mercredi, novembre 16, 2005

deddahi : le retour

dans le blog precedant (cf http://x-ould-y.blogspot.com/ pour plus d'info) j'évoquait le projet de loi, mort-né, que le trio dahi-nagi-khabbaz voulait imposer, afin de parachever l'oeuvre de domestication d'une université qui n'a d'université que le nom.
pour ceux qui ne les connaissent pas (et ils n'ont rien ratés) mohamed lemine ould dahi est le directeur du cabinet du président du CMJD, nagi ould mohamed mahmoud est le ministre de l'enseignement superieur, et enfin mohamed ould khabbaz est le recteur de l'université de nouakchott.
pour contre-carrer les desseins de ce trio infernal, les professeurs de l'enseignement superieur ont clairement signifier leurs détérmination à ne pas se laisser faire, menaçant même d'exercer leur droit de grève, s'il le fallai.
cette agitation n'a pas plu au ministre, qui a donc fait appele au directeur général de la sureté nationale, ould ghazouany.
mohamed ould cheikh mohamed ahmed ould ghazouani est membre éminent du CMJD, cett position lui a permi d'imposer son cousin ould nagi comme ministre de l'enseignement superieur, ils appartiennent tous les deux à la tribu de ideiboussatt.
et ould ghazouani d'abattre une carte surprenante : deddahi !
depuis le coup d'état du 3 aout, le directeur de la sureté de l'état deddadi ould abdallahi continu de venir, tous les jours, à son bureau, il allume al jazeera et reste là, à attendre la fin de sa journée de travail, sans donner aucun ordre ni recevoir que quelques rares visiteurs.
d'aucuns disent qu'ely ne veux pas le geter à la vangance ni à la vindicte populaire, et donc prefère qu'il garde une fonction vidée de sa substance mais qui lui permet une immunité parfaite, car si quelqu'un s'attaque au DSE, il s'attaque en fait à l'un des fonctionnaires de l'état, et donc à l'état.
sa maison est gardée, en parmanence, par deux policiers.
ould ghazouani a donc convoqué deddahi pour lui donner quelques directives, deddahi a sauter sur cette occasion inesperée de se racheter au yeux du CMJD, et a donc bien voulu être un instrument dans les mains de ould ghazouani, qui compte bien l'utiliser afin de sauver son poulain de ministre du limogage.
deddahi a donc convoqué soufi ould cheibany, président du syndicat national des enseignants du supérieur (SNESUP) pour lui signifier que l'agitation qu'il provoque au sein de l'université est inadmissible, qu'elle va à l'encontre de l'interet de la nation, qu'elle menace la sécurité du citoyen ... etc, avant de lui dire que ceci est juste une mise en garde, et qu'il souhaite ne pas avoir à employer d'autres moyens.
deddahi qui renait de ses cendres, tel un sphynx, cela n'augure rien de bon pour les libertés publiques ou individuelles.
sommes-nous repparti dans un nouveau cycle de peur et de repression ?

83 Comments:

Anonymous Cheikh said...

Selam,

Je ne sais pas si c'est reparti de plus belle, mais en tout cas, le temps n'a pas l'air de jouer en faveur du changement et de la démocratie.

En tout cas, si volonté de sauver le pays existe, elle doit se maniferster sur ce dossier.

Aussi peut-on espérer que des enseignants viennent enrichir le débat que tu ouvres, ici, au sujet d'une question qui les touche directement.

Car je ne crois pas que cette fois-ci les "gros tirages" de la presse "embedded"(accrochée aux treillis) vont t'emboiter le pas.

Quant à l'opposition, cette affaire pourra renseigner sur l'état de ses forces et engagements!

Cheikh

17 novembre, 2005 01:06  
Anonymous x ould y said...

cheikh,

la presse "embedded" ou "peshmerga" comme on l'appele à nouakchott ne semble s'interessé qu'à celui qui se presente, ou va se presenter, celui qui fera parti de la CENI ... etc. bref que des noms, jamais des concepts ou des programmes.

domage.

PS ça fait plaisir de te relire, désormais tu es une pierre angulaire de ce forum, si tu n'est pas là le blog n'est pas tout à fait le même.

X.

17 novembre, 2005 10:49  
Anonymous Anonyme said...

Excellente information!

deddahi vient simplement de sortir de son hybernation.

la phase actuelle est propice pour que tel individu apporte son "savoir faire" parce que:

- le regime n'a pas changé malgre que ses actions soient de plus difficile lecture actuellement,
-l'entrée en ligne droite vers "la transition" ouvre une periode trouble et "l'expertise" de Deddahi est plus que necessaire, pour faire passer "les projets" avec en prime l'avantage de pouvoir lui en attribuer les torts en cas d'echec.

-Enfin ne perdons jamais de vue que Deddahi dispose tellement de "dossiers" qu'il est impossible de le garder eternellement en hybernation!!

17 novembre, 2005 10:54  
Anonymous ELAVIA said...

Diam,
La question qui se pose est pourquoi est telle vermine (comme tant d'autres encore accrochées dans les interstices du pouvoir)n'a pas été emportée par le jet du karcher. Force de constater que les vrais apôtres du crime (économique,social et même physique)que notre chère nation porte encore et pour longtems le deuil, n'ont jusque là pas été inquiété par le mouvement du 3 aôut. Alors à quand la VRAIE JUSTICE?

ELAVIA

17 novembre, 2005 12:05  
Anonymous Haidara Boubezoul said...

Je suis sincèrement étonné. Je ne te croyais pas si naif et tu ne l'es sans doute pas.

Car Deddahi c'est le pote de Ely. Je parie qu'il était au courant du putch. Il a en effet accéléré la chute de Taya par une repression gratuite et en transmettant à son cousin des informations fausses sur le danger des Barbus et en commandiatnt des meurtres "inutile" et très nuisibles comme l'assassinat de zeinebou et celui du Guinéen...

Bref je pense qu'il s'agissait non pas d'un putch militaire mais d'un putch policier...

Alors Deddahi, Ould seyid, Damess et les autres ont certainement de beaux jours devant eux...

17 novembre, 2005 14:48  
Anonymous Anonyme said...

Zakaria ould Amar ment sur toute la ligne
Zakaria ment quand il dit qu’il n’est jamais intervenu su votre forum,il ment quand il dit qu’il a beaucoup apprécié le rôle capital dans la précipitation de la chute de l'ancien régime. Pourtant lui, son père et sa mère smacide furent des militants zélés du PRDS jusqu’à août 2003 et il ment en dementissant l’information, publiée sur votre forum, en dénonçant ce qu’il a appelé la lâcheté d'usage sous le couvert de l'anonymat, qu’il utilise pourtant nuit et jour, sous le pseudonyme X Ould Y. Il ment enfin en disant que le mardi dernier il était à 330 kms de Nouakchott qu’il n’a quitté que le mercredi soir pour y revenir le vendredi 4 novembre et non le samedi. Il dit qu’il était dans une zone non couverte par le Réseau GSM , peut-il vous éditer un listing de ses appels (le 6355455) entre le mercredi et le vendredi ? S’il ne peut le faire, donnez moi votre fax je vous démonterais qu’il était bien dans une zone couverte par le réseau. Il ment enfin en disant qu’il n’a pas vu Moussa Ould Hamed depuis le 9 octobre. Par contre, il a raison, lui l’opposant radical de reconnaître qu’il effectue des prestations pour l’agence mauritanienne d’informations (un service de renseignement officiel) depuis 1998, ! Il a bénéficié des largesses du régime de Ould Taya depuis cette date et il continue aujourd’hui après un bref passage par l’opposition au nom de considérations familiales et non patriotiques à être dans les garces du CMJD. Mais Zakaria ne trompe pas. Au mieux, il fait pitié. Vous rappelez-vous de ses insinuations sous le pseudo X ould Y concernant l’épouse du Colonel Ould Abdel Aziz ? Quelques jours après, il lançait une fleur à ce dernier.

D’accord pour élever le niveau des débats mais les élever c’est dire et écrire vrai. Et puis il y a ALLAH le tout puissant qui nous regarde et qui nous jugera.

17 novembre, 2005 14:55  
Anonymous Cheikh said...

Esselam,

El Avia

Tu as parfaitement raison. Les survivances de l'ancien régime, au delà du 3 août, n'augurent pas de l'avénement d'une justice dans notre société barbare.

Je veux bien croire qu'une volonté, de ne pas jeter les coupables à la vindicte populaire, existe au sein des coalitions illégitimes qui se sont emparées du pouvoir en Mauritanie. Mais le maintien de leur capacité de nuisance n'est pas rassurant.

Enfin si la justice ne vient pas à nous, c'est aussi parce que personne ne l'a sincèrement et activement exigée! Non?

X ould Y

Aranilkoum "ergueyyig" (raqiq), un rien m'émeut! Et là vous me comblez: après que les frères( Yanis, XOM, Alchimiste, LM...) m'aient soigneusement gratifié de leurs bons sentiments à mon égard, voilà que tu t'y mets- toi qui m'as déjà si gentiment et fraternellement accueilli...

Contre toute fausse modestie, je te renvoie à toi aussi un fraternel merci.

Toutefois, méfions-nous de distinguer l'un d'entre nous par rapport au reste de l'assemblée qui débat. Soyons plutôt jaloux de l'apport de chacun sans perdre de vue tous les acquis du groupe. Vous voyez un peu ce vieux rêve d'une pléiade rêvant et discutant en choeur des destinées de leur peuple, et partant de l'humanité: j'arrête sinion vous allez me moquer: el mouritaniyyin, surtout el bidhan, mamenhoum eslaka...!!!
Tout en sachant que le grand Maître de céans, c'est votre honneur: Monsieur X Ould Y. La pierre fondatrice restera toi et ton apport initiatique.

En tant que tel, tu as du voir que des frères me demandent de jouer "le modérateur" de notre débat. Je sais que tu (vous) comprendras que je décline cette demande. Non pas que cela m'engagerait plus que je ne le veux auprès de vous- parmi vous est l'expression juste- mais parce que je suis sûr que notre débat finira par se modèrer tout seul. Cette performance rethorique n'étant pas voulu comme un match, elle n'a pas besoin d'arbitre. Certes dans ses versions civilisées, le débat a eu recours à des "animateurs", mais il s'agissait-là d'un dégat collatéral de l'avènement de la société du spectacle. En l'occurence, sur "notre" blog, la matière première postée par notre hôte, X Ould Y, suffit largement pour jouer ce rôle en orientant et délimitant notre débat.

Enfin, et c'est une question technique: on ne peut pas souhaiter une modération tant que la profession de foi inscrite en devanture du blog comporte un appel ( incitation disent les moralistes et les juristes)à "l'insulte".

X Ould Y
Comme tu n'es pas né de la dernière pluie, oula youkhazze bik, tu as compris que je profite de l'audience que tu m'as accordée pour trahir mon expérience de syndicaliste: Egglaâ anna hadhi "insulte" elli tjibenna ella ehel eddeygue we ettoeuchouich wet qhachri":

"inscrire, votre commentaire est libre et parfaitement anônyme, alors, chers compartiotes, faites l'apprentissage de l'écriture sans censure, insultez, félicitez, en totale libérté !"

Remplacer "INSULTEZ" par "CRITIQUEZ" nous rendrait un grand service, honorable X. Notamment, en emmerdant vigoureusement tes détracteurs: ne serait-ce que pour cela, cela vaudrait le coup!!!
FIN DU CHAPITRE: ETTER-CHE

Cheikh

PS- Kethrett lakhbar: Et si nevethoulak "seyndi-que" wenntemmou enntalbouk eb houqouqne, ce sera une première dans le blogword, non?

17 novembre, 2005 14:59  
Anonymous Anonyme said...

Bjr
Je rejoins cheikh pour dire qu'il faut critiquer et pas insulter. Je trouve aussi que notre débat peut se passer de moderataur.je trouve que le fait que xoy y participe est une très bonne chose je profite de l'occasion pour lui dire
que dénoncer c'est bien mais qu'en insultant ces détracteurs il en fait des victimes alors que c'est nous qui sommes les victimes.
Quant a maa tala moi j'avais compris qu'il disait que la société maure n'accepterais pas un candidat noire et qu'il trouvait cela pas juste ce qui est tout a son honneur. il se peut que j'ai mal compris mon français est un pure produit de l'éducation nationle.quant au découragement qui semble gagner du terrain chez cheikh et les autres parce que de "vieux" réflexes ressurgissent chez des anciens barons du régime passe il faut savoir qu'il faut s'attendre a ce que cela arrive très souvent.on ne change pas aussi facilement après de 20ans de loyaux services.je veut dire ce que le cmjd ne peut pas changer les choses par manque de recule par rapport au 20 ans passes surtout que l'opposition mauritanienne n'avait qu'une seule exigence la reforme du système electorale.il ya rien qui pousse le cmjd a entreprendre d'autres reformes (ben adam ma you kabar an ghaytou).au moment ou nous devions être exigent on a préfère de commencer la lutte pour le pouvoir.les chefs de partis politique sont des présidents potentiels est c'est tout ce qui compte.dommage car le cmjd était a la recherche d'une legimite intérieur et aurait pu céder sur certaines revendications comme la "purification" de l'administration de certains prédateurs mais on a préfère comme tjr le changement dans la stabilité.
LM
PSc'est quoi cette incontournable histoire de zakaria o amar
LM

17 novembre, 2005 21:45  
Anonymous x ould y said...

ça va, ça va, pas la peine de faire une manif, c'est bon, on va mettre "critiquez" à la place de "insultez".

serieusement, pour les commentataires, si vous voulez choisir cheikh comme modérateur, c'est comme vous voulez, je n'est aucune objection, moi je ne m'occupe que de la partie "posting" du blog, la parti "commentaire" est pour vous, vous la gerer comme bon vous semble, je vous promet juste deux choses : que personne n'ira pister vos IPs pour savoir qui se cache derrière tel ou tel pseudo, et aussi que jamais je ne retirerai ni ne censurerai un commentaire.

je vous en donne ma parole.

X.

17 novembre, 2005 22:37  
Anonymous Anonyme said...

Bravo à XOY et à notre Cheikh national qui a pu obtenir la suppression du mot "insultez" de l'entête du blog et bientôt à sa place un mot qui a perdu de sa pertinence depuis les années TAYA et même avant, "critiquez", "critiquez", j'ai envie de le repeter encore et encore...
On peut ajourner la manif, XOY, mais pas d'insultes que des critiques argumentées et le blog sera un outil indispensable de la transition démocratique à laquelle nous appelons tous et à laquelle je continue tjs d'y croire.
Mon seul souhait qu'un geste fort soit fait à l'intension des refugiés mauritaniens au Sénégal et au Mali par l'envoi d'émissaires spéciaux pendant cette période de transition pour engager les modalités de retour et pour participer au processus démocratique (de même que les mauritaniens à l'Etranger), c'est une mesure indispensable pour nous tous mauritaniens, toutes origines confondues.
Yanis le R.

