jeudi, novembre 16, 2006

el 7amleu, naha, le BASEP et soueid'amar.

el 7amleu :
jamais de toute ma vie je n'avait vu une campagne aussi terne, aussi morose, et aussi vide de proposition que celle qui se déroule actuellement, tu fait le tour des tentes et tu te dit que tu va t'amuser et apprendre, mais rien.
en 1991 et, dans une moindre mesure, en 1997, tu arrivait sous une tente, tu buvais le thé, tu écoutait de la musique, tu draguait et, vers minuit, les ténors des partis arrivent pour débattre, argument contre argument, jusqu'à pas d'heure.
cette fois rien de tel, tu fait le tour des tentes, à toute heure du jour ou de la nuit, et tu n'y rencontre que des ados qui miment des pas d'un dombolo mal coordonné, tu leurs demandent le nom du candidat responsable de la tente et ils te sortent le nom d'un indépendant quelconque, sorti de nul part.
tu te dit que nouakchott est peut être vide parce que tous le monde est à l'interieur, que chacun est retourné à son fief, alors tu te dirige vers l'interieur du pays mais c'est le même scénario, à cette difference près que les tentes de nouakchott sont meublés, alors que celle de l'interieur sont vides, excepté les nuits ou les candidats des listes nationales y tiennent meeting, dans ces cas les candidats ramènent avec eux leurs supporteurs et payent aux responsables loceaux de quoi meubler les tentes et acheter des canettes tièdes de fanta et hawaii.
donc tu retourne à nouakchott en te disant que, ennui pour ennui, autant s'emmerder sur des matelas, et à nouakchott pratiquement tous les candidats sont invisibles, il faut les chercher, sauf un, qui sort nettement du lôt :
AHMED OULD HAMZA, LA CONDIDAT QU'IL NOUS FAUT
non je n'invente rien, je vous assure qu'il a réellement imprimé des affiches qui vantes sa qualité de CON !
bon, mis à part le fait que hamza est un con (est ce vraiment un scoop ?) c'est vrai qu'il est très visible et il y a mis les moyens, à grand renfort de photos et d'enormes paneaux publicitaires, très visibles et dans les endroits stratégique : stade olympique, l'immeuble d'ehl denebjeu sur l'avenue jemal abdel nasser, dans les carrefours et les grands artères, sans parler du siège des "amis de hamza" sis le siège de komunik d'ehl gharrabi, juste à coté de la patisserie des prince, enfin, impossible d'y echapper.
dimanche dernier il a même fait venir youssou n'dour, qu'il a payé 75.000 euros, afin qu'il anime une soirée au stade olympique, en son honneur.
ahmed ould hamza mène sa campagne en dehors du RFD, il a son siège qui porte un nom à part, ça ne vous rappelle rien ? oui ... oui ... enfin oui quelque chose ... ou quelqu'un peut être ...
je ne m'en souvient plus très bien mais j'y reviendrais, et dans le détails, promi.
naha est vivante :
oui, naha mint mouknass est bien vivante, et non, elle n'est pas (pas encore) morte, c'est ce que son cocu de mari a martellé l'autre soir à la télé (oui, brahim ould abdallah est cocu puisque ould taya culbutait sa femme, mais bon il s'est bien vengé puisqu'il s'est tapé mint ahmed tolba).
celui qui est mort est l'un des militants de son parti, l'UDP, dans la wilaya de guidimagha, il a été assassiné par l'un des militant du candidat d'en face, d'après al akhbar.
donc naha est bien vivante, et elle compte investir tout ce qu'elle a pu amasser en partagant la couche de ould taya, afin de gagner un max de sièges et de mairies, ce qui lui permettera de redevenir tout logiquement ministre.
et pendant ce temps, son petit frère ahmed, devenu armateur prospère grace aux licences de peche genereusement accordés par l'amant de sa soeure, mène une vie de pacha en occident, par exemple il y'a quelques semaines, à paris, il a acheter une ferrari dernier modèl, sorti d'usine.
une ferrari moyenne gamme coûte environs 360.000 euros, soit la rondelette somme de 120 millions d'UM, sans compter l'assurance, l'entretient (faisable uniquement dans les garages ferrari ou agrées), les pièces et le carburant (la consommation d'une ferrari n'est pas celle d'une 190 lol).
tout ça pour un véhicule qu'ahmed ne conduira que quelques semaines dans l'année, mais bon c'est un caprice qu'il a les moyens de s'offrir (comme si l'un de nous s'achetais un lecteur DVD, et encore), alors pourquoi pas ?
mais ou ai-je la tête ? je ne voulait pas parler d'ahmed ould mouknass et de son bolide, je m'en tape moi, ça n'a pas d'incidence directe sur la vie de l'habitant de el kebba, j'était en train de parler des violences pendant la campagne, et il y'en a eu, notament le siège du PRDS à tin soueilim qui a complétement été brulé, et celui de l'UFP à arafat qui a été vendalisé (portes et fenettres arrachées, materiels cassé ... ) et ce sous les ordres et la supervision du hakem !
nos vaillants soldats du BASEP écrasent l'ennemis :
hourra, cocorico (merde, cocorico c'est français, je voulait dire "djikkoh" et "babih" lol), les forces armées et de sécurité de la république islamique de mauritanie viennent d'enregistrer une victoire éclatante contre l'ennemis (le3dou), cet éxploit a été réalisé grace à une coordination sans faille entre la compagnie du maintient de l'ordre de la police nationale et le bataillon pour la sécurité présidentielle.
cette autentique victoire n'aurais pas été possible sans le sang froid et le sens de la maîtrise du colonel mohamed ould abdel aziz, à qui je tient à rendre un hommage apuyé et je demande, solenellement, à ely ould mohamed vall de le décorer avec la médaille d'honneur.
selon les experts, la bataille rangée qui s'est déroulé devant le palais présidentielle a relegué "al alameine" au rang d'escarmouche entre bandes d'adolecents de quartier, ould abdel aziz aurai déja reçu des proposition de la west point et de l'X, afin de tenir une série de conference intitulée "génie militaire et stratégie".
voila commemnt les choses se sont déroulé :
il y'a quelques jours, les pauvres de nouakchott se sont donné rendez-vous devant la présidence, d'un coté il y'avait les femmes et de l'autre les hommes.
les femmes sont les mères des familles habitant le bidonville du 6ème arrondissement de nouakchott, communément appelée "kebbett sizièm", le hakem est venu leurs dire de liberer la place, car le terrain a été attribué à de riches commerçant, sans aucune solution de relogement pour les actuels occupants.
evidament, pendant que le hakem parlait, les forces de l'ordre se déployaient alentour, comme pour dire au recalcitrants que, s'ils ne dégagent pas, "on" va les dégager.
l'une des mères avait démonté sa tente, ainsi que la petite baraque qui sert d'abri à sa famille en cas de mauvais temps, le tout était déja entassé à l'arrière d'une charette louée pour l'occasion.
après, elle a réussi a s'approché du hakem, elle lui a dit : "mais, ou est ce qu'on va ?", ce à quoi le hakem a répondu, en voulant certainement faire de l'humour : "du moment que tu dégage ce terrain, le reste n'es pas mon problème".
le soir, les maris rentrent du port, après une journée de dur labeur comme dokers, au hasard du choix des contre-maîtres et des arrivées des navires.
grace à la radio et à la télé (noir-et-blanc, branchée à une batterie de voiture chargée à prix d'or, tout est relatif, ahmed ould meknass enté vem ?) tout ce monde a entendu parler du président-sauveur, celui qui a fait tomber le tyran et dont la porte est toujourt ouvert, de jour comme de nuit, celui qui reçoit tous les mauritaniens sans distinction.

