne ici ne semble s'en emouvoir.Dommage et KHSSARA,cuivre,fer, peche et petrole, mais les hommes ne sont pas ou plus ici.

26 janvier, 2006 19:50  
Blogger dounya said...

salut
a l'enfant de BT
(Bettah est l'un des rares personnalités publiques propre de cette république)tu rigoles?
demandes au familles des islamistes s'il est propre? avant qu'il ne soit pas indepandant dans son travaille on peux pas dire qu'il est propre.

26 janvier, 2006 20:03  
Anonymous Mohamed Salem Ould Abdessalam said...

A Alioune O.Ahmed

---------------
Ou peut-on trouver le livre du Pr Ely pour au moins se consoler et croire malgre tout a un avenir pour nos enfants. ca fait mal, vous savez, et on ne peut pas vivre avec un mal toute une vie.
-------------

Je suis d'accord avec ton analyse, il y a des espoirs et nous devons nous accrocher. Hadha Ad'Avou EL Iman.

Le Livre du pr ELY peut être obtenu sur son adresse mail, il l'avait publiée dans des messages anciens. La voici:

ely.mustapha@humanlogos.com

26 janvier, 2006 20:10  
Anonymous Anonyme said...

Je ne coie pas que OULD Bettah, est corrompu, mais accorder un marché de gré à gré à un parent, son frère de surcroit fait peser un doute sur son intégrité morale depuis qu'il est ministre.
A cotoyer les corrompus on fini par le devenir..

AV

26 janvier, 2006 20:14  
Anonymous Anonyme said...

Bonjour à tous,
Je suis entreprenneur et j'ai une longue expérience avec le ministère de la justice pour le compte duquel j'ai réalisé plusieurs travaux de maintenance et réhabilitation. j'avoue avoir été surpris quand j'ai appris, il y a tout juste une semaine, que le nouveau ministre de la justice a, mettant de côté toutes les procédures habituelles, a organisé une espèce de consultation restreinte qui n'a, manifestement, pas dépassé les quatres mûrs de son bureau et qui a abouti à l'octroi de ce "marché" à son propre frère et associé Lafdal Ould Bettah.
J'ai pris contact avec différents responsables du ministère, à titre privé, afin de comprendre les raisons qui ont fait qu'aucun entreprenneur n'a été informé de la préparation de ce marché ni par la voie officielle et habituelle ni par la voie officieuse. Je n'ai pu trouver la moindre explication. A chaque fois, mes cotacts me répondent: ce dossier me dépasse!
Aujourd'hui, je me rends à l'évidence et je constate, malheureusement, que les pratiques du régime déchu continuent avec le nouveau gouvernement.

26 janvier, 2006 20:35  
Blogger Maatala said...

bonsoir
-----------------------------------
AV a dit:
les pratiques du régime déchu continuent avec le nouveau gouvernement.
-----------------------------------

Le nouveau gouvernement est composé de quoi?

La grippe aviare contamine tous les volatiles.

A partir du moment ou personne ne veut revenir sur cette période noire de notre histoire (20 ans de TAYA)et préfere la releguer à la préhistoire (quel valeur et enseignement donne-t-on au génération future).

L IMPUNITE ARROGANTE certainement.

Qui se souvient de la géneration démocratie ,tous ses jeunes requins qui soutenaient TAYA (cette belle génération elévée au lait reptiles) qui attendaient son tour pour dévorer la béte .

Maatala

26 janvier, 2006 20:57  
Anonymous Anonyme said...

Maatala,

Ton analyse est plus qu'intéressante.

Toutes ces personnes qui sont au pouvoir sont celles dui, hierétaient au pouvoir!
Autant de naiveté d'un peuple qui croit que queque chose a changé vous pleurer derage!

Mon Dieu que faire?

26 janvier, 2006 21:06  
Anonymous Anonyme said...

Moi je me suis résolu à l'irréparable! Prendre les armes contre ces imbéciles!

AV

26 janvier, 2006 21:08  
Anonymous Anonyme said...

Personne , je dis bien personne actuellement en Mauritanie ne doit nous gouverner! Tous corrompus.

AV

26 janvier, 2006 21:10  
Anonymous Anonyme said...