17 novembre, 2005 23:28  
Anonymous Cheikh said...

Selam,

X Ould Y

Briseur de syndicat, va! Tant de démocratie décourage les activistes patentés. Bravo et merci pour cet effort, je devrais dire, ce sacrifice de la direction.
Au nom duquel,je me considère comme d'ores et déjà fondé à signaler à Monsieur Cheikh Ahmed El Haj elhajcheikhahmed at yahoo.fr que:

Nous sommes une communauté de mauritaniens pacifiques qui tentent d'échanger et débattre au sujet de leur peuple et de leur pays.

A ce titre, nous avons eu connaissance de votre point de vue. Delà à subir ce chef d'oeuvre consacré à un monsieur dont vous connaissez la ligne mobile. Puis que vous en distribuez le numéro et proposez les rélévés d'appels.

LM

En effet, ce post qui t'inquiète a été multidiffusé sur les forums mauritaniens avant de nous harceler ici.

Son auteur semble avoir quelques vérités qu'il tient absolument à partager. Ce qui, en soi,est légitime. Mais l'inflation du même post ne me parait pas être efficace. Surtout quand les infos proposées commencent à dater au point de ne plus faciliter leur interrogation: on risque désormais d'en confondre les mardi et mercredi.
Pour les bloggers que nous sommes, une identité courue pour Xouldy nous y est proposée. De là à nous l'imposer, il faut manquer de vertus!

Cher frère Cheikh Ahmed El Haj elhajcheikhahmed at yahoo.fr

Peut être que ces bombardements sont le fait de l'un de tes lecteurs zelés. Mais que cela ne t'empêche pas de venir t'exprimer parmi nous et confronter tes idées. Puisque tu sembles avoir des choses à dire et en contact avec des personnes très informées en Mauritanie.
Cela me semble plus heureux que de les parachuter ou de les faire exploser, comme un coup de pistolet dans un concert, au milieu d'un débat paisible et tranquille. La forme peut ainsi en desservir le fond.
Dans le post qui précède, tu auras pu lire que XOY s'engage à ne censurer aucun post. Pour nous, XOY, c'est cet air de démocratie-là. Pour toi, c'est une personne que tu connais très bien. Cela ne doit pas nous empêcher de débattre sans que tu sois obligé de t'éparpiller ou te répandre au risque d'être le dernier à perturber notre si fragile quiétude. Cela s'appelle: tirer sur les ambulances, et je ne te souhaite pas de te reduire à ce genre d'odieuse bravoure !

Merci de ta compréhension
Et bienvenue à toi

Fraternellement

Cheikh

Eh, XOY: nous n'avons pas besoin de modérateur ni de pion ni de dictateur. On s'en moque de la sagesse individuellement arborée par Cheikh, on lui préfère notre sens partagé et équilibré d'une philosophie ou éthique collectives. Tu es déjà très sympa de renoncer à ce bout de pancarte qui t'a accompagné et (des)servi un bon bout de temps!
Merci encore pour ton sens de l'écoute dont j'avoue être jaloux !

17 novembre, 2005 23:58  
Anonymous Cheikh said...

Selam,

LM:

Comment peux-tu imaginer que je peux être découragé quand XOY nous promet de remplacer "INSULTEZ" par "CRITIQUEZ"? T'inquiète pas, je n'ai pas l'intention d'abandonner.

Yan:
Attention:le préavis de grève tient toujours car la direction n'a pas encore procédé à la rénovation promise de notre "Atelier" (genre Andy Wharol)laboratoire d'apprentissage du débat démocratique.

En tout cas, c'est une bonne chose et je me joins à tes réjouissances. Moi, cela me gênait de lire les insultes que nous recevons encore, et de me voir sous cet appel initial. Maintenant: espérons que nos derniers lyncheurs vont nous lâcher la grappe.

Je suis aussi content pour XOY lui-même: cet effort va, je l'espère, le débarrasser de bien des conjectures.

Yan:

C'est vrai que ton euphorie ne doit pas pas faire bon ménage avec ce retrard bêtement concédé dans le traitement de la question de nos frères déportés. Moi, cela me chiffonne sérieusement, et surtout parce que je sais la solution d'une simplicité inuouie.
En tout cas, j'espère que c'est ton optimisme qui est dans le vrai. Mais je crois que cette histoire de rapport canadien sur la réforme de l'enseignement va nous permettre d'avoir des éléments nouveaux permettant de sonder l'état des choses dans la Res Publica.

Fraternellement

Cheikh

18 novembre, 2005 00:17  
Anonymous Anonyme said...

Bjr
Cheikh toi a qui on refuse rien, pendant que nous y sommes tu ne peut pas demande aux anciens du régime de taya de quoi colmater un déficit de 70millards (rire ou plutôt pleur).
Devant tant de courtoisie ce soir j'ai perdu mon hassaniya(il ya de quoi no?)
Bravo à tout le monde voila de bonnes résolutions pour un débat
sage et frictueux.il nous manque l'avis de x o mie décidément il ya tjr un retardateur si c'est pas l'un c'est l’autre (pardonne ma bonne humeur ce soir).
LM

18 novembre, 2005 00:45  
Anonymous x-ould-mauritanie said...

salut LM, voici ma participation.
fraternellemnt.


x-ould-mauritanie a dit...
Salut les Nerveux

Je vous prie de vous comprendre avant de vous insulter
Moi j’ai compris du texte de Mr MATTALA qu’il reproche a nos très cher frère Negro-MAURITANIEN leur indifférence et manque d’expression ou de manifestation pour ce prouver et réclamer leur droits comme toutes communauté mauritanienne, d’autre parts sacher que je suis sure que MAATALLA et Cheikh et même nous tous sur ce forum, somme solidaire avec vous et nous mourrons ou aviveront ensemble pour une Mauritanie juste pour tout ces citoyens.

SVP comment pouvez vous être si négative dans la compréhension des choses.

Sache aussi que ce qui vous touche nous touche et que nous sommes les deux mains de notre pays.

On ne tombe jamais que du côté où l'on penche.
« Je ne veux pas que mon pays recommence ce qu'il a fait. J'accepte 1964 et 1989, 93 ; les années suivantes même, je les accepte dans l'histoire, mais je ne les veux pas dans l'avenir...(Très-bien ! très bien !) et je me fais un devoir, un devoir de conscience, d'avertir mon pays toutes les fois que je le vois pencher de ce côté. Messieurs, on ne tombe jamais que du côté où l'on penche. (Sensation.) Je ne veux pas que mon pays penche de ce côté, et toutes les fois que je le vois pencher, je me hâte de l'avertir. (Agitation.) » François GUIZOT

Bon courage et calmer vous vous milite pour les mêmes causes

fraternellemnt.
XOM

17 novembre, 2005 08:19


Cheikh a dit...
Selam,

Mon frère anonyme:

(Pourquoi tu ne nous gratifies pas d'un pseudo: juste pour ne pas te distinguer par l'anonymat)

Détrompe-toi, et avec toi tous les négro-mauritaniens: vous n'êtes pas les seuls à être " convaincus que le regime ne traite pas de la meme façon les citoyens". Tant c'est là une vérité flagrante et universellement partagée.
En effet, les périodes précédentes n'ont pas été propices à la révolte noire en Mauritanie. Et s'il n'y avait pas un certain stoïcisme, l'affrontement apocalyptique que tu décris ( sans me laisser l'impression de le redouter...) aurait eu lieu. Entre d'un côté, des noirs absolument discriminés et des maures gonflés à bloc par une propagande tragiquement et volontairement nocive.

Aujourd'hui, les circonstances sont autres. Et une marche noire pacifique en Mauritanie est inévitable voire souhaitable pour orienter le débat vers une question centrale pour la survie de notre société.

Le régime en place semble s'interdire certains actes qui lui conféreraient pourtant une légitimité lui permettant d'interdire une liberté d'expression massivement exploitée.

En tout cas, moi, comme je l'ai déjà écrit dans la presse nationale, j'appelle à cette manifestation et je m'y joins en particulier si elle exige le retour des déportés.

Fraternellement

Cheikh

XOM:
tu sais que je hume à plaisir ces humeurs hugoliennes dont tu parfumes le blog!

17 novembre, 2005 08:57


x-ould-mauritanie a dit...
salut

cheikh, je te remercie et suis ravie que sent l’odeur de l’encre de ces personnage qui ont marquer l’histoire de la liberté.

Et je te félicite pour ton dernier poste tu à parfaitement raison.

Quelques maximes tirées du journal d'un écoeuré de campagne:

« - Ce ne sont pas les électeurs qui ont la mémoire courte, mais leurs élus.
- Les hommes politiques ne déposent jamais leur bilan. Ils le représentent.
- Les corrupteurs s'en tirent toujours mieux que les corrompus.
- Les professeurs de morale ne se croient pas obligés de pratiquer les vertus qu'ils enseignent. Les capilliculteurs sont souvent chauves.
- Il ne suffit pas de ne pas faire de promesses pour ne pas les tenir.
- Les candidats qui ont décidé de faire rêver les Mauritanien ont réussi au-delà de toute espérance. Au point que quand on les écoute on croit rêver.
- On commence à se méfier de la "transparence". Elle cache trop de choses.
- La course à la présidence n'est pas un rallye. C'est une cause de ralliement.
- Il est navrant de constater que la réalité est souvent pire que la rumeur.
- Les présumés innocents doivent se garder de se montrer présomptueux.
- Les politiciens battent souvent en retraite mais ne la prennent jamais. »

fraternellemnt.
XOM

17 novembre, 2005 09:36


x-ould-mauritanie a dit...
« La liberté commence où l'ignorance finit. »
Victor HUGO

17 novembre, 2005 10:20


x-ould-mauritanie a dit...
Transition :

« Je pense que je suis. Pourtant je ne suis pas ce que vous pensée... Vous me suivez ? »

!!!!!!!!!

17 novembre, 2005 10:34

18 novembre, 2005 01:16  
Anonymous x ould y said...

il est vrai que je ne refuse rien à cheikh mais c'est normal, il a encore du crédit chez moi, car la première fois que j'en ait parlé, je l'avait trainé, injustement, dans la boue, mais depuis je m'en suis excusé et il a, de manière chevaleresque, accepté mes éxcuses, et depuis aussi, il est devenu non plus cheikh touré, mais Le cheikh du blog !

comme dit l'adage (et là je fait du cheikh, lui qui ne parle jamais sans citer un proverbe) ma yestahbou ethnein mahou ela deyga, en français ça donne : une amitié commence toujours par une bonne bagarre.

de plus, cheikh (tout comme l'alchimiste) vient sur le blog à visage découvert, et ça merite quelques concession, non ?

cheikh, n'abuse pas trop quand même, je compte sur ton sens de la mesure, sinon tu risque de me créer une emeute sur le blog, ha ha ...

X.

18 novembre, 2005 10:49  
Anonymous Me EBETY said...

la plupart des mauritaniens fiers et atachés aux libertés individuelles et(
collectives ont été victimes de DEDDAHI et de ses policiers en habits civils
cette affaire de l'université nous ramène enarrière parc e que constitutive
d'une atteinte grave aux libertés de réunion et d'association, libetés pour
lesquelles nous avons mené un long combat dont le couronnemnt fut la
reconnaissance par tpous et en tête le condeil militaire et son président que
l'article 104 a été un rajout à l aocnstitution, qu'il est anti constitutionnel
c'est pourquoi, il a été retenu par consensus lors des journées de concertation
la suppression de l'article 104 et l'adaptation de tous les textes que l'ancien
regime maintenait en vie par l'article 104 aux principes et garanties énoncés
par la constitution c'est pourquoi j'estime que la convocation par DADDAHI de
Monsieur OULD CHEIBANY est constitiutive d'une atteinte grave de conséquence à
l'avenir des libertés individuelles et collectives je la condamne avec force
surtout qu'elle viole une libetés fondamentale et tente de sanctionner les
professeurs qui travaillent pour revaloriser
l'enseignement supértieur en le dotant de structures fiables fondées sur la
compétence entre autres et conçues dans un cadre de rfenovation du système de
fonctionnemnt de l'université dans son ensemble qui était devenue durant les
dernières années un un cite de recrutement et d'entrainemnt des éléments de
DEDDAHI Toutes les victimes du système ou DEDDAHI fut son agent centgrtal
d'sxécution de toutes les formes de represxsion et j'en fais parttie sont
solidaires


je vous prie de faire une bonne orgnisation de cette note pour qu'elle ne
continue pas à être entrecoupée

merci

Me EBETY

18 novembre, 2005 10:53  
Anonymous x ould y said...

cheikh,

le changement demandé pour mettre "critiquez" à la place de "insultez" est fait, alors il faut suspendre ton préavis de grève.

X.

18 novembre, 2005 11:51  
Blogger Maât Ka Rê said...

Bonjour,
j'ai crée un blog "transition-mauritanie" suite à la proposition de xom pour dresser les profils et donner des avis sur les hommes présidentiables de demain.
Ce qui serai interréssant, c'est que chacun fasse une prosition de personnalités connues ou non, d'hommes et de femmes représentatifs de la société mauritanienne, afin que tous les autres puissent émettre des avis ou apporter les informations nécessaires.
Je souhaite bonne chance à cette entreprise et à vos plumes!

18 novembre, 2005 13:54  
Anonymous Me EBETY said...

La plupart des mauritaniens, fiers et attachés aux libertés individuelles et collectives, ont été victimes de DEDDAHI et de ses policiers en habits civils.
Cette affaire de l'université nous ramène en arrière parce que constitutive d'une atteinte grave aux libertés de réunion et d'association, libertés pour lesquelles nous avons mené un long combat. Dont le couronnemnt fut la
reconnaissance, par tous et en tête le Conseil militaire et son président, que l'article 104 a été un rajout à la constitution, qu'il est anticonstitutionnel. C'est pourquoi il a été retenu par consensus, lors des journées de concertation, la suppression de l'article 104 et l'adaptation de tous les textes, que l'ancien regime maintenait en vie par l'article 104, aux principes et garanties énoncés par la constitution.

C'est pourquoi j'estime que la convocation par DADDAHI de Monsieur OULD CHEIBANY est constitiutive d'une atteinte grave de conséquences à l'avenir des libertés individuelles et collectives.

Je la condamne avec force surtout parce qu'elle viole une libeté fondamentale, et tente de sanctionner les professeurs qui travaillent pour revaloriser l'enseignement supértieur: en le dotant de structures fiables fondées sur la compétence, entre autres, et conçues dans un cadre de rénovation du système de fonctionnement de l'université dans son ensemble qui était devenue, durant les dernières années, un site de recrutement et d'entrainement des éléments de DEDDAHI.

Toutes les victimes du système dont DEDDAHI fut l'agent central d'exécution de toutes les formes de represxsion, et j'en fais partie, sont solidaires


je vous prie de faire une bonne orgnisation de cette note pour qu'elle ne
continue pas à être entrecoupée

merci

Me EBETY

18 novembre, 2005 14:29  
Anonymous Cheikh said...