ils se disent que peut être le président n'est pas au courant de leurs malheur, et décident d'aller le voir sans plus tarder.
le lendemain à l'aube tout ce monde se rend devant la présidence, les hommes de coté pour representer les dokers, et les femmes de l'autre pour representé les mères des familles expulsées, ils prennent place au pied des murs, à la recherche du maigre obmre afin de s'abriter du soleil qui tape déja, et attendent sagement que les gardes présidentiels viennet les voir.
ce qui ne tarda pas à arriver, un garde se dirige vers eux et leurs demande, sechement, ce qu'ils veulent, ils déclinent leurs qualité et disent vouloir s'ntretenir avec leurs président.
le garde repart et quelques minutes plus tard, un autre, manifestement plus gradé, arrive, il leurs tient ce discours :
"on ne débarque pas comme ça à la présidence, il y'a des règles, il faut prendre rendez-vous, mais vu le caractère urgent de votre situation le président est disposé à vous recevoir aujourd'hui, mais vu votre nombre aucune salle de la présidence ne pourra les contenir, c'est pourquoi le président vous propose de former une délégation de 6 personnes, 3 hommes et 3 femmes, afin de lui exposer directement vos problèmes".
ravis et confiants, les damnés de la républiques se regroupent afin de décidé qui est le mieux indiqué pour porter leurs parole au président, et pendant qu'ils était en plein conciliabule, l'enfer a ouvert ses portes.
et c'est là que le génie militaire et stratégique de ould abdel aziz intervient, voici son plan :