Ne nous decourageons pas parceque
le ministre de la justice dans un instant de faiblesse unique a maladroitement accorde ce marche a son frere! Qui dit par ailleurs que ce n'est pas un anonyme qui a prete le nom du frere de son excellence le ministere de la ADELHA,sur le blog
www.kitchni.inkitchek.com ou
www.laghrabouthoumalaghrabou.com
C'est tres humain ,attendre tout ce temps , subir les bloquages de l'ancien regime et ouvrir sa gueule
pendant beaucoup de temps ca merite
un bonus!
Soyons realiste la transition a son prix et ne s'arretent pas au marche gre gre.....vous n'avez rien vu encore!
Qui a dit transition? mois je dirais passation....
Vous verez des gens ASRAGH MIN JERET LGHZAL.

KINDJILLALA dit woz

26 janvier, 2006 21:29  
Blogger chinguitti said...

bon soir X et tous mes freres
en parcourant le blog je me suis arêté aux passages suivants
''connaissez vous un seul boutilimitois qui ne sache pas traduir de l'arabe vers le français'' s'agit il d'une tessfiga ou bien un malentendu de ma part
le 2eme '' ils appellent le colonel mouhamed ould julien l'ambassadeur en algérie...''
il n'y a pas dans l'histoir de l'ambassed en Algérie depuis l'indépendance un nom pareil ,comme étant ambassadeur peut être une erreur de tape d'une bonne intention...

finalement pour ne pas dire que je suis un lourd hote,
mes felicitaitions la réputaion de ce blog a outrpassé les francophones, il y'a un forum mauritanien entraine de traduir le blog, '' je ne sais pas est ce que tu 'en es au courant'' l'addresse de ce forum dont les initiateurs vient aux emirats est www.almashhed.com/vb . ils ont consacré un sous forum pour la traduction du blog mais est ce qu'on t'en a demandé l'autorisaation?.
assalamou aleikoum
chinguitti

26 janvier, 2006 21:53  
Anonymous Anonyme said...

Salam,
Je voudrais réagir par rapport à une question qui ne cesse de revenir dans ce blog à savoir la question de la rigueur de gestion des gens de boutilimitt:
Aux défenseurs de la sainteté systématique de toute personne issue de boutilimitt, je voudrais demander une explication à propos de:
- Le cas d'ahmed ould youssef qui vient de vendre illégalement la propriété foncière du barreau mauritanien. Il a utilisé les quelques trente millions d'ouguiyas qu'il en a tirés pour acheter une superbe nissan patrol et financer la contstruction de sa maison.
- Le cas de mohamed ould abdelvettah dit mohamed2 qui, suite à un passage à la SMCP est aujourd'hui l'un des hommes les plus riches de mauritanie.
- le cas d'Ahmedou ould taffa qui, suite à un passage à la sonimex, possède aujourd'hui des usines de traitement de produits halieutiques et plusieures autres entreprises.

26 janvier, 2006 22:08  
Anonymous Mariem said...

tu a oublie des autres voleurs comme, Mohamed Sideina Ould Sidiya , Ahmed Kelly Ould Cheikh Siidya , Abdellahi Ould Soueliman , Ould Mohamedou de Douane , Ould Abdelvettah de SNIM, Mohamed Sidiya Ould Mohamed Khaled

26 janvier, 2006 22:33  
Anonymous ould cheikh mohamed, limoges said...

tu sais toi le nomme x-ould-y que tu n'es pas correct, d'abord parce que tu rentre dans la vie privee des gens qui ne concerne pas l'interet national meme social. on sait que ould bettah est une personne de changement la preuve l'opposition qui a pu garder tout au long du regne de taya. stp arrete tes prejuges gratuits sur la vie privee des gens je sais tres bien que c'est pas dans le domaine efficace que tu tapes souvent mais j'admire ton courage.