Selam

Maître,

Voici votre note remise en forme. Et j'espère que le résultat en restitue et repecte la substance.

Je profite de cette précision pour vous assurer de la solidarité dont votre indignation bénéficie sur ce blog.

Cheikh

PS: Maître, si vous avez parmi vos clients et amis, Mah ela seqre oulankoum guedd ersoul, vous seriez fort charitable si vous relayez auprès d'eux notre invitation au débat sur cette question qui ne concerne pas que les enseignants. Mais les génerations d'élèves et prents, la nation quoi!

Avec toute la reconnaissance anticipée du peuple mauritanien

18 novembre, 2005 14:39  
Anonymous Anonyme said...

Ça y est!! Enfin...!!!

à Cheikh, Maatala et tous les autres democrates,

defenseurs des droits de l'homme,

mauritaniens patriotes et convaincus du droit de déportés à réclamer un digne retour à leur terre natale,

AJD monte in SIT-IN lundi 21 nov. 12h en face de la PRIMATURE... pour revendiquer le retour des déportes.

un excellent test pour mesurer le si le CMJD traite de la meme façon les citoyens.

je disais que les negros avaient peur et beaucoup de patience, je crois que la limite est atteinte.

18 novembre, 2005 16:02  
Anonymous Cheikh said...

Esselam,

XOY

Comment voudrais-tu que j'abuse après cet heureux événement: finies les insultes (on a le droit de rêver, non?), vivent les critiques ( utiles et constructives, de préférence)!!!

Cela dit, je ne pense pas, comme certains, que tu me fais un cadeau. C'est plutôt parce que tu es capable de changement que tu exiges le changement... Contrairement à ceux, nombreux en RIM, qui prônent et imposent le changement aux millions d'autres sans en être capables à leur niveau personnel.

Quant à mon attitude chevaleresque, je t'ai déjà dit, que c'est plutôt à toi que revient le mérite de notre "reconciliation" (ye barra!) parce que ton anonymat relatif ne te forçait pas à entendre ma requête d'alors.
Donc, toi qui me chambres avec mon débit proverbial: "kema tedinou toudan" ou encore "woul adem gatta'a sough raçou"...Voilà pour le crédit que tu me réserves et dont j'apprécie la conditionnalité: hadhi "encore" Matji oula tentrah!

En fait, si je cite souvent ma source, c'est tout simplement parce que je considère, comme l'ermite Saint-Antoine, que "le bonheur est dans l'ignorance". Et ce faisant, je développe une volonté d'honnêteté intellectuelle qui me fait attribuer à leurs auteurs les pensées qui se logent dans ma conscience. Cela protège et économise le désir de savoir que l'ignorance, seule, peut garantir...Voici donc une petite dose de "proverbe" pour El Kejj et l'action syndicale.

Au sujet de mes interventions à "visage découvert",comme tu dis, je tiens à te rappeler que je ne te considère pas comme anonyme. Comme d'ailleurs tous les autres frères qui interviennent avec des pseudos sur ce blog ou ailleurs. Et surtout quand le pseudo. exprime une idée ou une pensée utile. Cela peut contrarier certains, je le sais, mais YAA MEL HOUM: ENN AMM !

Quant à Cheikh du blog, je trouve cela beaucoup plus justifié que ma formulation civile tribalo-originelle. Cela tombe bien aussi pour quelqu'un comme moi qui ai passé toute ma vie à vouloir me faire un prénom: dur combat avec une onomatopée aux multiples usages!

Enfin, je ne vais quand même pas bouder mon plaisir tellement c'est jouissif comme changement: ce que tu viens de faire. Car le mot "insultez" garantissait, en fait, une sorte de droit de réponse à tes "victimes". Avec l'anonymat apparent de la signature, il jetait un flou sur l'information les concernant. Un flou dont ils ont largement bénéficié jusque-là: tu parles, dans un pays où les habitants n'ont plus en commun que le fait d'avoir quelque chose à se reprocher!. Aujourd'hui avec son remplacement par "Critiquez", tu mets en place ce que promettent le CMJD et sa suite d'oppositions: un seul mot vous revient, et l'esprit est repeuplé, pour paraphraser le poète!

Cheikh

PS: tu oublies d'autres personnes courageuses, comme l'avocat du dessus, qui commencent à venir à visage découvert.

18 novembre, 2005 16:07  
Anonymous x-ould-mauritanie said...

Salut,

Depuis la nomination de Mr Ould Ebeidna comme Ministre, j’ai un doute sur la situation de DEDAHI dans le nouveau régime.

Mr Ould EBEIDNA qui fut DGA de la CNSS pour une décennie, été l’homme de confiance de Mr SEJAD ould EBEIDNA et en même temps l’homme de DEDAHI pour le contrôle des activités de renseignement de Mr SEJADE.

En effet Mr le Ministre EBEIDNA rédiger la synthèse des renseignements de la FNT qui ne passe pas par les services de Mr DEDAHI.

C’est la ou Mr EBEIDNA le ministre jouer le rôle d’agent double, dans le même système.

D’autre part je vous rappel que Mr DEDAHI été DSE du temps du Régime de Mr HAIDALLA, c’est pas impossible qu’il reste DSE dans la régime du CMJD.

Sa ne vous étonne pas que le jours du 3/août/2005 Mr Dedahi répond aux appels téléphonique pour rassure les cousins de TAYA en leur disant la situation et sous contrôle….

Savez vous que la DSE, dispose de liaison directe avec la CIA, l’ex KGB, le MOSSAD et dispose d’un système d’écoute téléphonique fixe, GSM, Satellitaire sous la responsabilité de Ould TAYA, OULD SIDHA, et d’autre petit cousins.

Pour moi DEDAHI et complice dans la révolution de palais du 3/août/2005.

Maître,
Vous devez savoir mieux que tout le monde que la justice à ces procédures, je vous propose de déposer contre Mr DEDAHI, des plaintes avec constitution de partie civile dans différent pays (Sénégal, Belgique, France, Espagne). Mr DEDAHI n’ai pas un ex président….

Je vous propose aussi de faire une Association des victimes de DEDAHI et faire un appel a cotisation pour les frais de procédure.
Je suis sure que les membres de ce blog et d’autre citoyen sont disposer à contribuer financièrement.

PS :
Une procédure judiciaire contre DEDAHI fera la lumière sur une grande partie des dossiers negro-MAURITANIEN et d’autres citoyens.

X O MIE

18 novembre, 2005 17:31  
Blogger X-OULD-MAURITANIE said...

salut

Mattala
c'est pas possible de poster sur le blog http://transition-mauritanie.blogspot.com/

X O Mie

18 novembre, 2005 20:26  
Anonymous Anonyme said...

deddahi vient d'^tre angé dans le garage.

il semblerai que la convocation de soufi soit la bourde de trop !

18 novembre, 2005 22:07  
Anonymous Dedew khadije said...

Le trio Nagi-Khabaz- Deddahi

L'ensemble des enseignants et chercheurs des établissements de l'enseignement
supérieur félicite Me Ebetty pour cette contribution de valeur. C'est que nous
attendons tous: société civile, partis politiques, syndicats, personnalités
indépendantes.

Cher Anonymous je vous livre ici des informations que je viens d'avoir sur ce
quillon de ministre de l'enseignement supérieur:

1- il semble que ses diplômes sont faux. Ce Monsieur est une fabrication du
nationalisme chauniste arabe (le baathisme me semble-t-il). Il était allé en
Irak à la fin des années 70 avec un niveau scolaire de 1ère ou de 2 ème année du
collège. Et comme à cette époque le timonier Saddam distribue l'argent à tord
et à raison, il avait surtout un attachement particulier pour la Mauritanie, la
frontière sud de la Ou ma Al Arabiya. Les mauritaniens étaient donc choyés.
L'argent coulait à flot dans les caisses noir du mouvement baathiste, lequel
mouvement encourageait les jeunes mauritaniens à aller en Irak pour consolider
leur idéologie et revenir au pays pour la promouvoir. Il n'y avait pas de
niveaux requis pour aller ou pour accédée à n'importe quelle institutions en
Irak. Je rappelle qu'il y avait des "universités" et des écoles spéciales pour
les ressortissants de pays dont l'"arabité" est récemment reconnue ou qui ont un
intérêt pour la langue et la culture arabes comme les
mauritaniens, les soudanais, les somaliens, les tchadiens, les maliens, les
érithériens, et j'en passe. Il suffisait d'être ressortissant de l'un de ces
pays pour bénéficier des largesses du parti Baath. Si, en plus, on découvre en
vous un talent pour la transmission des idéaux du parti baath dans votre pays,
vous êtes orienté dans les "écoles spécialisées" qui sont chargées de votre
formation académique, entendu idéologique.
Notre fameux ministre Nagi est le fruit de ces écoles idéologiques qui lui
ont délivré un "magister vi al houcouk (master en droit) qu'il a ramené avec lui
au pays. Malheureusement, il ne s'était pas acquitté de ses devoirs vis-à-vis de
ses maîtres de Bagdad. Il a vite trahi et fut recruté par Deddahi comme agent
infiltré dans le mouvement baathiste. Nous sommes à la fin des années 80 et au
début des années 90. C'est l'époque où le dictateur Taya fleurtait avec le
mouvement nationaliste arabe, c'est donc le coup de foudre de Nagi. Il a
l'appui de Deddahi et il partage une partie de son idéologie avec O/ Taya. Il
n'a pas donc connu le chômage et a vite gravi tous les échelons. Son magister a
été équivalu à un doctorat d'université et il a été recruté par O/ Dahi, le
quatrième larron, comme professeur à l'université de Nouakchott. Mais comme le
salaire de l'université n'est pas suffisant et les subsides de Deddahi ne sont
pas régulières, il faudrait aider le serviteur à
disposer de ressources suffisantes. C'est ainsi que Nagi a eu plusieurs
promotions dont la dernière, était la direction des archives nationales (Dieu
seul sait ce qu'il en a fait). Donc Nagit ne dispose ni de notre BEPC, ni de
notre Bac, ni d'un DEUG, ni d'une maîtrise, ni d'un DEA et moins d'un doctorat.
Ce n'est tout.

2- Nagi, en contre partie du service rendu aux maîtres Taya et Deddahi,
demande un troisième bouleau, qui correspond avec son domaine de
"spécialisation": le droit. C'est ainsi qu'il décroche un poste d'"expert"
juridique auprès du tribunal commercial de Nouakchott et noue des relations
privilégiées avec le DAF du ministère de la justice. De ses relations avec le
DAF, il a élargi son assise en intégrant tous les lobbies corrompus et fut
ainsi, l'un des acteurs principaux du développement de la corruption qui
gangrenait ce secteur.

Donc, il ne faut s'étonner que Nagi utilise des voies détournées pour faire
adopter son projet de réforme de l'enseignement supérieur par le conseil des
ministres. C'est un As dans ce domaine et il dispose d'appuis importants.
D'abord l'engagement à son côté de Deddahi, de Dahi et de Khabaz. Ce dernier
cas n'est pas étonnant. C'est la même cohorte: des ratés qui ont trouvé leur
salut dans l'asservissement à l'idéologie baathiste et des incapables qui ont
profité des années de laisser aller de Taya pour falsifier des diplômes et
occuper les postes les alléchants, aidés en cela par le duo Deddahi-Dahi.

Il semble que pour briser l'unité syndicale des profs, Nagi recourt à ses
méthodes préférées: l'intimidation et la corruption. L'intimidation du leader
de la cause des profs, Soufi, nous semble être le premier accroc du CMJD qui dit
vouloir mettre fin à ce genre de comportents. Mais Deddahi, Ghazouani et toutes
les tribus Samassid et Ideyboussat doivent savoir que les profs ne sont pas des
enfants et que rien au monde ne peut les empêcher à aller jusqu'au bout. C'est
donc peine perdue.

Nagi va utiliser la corruption. Ce n'est pas étonnant pour un homme produit
de ce système sans lequel il n'allait être là où il est aujourd'hui. Mais il
faut bien savoir que Nagi ne va pas utiliser l'argent qu'il a accumulé durant
les années fastes. Il a de son côté Khabaz. Celui-ci dispose de plus d'un
milliard d'ouguiyas qu'il gère à sa façon. Chaque année, un minimum de 200 000
000 vont dans ses comptes personnels. Il n'a pas donc de problème pour voler au
secours de son "frère" en difficulté. En plus de l'argent, Khabaz dispose aussi
d'un réseau puissant de "profs-agents" et une partie importante des employés
(plantons, secrétaires..,etc) dont il partage les services avec Deddahi. Ces
agents sont, soit ses conseillers très proches ou des parents et ayant des liens
d'appartenance tribale ou régionale avec lui ou avec son ami le ministre. Leur
mobilisation est très simple puisque leurs coûts ne sont pas élevés: 10 à 20000
UM ou d'autres petits avantages,. Ce sont eux
qui sont chargés de semer la zizanie au sein des profs en leur faisant croire
que le projet a été modifié dans leur intérêt et que certains profs "radicaux"
veulent les empêcher de bénéficier des acquis du dit projet. L'objectif est de
briser leur unité et de saboter les initiatives qu'ils s'apprêtent à
entreprendre pour contrer le complot ourdi de Nagi-Khabaz.

Compte tenu de ce qui précède, les profs demandent tout simplement le
limogeage pur et simple de Nagi et de Khabaz. Il est regrettable que le CMJD, à
la recherche de compétences pour conduire une transition sereine, choisisse un
incompétent comme Nagi et laisse l'université moisir en fermant les yeux sur les
agissements de Khabaz appuyé par le comploteur et nain Dahi.

Mais rien n'est perdu. La majorité écrasante des profs n'a rien à perdre dans
un bras de fer avec Nagi, Ghazouani, Deddahi ou Khabaz. Ils n'ont pas en charge
la gestion de milliards d'ouguiyas, ni des postes de responsabilité dont ils
craignent la perte. C'est au Premier ministre et au Chef de l'Etat de prendre
leur responsabilité en libérant l'université et l'enseignement supérieurs des
fardeaux de Khabaz et de Nagi.

Les profs pressent tous les mauritaniens épris de justice de dénoncer avec
toute l'énergie requise, l'imition de Deddahi des les affaires de l'enseignement
supérieur.

18 novembre, 2005 22:07  
Anonymous Elarby ould Moulaye Elhassan said...

Cheikhna n’est pas ould Y mais plutôt ould Nenni ould Moulaye Zeine.