dès qu'il a vu la horde des haratines prendre place en face de la présidence, ould abdel aziz est allé voir ely, afin de le conveince de leurs administrer une leçon inoubliable, afin que jamais deux personnes ne s'arreterons devant la pésidence, afin que, dès que tu passe devant les grilles de la présidence, rien qu'à les voir tu sent déja le souffre des grenades lacrymogènes et tu sent sur ta peau la douleur des matraques.
ely lui donne carte blanche, restait donc à savoir comment faire, alors ould abdel aziz déploit sur son bureau une grande carte, prise par satellitte et gracieusement fourni par la BSA, la carte détaille toute la zone autour de la présidence, ensuite il met en place son plan : pendant que l'ennemis sera occupé à négocier les noms de la délégations, les compagnies de polices boucherons les rues autour de la présidence, donc derrière l'ennemis, afin de lui couper toute possibilité de retrait, tandis que les soldats du BASEP prenderons leurs position en face.
et hop, l'ennemis est pris en tenaille : s'il avance il tombe sur le BASEP, s'il recule il tombe sur la compagnie, imparable, astucieux et génial.
une fois que le colonel ould abdel aziz s'est assuré que toutes les issus sont sous control, il donne l'assaut : d'abord une pluis de grenades lacrymo, ensuite les policiers descendent de leurs toyota land cruiser essence 6 cylendre, chacun muni de sa matraque, avec ordre de frapper à l'aveuglette.
une fois que le colonel est sûr que chaque ennemis a pris au moins un coup, il donne l'ordre d'ouvrire quelques breches, afin que l'assaillant pense que c'est une faille et en profite pour prendre la fuite, sans pour autant donner l'impression qu'on les laisse se tirer à si bon compte.
ravi de sa victoire
je suis passé pas loin de la présidence quelques minutes après la victoire de ould abdel aziz, j'ai rencontré une femme en pleure, le voile déchiré, avec du sang partout, sur le visage et les avants-bras, je l'ai ramené chez moi, elle m'a raconté son histoire, celle de ses enfants, de son mari.
au moment ou elle me parlait elle ne savait pas ou était son mari, dans la soirée on a fini par le retrouvé, etendu sur le carrelage des urgences du centre hospitalier national, avec un bras cassé, une lèvre tumefié et une dent en moins.
elle a beaucoup pleuré, moi aussi.
je ne vais pas rentrer dans les détails mais j'ai fait ce que j'estime être mon devoir.

concernant cette famille ma conscience est plus que tranquille, est ce que celle d'ely l'est ?


soueid'amar, l'ami de elycom
il parait que soueid'amar, à plusieurs reprises et en présence de plusieurs personnes,se vante d'être un ami proche à elycom, il appelle elycom sur son portable et met le haut parleur en lui disant : erra3iss enta ech7alak et elycom s'en presse de lui dire : sid'amar vient ebghayti vik, et les gens trouve ça ridicule que elycom fasse affaire avec une vermine comme soued'amar, certainement pour des services de renseignements. on dit que soueid'amar a été un des éléments importants du coup d'état du 3 août par sa parfaite connaissance du milieu riche de nouakchott.

30 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Le premier commentaire!!!

16 novembre, 2006 21:15  
Blogger Maatala said...

bonsoir

X

Je t'ai laissé un mail sur ta boite

au plaisir de te lire


maatala

16 novembre, 2006 21:34  
Anonymous elwejih said...