26 janvier, 2006 23:14  
Anonymous Thinkpad said...

salut,
X, je n'ai pas pu m'empêcher de rire en lisant cette conclusion inédite "mais bon, quand on est incapable de garder mint mohcen, il est evident qu'on ne réussira pas à garder les sceaux de la république !"
A vrai dire, je connais parfaitement mint mohcin qui passe ses nuits sur les faubourgs de TVZ à draguer les jeunes. Pour elle ce qui compte c'est que son jibier soit véhiculé pour qu'il puisse la suivre vers sa célèbre gazra de dar naïm. Elle fait exactement ce que ses autres soeurs font: Alia, Loubaba...
bye

27 janvier, 2006 00:40  
Anonymous Anonyme said...

j ai une idee d ailleur LE JOURNAL CHTARI la dit < construisons une secoupe et maitons tous les mauritanien la dans et envoye la a la lune> franchement je ne comprend pas les commentaire vous dites rien ne va dans le temps de moukhtar et la cmsn et bien sur votre bien aimee taya ,et lorsque l orore d un nouvel aire se voie vous reclamer et reclamer.RAHIMA EL HAJAJE MA ADALAHOU

27 janvier, 2006 00:48  
Anonymous Anonyme said...

Courage,
les amis nous connaîtrons inchaallah des jours meilleurs.
Je vois que la nouvelle de la soirée a jeté un froid sur tout le monde.

Il faut dire que moi aussi je me suis sentit comme qui dirait trahit, poignarder dans le dos.
je vous dis tout simplement :
"hasbouna lahou wa nihma elwakil"


Crapulus

27 janvier, 2006 02:13  
Anonymous Anonyme said...

Dans toutes ces affaires de corruption heureusement que nous autres negro mauritaniens on reste en marge, et pour cause, très certainement parce qu'on ne particpe pas à "l'exercice du pouvoir" dans la proportion qui devrait nous revenir, car je ne crois pas qu'on soit plus vertueux que nos compatriotes maures.

cependant, comme pour le racisme pour l'esclavage et pour le tribalisme; tout se joue dans le camp maure.

j'invite mes compatriotes beidanes a prendre leur courage à deux mains, et denoncer ces fleaux qui sont à l'origine de la corruption economique.

car se limiter à denoncer les consequences, sans rien dire des causes ne sert à rien. pire, j'ai l'impression que certains denoncent les malversations economiques seulement si ces dernières sont le fait d'une autre tribu...d'un autre clan.

27 janvier, 2006 08:37  
Anonymous O MSEYKA said...

REVELATION SUR LE MARCHE DU PALAIS DE LA JUSTICE

Un appel à la concurrence a bel et bien eu lieu.

A l'ouverture des plis par la commision départementale des marchés du ministère de la Justice, ils étaient quatre soumissionnaires à avoir répondu:

1. Enreprsie ERB, dûment représentée par Lafadall Ould Bettah son directeur général;
2. Entreprise REB, dûment représentée par Ould Bettah Lafadall son directeur général;
3. Entreprise EBR, dûment représentée par Ould Bettah son directeur général
4. L'entreprise BRE, dûment représentée par Lafdall, son directeur général

Après examen des offres, il s'est avérée que ERB, dûment représentée par Lafadall Ould Bettah son directeur général, était la moins disante.....

Il est aussi naturel

27 janvier, 2006 09:09  
Blogger ELY MUSTAPHA said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

27 janvier, 2006 09:52  
Blogger ELY MUSTAPHA said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

27 janvier, 2006 09:55  
Blogger ELY MUSTAPHA said...

Hommes d’Etat, Etat des Hommes

Tous les maux qui secouent actuellement la Mauritanie viennent d’une seule et unique source : l’inexistence de l’Etat.. Celui-ci est géré au gré des hommes qui l’utilisent.
Un Ministre c’est un être omnipotent au service de sa personne ou de sa communauté. Car logiquement qu’est-ce qui l’empêche d’être autre que cela ? Ni la crainte d’être jugé sur ses actes, ni interpellé à leurs propos ne sont ses soucis.

Or ce qui représente une Nation c’est l’Etat.

L’Etat ne peut être géré par la présomption de bonne conscience de ceux qui le dirigent, mais par les règles de droit qui sont au dessus de leurs actes et qui les sanctionnent.

En Mauritanie, nous avons un « Etat de personnes», or l’Etat est censé être un "Etat pour personne" en étant pour tout le monde.


En Mauritanie, point de continuité de l’Etat.
Aucune continuité n’est assurée. Chaque régime qui arrive efface l’autre et rejette les problèmes sur lui.

L’administration qui doit assurer la mémoire de la Nation, sa crédibilité et sa stabilité se dédie chaque fois, enterre ses fautes et se fait une nouvelle innocence puisque la faute ne lui incombe plus.
Un blanchiment des responsabilités qui réduit l’Etat à de l’éphémère, au conjoncturel, à rien qui fait que le citoyen lui accorde un quelconque intérêt.