Assalamou aleikoum chers lecteurs, Cheikhna ould Nenni de Noukchott-info est
aussi autre chose que le contenu des articles diffamatoires émis à son compte
sur le blog de Monsieur X ould Y (personnage désormais très connu). Ce qui
m’interpelle le plus à ce sujet, c’est qu’ils soient plusieurs intervenants
paranoïaques à se relayer sur ce blog pour fustiger Cheikhna, car le style
littéraire des rédactions n’est plus, vraisemblablement, de la même richesse
d’antan... Ces nouveaux propos calomnieux, rediffusés sur d’autres sites Web
nationaux, semblent plaire à certains lecteurs et surtout aux modérateurs de nos
sites électroniques qui pensent tout bas ce que ces concepteurs clament tout
haut sur leurs sites. Je ne veux pas jouer ici l’avocat de Cheikhna ould Nenni,
puisque, face à de tels préjugés, je sais bien que la cause est perdue d’avance,
d’autant plus qu’une telle défense va sûrement m’éclabousser d’injures.
Néanmoins, il faut tout de même rendre à César-Cheikhna ce qui lui
appartient.

Ces internautes peuvent abuser de la liberté d’expression pour dénigrer tout le
monde sur leur blog, et les autres sites peuvent faire l’écho de leur diffusion,
mais personne n’a le droit de porter atteinte à l’honneur de Cheikhna ou de
quiconque, surtout quand il s’agit de se poser un point d’interrogation sur la
véracité du nom de sa famille, comme l’ont fait ces internautes (j’espère que ce
ne soit pas par mépris aux descendants du prophète SPL, comme à l’époque
des Omeyyades…). Le chérif Cheikhna ould Nenni est bien ould Moulaye Zein. Cela
ne diminue en rien la principale noblesse commune à tous les humains et qui est
celle du cœur et de l’âme. Aussi, Cheikhna n’a pas qu’un grand passif douloureux
comme essayent de nous faire admettre ces agitateurs du Net (et même si passif
il y a, il n’est pas humanitaire ni financier que je sache). Je ne dis pas qu’il
est infaillible, nous le sommes tous. Avec de telles « bonnes informations » et
une si belle plume, Monsieur X ould Y a omis
expressément de dire que Cheikhna a plus de qualités que de défauts en
comparaison avec d’autres célèbres hommes politiques et de presse, jamais
diffamés sur son blog.

A titre d’exemple significatif, à l'inverse d’autres officiels mauritaniens,
Cheikhna a, dans son actif politique, le mérite d’avoir décliné une invitation
officielle de l’Etat d’Israël et a surtout le courage spirituel de n’avoir
jamais indexé de « terroristes » les limpides et pacifistes réformateurs
islamistes en Mauritanie et ailleurs (de nos jours, ces deux points compensent
tous vos reproches…).
Ces internautes lui reprochent principalement d’avoir racketté (soutiré) de
l’argent à de hauts fonctionnaires publics souillés jusqu’aux dents par les
détournements d’argent public et autres dérives flagrantes en Mauritanie.
A vrai dire, au lieu de raconter les épisodes de Cheikhna, notre ami X ould Y
aurait dû plutôt poursuivre son acharnement, souvent à raison, contre ces hyper
riches Administrateurs publics qui (toutes tribus et ethnies confondues)
continuent de faire taire leurs violations en corrompant nos analystes
politiques par des moyens non-dits et dont bénéficient aussi, secrètement,
certains modérateurs de sites et de blogs au même titre que ces journalistes
dévoilés. Autrement dit, si je ne me suis pas bien fait comprendre, je vous
affirme tout simplement que chacun de ces soi-disant écrivains sur le Net (de A
à Z en passant par X, Y et moi-même) ont des proches qu’ils ne dénoncent
jamais,et qui sont largement impliqués dans la banqueroute nationale.

Cela étant, j’ose donc dire que Cheikhna a bien fait, quelque part, pour avoir
racketter ces voleurs (arnaqueur arnaqué), même si cette méthode, qui reste
d’ailleurs à confirmer, est malhonnêtement d’une moindre gravité que celles des
riches malhonnêtes, si j’ose encore dire.
En outre, pour l’avoir côtoyé familialement, j’atteste que le généreux et le
moins riche Cheikhna , contrairement aux nouveaux supers riches, a toujours su
partager ; avec ses proches collaborateurs, avec sa grande famille et avec ses
cousins démunis ; tout le peu de fortune (bien méritée) que lui rapportent ses
nombreuses affaires légitimes (notamment les prestations publicitaires de son
journal Nouakchott-info, entre autres), d’où son actif économique et social.
Rassurez-vous, même si je suis un proche cousin à Cheikhna, je fais exception à
la règle de ses bénéficiaires sur tous les plans (je ne suis pas également un
François Soudan…). Je n’ai pas besoin de mendier tant que je jouis de mes bras.
D’autre part, je ne suis pas non plus, grâce à Allah, de ceux qui galopent après
l’argent des autres véritables ignobles cambrioleurs des caisses de l’Etat (ceux
qui ont peur de Cheikhna, selon Monsieur X ould Y).
Ces pillards se foutent éperdument de l’opinion de notre pauvre peuple de
suivistes, et, de ce fait, ils ne craignent plus que les plumes des vrais et
faux journalistes qu’ils savent souvent museler par de telles bassesses... Je
précise à ce propos que les vrais journalistes ont l’avantage d’être
transparents dans leur pratique et les faux ont l’inconvénient d’être anonymes…
C’était pour vous dire que si nos fameux gouvernants précités n’avaient
consciencieusement rien à se reprocher, ils n’auraient point accepté de se faire
soutirer de l’argent mal acquis par nos chroniqueurs habituels ou cachés…

Il y a des noirs et des blancs mauritaniens troublés qui, par narcissisme ou je
ne sais quel attribut, détestent tous ceux qui, à force de génie et de
persévérance, réussissent leur vie à partir de rien (sans détournement de
deniers publics, bien entendu). Il ne faut pas stigmatiser les gens gratuitement
et ouvertement, car cela ne fait que les radicaliser, surtout dans cette
conjoncture nationale où les susceptibilités, de tout en chacun, peuvent
produire l’imprévisible pour notre nation (l’intolérance génère l’intolérance)…
Quoi que l’on dise donc au sujet de Cheikhna, il faut reconnaître qu’il fait
partie indissociable de cet ensemble journalistique qui a libéré notre presse
(au passage, je ne peux m’abstenir de dire mon admirable pensée particulièrement
à feu Habib ould Mahfoudh du CALAME qui refuse toujours de se faire bâillonner
et c’est pourquoi il demeure le journal le plus crédible, car le plus censuré).
Je ne défends pas Cheikhna du seul fait qu’il soit mon cousin, mais c’est pour
rendre justice à la dignité de cet homme qui a su créé, à partir de rien,
beaucoup d’emplois grâce à ses activités et je me mets singulièrement à sa place
parce que, pour ma part, j’ai vécu une expérience quasi-semblable dans notre
domaine naval et privé, loin de la politique. Cependant, malgré cet éloignement,
les mauvaises langues ne m’ont pas épargné pour autant, moi qui suis un simple
technicien apolitique.
Résultat : j’ai fini par abandonner, en fin 2000, mon affaire florissante qui
était une autre forme de développement durable. Cette cessation en plein essor
de mon travail était justement due aux ingérences malintentionnées et la
pression de l’entourage de certains membres de notre fameux patronat maritime,
lesquels étaient sensés m’encourager dans ma petite réussite professionnelle
maritime au lieu de m’inciter à la démission…En effet par dégoût, j’ai claqué la
porte en laissant le prix de mes prestations collé au dos de l’homme le plus
riche de la Mauritanie pour lequel j’avais effectué une mission technique qu’il
croyait impossible à DAKARNAVE (sans commentaires). J’espère que par souci
d’honnêteté, ce patron va me fructifier mon dû pendant mon absence et jusqu’à la
retrouvaille en ce bas monde ou là-haut, c’est lui qui voit...Bref.
Sitôt après mon départ volontaire à l’étranger, ce même entourage malveillant
s’est accaparé ma petite entreprise qui faisait vivre les familles d’une dizaine
de techniciens et plusieurs autres ouvriers temporaires (il s’agissait d’un
petit chantier naval, dénommé ART NAVAL, créé du néant par mon effort personnel
en zone portuaire de Nouadhibou).
Il semble que la boîte est tombée en faillite après 6 mois de mauvaise gestion
par ledit entourage haineux et sans compétences (de vrais boutiquiers…). Sur ce
coup les employés dudit chantier ont été licenciés sans droit et les clés sont
donc aujourd’hui sous la porte depuis plus de quatre ans, comme quoi Allah
châtie bien les injustes, d’abord dans la vie d’ici-bas. Vous pouvez interpoler
mon tout petit cas d’injustice à une plus grande échelle, par exemple au niveau
des Etats injustes dans le Monde, et vous comprendrez ainsi le pourquoi de la
succession des révolutions passées et actuelles… Pour notre renouveau en
Mauritanie, nous devrons essayer de copier l’exemple de la Révolution illustrée
par le Prophète Mohamed (SPL). Souvenez vous de son premier discours après sa
conquête de la Mecque, le Prophète avait dit au peuple
libéré dès la prise de la Mecque, je cite en un mot : « Que pensez vous que je
ferai de vous ? Partez ! vous êtes tous libres sauf les plus gros tortionnaires
venimeux et entêtés, il faut les guillotiner même s’ils s’accrochent à la Kaaba,
excepté Maawiya ibn Abou Soufiane qui lui avait reconnu ses erreurs… ». Ceux
parmi ces tortionnaires qui vont échapper à ce châtiment, sont ceux-là mêmes et
leurs rejetons qui vont commettre plus tard les crimes connus dans les Empires
Omeyyade et Abbasside...Bref.
Le Prophète Mohamed (SPL) a ainsi voulu donner justice aux musulmans
maltraités à l’époque. C’est justement ce qu’il faut faire chez nous, à moins
que les victimes mauritaniennes ne pardonnent leurs crimes, et pourvu que leurs
bourreaux soient fair-play et que tout ce monde soit sans rancune pour une paix
durable. Utopie ? non non, tout est possible mais pour cela, soyons justes, il
faut bien définir les vraies victimes et les vrais bourreaux, évitons l’amalgame
et la généralisation qui ne mènent à rien de convenable.
Pour ma petite part, j’ai été contacté par mon aimable principal associé au sein
du patronat précité et nous nous sommes pardonnés mutuellement, bien que ce soit
son entourage qui m’a offusqué le plus. Je pardonne aussi à mes concurrents qui
sont aujourd’hui déshonorés et je n’ai pas besoin de les fustiger nominativement
sur le Net.
Monsieur X ould Y, je demande pardon à vous aussi, au cas où quelque chose vous
blesse dans mon présent écrit (je dis tout cela sans haine et sans rancune).
Je le dis aussi sans regret pour mon nouveau destin qui m’a ouvert l’esprit sur
de nouvelles bonnes choses…
Malgré que je sois beaucoup plus éloigné de chez moi, contre mon gré, je
reconnais que je continue de subir un autre type de discrimination en Europe,
mais elle est heureusement plus positive que ce que j’ai malheureusement enduré
dans mon pays d’origine…
Pardonnez ce message personnel que je me dois de répéter à chaque fois que
l’occasion se présente ici.

Par conséquent, de grâce, je vous prie de ne pas me brutaliser à mon tour par
des réponses hâtives et d’arrêter les attaques nominatives sur le Net. Dans tous
les cas, en ce qui me concerne, je n’ai jamais cité un seul nom de mes
détracteurs dans mes rares écrits. Il y a donc façon et façon de s’y
prendre,Monsieur X ould Y. Il ne faut surtout pas me ranger injustement du
mauvais côté de la barrière politique sur laquelle je suis encore à cheval. Je
souhaite que
mon message soit bien pris du bon côté, ne serait ce que par ceux qui se sont
armés de patience pour terminer la lecture de mon plus long et modeste dernier
article diffusé le 20 octobre 2005 sur notre cher forum de la diaspora
mauritanienne, portant le n° 9633 et intitulé : « Appel à la mauritanisation de
notre élite », sans pléonasme. Après cette autre lecture, vous allez
probablement mieux appréhender mon étrange historique, et surtout ma position de
neutralité positive vis-à-vis de notre actualité nationale.

Enfin, c’est de ce dernier sujet sérieux qu’il faut le plus débattre sur nos
sites Web et blog, surtout à la suite de l’injuste nouveau rejet officiel de la
tendance islamiste en Mauritanie. Nos islamistes ont joué un rôle prépondérant
pour nous mener à ce contexte politique actuel plein d’espoir et il serait
injuste de les marginaliser. Permettez moi de relancer, à travers ce site, un
nouvel appel inédit pour la fusion des deux fractions de cette grande tendance
idéologique la plus populaire en Mauritanie, celles de DEDEW et d’ABDOU MAHAM
qui doivent enfin s’unifier pour former l’unique parti du juste milieu, et ceci
en vue d’une reconnaissance immédiate ou future (dès la fin des élections), au
même titre que les nouveaux partis fantômes. Cette justice, de deux poids deux
mesures, pourrait porter préjudice à nos sauveurs du CMJD qui doivent rester
neutres s’ils veulent bien célébrer leur discours au moment de l’arrivée au
point final de leur feuille de route (un peu comme l’avait< fait le Prophète
(SPL)…
Je ne le dirai jamais assez, seule la vraie justice de l’Islam est la
meilleure façon de nous épargner le spectre de la guerre civile qui se
redessinera si le gouvernement de transition et le CMJD échouent dans la
réalisation de l’une de ces cinq phases indissociables suivantes (comme les 5
piliers de l’Islam):
1 / Révision de la constitution conformément à l’Islam.
2 / Parfaite transparence des élections
3 / Indépendance des pouvoirs : judiciaire, législatif, exécutif et celui de la
presse.
4 / Retrait définitif de la politique de tout militaire quel qu’il soit.
5 / Dialogue national visant une justice pour tous.
D’ici là, n’hésitons pas d’émettre des critiques positives pour inciter la
Mauritanie entière à l’instauration de cette véritable justice promise pour tous
(sur tous les plans : social, économique, culturel etc…) et cette transparente
démocratie participative. Donc deux conditions pour faire de notre chère nation
un exemple à suivre surtout par les pays arabes, avant cette réalisation il est
permis de rêver mais ne chantons pas victoire avant de l’avoir…
Assalamou aleikoum.

Elarby ould Moulaye Elhassan Inspecteur de la sécurité des navires et de la
Prévention des Risques Professionnels Maritimes. Nantes - France. Tel : 00
33 (0)6 25 15 50 04 Elarby.moulaye at neuf.fr ou alors : elarbyneny at
yahoo.fr

18 novembre, 2005 22:08  
Anonymous Anonyme said...

Bonsoir
Un reptile reste toujours un reptile est DEDDAHI en est le métre étalon c'est notre NOBEL à nous.
Ils ont chassés leur chef et ont gardés intact le systéme et ses gardiens :Dedahi,Damis et autres kinésithérapeutes.

Cependant un autre danger nous guette: attention à ce qu'ils ne prennent gout au pouvoir la reaction du directeur de la sureté est un signal .

Puisque nous sommes en démocratie qu'est ce qui empéche les profs de faire gréve?(Un peu de courages messieurs les profs )

Au moins DEDAHI est égale à lui méme et par là méme le pouvoir signe la fin la récréation.