AFFAIRE MINT MOUKNASS OU L'AFFAIRE DE L'OBSERVATOIRE:

C’est quoi cette rumeur concernant le décès de mint mouknass ?
Cette fille a était mal conseille par son entourage intime et politique , on lui a conseiller de faire diffuser qu’elle n’est plus , cette rumeur peut attirer dans leurs faux calculs des sympathisants et éventuellement des électeurs

La première raison selon ses médiocres conseillers les gens vont dire mseikine et il vont se rappeler des ses bienfaits du coup il se rappels qu’elle à des qualités dans un pays on compte les qualités des gens qu’après leur décès même sghair s’ il décède on va dire il était bien et …. Que du bien .
L’autre raison me rappelle l’affaire de l’observatoire fomenté par l’intelligent Mitterrand : Dans la nuit du 15 au 16 octobre 1959, après avoir pris un verre à la brasserie Lipp, François Mitterrand, ancien ministre de la IVe République, sénateur de la Nièvre décide de rentrer chez lui, rue Guynemer, vers minuit trente. François Mitterrand, selon sa version, suspecte une autre voiture de le suivre, arrête sa 403 au niveau de l'avenue de l'Observatoire, et se réfugie derrière un buisson. Sa voiture est alors criblée de balles .
Une semaine plus tard, le 21 octobre, le journal Rivarol publie un témoignage de Robert Pesquet, ancien résistant, ancien député gaulliste, proche de l'extrême droite, qui annonce qu'il est l'auteur de ce faux attentat, et qu'il a été commandité par François Mitterrand en personne, dans le but de regagner les faveurs de l'opinion publique.
( source Wikipédia)
Donc a vous de voir le rapport

16 novembre, 2006 21:53  
Anonymous Anonyme said...

Maatala,

tout est question de valeurs, comme dit le prof ELY...Et les valeurs c'est maintenant perdu.

16 novembre, 2006 22:26  
Blogger Maatala said...

bonsoir

Lu sur Cridem dans la serie:

"plus démocrate que moi tu meurs"
-----------------------------------
Réformateurs Centristes (islamistes) parlent de: Concurrence déloyale

Au cours de la conférence de presse, le Dr El Khalil, au sujet des dépenses de campagne, a noté " Nous avons remarqué à Tevragh Zeina des choses contraires à la bonne marche de la campagne. Certains candidats ont dépassé très largement le plafond des sept millions. Nous pensons que c’est une concurrence déloyale. Nous avons aussi remarqué l’arrivée d’un artiste international (Youssou N’dour invité par le RFD) avec un cachet important. Nous avons saisi le préfet pour lui dire d’arrêter la cérémonie, il ne la pas fait. Nous avons aussi protesté auprès de la CENI. Elle n’a pas intervenu. "


Qu’est que vous avez à dire aux quarante mille jeunes présents au show de Youssou N’dour ? Ces jeunes pensent, peut être à tort, qu’avec les islamistes, il n’y aura plus de concerts ? ". A cette question, les réponses données ont été hésitantes. Il y avait comme une volonté de ne pas se dévoiler.

Ba Abdel Mounir, candidat des Réformateurs centristes à la mairie de Sebkha : " La peur que les gens ont des islamistes est non fondée. Nous sommes démocrates. Mais nous sommes d’abord des islamiste. Nous avons nos valeurs, nos traditions, nos cultures pouvant nous servir de référence. Ce qui cultive la peur des islamistes constituent une minorité. "

Dr El Khalil, candidat à la commune de Tevragh Zeina : " Le jour du concert, j’ai annulé toutes mes réunions de campagne avec les jeunes de la Medina R et de la SOCIM pour leur permettre d’aller au stade. Mon point de vue qui est minoritaire au sein de mon courant, est que la musique n’est pas interdite. C’est un problème très pointu ; en Islam, il y a des questions tranchées sur lesquelles il n’y a pas débat et il y a d’autre faisant appel à la souplesse. J’ai protesté parce qu’on dépense d’importantes sommes. La musique ce n’est pas ma priorité. Si j’avais sept millions, je les aurais distribués à la SOCIM. "

Habib Ould Hamdeitt, Candidat à Teyarett : " Nous ne sommes pas contre l’organisation de concerts pour les jeunes. Nous sommes contre la manipulation d’un artiste international. C’est une question politique et non artistique. " Les Réformateurs centristes ont ensuite précisé que leur programme encourage les actions culturelles et artistiques.
------------------------------------

Aprés le voile ,La musique,la photo,le cinéma etc............

Arretes tu vas faire peur aux pigeons dit le FOU

maatala

16 novembre, 2006 22:33  
Blogger Maatala said...

bonsoir

Cher ami

tu dis "tout est question de valeurs, comme dit le prof ELY...Et les valeurs c'est maintenant perdu."

Hélas,car notre trés cher prof est visionnaire d'ou son retrait de cette méga farce.

Fraternellement

maatala

16 novembre, 2006 22:37  
Anonymous Anonyme said...