En ce domaine, la Mauritanie, pourra penser se sortir de ses difficultés sociales,économiques financière etc, mais on le sait, elle est mal partie.

Car en définitive quelle est la locomotive du changement si ce n’est l’Etat; l’Etat de la dignité, de l’honnêteté et de la morale publiques.

Il n’y a pas d’administration, il y a que des fonctionnaires .
Fonctionnaires qui, si ils ne sont pas opportunistes, suivent comme des veaux et se plient à la volonté de leur chef de département qui les absout (en se couvrant lui-même) de leurs fautes d’hier car il à une baguette magique : « l’ ancien régime. »

Dans un pays où l’Etat n’assure pas la continuité et la pérennité de la Nation, responsable de ses fautes d’hier et d’aujourd’hui, sanctionnant ceux qui les ont commises, adoptant des réformes à même de responsabiliser ses fonctionnaires et donnant le bon exemple dans la gestion de la nation, en plaçant des hommes d’Etat, de hauts commis fiers de leurs fonction et dévoués aux intérêts de leur pays aux postes de conception et d’exécution des politiques publiques, dans ce pays, il n’y aura jamais de développement et encore moins une stabilité politique ou sociale.

Sans un Etat fort, protecteur des droits et des libertés à travers des forces de l’ordre et de la paix respectées dont la mission première est de servir leur pays, à travers une justice digne de ce nom, rendue par des magistrats indépendants statutairement et financièrement, à travers une administration économique et sociale gérée de fonctionnaires responsables et responsabilisés devant rendre compte de leurs actes, il n y’aura jamais de démocratie ni même de paix sociale.

Tout le reste n’est que dérive. Si un Ministre commet des actes contraires au droit, s’enrichit au détriment de la communauté, c’est parce que son ministère n’est pas celui de l’Etat mais de sa personne.
L’Etat n’existant pas, il a acquis une part d’un pouvoir personnalisé et absolu. Or on le sait depuis un certain Lord, que si «le pouvoir corrompt, le pouvoir absolu corrompt absolument ». (Power tends to corrupt, and absolute power corrupts absolutely.) (Lord Acton,1887)

27 janvier, 2006 09:58  
Anonymous ila meta said...

السلام عليكم
أسمح لي اشوي يا اكس وانتوم لخرين لاهي نكتب بالعربية وأنا في الحقيقه لا اعتذر عن العربية بل أعتذر للذين ربما لا تتعامل أجهزتهم مع اللغة العربية
قبل أيام مررت قرب قصر العدالة وشاهدت الشاحنات تعمل فيما بدا أنه ورشة لتبليط - أو كدرنة - / الكاف معقوده/ أرضية قصر العدالة فقلت في نفسي هذا جيد لزوم الشكل / لافورم/ إلا أنني فوجئت يوم أمس بافتتاح الرئيس للسنة القضائية... فتسائلت هل ولد بتاح هو من نريد.... لا نريد من همه الوحيد هو تزيين الواجهات التي من المحتمل أن ينظر إليها الرئيس أو الوزير أو الوالي .... أما أن يكون العمل قد حصل عليه أخو الوزيردون اعلان مناقصة فذلك هو الجزء الخفي من حبل الجليد ....

لا نريد مثقفين أو أشباههم / يزكننون/ رؤوس أصحاب السلطة ويخدعونهم ...ويزينون لهم الواجهات والواجهات فقط ....
طبعا و لا نريد أصحاب سلطة لا يلاحظون -أثناء زياراتهم- أن التغيير لم يتعد الواجهات ماهو شعور الرئيس أي رئيس أو مسؤول عندما تفرش له الارض بالسجاد حينا و بالبلاط حينا ما هو شعوره في ما يخص آلاف الجائعين الذين ينظرون إلى العملية كلها بريبة تزداد يوما بعد يوم

قولوا معي رجاء يسقط التزييف
يسقط تزيين الواجهات
يسقط تجاهل التغيير المنشود تغيير الجوهر
NON AU PERFECTIONNEMENT DES FAçADES ET SEULLEMENT DES FAçADE DANS NOTRE PAYE AUTREMENT DIT paye des façade

وشكرا

27 janvier, 2006 10:26  
Anonymous M.DIALLO said...