PS:X-O-Mauritanie
je n'ai pas souvenir d'avoir eu l'intention d'écrire ailleurs je me sens bien chez X, je ne suis pas polygame (pardon pour les ames sensibles).

Suis-je victime de la censure?merci de m'éclairer.
il me semble que taya est parti rassure moi.

Chers amis evitons les discours et attitudes STALINIENNES (moi compris)
Le parlé vrai est un art subtil et la comprehenssion une preuve parmi d'autres de sagesse et de recul.
Profitons en avant 2007 la nature finit toujours de prendre le dessus .

Qui ce souvient de l'arrivée de TAYA au pouvoir et l'espoir qu'il fit naitre chez beaucoup d'entre nous,quand je pense que nous ne prime pas le temps de l'écouter pour
déchiffer dans la mesure du possible la science infuse dont il fit preuves pendant 20 ans.

Le produit de la vente(cf leiti)le boutonneux(cf l'étroit)
MAATALA

18 novembre, 2005 22:28  
Blogger X-OULD-MAURITANIE said...

cher Maatalla,
excuse moi mes j'ai confondu ton nom avec ce posting :
<<
Maât Ka Rê a dit…
Bonjour,
j'ai crée un blog "transition-mauritanie" suite à la proposition de xom pour dresser les profils et donner des avis sur les hommes présidentiables de demain.
Ce qui serai interréssant, c'est que chacun fasse une prosition de personnalités connues ou non, d'hommes et de femmes représentatifs de la société mauritanienne, afin que tous les autres puissent émettre des avis ou apporter les informations nécessaires.
Je souhaite bonne chance à cette entreprise et à vos plumes!

18 novembre, 2005 05:54>>

Je trouve ton humour provocateur, mes la polygamie a ces avantages et ces inconvenants
Mes je t’encourage a faire un effort pour que tous le monde puis te comprendre, pour que tous le monde profitent de ton humour provocateur.
M SLTS
X O Mie

18 novembre, 2005 23:02  
Anonymous Anonyme said...

bonsoir

Promis X-O-M
fraternellement

maatala

18 novembre, 2005 23:10  
Blogger X-OULD-MAURITANIE said...

Cher Monsieur Elarby ould Moulaye Elhassan,

Je respect ta vision de Charafe, mes excuse moi tout les mauritaniens sont soit fils du prophète ou de la famille du prophète ou d’un sahabi.

Pour moi tout les mauritaniens sont des mauritaniens je les fait distinguer en fonction de leur conscience et leurs principes.

Je suit d’accord avec toi que l’insulte n’ai pas responsable et ne respecte pas les principes démocratique que nous somme tous en train de réclamer.

Mes quand une personne sort sur la place publique de notre nation tous citoyen a le droit d’exprimer sa critique ssur cette personne.

Je suit aussi d’accord avec toi chaque un de nous a un proche impliquer dans la destruction de notre pays.

Mes il y a aussi des mauritaniens qui ont protéger leurs consciences et leurs principes, par l’exile dans leur propre pays ou a l’extérieur de leur pays.

La pauvreté n’ai pas une honte et ne justifie pas de faire du tor à un noble citoyen, ce que Mr Cheikhna a fait pour plusieurs citoyens sont pays il a collaborer avec DEDAHI pour réprimer les étudiants du MDI le résultat la torture dans le commissariat du CSAR.

Le fait que des ministres ou des responsables vole ce pays ne justifie pas que Mr Cheikhna a le droit de profiter illégalement des biens de ce peuple.

Si nous voulons changer la situation de notre pays nous devons admettre que nos proches qui ont parier sur l’impunité et l’injustice récoltent le fruit de leurs parie, sa fait male mai toute chose a un prix.

Je comprend que tu a souffert des HADJ Mokhtar et DAKAR NAV et la deuxième petit société Sénégalaise dont je ne me souviens pas du nom.

Tu a choisie l’exile pour tes principes et je te respect pour ton courage.

Je te rappel les propos suivant de Victor HUGO

« Mauvais éloge d'un homme que de dire : son opinion politique n'a pas varié depuis quarante ans. C'est dire que pour lui il n'y a eu ni expérience de chaque jour, ni réflexion, ni repli de la pensée sur les faits. C'est louer une eau d'être stagnante, un arbre d'être mort ; c'est préférer l'huître à l'aigle. Tout est variable au contraire dans l'opinion ; rien n'est absolu dans les choses politiques, excepté la moralité intérieure de ces choses. Or, cette moralité est affaire de conscience et non d'opinion. L'opinion d'un homme peut donc changer honorablement, pourvu que sa conscience ne change pas. Progressif ou rétrograde, le mouvement est essentiellement vital, humain, social.
Ce qui est honteux, c'est de changer d'opinion pour son intérêt, et que ce soit un écu ou un galon qui vous fasse brusquement passer du blanc au tricolore, et vice versa. »

Fraternellement et félicitation pour ton courage.

X ould Mauritanie

18 novembre, 2005 23:29  
Blogger X-OULD-MAURITANIE said...

« La mauvaise conscience est rare ; si rare qu'elle est, en somme, à peine une expérience psychologique ; la mauvaise conscience est plutôt une limite métempirique*, et le consciencieux n'atteint cette limite que dans la tangence de l'instant, tangence aussitôt interrompue par la complaisance de la bonne conscience... C'est pourquoi la crise aiguë du remords est inséparable de la tension tragique. En dehors de Boris Godounov et de Macbeth, tout le monde a en général bonne conscience. Personne ne se reconnaît de torts, cela est assez connu, ni ne s'estime le moins du monde coupable ; chacun est convaincu de son bon droit, et de l'injustice des autres à son égard. Méchants ou non, les égoïstes sont en général bien contents, très satisfaits de ce qu'ils font, et ils jouissent le plus souvent d'un excellent sommeil ; ils ne regrettent jamais leurs mesquineries... Malgré son caractère ambigu, la mauvaise conscience, conscience honteuse d'elle-même, est une exaltation de la conscience en général. »
< Vladimir JANKÉLÉVITCH >
* métempirique : qui ne peut être objet d'expérience, pour quelque raison que ce soit, et qui, par suite, ne relève pas de la science positive. (Vocabulaire technique et critique de la philosophie)

18 novembre, 2005 23:49  
Blogger X-OULD-MAURITANIE said...

« On se demande à quoi la conscience peut bien servir au XXe siècle. Et même avant. Et même après. Sinon à tourmenter les hommes. C'est un organe comme l'appendice, qu'on ne connaît que par les maux qu'il inflige, et dont on ne sait à quoi il sert. Placé en face d'un cas de conscience, l'homme sage choisit toujours la solution facile. Ce qui lui épargne une perte de temps. Il n'a donc pas besoin de sa conscience. Il en résulte mille remords qui le tourmentent pendant toute sa vie. À qui la faute ? À cette conscience. À cette conscience qui ne lui a servi à rien. Il y a là quelque chose d'injuste. Sans sa conscience, il vivrait tranquillement. »
< Alexandre VIALATTE >

18 novembre, 2005 23:52  
Blogger X-OULD-MAURITANIE said...

« Toute instruction aboutit à la République comme toute ignorance mène à la monarchie. »
< Henry MARET >

Notre système d’éducation a tellement souffert des années de totalitarisme qui a conduit une génération a rester en marge du savoir juste et productif a sont peuple.

J’encourage les syndicats de l’enseignement de faire preuve de courage et de faire une grève de la faim pour garantir un avenir éducatif à nos futures générations.

La dictature ne résiste pas aux expressions nobles

Bon courage a nos jardiniers en intelligences humaines.

Notre Solidarité

19 novembre, 2005 00:22  
Anonymous alchimiste said...

Salam

A Cheikh, XOY et aux autres camarades du Blog,

Je tiens à preciser que ma proposition de notre ami Cheikh comme "chairman" (ou moderateur) du Blog devrait se comprendre dans ce sens :
Celà ne voudrait pas dire l'introduction de la sensure ... MAIS, en sa qualité de Chairman (Raiss al majliss) de canaliser les discussions, rappeler à l'ordre les personnes comettent des "depassements" et les appeler à la moderation dans leurs ecrits...Chose qu'il a l'abitude de faire avec tact...

19 novembre, 2005 00:39  
Blogger X-OULD-MAURITANIE said...

Cher Alchimiste,

Tu na pas besoin de faire cette précision.
Cheikh le mérite, mes sa réponse et aussi responsable comme ta proposition

Fraternellement

19 novembre, 2005 00:46  
Anonymous Anonyme said...

C'est ridicule la reférence de Elarby à "charaf" untel (et surtout un cousin donc à lui même!). On dirait un homme du Neanderthal! Tout ce qu'il a dit tombe à l'eau. Il n'a jamais fait d'auto-critique malgré la vision très tolérante qui apparaît dans ses posting. Il y a du chemin à faire encore... J'espère qu'il profitera de son séjour loin du port de NDB et des affaires louches dont personne n'a été à l'abri pour faire le point.
Et puis sa reference à cet islamiste qui a vidé les comptes de la banque islamique à tel point que le richissime saoudien ne veut plus mettre les pieds en Mauritanie, ce sont ces hommes qu'ils nous proposent? Décidément on nous prend pour des naïfs! C'est vrai qu'après le long regne d'un ignare inculte en la personne de Taya, rien n'est impossible...
Yanis le R.

19 novembre, 2005 00:52  
Anonymous Anonyme said...

Bjr
Mr Elarby
C’est bien que vous défendez vos covictions bien que je les partage pas je trouve que vous faite preuve de courage en disant ce que vous pensez.je n’aime pas cite de nom mais puisque vous soumettez votre cousin a notre apreciation je vais le faire.mr elarby trouvez raisonnable qu'un journaliste soutire de l'argent d'un homme politique sous prétexte qu'il est véreux. Ceci s'appelle du chantage n'est il pas plus juste pour le journaliste de le dénonce ?
l'excuse est plus condamnable que la faute.votre cousin a cautionne des pratiques ruineuses pour un profit personnel vous dites qu'il n'est pas le seule autre excuse condamnable puisque tout le monde pille l'état autant m'y mettre moi aussi.il a sûrement crée des emplois mais combien d'autres il a supprime en s accaparant affaires douteuses avec la complicité des politiques vereux.quant a son comportement personnel je peut vous dire qu'il ne se prenne pas pour de la merde.j' ai assiste personnellement a une scène qui dit long sur sa personalite.c'etait dans une administration Mr cheikhna se présente a la secrétaire du responsable et lui dit de l'annonce celle ci lui répond qu'il est occupe est que si il veut bien attendre elle le ferait après notre ami apparemment se sentant pas en mesure de se rabaisser et faire comme tout le monde entra dans un e colère folle est ce mis a insulter la secrétaire .Mr elarby demander vous pourquoi votre protége s'ouvrait des portes plus facilement que les journalistes du calame ou la turbine?
Mr elarby je vous demande moi aussi pardon si j ai étais blessant mon but exprime mon avis sur ce sujet comme vous le faite aussi
LM

19 novembre, 2005 02:13  
Blogger alchimiste said...

Salam

Je viens de lire sur al-akhbar que Dadahi a été demis de ses fonctions !

C'est une bonne chose... Celà montre que le CMJD, "fait du nettoyage", doucement mais surement dans "le systeme Taya" ...

Salam

19 novembre, 2005 02:27  
Blogger alchimiste said...

Salam

Je suis d'accord avec notre camarade Yanis:
Le temps où le fait etre fils de tel ou tel ou d'etre "cherif" ou de tel tribu ou famille ... EST REVOLU...

Chaque personne DOIT ETRE JUGEE SUR SES ACTES. Son origine ne lui donne AUCUN PASSE-DROIT.

Salam

19 novembre, 2005 02:37  
Anonymous x-ould-mauritanie said...

C’est officiellement pour « stabiliser » le Sahel et mettre fin aux agissements des groupes salafistes « liés à Al Qaïda » que Washington a proposé ...

http://www.voltairenet.org/article12561.html

19 novembre, 2005 09:52  
Anonymous Anonyme said...

Salam,
Vous défendez votre cousin O.Nenni, rien de plus normal en Mauritanie... Vous reconnaissez à demi-mots qu'il a "racketté" certaines personalités et ce n'est pas le moindre de ses méfaits. Mais vous mélangez à peu près tout : personne n'a attaqué sa parentèle mais les pratiques de O. Nenni lui-même (dont vous reconnaissez vous-même qu'il n'est pas au dessus de tout soupçon) : il a utilisé depuis des années ses appuis et son "journal" (qui ne mérite pas ce nom) pour s'enrichir de façon éhontée, il a depuis des années applaudi à la dictature de Taya et aujourd'hui, tout comme vous apparemment, il a des "exigeances" de justice, etc. De qui se moque-t-on ? O.Nenni n'a pas de valeurs et encore moins de principe, à part le profit malhonnête.
Un pseudo-journaliste qui s'est engraissé de l'argent du peuple mauritanien et vous voulez qu'on se taise parceque fils de Moulaye Zein ?! C'est stupide! C'est à lui d'être à la hauteur des valeurs de "Charaf" dont vous l'"accabler" ...
Vous parler de "jalousie" par rapport à une "réussite"... Quelle réussite ? Celle de s'être nourri des biens du peuple mauritanien ? D'avoir vendu son honneur à vil prix ?
Décidément nous n'avons pas le mêmes valeurs.
Il n'y a pas de chasse aux sorcières et beaucoup de mauritaniens comme moi ne souhaitent pas qu'il y en ait, néanmoins certains vérités doivent être connues pour que cela ne se reproduise pas.

NB : j'ai toujours été contre les attaques à caratère tribal (du genre "les smassides"...). C'est stupide et dangereux. Mais les actions des individus sont hors de ce cadre et doivent être dénoncées et mise au jour.

NB2 : pour Deddahi, c'est plutôt le départ... Titre prémonitoire ? :)

Abou Zayd

19 novembre, 2005 13:51  
Anonymous Cheikh said...

Esselam,

Tous,

El Arbi

Je ne sais si c'est la subjectivité d'une promotion au sein de notre charmante assemblée qui inspire ce posting. Je ne sais encore moins si c'est la seule objectivité du débat qui me meut. Peut être les deux à la fois.

Subjectivité:

- Je me dois de dévoiler que le patronyme, qui se trouve au milieu de votre polémique,à savoi Ehel Moulaye Ezzeïne jouit d'un profond et immense attachement indélébilement inscrit dans ma mémoire intérieure.
Et ce n'est pas un hasard, pour moi, si le débat finit par se porter sur ce terrain de la généalogie et de la naissance. C'est plutôt une épreuve (fitna) à laquelle je me soumets.