Ma lecture de CRIDEM:

Haidallah, Mohamed Moustapha Ould Bedredine, Ahmed Hamza et Abba Ould Ahmed Tolba lancent un appel pour la transparence des listes independantes.Le pere Noel, pour sa part, se declare contre le defi du belletin unique durant la mobilisation qui n'aura pas lieu le 28 Novembre 2006 sur la planete Saturne. Le reformateurs centristes sont plutot preoccupe's par les journe'es Europeenne de developpement.

17 novembre, 2006 00:08  
Blogger Cheikh El7illa said...

S.O.S Azawane!!

17 novembre, 2006 00:41  
Anonymous Anonyme said...

fgjvvbjk

17 novembre, 2006 04:02  
Anonymous Anonyme said...

bravos j aime bien tes articles denociateur des fraudes gouvermentales

17 novembre, 2006 04:06  
Anonymous Anonyme said...

Jamal n;dour nemchtak

17 novembre, 2006 04:12  
Anonymous Anonyme said...

Je suis frappé, horrifié et scandalisé par l'histoire de ces pauvres citoyens reprimés et matés en ayant le seul tort de demander à faire entendre leur voix. Ce que je peux dire à la Mauritanie tout entière c'est que si seulement, dans ce pays, nous continuons à cultiver la haine et le mépris des pauvres citoyens, comme c'est le cas ici, nous nous dirigeons tout droit vers la guerre civile, peut être pas cette fois-ci mais dans un avenir pas lointain. Ould Abdel Aziz dont beaucoup vantent les qualités intellectuelles s'avèrent donc être un simple bougre d'idiot qui veut contenir le désarroi des hommes et des femmes uniquement par la force.

17 novembre, 2006 10:05  
Anonymous Anonyme said...

Le peuple mauritanien est résigné,et le restera encore pour longtemps.Une révolte à la ROUMAINE ou une deferlante orange ce n'est pas pour demain.

L'ancien discours politique manque de sincerite,et les improvisations des nouveaux partis à la "cocotte minute"n'accrochent pas le citoyen, anciens et nouveaux c'est 6 et 9.
KHAYAR doit se retourner dans sa tombe.

17 novembre, 2006 10:39  
Anonymous Anonyme said...

Nous les pauvres, sommes quotidiennement reprimés, matés ou tout simplement ignorés mais en période de campagnes nous sommes sollicités et même adulés.

Le problème c'est que ce sont les mêmes qui tantôt nous répriment et tantôt nous sollicitent

A quand?

17 novembre, 2006 11:05  
Blogger houdasilvia said...

chers amis,
je suis vraiment horrifiee par ce qui arrive aux pauvres gens mis dehors de chez eux....c'est vraiment ridicule de renvoyer les gens et de ne pas prevoirde logement pour eux et pire, qu'en il crie leur colere ( de maniere tres gentil et pacifique) de leur taper dessus.....
je suis vraiment sideree.....on peut pas laisser ces pauvres gens comme ca...il faut faire quelque chose...comme par hasard aucun candidat ni parti ne parle d'eux ou ne leur propose une solution....c'est n'importequoi quand meme....bon je reviens tout a lheure....
sur ce bien le bonjour chez vous

17 novembre, 2006 11:13  
Anonymous Anonyme said...

X,

Qu'est ce que tu proposes pour résoudre le problème de ces gens expulsés de chez eux et matés ensuite

Tu n'es pas sans savoir que ce n'est pas la première fois que ça arrive dans notre histoire très récente

La question est aussi posée à toutes les bonnes volontés

Salut

17 novembre, 2006 11:50  
Anonymous Anonyme said...

que dieu maudisse les represseurs.
et qu'il bennisse ceux de l'insurrection.
toi aussi x

17 novembre, 2006 11:57  
Anonymous Anonyme said...

X est ce que tu peux faire un article sur "Jemal ould yesae"

17 novembre, 2006 11:57  
Anonymous mauritanie said...

moi aussi je vous demande le même chose si vous voulez bien.

17 novembre, 2006 12:01  
Anonymous elwejih said...

moi aussi en condition que X ould Y c'est pas l'homo ould ysae

17 novembre, 2006 12:01  
Anonymous Anonyme said...