Selam,

Je pense que nous devons être réalistes et ne pas tomber dans l'angélisme. Le coup d'Etat du 3 Août n'est pas la panacée. La corruption et les malversations de toutes natures ne sont pas prêtes de disparaître de la Mauritanie. On ne change pas la culture d'un peuple avec un coup d'Etat. La pire des réalisations des années Taya est la "perversion quasi totale des mauritaniens". C'est devenu culturel. Des pratiques comme le népotisme, le favoritisme, le détournement de fonds privés ou publics, le recel de biens d'autrui, sont devenus des vertues quasi - consensuelles. Et tout ça couronné par un matérialisme et individualisme grandissant. Alors il serait naïf de croire qu'avec un coup d'Etat quelqu'il soit, on règle ce problème. Je n'ai pas de solution pour ce problème, mais je pense qu'une justice indépendante et "fiable", l'instauration d'une égalité des chances entre tous les citoyens et l'élévation du niveau de vie des mauritaniens sont les fondements nécessaires pour aspirer à éradiquer ce fléau dans les futures générations.

M.Diallo.

27 janvier, 2006 10:38  
Blogger ELY MUSTAPHA said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

27 janvier, 2006 10:38  
Blogger ELY MUSTAPHA said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

27 janvier, 2006 10:41  
Blogger ELY MUSTAPHA said...

L'avocat du diable chez le Léviathan

Je crois que nul ne peut douter de l'engagement et de l'honnêteté de Maître Mahfoudh Ould Bettah qui, en "avocat du diable" défenseur des opprimés et des démunis, a bâti son image sur la liberté et la justice.
Hélas! le système politique est dans son mouvement imprévisible.
L'Etat n'est-il pas ce monstre (Léviathan)qui depuis Hobbes,hante les coulisses de la politique?

J'ai toujours pensé que prendre une responsabilité politique était parfois facteur de contraintes et de réactions imprévisibles dont il faudrait chercher la raison ailleurs que dans l'intégrité ou l'honnêteté des personnes.

Dans ce domaine l'homme politique a besoin qu'on lui renvoie son image et la bonne politique n'est qu'un ajustement de tir (ce que les militaires ne peuvent, par ailleurs, contredire.)

Aussi dans ce registre j'avais très tôt, publié le 6 Septembre 2005 une lettre ouverte à Maitre Mahfoudh Ould Bettah dont voici le contenu:

"Monsieur le ministre,

les journaux relatent à longueur de colonnes vos "exploits", notamment vos
visites en centres pénitentiaires, votre attitude rénovatrice, en gestes et
actes, de la justice etc.

Toutefois, une réforme doit d'abord commencer par le respect des droits des
personnes et par le recours aux voies et procédures adéquates. Certes là je ne
vous apprend rien mais invectiver un procureur de la République ou demander la
libération immédiate ou médiate d'un prisonnier n'est pas du ressort d'un
ministre ni même, à moins d'une grâce ou d'une amnistie, du Président de la
République.

Certes, un élan passionné pour les droits de l'Homme et les libertés dont vous
êtes un fervent défenseur, reconnu et respecté, vous poussant à de telles
attitudes est compréhensible. Comme est compréhensible votre rejet d'un système
judiciaire erratique et parfois corrompu contre lequel vous avez "guerroyé" et
dans lequel vous vous êtes livré à maintes défenses, en "avocat du diable",
butant contre une inertie et une inefficacité qu'aujourd'hui en ministre vous
voudriez changer.

Mais ne confondez pas une réforme de la justice avec un jugement exécutoire ou
passé en force de chose jugée. Une réforme se fait dans la concertation
préalable, la mise en place de structures d'enquête (établissant les
responsabilités et les défaillances du système), d'évaluation (de l'existant en
termes de ressources et de compétences) et enfin de mise en oeuvre des solutions
adéquates (administratives et judiciaires).

Vous êtes actuellement ministre d’une République et non plus auxiliaire d’une
certaine Justice. Confondre les deux missions, c'est confondre le rôle du
dépositaire d'une autorité politique et morale ayant à sa disposition un arsenal
juridique et administratif pour rénover la Justice (administration publique)
avec celui d'un avocat qui est devenu tuteur d’une magistrature à laquelle il
s'est toujours opposée. Il va de l'efficacité de votre mission, de sa
neutralité et du respect de l’Etat de ne pas confondre les deux statuts.