Tout d'abord, je dois expliquer que je n'ai pas l'habitude de voir quelqu'un défendre ce NOM-là en ma présence. Y compris, ses descendants supposés les plus directs. C'est dire qu'ayant personnellement participé à ce débat, tu pouvais, toi El arby, me laisser à ce que j'ai hérité comme vocation: défendre Ehel Moulaye Ezzeine, entre autres humains. Au lieu de venir, sur le champ de bataille, résumer ta révolte en une bataille et risquer de perdre ton "charaf" (honneur ou sainteté?)dans une corrida généalogique. A ta décharge, la sincérité poignante que tous les intervenants n'ont pas manqué de ressentir en lisant ton posting!

Pour rappel, j'ai moi-même invité ton cousin à répondre aux "allégations" tagguées sur l'attristante renommée qui lui est faite. Après avoir pris le soin de lui signaler les confirmations qu'elle reçoivent par ailleurs. Notamment dans la parentèle et amicale très proche.

Bien qu'il soit venu, personnellement ou par redacteur interposé, parader sur le blog, il n'a pas daigné méditer ce qui, loin d'être un défi, était un subtil conseil. En substance, cela pouvait donner : " mon frère, tu es un homme de médias, tu es interpellé par et dans un média! Mon frère, la déontologie de ce secteur d'épanouissement humain, par son institution du droit de réponse, veut que le pofessionnel de la question ne soit pas dépourvu, en certaines occasions, de certains éléments de réponses quand ils sont requis! Je n'ai pas relu mes postings, mais de mémoire, je crois avoir écrit "avallahou an ma selef", et quelque vérité historique sur le sort de la presse dite "de collaboration" à certains systèmes.

Au lieu de cela, tel un Lagaradère de Mgueyzira, il nous a imposé une invitation à visiter les simulacres de métamorphose qu'il aurait opérés sur sa représentation ou galérie virtuelle. C'était la meilleure façon, dans le sens du pire s'entend, de donner le bâton pour se faire battre. Ironie du sort ou coup de théâtre virtuel, ce bâton se retrouve entre des mains honnêtes et franches comme les tiennes: et voilà que le débat se généralise à toute la serie chérifienne ou prophétique. Et me nous voilà là où l'on ne voulait pas se trouver: Ya lel essaf !!!
Toi, obligé de reconnaître que la fumée vient du foyer familial, et tentant, en digne parent, d'atténuer les feux. Une forme de plaider coupable qui n'a pas épargné les extrapolations: Ehel Moulaye Ezzeïne, eccher-ve, el qabeliya...etc

Objectivement:

Le sujet que nous traitions sur cette partie du blog était d'importance: l'enseignement! Et notre débat souffre encore de quelques visiteurs inopportuns qui en désorientent le fil conducteur( ce n'est pas ton cas). Souvent pour des considérations étrangères à son sujet, pour ne pas dire des émotions individuelles. Nous recevons même des bombardements de régléments de comptes divers et variés.
Je veux dire que le sujet consacré à la presse, et non pas au cousin d'El Arbi comme ce dernier le croit, était traité dans les commentaires d'un posting précédent de XOY. Rien ne l'empêchait donc d'y laisser son émotion sous peine de désorienter le débat. Les enseignants, qui viendraient à nous gratifier de leurs protestations (y en a-t-il?) contre un "Plan B" de l'Enseignement en RIM, ne comprendraient pas que cette question, qui les vise directement, soit abordée sous un angle "People"!

Sur le fond,je suis d'accord avec El Arby, le traitement appliqué à son cousin doit être généralisé à toute cette presse qui pèse déjà sur le déroulement de la transition. Ce qui ne nous empêche pas d'approfondir le cas déjà soumis à notre examen, à savoir celui de ton et mon... cousin!

En tout cas, toi, tu as l'air d'une personne intéressante pour notre débat: un expert tout désigné pour notre foire maritime.
En tout cas, moi, je veux que El Arbi reste parmi nous. Et accessoirement que l'on s'occupe ensemble de son problème personnel qui me semble contenir tous les ingrédients de la Mafia portuaire de Mauritanie. Ne laissons pas la contingence du blog compromettre nos possibilités de communication. Demain, comme hier et comme tu dis, El Arby, ce sera peut être mon tour, le tour ou retour d'un plus proche cousin à moi ou alchimiste ou XOY: promettons-nous de débattre quand même...! C'est toujours bon pour une bande de mauritaniens d'avoir parmi eux un ould Moulaye ezzeïne...Rien que pour que Matzabbina! En tout cas, comme tu nous a gratifiés de ton téléphone, moi, je vais t'appeler, inca'allah!

Cheikh

PS: excusez-moi, vous dites tjs que je suis intéressant. Moi, je finis par me dire: il suffit pas de se le faire dire, il faut au moins essayer de l'être! Cela me semble couler de source. Alors, je me suis dit: "nous n'avons pas besoin de modérateur, arrière l'autorité, en avant plutôt la liberté. Mais peut être que nous sommes en train de "tenir" un débat. Et ça, c'est un genre de truc rare ou en voie de disparition: il vaut mieux s'en occuper et l'organiser sans l'alourdir". Moi, je propose que :

1- Les posts soient le plus ouvent liés au sujet proposé par XOY: people quand c'est peaople (pourquoi pas:notre peuple en est consommateur), budget quand c'est budget, politique quand c'est politique, enseignement quand c'est enseignement...

2- Si une bombe hors-sujet vient nous dérouter du débat en cours: le premier qui passe signale l'incident, renseigne la page appropriée...Avant de reprendre le contrôle du cours du débat!

19 novembre, 2005 18:04  
Anonymous Cheikh said...

Selam

Y a-t-il du nouveau au sujet de ce rapport sur l'enseignement et la mobilisation syndicale qu'il pourrait provoquer?

Et cette révolution préfectorale ?

Et cette manif. du lundi?

cheikh

19 novembre, 2005 18:36  
Anonymous Anonyme said...

bonsoir

Point de vue

Sous le régne de TAYA on a eu droit au nihilisme totale:
-tout va bien
-il y a des routes
-Surtout de belles constructions
-des infrastructures
-le pays se modernise
-internet pour vendre les salades
-le téléphone portable
-Etc......
-les opposants des minables
-les éxilés des aigris qui n'aiment pas le pays et nuisent à son image
-les déportés des sénégalais

En somme la méthode coué.
Avec TAYA on avait le choix entre lui et le chaos.

A force de s'assoire sur ces contradictions et surtout d'utiliser les uns contre les autres notre pays est devenu tout simplement ingérable.je vous épargne le tribalime....

Alors je m'interroge sur les raisons qui les poussérent
à chasser leur chef.

L'armée nous dit-on a fait un coup d'état que nini.

En effet c'est sa chose qui là chassée:

-Sa fameuse garde présidentielle,le fer de lance de l'armée mauritanienne au service d'un tyran
-Son service de sécurité et ses multiples services de renseignement

En somme Ely et Abdel azziz ses hommes de confiance ou étaientils ces 20 dernieres année pour protéger le peuple face à la tyrannie ( surement ailleurs).

Comme dans le far-ouest( pour des raisons encore obscures) celui qui tire le premier reste vivant.

C'etait eux ou lui surtout quand on sait le role de Mint-Tolba en faveur de la paix des braves.

Certains disent que Ely a voulu ainsi sauver sa peau, étant initié il a senti que malgré cette giguantesque mascarade, on allait dans le mur(pas con).

Je ne boude pas mon plaisir,suite à la chute du caporal mais je suis resté sur ma soif.

Le genie des putchistes est d'avoir dit aux télespectateurs que nous sommes les choses que l'on attendaient depuis 20 ans.

Mais dans ce beau scénario il y a une chose qui ne passe pas: les raisons du limogage du caporal et pourquoi cette IMPUNITE face à l'injustice et au pillage à grande échelle de ce pauvre pays.
Aqui ferait-on croire que le caporal est responsable de tout ce gachis.

Franchement si c'est pour prendre les mémes et recommencer pourquoi avoir chasser TAYA.

Maso peut-etre mais pas con.

maatala

20 novembre, 2005 00:07  
Anonymous kafer naum said...

Chère Khadije Mint Dedew, Chère collègue,

J'ai lu avec attention votre message sur le forum diaspora et je vous
approuve. Ne cédez ni au chantage et ni à l'intimidation pour faire valoir vos
droits.
Jamais l'injustice n'a eu gain de cause et jamais ceux qui la font n'ont
perduré.

Vous avez notre soutien plein et entier pour défendre la cause de nos
collègues enseignants en Mauritanie.

Très cordialement.

20 novembre, 2005 07:30  
Anonymous Dedew khadije said...

Merci de votre soutien. Nous vous demandons en plus d'inonder le Net des
scandales dans lesquels sont impliqués ces imbéciles.

Toutes nos excuses pour le Col. Ghazouany pour des informations ayant
circulé à propos de son éventuelle implication dans le conflit entre Nagi et le
syndicat du supérieur, à travers l’intrusion de Deddahi. Nous lui présentons
aussi nos vives félicitations pour avoir procédé au limogeage de ce criminel que
le peuple mauritanien jugera un jour. Il semble que ce n’était le Col.
Ghazouany qui a demandé à Deddahy de voler au secours du ministre Nagi. Il
s’agit plutôt des manœuvres de O/ Khabaz et de O/ Dahi, le duo inséparable. Ces
escrocs et bandits de grands chemins ont fait tremper Deddahy dans une vraie
aventure. Ils ont fait croire au pauvre et naïf commissaire, qu’en volant au
secours du Ministre Nagi, il pourra se racheter auprès du Col. Ghazouany, son
chef, du fait des liens tribaux entre ce dernier et le ministre. Bête qu’il
était, Deddahy a sauté sur l’occasion.

« Merci » ! Dira-t-il aux deux imbéciles « pour m’avoir trouvé la porte de
sortie. Depuis le coup d’Etat, je me rends compte que je ne vaux rien. Ely mon
ex-directeur subordonné, n’a jamais demandé de mes nouvelles. J’ai tenté de le
voir, mais à chaque fois, il me répond de passer d’abord par Ghazouany. Ce
dernier à son tour ne veut rien savoir de moi. A toute demande d’audience, il
répond d’attendre. Aujourd’hui, je vous félicite de cette initiative qui me
permettra de sortir de l’abîme. Je sais que je pouvais compter sur vous,
vaillants fils de l’Adrar. En particulier Khabaz, je ne doute jamais de ton
soutien, car je t’ai rendu beaucoup de services et, si c’est calme encore chez
toi, c’est grâce au puissant réseau de renseignements que j’ai moi-même monté
dans ton institution. Je vous félicite une fois encore pour cette initiative
louable et je vous demande d’implorer Allah pour qu’elle soit couronnée de
succès. »

C’est ainsi que le crédule Deddahy passa à l’acte, en convoquant M. Soufi dans
son bureau, devenu désert depuis le coup d’Etat du 3/8/05. La teneur des
discussions houleuses entre les deux hommes a été livrée par Soufi. Après son
limogeage hier, Deddahy a été surpris et a failli piquer une crise. Il croyait
avoir ouvert la porte pour de meilleures relations avec Ghazouany et voila qu’il
s’est fait sortir par la petite porte. Après s’être revenu à de meilleurs
sentiments, Deddahy commence à s’attaquer à ces amis (Khabaz et Dahi) Il ne
cesse de répéter à qui veut l’entendre, qu’ils l’ont trahi, en l’impliquant dans
une affaire louche. Les deux imbéciles l’ont appelé pour exprimer leur regret,
mais à chaque fois il les raccroche au nez. Khabaz a tenté même de venir à la
maison, mais le policier en sentinelle, lui a signifié que son patron ne veut
pas le voir. Pauvre Deddahy ! Pauvre Khabaz ! Pauvre Dahi !

Donc, il ne s’agit pas du Col. Ghazouany, mais plutôt de Khabaz qui a embarqué
Dahi après de longues discussions, de l’opportunité de cette aventure.
Aujourd’hui que leur stratagème a échoué, quelle est la prochaine ruse ? Quoi
que vous fassiez, petits bandits, vous n’échapperez pas à la vengeance des
profs.

La prochaine fois nous livrons quelques informations sur les modes de
détournement de Khabaz.

20 novembre, 2005 07:31  
Anonymous molabcheikh said...

Ne pavoisez pas!
Ne vous laissez pas leurrer!
Ne baissez pas les bras!
Vos droits personne d'autre que vous-mêmes ne les défendra!

Il n'y a eu qu'une simple permutation à la tête des services de police.

Est-ce cela ce que commande la situation?

Il y a des criminels.

Il y a eu des victimes: des hommes, des femmes enceintes, des érudits
torturés; il y a eu mort.

Cette jeune fille enceinte, frêle, chétive, affaiblie, sous alimentée,
sans défense battue à mort, AU NOM DE L'ETAT, par tout un escadron de
colosses, parce qu'elle tenait à se vêtir décemment.

Escasdron qui "lavait", ainsi, la honte de la débandade, quelques
années plus tôt, devant les guérilléros du Polisario!

Toutes ces victimes étaient innocentes. Leur seul crime était que les
vrais criminels, Ould Taya est ses acolytes, voulaient plaire aux
ennemis de la Nation.

Non, non et non!!!



Taya, Deddahi, Doueimes.... et les autres qui agissaient directement
ou derrière les rideaux doivent être jugés sévèrement et cruellement
punis. Ils doivent être, avant tout, chassés des services publics,
puis recevoir un châtiment exemplaire!

Un gouvernement sage doit prévenir une vindicte populaire,
probablement inéluctable, par l'application de la justice.

Nous lançons, ici, un vibrant et pathétique appel à tous ceux qui
exigent que justice soit faite pour apposer, ici, un nombre de
signatures illimté dans le temps. C'est le degré zéro de l'engagement
(Ad avoul imane).

Ne vous laissez pas amadouer et démobiliser par l'invocation -
partiale, coupable, intéressée - des vertus du pardon.

Il y a, dans le Coran, deux versets dont l'un recommande le pardon et
l'autre la veangeance.

L'attitude à observer, à cet égard, dépend des cas et des circonstances.

Les nazis sont toujours poursuivis et punis pour des crimes commis
voilà près d'un siècle, en dépit de la prescription en vigueur dans
les pays où ils sont persécutés. Or, il n'y a point de prescription en
Islam. L'état n'a aucun droit d'absolution des crimes et délits commis
à l'encontre d'un individu. Seule la victime ou l'ayant droit peut
pardonner.

Les victimes des nazis ont-elles plus de droit que les victimes de
Taya-zis?!

Les nazis ont torturé et tué des hommes et des femmes.
Les nazis ont été punis.

Les Taya-zis ont torturé et tué des hommes et des femmes!
Les Taya-zis doivent être punis!

Pour nous, en tous cas, ceux qui ont torturé, tué, institué ou
commandé la torture et l'assassinat des innocents DOIVENT être
torturés et tués pour servir d'exemple!



Le régime en place y a tout à gagner, surtout en crédibilité.


Souscrivez à cette exigence sans tarder, au risque d'être complice des
criminels!

SIGNATURES:
1- Mohamed ould Cheikh
2- votre nom..
3
4
..