Bnjur,
Suite à la continuité des gaffes de nos malheureux bidasses du cmjd, il est impératif d'agi:
1. Je propose d'inonder les boites mail des ONG nationalezs et internationales, des organisations internationales basées dans notre pays, celles de tous les services du gouvernement mauritanien à commencer par la présidence, le ministère de la justice et del'intérieue ainsi que les boites mail privées de tous les membres du cmjd pour leur signifier que nous exigions la démission de Aziz le con et laisser les pauvres gens en paix vivre dans leur taudis jusqu'à l'arrivée d'un président "normal" élu qui solutionnera leurs problèmes.
2. Et si d'aventure, il n y a pas de réponse positif, alors je propose de déclarer une guerre électronique contre les sites du Gvt mauritanien et ceux des ONG internatiuonale et nationales ainsi que tous les sites d'organismes internationaux basés à Nouakchott en les blocant irrémédiablement et de façon continue jusqu'à qu'ils fassent pression officiellement sur les cons de bidasses du cmjd et leus acolytes.
Y 'en a marre de ces conneries auxquelles nous assistons et face auxquelles personne ne semble pouvoir bouger le petit doigt.
Agir et réagir, c'est la seule façon de sauver ce pays meurtri et ses populations méprisées par des ignorants.
Be or not to be?
A vous de choisir.

17 novembre, 2006 12:40  
Anonymous diamanélemé said...

bonjour,
je suis attristé par le sort de ces pauvres, dites moi jusqu'au le gouvernement va continuer a donner des terrains aux riches, et les pauvres oú vont-ils habiter?
il y'a deja le pb de logement dans les quartiers peripheriques de nouakchott, alors que les riches occupent tous les espacent sans jamias rien y faire que du commerce

17 novembre, 2006 14:20  
Anonymous brésil said...

merci chere x ould y merci de voir informé les mauritanie mes il faut etre juste soidamare il counie par tout le monde se le 1 gawade de ayli notre président luis et abdeli

17 novembre, 2006 14:27  
Anonymous Anonyme said...

Ce qui serait bien, ce serait déjà de communiquer les adresses email de toutes ces organisations, des membres du cmjd et du gouvernement.

Bref, tous les adresses email où envoyer un mail de protestation et de demande de démission de ce cher (il coûte très cher à la RIM...) Aziz

17 novembre, 2006 15:03  
Blogger Maatala said...

bonsoir

Toujours dans la serie plus démocrate que moi tu meurs.

J'aimerai bien savoir qu'elle fut la réponse du Hakem aux islamistes qui lui demandaient d'annuler le concert de youssou N'DOUR .

J'ai la réponse dit le FOU:qu'est ce que j'ai bien pu leur faire pour qu'ils me souhaitent la radiation ou le banissement.


Maatala

17 novembre, 2006 17:22  
Anonymous Anonyme said...

Pour une fois l'or
Avec ces elections nous avons battu des records.
-nombre d'electeurs/nbre des partis
-nombre de postulants/nbre des communes
-nombre de postulants/nbre des deputes
et tres prochainement le nombre de postulants à la magistrature supreme.
Comme quoi la betise n'a pas de limite.
Le pays au million de candidats,j'allais dire poetes. sacree mauritanie tu ne finis de nous surprendre.
talibé

17 novembre, 2006 17:39  
Anonymous Anonyme said...

Connaissez-vous Ely ould Mohamed Vall ?


- Des gangs, en Mauritanie, qui se nourrissent du racket des automobilistes en
particulier les chaufeurs de taxi, des bedouins qui viennet avec leurs bestiaux
en ville, des pauvres senegalais et maliens qui viennet nous visiter, des
prostituées de Nouakchott, mais aussi du mandiat tou simplement... Ces gangs se
sont convertis en une vraire milice privée depuis quelques années où ils ont tué
des étudiants et même une femme enceinte sans compter les meurtres racistes.

- Cette milice a connu son "ovulation" et son époque la plus meprisante en
2003-2005 où on se souvient de l'impasse judiciare, politique et économique dans
laquelle se trouvait notre pays.

-Cette milice a un notre nom : La Police Nationale. Elle est creée et et drigée
par Ely Ould Mohamed Vall, Colonel de l'armé mauritanienne.

-20 ans est une durée largement suffisante pour qu'une génération succède à sa
predecesseure. Et comme c'est Ely Ould Mohamed Vall qui a formé et dirigé cette
milice pendant ces 20 ans, il est le Responsable de toutes les sottises qu'elle
a faites et il a donc les mains pleines du sang et de l'argent sal que racketé
sa milicee privée (sensée faire de l'ordre public).