Monsieur le ministre,



tout changement du statut de fonctionnaire, toute recommandation, blâme ou
quelque autre sanction, toute libération d'un prisonnier ne peuvent se faire que
suivant les voies et les procédures légalement édictées à cet effet et en
saisissant les autorités compétentes (administration, tribunaux) en respectant
les principes de la défense et du contradictoire et donc nullement par des
décisions ministérielles spontanées. Là aussi je ne vous apprend rien, mais vous
comprendrez qu'un ministre (même de la Justice) ne doit ni prendre position ni
s'ingérer dans les jugements rendus ni dans les affaires de justice en cours,
il ne doit ni interférer avec les procédures de détention ou de garde à vue
décidées par des magistrats habilités à cela. Il y va du respect à venir de la
justice et des magistrats. Et surtout de ne pas tomber dans des pratiques
anciennes et répréhensibles.

Un ministre de la justice peut (et doit) , cependant, prendre des mesures pour
que chacun soit rétabli dans ses droits en saisissant, les magistrats concernés
suivant les procédures légales afin d'apporter remède à la situation ( réexamen
des délais de détention, vérification des mandats de dépôt et leur légalité,
réviser les procès et les procédures etc.). Il peut aussi après enquêtes et
preuves à l'appui relever de leurs fonctions des magistrat véreux et faire
concourir à cette décision le conseil supérieur de la Magistrature mais tout
cela, encore une fois, dans les formes prévues par la loi.

Car, à vrai dire, qui connaît mieux que vous les errements de cette justice et
qui autant que vous peut se douter de ces pauvres gens qui croupissent
injustement en prison?

Cependant, la façon directe que vous utilisez ressemble à une plaidoirie dont
vous avez vous-même décidé d’être l’auteur et l'exécutant. On ne peut être à la
fois juge, partie... et avocat de la partie. Prendre des décisions vitales et
efficaces (sur la base d'études préalables) pour changer le fonctionnement et
les moeurs d'une administration publique (la justice), qui relève de vous en
tant que ministre de la Justice, est beaucoup plus payant que le bain de foule
dans la population pénitentiaire. Cela éviterait, du point de vue éthique, les
frustrations d'une magistrature déjà indexée et dont la collaboration est
fortement sollicitée pour changer les choses et pour l'avenir, de fragiliser une
institution judiciaire qui ne doit pas être soumise à la volonté du politique.

Ce serait un paradoxe que vous, qui avez toujours défendu l'indépendance de la
justice du politique, devenu "politique" vous interfériez avec la justice.
Certes, il est permis à un ministre de la justice de visiter des installations
judiciaires et pénitentiaires mais il ne lui est pas permis de rendre par
lui-même justice à la place de la Justice. Que deviendrait alors l'Etat de droit
qui nous est tous si cher?

L'on comprend que vous participez de plein gré à une révolution-évolution du
système judiciaire, mais cela n'autorise nullement d'enfreindre une séparation
des pouvoirs qui, dans l'Etat, est garante de sa stabilité et barrière à son
arbitraire."


Pr. ELY Mustapha

27 janvier, 2006 10:44  
Anonymous x ould y said...

chinguitti,

le colonel mohamed julien était effectivement ambassadeur de la mauritanie à alger, il est à la retraite maintenant.

oui, j'ai donner mon autorisation pour la traduction du blog, tout en souhaitant bon courage aux initiateurs du forum dont tu parle.

cheikh,

les fameux commentaires disparu du blog intitulé "....CMJD, Otage des Pro-Taya" sont restaurés, il s'agissait d'une faute de manipulation que j'assume, elle a du survenir pendant que je corrigé les passages incriminés, et je n'est pas dû y faire attention, dans ma précipitation de tourner cette vielle page.

désolé, et merci pour ta vigilence.

X.

27 janvier, 2006 10:54  
Anonymous Anonyme said...