20 novembre, 2005 07:33  
Anonymous x-ould-mauritanie said...

malabcheikh,

nous somme solitaire avec , mes il faut que le texte de la note respecte les valeurs democratique (sans insulte).

fait un texte constructive qui peux etre lu par tout le monde.

et nous somme disposer a signier avec vous.

bon courage a nos jardiniers en intelligences humaines..

« Toute instruction aboutit à la République comme toute ignorance mène à la monarchie. »
< Henry MARET >

20 novembre, 2005 08:45  
Anonymous Anonyme said...

bonjour
je pense que le depart de deddahi la fin d'un air et c'est la ou les smassids perdent vraiment tout pouvoir
deddahi pour ceux qui le connaissent pas caracterise deux choses:
Issue d'une grande famille smassid il representait le maillon fort tribal vu son poste.
le fait que deddahi etait la main frappante des smassids lui donne encore plus de valeur au sein du serail.
Deddahi part pour un poste bidon apres vingt ans d'apogee , adieu mon directeur , adieu l'air taya.

3arbi

20 novembre, 2005 13:21  
Anonymous Anonyme said...

toi yanis mon halpoulard c'est avec un d.si ca te derange ,je ne peut rien faire.peut etre tu as fait des etudes et en orthogrphe tu es bien mais tu restera un bedoin perdu ds la culture occidental.moi le halpoularddddddddddddddddddddd

20 novembre, 2005 15:52  
Anonymous Cheikh said...

Esselam,

3arbi

"El hayou yourja": bon retour parmi nous! Tu vois: les nouvelles sont bonnes, et la petite famille s'agrandit...

C'est très bien que tu nous refasses un signe: t'as vu comment ils finissent ceux qui "yeketlou ou yehyou"? C'est pour plaisanter...Tu vas avoir la suite avec Yanis le Rebelle: je suis sûr qu'il ne t'a pas oublié!

Yan: lat jeffel gharibi, aathina el avia!

En tout cas, un changement dans la police n'a que des effets lointains sur la structuration de l'enseignement en RIM.

Mint Dedew et ses soutiens, qui nous ont fait l'honneur de s'exprimer dans notre débat, le savent. Et ils vont sûrement continuer leur mobilisation dont nous serons un indéfectible soutien!

Le débat et le combat pour une vraie Mauritanie avancera...

Cheikh

20 novembre, 2005 15:58  
Anonymous Cheikh said...

Esselam,

Halpoulard:

Merci beaucoup pour cette collaboration qui honore tes origines ainsi revendiquées.

Ici, nous tentons d'avoir un débat constructif pour une Mauritanie où halpoular pourra s'écrire avec ou sans "D". A l'unisson qou d'après une grammaire ou oryhographe individuelle...

Le sujet traité ici est lié à l'enseignement en Mauritanie. La mini-polémique avec Yanis s'est ouverte ailleurs, et y peut continuer en toute civilité: sans insulte bien entendu!

Cela dit, l'expression de ta révolte est aussi légitime que bienvenue. Mais elle me semble nécessiter des cibles plus méritantes et justifiées que Yanis ou le bédouin dans son universalité.

Fraternellement

Cheikh

Un bedoin international

20 novembre, 2005 16:12  
Anonymous x-ould-mauritanie said...

Ahlane bick 3arbi

hadhi gheyba tuilaa

El ghadra maat tetwasse El'ashabe.

merehbe bikoum efkheimetkoum.

20 novembre, 2005 17:33  
Anonymous Anonyme said...

Bjr
mr halpoulard ici ce qui nous intresse c'est tes idées pas l'ethnie dont tu fait parti.sache qu'être dans une société bédouine ou pastorale n' a rien de devalorisant.cher Mr sakho dans votre première sortie vous dites que 85% des maures sont des voleurs et qu'ils ne méritent pas leur diplôme je voudrais bien savoir de quelle institut des statistique vous les avez eu (un ami a cote de moi me dit institut des préjugés sond).vous savez les stats sont une science qui demande une méthodologie et bcp de travaille.vous avez des revendications légitimes ne les occultées pas vos écarts qui nuisent a la cause que vous prétendez défendre.
Revenons a nos dromadaires (pour des bédouins c'est un peut normal)
Cher cheikh
Il me semble que notre débat sur l'éducation ne peut être isoler du contexte politique que nous vivons
actuellement.le lien entre l'éloignement d'un policier qui de première vu n'a rien avoir avec notre sujet est vite fait par un subtile jeu politico-lobisto-affairiste.la perde que nous venons de passer (20ans de taya) a montrer que la moindre élections syndicalise ou estudiantine prenait un caractère politique (ordre des avocats, la chambre de commerce' la fnt etc.).L’éducation nationale n'est pas l'exception qui confirme la regle.l'etat mauritanien était gère sur un plan directeur dont les grandes lignes sont:prds, dosage tribal et clientelisme.voila le contrat social (hacha rousseau) et politique
par lequel se faisait les nominations la passation des marchers et autre privilege.le choix du nom cmjd et très révélateur de la situation que je decris.en effet les deux vaccins efficaces contre ce qui se passe au ministre de l'éducation et autres départements c'est la justice et la democratie.la justice car c'est ce qui est sensé nous protéger des manifestations de l'arbitraire despotique du pouvoir.les revendications consernant la reforme de la justice en mie s'orientent essentiellement vers deux directions:question des droit de l'homme et l'exigence égalitaire .
Je continuerai la prochaine foi
LM

20 novembre, 2005 18:32  
Anonymous Anonyme said...

bjr
quant a la democrtie elle est sense etre le systeme par lequel les responsables ont a rendre compte aux citoyens.en resume ce qui ce passe avec le ministere de l'ensseignement superieur ou celui de la peche ou autre departement a pour source essentiellement le manque de justice et democratie.
LM

20 novembre, 2005 20:08  
Anonymous Anonyme said...

ecoute CHEIKH j'ai n'est quelques mots a dire occupe toi de tes oignons.ET a toi ESSALAM je ne fait que donne mon avis.j'ai pas besoin de verifie mes statistique ds l'institut sta en rim , car elles sont faussent .je peut dire ce que je pense car la plus part de gens qui occupent de poste de responsablites en rim sont des incapable.c'est une raison de ce pose la question ,ils sortent de quelle ecole et se faire un raisonement logique.et dit moi qui occupe les postes de responsablites en mauritanie si c'est n'......?.essaye de construire une mauritanie au net c'est facile.le probleme il est la c'est un pays dirige par des incapables et prouve moi le contraire au lieu de me donne de lecon de politesse(ss insulte..).j'ai pas de lecon de politesse a recevoir de toi moi mais mes parent m'ont appris le respet'l'honnete alors garde tes lecons de politesse pour toi car j'en suis sur que bp de ton entourage en ont besoin.si tu te sens vise desole mais ce que je dit je parle des gens qui ont achete des diplome.alors ds ce cas je peut rien faire pour toi.ET A la fin j'ai aucne revendication a faire et ce qui pense que je fait parti d'un mvt halpoulard ils setrompe.il y'a certain qui mettent alors je ne vois pas pkoi je mettrais pas halpoularddddd et que ca vous plaise ou pas allez voire ailleur si je suis.wassalam les bedoins international sans rancune.un halpoularddddddddddddddddd

20 novembre, 2005 22:30  
Anonymous Anonyme said...

j'avais oublie de dire que que si j'ai met un halpoularddddd,y'a d'autre qui mettent un ould et si tu trouve que j'ai pas le droit de mettre halpoulard.contrairement a toi j'ai mis mon nom de famille et je me cache pas derriere un pseudo et j'y ajoute ce que je veux et quand a xoy je t'appreci .je vois que tu as le code de deontholigie qUI ES CELUI DE DIRE LA VERITE.ET C'EST PAS LA PREMIERE FOIS QUE JAI INTERVENU DS CE BLOG.WAsaLAM .HALPOOULLARDDD

20 novembre, 2005 22:45  
Anonymous Anonyme said...

Je n'ai rien à rajouter après les interventions de Cheikh et LM. Par respect pour vous tous je ne repondrai pas à Mr "...D", car je n'ai rien à lui dire. La lecture de ses posting suffisent à lui repondre...
Et puis c'est quoi la problématique dans son bla bla? Nous avons besoin d'avancer des idées, des critiques contructives, voire des propositions.
Pour ma part j'approuve les idées de notre ami LM qui sont de plus en plus "denses" comme disent nos amis sénégalais.
Elarby est de retour mais j'espère qu'il n'emploiera plus certaines expressions "démodées", tirées d'un "nombrilisme saharien" autour de la lecture de livres jaunis sous le soleil (je vois Cheikh désapprouvait...) qui ne sont plus (et n'ont jamais été) d'actualité...
Poursuivons la discussion: éducation (avec l'IMCR entre autres sujets oubliés car c'est tjs l'enseignement sup qui préoccupe nos intellectuels blogers), la justice (Deddahi de la DSE à la police financière...) etc.
Je fais confiance à Cheikh pour nous orienter dans ce sens, hors des querelles stériles (dont je ne peux m'en empêcher sauf avec Mr "D à la fin").
Yanis le R.

20 novembre, 2005 23:45  
Anonymous Anonyme said...

bjr
meci mr yanis consernant mr "d" (comme vous dites)le principe de idha khatabehoum el jahiloun khalou salamen s'aplique a lui.
LM

21 novembre, 2005 00:10  
Anonymous Anonyme said...

desole les gars surtouts a yanis.mais quand lm je ne sais pas si ton lm est fait avec du moneyja mais si c'est pas le cas je vais t'en faire un.eldjahlou c'est toi qui cherche a intervenir ds des trucs qui ne te concerne pas.

21 novembre, 2005 13:06  
Anonymous Anonyme said...

je m'escuse aupres de yanis et cheikh quand ta toi lm je ne crois pas que tes idees vont ds le sens que la mautitanie avance.je ne savais pas qu'au net il y'avais aussi des jassouss comme toi qui mette leur langue quelque part sans qu'on leur demande leur avis.en lisant tes postings ca se voit que tu es un arriviste et opportuniste.tu sais ce que dieu pense des jassouss iza hadessa kazaba wa iza toumina khana et tu fait parti de ce monde.et n'attend pas des escuses de ma part car je trouve que tu les merite pas.si j'ai ecrit ses postings c'etais pour voire vos reaction je ne suis pas halpoulard mais bizanie quivak.wasalm les bedoin universelle MOD

21 novembre, 2005 13:22  
Anonymous Anonyme said...

Bjr
Mr mod ou halpoulard ou sakho
Je crois que je vous ais du que le fait que vous soyez noir ou maure m'importe peut.je voulait voire votre réaction vous dite, sache que nous réagissons pas a la tête du client (si tente qu'il a une déjà)
Je vous ai dit que se qui m'intéresse c'était vos idées mais je crois j'était trop exigent avec vous je sais aussi qu'on brille comme on peut et que vous faite comme vous pouvez.quant aux excuses
De votre part je vous en dispensé car vos insultes ne m'ont pas touches alors vos excuses ne le ferons pas je remarque a la façon d’écrire le mot (escuse) ne vous est pas trop famillier.jassous vous dites pour qui et pour avoir quoi?
Arriviste et opportuniste tu sais au moins ce que ça veut dire.
si j'ai bien ce qui t'énerve ce que je m'interpose entre toi , yanis et cheikh je veut que tu sache que le débat sur ce blog est t'ouvert a tout le monde y compris les arrivistes et les opportunistes pourvu qu'ils exposent des idées même contradictoires.
LM

21 novembre, 2005 17:21  
Anonymous Anonyme said...

et toi qui sais ce qui m'enerve.donne une raison pourlequelle je m'enerve si tu t'es interpose ds ma duscution avec les autres ce que tu m'a cherche et moi ce qui me cherche me trouve.moi j'ai pas besoin de brille au net.si pour toi brille au net c'est improrotant tant mieux.si on ne brille ailleur on s'attache a des petits chose comme brille au net et je crois que c'est ton cas.si tous qui t'apporte au net c'est brille alors tu ne vois pas olus loin de ton bout des nez.

21 novembre, 2005 17:37  
Anonymous Anonyme said...

moi je n'expose mes idees avec des gens comme toi qui ne m'interesse pas et sache que quand je dit je m'escuse c'est sincere .j'ai pas besoin de partage mes idees avec un jassouss au nonm de LM.MOI JE BRILLE AILLEUR DS MA VIE PROFFETIONNELLE.eT AUJORD4HUIT DES ARRIVISTE COMME TOI VEULENT DONNE des lecons aux autres.si tu as des idees tu connais la porte de ely et essaye de balaye devant ta porte au lieu de vouloir faire des lecons aux autres.tu devrais la ferme jusqu'a qu'on te demande ton avis.quand tu dit qu'il y'a pas avoir honte d'etre bedoin ce que je les pas dit.moi au munumuim j'ai un npeu d'hummour contrairement au toi.je te souhaite tous pour brille au net jusqu'a la fin de tes jours .moi je vais essayer de brille ailleur avec mes idees.stp ne me fait plus tes lecons intellectuelsles a la con.

21 novembre, 2005 18:00  
Anonymous Cheikh said...

Esselam,

MOD:

Comment te cacher que l'envie de poursuivre la polémique me fait défaut. D'une part, tes excuses m'en dissuadent. De l'autre, tu m'impressionnes bougrement: nous prendre l'un après l'autre ( d'abord Yanis, puis le bédouin en général, tant local qu'international,puis Cheikh, LM...), comme tu le fais, c'est courageux si ce n'est effronté!

Mon nom de famille, s'il te le faut, il est disponible sur le net et dans le journal Carrefour dans lequel je me commets ( avec même une photo si ma p'tite gueule te tente...). Personnellement, cela me gêne d'écrire sous ce genre de copropriété patronymique: tu sais, ce nom, je le partage avec d'autres!!! Sans compter que je fais mienne le célèbre: "Kounn eb-ne men chi'eta wektessib edeba/ Youghni-que madhmounouhou ani ennesseba". Mais pour vraiment clore cette pseudo-polémique, sache que c'est vraiment sous cette identité que je suis le plus anciennement et intimement connu dans mon pays d'origine: cheikh touré ou touré...Je me suis déjà expliqué à ce sujet: y compris dans mes articles parus au pays, et sur ce blog. Relis-moi, stp!

MOD:

Mon frère, lâche l'affaire et viens causer cool et zen avec tes frangins. Le reste, la cogne, pourquoi pas, mais en préservant la simultanéité recommandée de l'utile et l'agréable...Je te jure que si tu prends la peine de nous lire, tu verras que nous sommes plutôt sympas. En disant cela, je n'anticipe pas ton propre verdict: puisque tu as dit que tu nous testais (ce qui n'est pas pour me déplaire personnellement). Tu verras que,ici sur ce blog, nous avons connu des faux départs qui nous ont gratifiés de juteuses arrivées. J'espère sincèrement que tu nous rejoindras au terme de ton testing...