- Ouvrez les yeux et prenez la route qui relie le palais présidentiel aux
sapeurs pompiers. Vous allez voir en quoi ont contribué :

* Les 200 ouguiyas que vous donnez au poulet qui vous rackette.

*L'argent de projets de reforme de la police nationale pendant 20 ans.

*Le budget du materiel et de l'équipement de la police.

*Et même d'autres budgets dont on entend jamais parlé (comme les projets de
coopératios internationales et les formations à letranger).

En effet vous allez voir un immense palais , c'est l'une des baraques d'Ely. Un
palais de cette taille, il faut le faire! Je vous garantis que je bosse dans une
boite de batiments et je viens de construire une villa (même pas le dixième du
palais d'Ely) qui a couté totalement 350Millions d'ouguyia. Elle est biensur à
l'un des grands patrons de Nkt.
J'estime donc le coup du palais d'Ely à 3Milliard500Millions d'ouguiya.
Vous imaginez ?
Ne m'en veuillez pas si je demande des explications pour une telle somme. Vous
connaissez tous le budget de votre pays.
Le budget d'exportations en 1997 est de : 62,7millions d'ouguiya.

-Le fait qu'Ely fait tomber le regime de Ould Taya, ça ce n'est pas vrai. Mais
la réalité est qu'Ely a pris seulement la place de Ould Taya, il s'agit donc
d'une transition entre les deux hommes (pourris tous les deux), mais le regime
reste le même.

-Savez ce que c'est un papa?, un frere? ou un fils? Et bien il y a des
mauritaniens qui ont perdu leurs papas, leurs freres, leurs fils, torturés et
tués par des mauritaniens sous le commandement de Ould Taya , Ely et le reste du
groupe en 89-91.

Ne vous attendez pas à des miracles, ni à des surprises. Tant que les droits
d'autrui ne sont pas rendus, il n' y aura pas de justice.

-Aujourd'hui, tous les jours vous vivez des violations du premier communiqué, le
communiqué du 03 Aout est maintenant daté.
Je finis ce dernier paragraphe par trois exemples

*Des membres du cmjd demandent à des candidats de ne pas candidater, comme le
cas de Dneydinne, el millionaire.

* Le directeur de la télé qui , vous avez vu tous, la gére à sa maniere comme il
a geré la campagne de Ould Taya en 2003.

* Un conseiller du CMJD, qui epuise les moyens materiels et moraux de l'etat
pour mener sa campagne.


Maintenant j'espere que vous connaissez Ely ould Mohamed vall.

Mor Ndaw,
Paris-Nouakchott.

17 novembre, 2006 17:43  
Anonymous Anonyme said...

a cheikh elhilala

mefiez vous de cheikh el hilala, il vehecule des idées tribalistes r et raciste et beaucoup de mediocricité

17 novembre, 2006 19:12  
Anonymous Anonyme said...

Paru sur NKTT Info, nos freres etudiants au Maroc crient au détresse:

Il nous est tristement agréable
de nous adresser à
vous, rédaction de notre
cher quotidien, Nouakchott
Info et dont nous sommes lecteurs
assidus à l'instar du reste de
la diaspora mauritanienne pour
vous mettre au parfum de notre
détresse.
Votre choix comme moyen
pour faire passer notre message à
l'opinion publique ne provient
point du simple hasard, vu l'indépendance,
l'objectivité, le sens de
la déontologie et la large confiance
que se procure votre quotidien
au sein de son large lectorat.
Nous vous écrivons ces phrases
alors que des dizaines de
mauritaniens vivent une situation
difficile voire pitoyable au
Royaume du Maroc, pris au piège
par un complot organisé par l'ambassade
de Mauritanie à Rabat et
l'Agence Marocaine de
Coopération Internationale, après
que ces étudiants pleins d'ambitions
ont débarqués au Royaume
chérifien pour soit étudier des
spécialités quasi-inexistantes au
pays(tels que les écoles d'ingénieurs,
la médecine entre autres)
ou des cycles que notre unique et
seule chère université est toujours
dans l'incapacité de nous offrir.
La crise a vu le jour quand
l'Agence Marocaine de
Coopération Internationale
(A.M.C.I) posa des mesures draconiennes
à l'inscription au cycle
du Master dans les universités
marocaines ; elle a exigé une
moyenne de 12,60 pour tous les
étudiants provenant des établissements
supérieurs de la
Mauritanie (université de
Nouakchott, l'Institut Supérieur
pour les Etudes et la Recherche
Islamiques,…) et ce avec l'aval de
l'ambassade, ce qui a exclu l'écrasante
majorité de ces étudiants
pleins de vivacité, voyants leurs
espoirs s'évaporer dans la nature.
Ces mesures à l'improviste, ont
largement favorisés les étudiants
provenant de l'I.S.E.R.I étant
donné qu'ils sortent avec des
moyennes solides, vu que la
moyenne de réussite dans cet
établissement est de 12/20, ce qui
fait que la quasi-totalité des sortants
de cet institut se trouvent de
plein droit inscrits dans les établissements
marocains, alors que
d'un autre côté, des étudiants
brillants soient ils , et qui ne sortent
qu'avec des moyennes en
dessous de la moyenne sollicitée,
à cause des notes faibles que
donnent l'université à ses sortants,
bien méritants pourtant, se
trouvent à leur tour de facto
exclus . Pour vérifier la véracité
de ces arguments, nous vous
prions d'aller un moment au
département de la biologie de la
faculté des sciences et vous vous
rendrez compte que le brillant
major de la promotion de 2005 M.
Mamadou Sarr l'était avec une
moyenne de 12,56. Imaginez que
notre honorable major se verra
interdit de continuer dans les établissements
du Royaume. Motif : "
Votre moyenne est en deçà de la
moyenne que nous exigeons pour
poursuivre vos études dans nos
établissements " !!
Quand est-ce que se construira
une homogénéité entre le marché
d'emploi national et les établissements
d'enseignements ?
Devant cette situation catastrophique
et après les différents sit-in
et formes pacifiques de contestations,
et la sourde oreille faite par
l'ambassade, ce qui se concrétisa
en la transformation du quartier
des ambassades à
Rabat(Souissi) où est sise notre
ambassade en une " base militaire
"(par sollicitation de l'ambassade),
comme s'il s'agissait d'écarter
des terroristes ou des putschistes
et non des étudiants, ce
qui salit encore de plus l'image de
notre pays en ramenant aux
esprits l'image des coups d'Etats
et de la cité policière en
Mauritanie; en dépit de toutes ces
mesures prises pour les empêcher
d'aborder l'ambassade, ces
pauvres étudiants, étant en grande
partie munis d'attestations
d'acceptation par les établissements
d'enseignement supérieur
marocains mais rejetés par
l'A.M.C.I, n'avaient plus qu'à se
regrouper le matin de bonheur de
ce 10 Novembre 2006 pour sauter
dans les locaux de l'ambassade
pour au moins se réfugier dans
les locaux qui sont sensés être le
lieu leur appartenant le plus au
Maroc, vu qu'il bénéficie de l'immunité
diplomatique. Mais tel n'était
pas le cas quand des responsables
de l'ambassade ordonnent
à la police d'un ton sévère, de
prendre d'assaut l'ambassade et
de la vider de ces " hors la loi ", ce
qui fût exécuté aussitôt par la police,
et qui a coûté à ces pauvres
chercheurs de savoir des bastonnades,
et laissant sur leur corps
des cicatrices plus ou moins douloureuses.
Ainsi après avoir détaillés les
circonstances que nous courons,
nous prions la rédaction de
Nouakchott Info qui a toujours
répondu présent dans des situations
d'injustices similaires, de
mettre l'opinion publique au courant
de notre situation, surtout
que nous lançons cet appel au
moment où l'opinion publique est
tournée plus que jamais vers les
affaires internes et la campagne
électorale, ce qui profite à l'ambassade
pour continuer sa sourde
oreille.
En attendant votre réponse,
veuillez agréer les sentiments de
notre haute considération.
ETUDIANTS VICTIMES

17 novembre, 2006 21:27  
Anonymous Anonyme said...

suis vraiment navré et indigné pour c ki é arrivé a ses pauvres haratins sa les servira de leçon il é temp k ils ouvrent les yeux en 1989 les maures blancs les ont poussé a bastonné et tué leurs freres negroafricains ca ma trouvé a nouadhibou é je né vu aucaun maures blancs tué ou frappé il y avait k des haratins hommes et femmes voila maintenant c leurs tours reveillé vous noir é noir en mauritanie on né tous dans le meme panier haran pular ouwolof ou soniké il ne nous chouchoute k kan ils on besoin de nous

17 novembre, 2006 21:57  

<< Home