Bonjour tout le monde

Belles contributions du Pr Ely, à vos plumes les gars pour rehausser le niveau de votre blog. Analyses pertinentes, scoop, commentaires,points de vue et autres ne peuvent être qu'enrichissants et sont les bienvenus pour prouver aux visiteurs que le blog est très sérieux et que la bande quoi qu'on dise est crédible. Elle peut constituer un garde fous et éclairer par la même occasion l'opinion publique nationale et internationale sur la situation d'un pays (si pays est le bon mot)vidé de son sang par des maffiosis pendant plus d'un quart de siècle.
Dénonçons mais de façon honnête, attirons l'attention sur le travail de nos gouvernants, les fautes commises par ci et par là et je pense que le feed back ne finira pas par s'attendre. J'accorde le bénéfice du doute aux initiateurs du changement.
Bravo Pr pour la contribution
Cheikh et le reste de la bande, à vos plumes!!!
Merci X et je le repète, du bon travail, continue s'il te plait. Reste comme tu es: gênant anonyme. On t'aime comme ça.
Pacco

27 janvier, 2006 11:28  
Anonymous ila meta said...

a anonyme enfant de BT
26 janvier, 2006 19:38

vas y coutunue ton reve comme tous les pro-zeydan et les pro- mouhamed es les pro- abdallahi et les pro- sidi et demba et bijel et boubou farba ...et TOUT meme mariem et koumba ont revaient quand leur fils BOUFFAIT nos biens
c'est pas honteu ça

enfent de BT:
"ne tuez pas l'espoir en nous chaque fois "

a chaque foi qu'on present un voleur c'est ça ce qui tue certin reves


a
utilisateur anonyme 27 janvier, 2006 08:37

1 je suis de 6 emme arrondissement pour ne pas dire ELMINE que tu comprenne que je suis les choses de pres
aujourd'hui le 28/01/2006 ci un grillot ou forgeront "kori" mauritanien afriquin noir meurt il ne reve pas de'etre enterrer dans la meme cimetiere de ses ESSIYEDES aller chercher que veux dire essiyede en arbe faute dingorence en frençais ça c'est quoi ça c'est du recisme ou pas c'est de lesclavagisme ou pas alor chez les bidanne a tu entendu un jour parler de deux cimetiere une pour les noble une autre pour les esclaves
ce que je vien de dirs c'est evident pour les helipoulerene en hassaniya etkerire et les saragoulle por les wolof je ne sais pas je ne suis pas sure alor vous parler d 'esclavage maure cette separation des cimetiere veux dire baucoup de chose pour qu'on sache coment l'AVANT CIMETIERE /makable elkabr / etait pour ne pas oublier je sais que une certine infirmier travaillait a l'opitale nation. alor il y avait un bap teme chez elle a l'epoque LE MINISTRE de la sante etait un esclave ou un grillot alors l'infirmiere etait une noble LE MINISTRE est venu il a etais invitee mais il a un devoir a fair de rester devant la porte reciter ou chanter a hautre voix des soit disant des slogant que cett famille est noble ...patati patata jusqu(a qu' on lui - l'ifirmiere - lui autorise de rentre sde dans ...


pour les bien publiq tout les maurITANIENS sont des rongeures ILLA MEN RAHIMA RABOUK sauf selui eparngee par Dieux


un tchapatchou ou un naar de cixemme

m'excusez la longueur
اسمحوا لي الاطاله

27 janvier, 2006 11:40  
Anonymous ila meta said...

PS bon wee-kend a lundi inchaalah

27 janvier, 2006 11:45  
Anonymous Anonyme said...

Ila meta
Très bien mais que doit on faire pour changer même dans un siècle ces comportements de société? Ce que tu as décrit n'est pas du racisme à mon avis mais des pratiques ancestrales ancrées qui doivent disparaître pas d'elles mêmes mais par l'action de l'homme.
Le débat ne doit pas se situer au niveau de : qui est le plus raciste, les maures ou les négro-africains? Je pense que ni l'un ni l'autre. Aucune composante du tissu mauritanien n'est raciste.
Maures, négro-africains, nous devons nous unir et construire notre société sur des bases rigoureuses en tenant compte des préceptes de l'islam et du droit positif. On n'a pas le choix. C'est une question de vie ou de mort. Les changements au niveau des sociétés sont très lents partout et demandent beaucoup de patience. Souvenez vous, il y a un siècle, la Mauritanie ou ce qui tenait lieu de ce pays est très différent de la Mauritanie d'aujourd'hui. C'est un progrès énorme mais presqu'insensible pour une personne dont la durée de vie est limitée dans le temps et l'espace.
Sans justice, rien ne peut se faire. Pour cela il faut revoir les textes, les procédures et exiger leur application.
Pacco

27 janvier, 2006 12:05  
Anonymous Anonyme said...