TOUS:

Je suis en déplacement à Panam où j'ai eu l'oppotunité d'interroger Ahmed Ould Daddah. Avec lequel, j'ai un rendez-vous: dans l'esprit de privilégier ma discussion avec vous,je vous invite à partager cette entreveue en me "soufflant" les questions qui vous tiennent à coeur. Je m'en ferai volontiers le relais auprès de cette figure de l'opposition à l'ancien régime et qui est déjà citée parmi les présidentiables. Dans la mesure des possibilités offertes par l'interviewé lui-même. Lequel a tenu une conférence de presse à la Maison de la Radio: aujourd'hui. Seul, un correspondant de la "Tribune" s'est déplacé pour l'occasion: quelle presse qui roule dans notre pays!

Je vous ferai le compte-rendu dès que possible: tant je suis surbooké comme disent les parisiens qui n'en glandent pas une!

Je sais déjà que LM s'inquiète pour les fameux "70 milliards" (est-ce bien toi?). Quant à toi

MOD:

N'en rajoute pas avec LM, tu pourrais t'en vouloir: c'est juste pour un supplément de Naçouha pour sympathiser, eddakhil oudhak enno'e! Pourquoi pas une petite idée de question à daddah pour faire la paix, stp!

Cheikh

PS: Rien que pour précision,je crois que quelqu'un confond le "Mounafiq" et le jassous.

21 novembre, 2005 19:13  
Anonymous Cheikh said...

Selam

MOD:

Je vois que t'es connecté: stp, relis les postings passés de LM. Des fois qu'ils te fassent changer d'idée à son propos. Et surtout pour nous permettre de clore ce faux départ, et te permettre de briller parmi nous. Et qui sait: nous dorer de ton éclat( sans rire)!

Jeza-que Allahou kheyran et ejrou-ke ala men houa nouroulissemouati wel ardhi !

LM:

Laisse MOD briller tranquille parmi nous: yal bidhane, aathou-ne el avia!

Cheikh

21 novembre, 2005 19:19  
Anonymous Anonyme said...

bonsoir

Merci cheikh pour ce rappel à l'ordre, on est là avant tout pour ce faire plaisir .

Questions à DADDAH
pourquoi accepte-il au sein de son parti tes les GNOUS du PRDS .

Ces grands démocrates ne misent que sur le futur feseur de fortune.

Le prds a -t-il accouché du RFD ?.

Ou est la credibilité?

Le pays ne mérite-t-il pas du sang neuf ?et non ces vieux facho-conservateurs sans idées et convictions de plus n'ont aucun sens de la dignité .
En MTIE la honte ne tue plus elle engraisse.

Dis lui que ce qu'il faut changer c'est surtout ce cancer ( TAYISME) qui a pervertie les esprits et les ames

MERCI
MAATALA

21 novembre, 2005 22:00  
Blogger X-OULD-MAURITANIE said...

salut tout le monde
l'or en Mauritanie en 2006
http://www.rionarcea.com/s/Tasiast.asp

21 novembre, 2005 23:29  
Anonymous Anonyme said...

salut
cher cheikh tu sais qu'on te refuse rien .quant a dadah une question svp(je suis a genou la)
est ce qu'il compte gere la pays comme il a fait avec son parti?
c'promis?
goul seret oumi(rire)
LM
ps:cheikh ousayet erkha matnsa

22 novembre, 2005 00:03  
Blogger X-OULD-MAURITANIE said...

salut cheikh

pour dadah:

est ce qu'il a un projet de societe a nous proposer ?
qu'elle sont les priorites dans projet de societe ?

salut et merci

22 novembre, 2005 00:18  
Blogger X-OULD-MAURITANIE said...

Salut

Je m’excuse mes je voudrez votre avis sur ce qui suit:

Expliquer moi pour quoi après le 03/08/2005 la première visite d’un émissaire étranger est le Conseiller spéciale du Roi Mohamed VI charger des services de renseignement et des dossier stratégiques.

Pour quoi 4 visites d’émissaire en 3 mois

Que ce qui presse pour une visite a l’étranger et pour quoi Le choix du Maroc (Marakech ?) pour la 1er visite officiel.

Pour quoi cette intense politique Etrangère, alors que la communauté internationale a accepté la transition.

Le chef du CMJD a-t-il l’intention de proposer ou de soutenir un candidat tel que Ould Sidi BABA frère du Feu DEY OULD SIDI BABA ex président de l’assemble Marocaine et fidèle au royaume du Maroc.

Pour quoi la signature des conventions de commerce qui engage la Mauritanie, a lors que le régime en place na pas toute la légitimité pour engager le pays.

Sur tous que les conventions qui ne draine pas de fonds pour soutenir l’économie ne sont pas d’une urgence capital.

Cette visite a-t-il un rapport avec les exportations pétrolières qui débuterons en janvier 2006 ?

M SLTS

22 novembre, 2005 00:52  
Anonymous Anonyme said...

Salam,
Je ne vois pas ce qui est "pertubant" dans le visite d'Ely au Maroc... Il a aussi visité la Gambie et la Tunisie (et pourtant aucune Marrakech dans ces pays là...). De plus un émissaire du Sahara a été reçu dès les premiers jours d'après le 3 août...
Je suis pour une stricte neutralité dans le conflit du Sahara Occidental. La priorité est de nous occuper de notre propre pays et de garder la neutralité dans tous les problèmes qui ne nous concernent pas directement.

Cheikh :
une question ou deux (très générales, je vous l'accorde) qui pourraient être posée à Ahmed : 1/ Sa position vis-à-vis des questions liées aux évènements de 89.
2/ Ses propositions concrètes pour le pays.

Abou Zayd

22 novembre, 2005 09:19  
Anonymous Anonyme said...

Bonjour tout le monde

A propos de la visite de ELy au Maroc, j'ai quelques réflexions:

La sensibilité des relations des 2 pays surtout que l'on sait que le Maroc avait ( et a toujours et aura peut-être) des visées territoriales. Ensuite, plusieurs groupements - tribus- descendent de Marrakech!!!! où les gens étaient des commerçants, brigands etc...(qu'est je suis en train de raconter) il ya aussi cette histoire du Polisario, la neutralité, l'ONU et Koffi Annan et le reste de la chanson.
Le pétrole en premier lieu constitue le grand enjeu mais aussi le prochain gouvernement celui d'après les élections et la fameuse route qui relie les provinces du Sud du Maroc à son voisin sénégalais!!! encore une bêtise !!! tout cela consitue pour le Maroc une attraction de première importance. Ils ne sont pas cons les marocains et leurs renseignements.C'est un pays quoi et surtout bien dirigé (pas par Maawena le con qui à défaut d'effectuer sa oumra pendant sa visite en Arabie Séoudite et pendant qu'il était président s'est dit peut être que cela n'a aucune importance puisqu'il se croyait au dessus de Dieu et Dieu lui a enlevé le pouvoir pour lui montrer qu'il n'est rien et l'a exposé à des millions de spectateurs sous son vrai visage lors de l'inoubliable sortie sur El Arabya (bien fait pour sa gueule de tortionnaire et de dictateur): Feilili complètement saoul bégayant des mots inaudibles et prononçant comme un idiot Eveit ou Eveit 'j'ai pardonné et pardonné!!!! Bla bla quoi ).

Pour revenir à cette pseudo polémique, je pense que chacun a le droit d'écrire et surtout de penser ce qui bon lui semble. On ne doit surtout pas imposer ses idées ou taxer les gens de tous les noms sans raison. Halpoulard pense comme cela qu'est ce que vous pouvez contre lui et pourquoi vous acharnez vous à ce qu'il adopte vos idées?
Pas de paternalisme encore moins de dictature sur ce blog. Ecrivez tout ce qui vous passe par le crâne si vous avez un crâne (même les insultes si ça vous soulage). Pas de modérateur sur ce blog, ni animateur, ni censureur. Non et non. Si vous voulez ça créez votre blog et je vous assure que je ne passerai pas une seconde dessus. Laissez nous comme ça svp c'est ce que nous voulons. Juste un endroit de libre expression sans être pisté par les bandits et autres racaille. Chapeau à XOuldY et merci pour la vraie compétence mise à la disposition de la liberté de pensée.
Nous sommes libres enfin!!!!.

Question à Ahmed Ould Daddah:
Pourquoi votre parti ne présente pas un nouveau visage? Qu'est ce qui vous empêche de vous retirer honorablement? Est ce le goût du pouvoir ou l'esprit revanchard?

Prenez tout votre courage en main et proclamez haut et fort (c'est la mode!!!): militants, militantes, le Bureau exécutif de notre parti s'est engagé en guise de cadeau pour tous les mauritaniens de ne pas se présenter ; nous vous présentons les jeunes du parti qui prendront la relève. Ces jeunes sont propres, compétents et dynamiques.

22 novembre, 2005 11:56  
Anonymous Anonyme said...

bonjour

X-O-M à ton avis qui mieux qu'un agent de renseignement peut comprendre notre ELY national

(20 à nous surveiller et surtout assis sur nos petits secrets de familles)

Ne dit-on pas que les oiseaux de méme nature volent ensenble.
maatala

22 novembre, 2005 11:56  
Anonymous Cheikh said...

Esselam:

Frère anonyme du
22 novembre, 2005 03:56

Rien à ajouter ni soustraire à ton posting.
Rassure-toi, si t'as bien lu le posting de X ould Y plus haut, tu as du comprendre qu'il reste ferme sur l'absence de censure dans ce blog. Mais toi qui rends, à juste titre, hommage à la créativité de notre hôte, peux-tu ne pas apprécier le remplacement d'"insultez" par "critiquez"?

Du reste, étant à l'origine de cette doléance, qui serait restée sans intérêt si XOY ne lui en avait trouvé, permets-moi de te suggérer d'y chercher beaucoup plus de vice que de vertu. En effet, esthétiquement parlant, c'est un hommage vibrant à l'inspiration, la créativité et le travail fournis par notre hôte.

Comme tu as du le remarquer, il n'y a pas de modérateur sur ce blog. Et le pari que je propose, c'est qu'il se modère tout seul, de fait, et par les seules qualité et pertinence qui s'en dégagent. Et je crois que la qualité de ton posting ne peut que susciter les espoirs.

Toutefois, les insultes n'ont pas disparu pour autant. Au grand bonheur des amateurs de vindicte. Je doute fort que tu sois de la fête! Est-ce une raison pour en re-demander, des insultes? Voire: venir sur le blog rien que pour en faire le plein, d'insultes ? Excuse-moi si j'exagère. Même si, je te l'accorde, il y a un déficit d'humilité- qui reste d'ailleurs le seul bien communément partagé entre nous autres mauritaniens- auquel un enduit "insultant" ou tout au moins ironique, pour ne pas dire réaliste, ne ferait pas de mal.
En tout cas, personnellement, je tiens à signaler que je n'ai aucune forme d'ambition personnelle: ni pour la censure ni pour autre chose que le partage et l'échange avec mes compatriotes mauritaniens. Plusieurs décennies d'abstentionnisme personnel plaident plutôt pour le contraire.

Tu n'es pas le premier à (me?)suggérer la création d'un blog personnel, une sorte de lotissement individuel virtuel.
Laisse-moi abuser de ton sens de la tolérance pour te répondre qu'il y a beaucoup plus de génie dans l'admiration des exploits d'autrui que dans bien des réalisations propres. En l'occurence, je préfrère m'incliner devant le joyau de XOY, devant la constance de mes frères de chez lui. Et je pense comme toi qu'il n'y a pas plus infréquentable que certaines initiatives individuelles ayant pour vocation d'être fermée à d'autres. Comme toi, je n'irai pas non plus. Mais concède-moi, tout de même, que la teneur de ton posting est en elle même le témoignage flagrant des efforts que nous poursuivons sur ce blog. Et en tête: ce sentiment qui circule entre nous bloggers et notre hôte, d'une part. Et entre nous, ce dernier et toi inclus, d'autre part.

Enfin: j'ai enregistré avec grand intérêt tes questions au présidentiable. A ce titre, je n'ai pas manqué de savourer les ingrédients de réponses dont tu les as fourrées.

Tout comme j'ai eu le plaisir de relever avec plaisir que les autres questions, proposées par les autres frères ( Maatala, LM...), sont tout aussi pertinentes.

Enfin, merci à tous d'avoir répondu à mon offre de partage. J'en profite pour espérer que cela n'incommode pas l'intéressé.

A ce sujet, l'entrevue est prévue pour demain matin: incha Allah.

Cheikh

PS: Frère anonyme du
22 novembre, 2005 03:56.
Peux-tu rester avec nous, et si c'est possible, nous permettre de te répondre autrement que par un fuseau horaire susceprible de versatilité. Sans censure aucune: rien qu'un égard, non obligatoire et sans contrainte majeure, lié à la qualité du rapport que peut suggérer l'appoint de ton posting!

22 novembre, 2005 14:41  
Anonymous Cheikh said...

Selam

Yanis:

Laisses la jaunisse tranquille: latzabbik encore!
Tu ne perds rien pour attendre: dès que j'ai un p'tit moment, je m'occupe de ton cas!

Fraternellement

Cheikh

PS: T'as vu le 35? Excusez-moi si des coquilles se glissent dans mes post. je vous écris pendant une conférence de presse: un premier ministre européen (c'est dire que c'est intéressant avec le traducteur qui est complétement à côté de la plaque). De quoi se dire que tous les humains sont au moins égaux...devant leurs gouvernants!

22 novembre, 2005 14:48  
Anonymous Anonyme said...

a

08 janvier, 2006 00:46  
Blogger Nicole C said...

buy viagra
viagra online
generic viagra

21 juin, 2010 13:24  
Anonymous Anonyme said...

Hi! This post could not be written any better! Reading this post reminds me of my previous room mate!
He always kept chatting about this. I will forward this write-up to him.
Fairly certain he will have a good read. Many thanks
for sharing!
Look into my web blog :: the tao of badass ebook

25 janvier, 2013 03:17  
Anonymous Anonyme said...

An outstanding share! I have just forwarded this onto a colleague who has been conducting a little
research on this. And he in fact bought me breakfast
due to the fact that I stumbled upon it for him.

.. lol. So allow me to reword this.... Thanks for the meal!
! But yeah, thanx for spending some time to
talk about this topic here on your website.

Also visit my site: hill\u0027s prescription diet z d

20 mars, 2013 02:30  
Anonymous Anonyme said...

wonderful issues altogether, you simply gained a new reader.
What could you recommend in regards to your submit that you
just made some days in the past? Any positive?

Also visit my page the tao of badass

10 avril, 2013 01:04  
Anonymous Anonyme said...

Hey There. I found your blog using msn. This is a very well written article.
I will make sure to bookmark it and come back to read more of your useful
information. Thanks for the post. I will certainly return.


Feel free to surf to my blog post the tao of badass mediafire

24 avril, 2013 02:37  

Enregistrer un commentaire

<< Home