Bon week-end
Pacco

27 janvier, 2006 12:07  
Anonymous Anonyme said...

Au Pr ELY Mustapha,

C'est un bonheur que de vous lire. C'est aussi un déploiement de respect que nous devons tous devoir à un intellectuel de votre rang.

Cette façon que vous avez de dénoncer sans blesser, de critiquer sans insulter, de nous enrichir sans nous ennuyer constitue un tour de force que personnellement je vous envie.
Une envie admirative et respectueuse d'un universitaire plongé dans les magouilles de notre environnement éducatif malsain mauritanien.

Notre grève a été arrêtée, nous végétons dans la stérilité scientifique et intellectuelle dans un vase politico-mafieux où des dinosaures de la politique se battent au-dessus de nos têtes qui pour une présidence qui pour une législative.

Professeur, vos contributions sont des étincelles dans nos esprits endormis et engourdis par tant de peine et de torts qui sont portés à notre société et à nos esprits.

Professeur, au nom de ce qui fait encore nos croyances en l'homme et et en ses valeurs(sur lesquelles vous avez tant écrit), je vous demande de continuer à nous éclairer par vos écrits et pourquoi pas à nous rejoindre pour qu'on se tiennent tous par la main pour le progrès de cette pauvre société de ce pauvre pays écrasé par tant d'injustice et de misère.

Puissiez-vous être entendu par ces gens qui nous gouvernent et comme vous dîtes " leur renvoyer leur image."

Mes profonds respects.
Abdoullah

27 janvier, 2006 12:48  
Anonymous Anonyme said...

Pacco,

je ne partage pas ton point de vue. je dirai meme qu'il est dangeureux de ne pas reconnaitre que dans notre pays, il y a effectivement un racisme d'état en pratique depuis les independances à nos jours. racisme accentué durant la periode d'exercice du pouvoir par Ould taya, il est vrai, à la faveur des evenements tragiques entre notre pays et le senegal.

nier le racisme est la meilleur manière de contribuer à sa perpetuation. dire que ni les maures ni les noirs ne sont racistes ne correspond pas à la realité. il y a des racistes partout, aussi bien chez les maures que chez les noirs.

Et ce n'est pas non plus en fustigeant les pratiques de castes negro afraines (nefastes à tout point de vue) qu'on arrivera à faire taire les denonciations fondées, faites par la communauté negro afriaine de notre pays, contre ledit systeme de racisme d'etat.

comme on dit en pular "YILO BANGO SERDHATA MAWDO E WOUKHADEMOUM!!"

l'accusattion de racisme et d'esclavage faite à notre pays, par ses propres fils -n'en deplaise à certains-! est une accusation grave, etayée par des preuves.

le passif humanitaire, les cas d'esclavage relevés ça et là par SOS esclaves sont des preuves tant evidentes, qu'il faudrait plus que des elucubrations d'un anonyme pour les refuter!

la societe negro africaine de notre pays n'est un "modèle social" parfait, exempt de pratiques banissables, mais qu'on le veuille ou non c'est bien le "modèle social beydane" qui est en pratique dans notre pays.

car le pouvoir exerce par les membres de cette composante nationale (les maures) est predominant dans toutes les sphères politiques, sociales et economiques. tenter donc de faire la comparaison, ou la compensation des tares dans ce domaine n'est que pure exercice d'hypocrisie et un manque evident de courage politique.

les "maux" des negro africains ne sont pas comparables à ceux de nos compatriootes maures pour aussi graves qu'ils soient, en ce sens que leur influence sur l'exercice du pouvoir (qui regule nos droits et devoirs de tous les jours) n'est pas d'un meme effet.

l'eclavage au sens objectif du terme n'existe plus chez les pular par exemple. si encore il persiste au niveau des "mentalités" (et non dans la pratique) c'est parce que tres certainement l'etat permet sa pratique effective chez l'une des composantes nationale (la beidane).

c'est la triste realité. au lieu de detourner nos regard de cette realité, nous devrions la regarder en face, la denoncer et la combattre de toutes nos forces, parce que de son eradication depend en grande partie l'emancipation de notre cher pays.

ERC

27 janvier, 2006 15:07  

Links to this post:

Créer un lien

<< Home