jeudi, novembre 10, 2005

news pèle-mèle : o. kabbaz, bouammatou, ely, haidalla.

dans le cadre de la reforme de l'enseignement superieur, amorcé par le tout nouveau ministre de l'education nationale, avec un financement de la banque mondiale, un bureau d'étude canadien avait proposé d'abord un cadre légal régissant les rapports entre les differents acteurs de l'enseignement superieur : professeur, administration, syndicat ... etc, mais aussi un statut du professeur, qui vise à revaloriser sa situation au niveau de la recherche et de l'accès aux publications, aux bibliotèques et aux technologies, mais aussi une revalorisation salariale (les canadiens ont proposés de passer du salaire actuelle qui avoisine 200 dollars à un salaire de 800 voir 1000 dollars) ... toutes ces propositions ont étaient faites en accord avec les syndicats de l'enseignement superieur.
ces propositions ont été toutes regetées puis remplacées par un autre projet qui stipule que le statut du professeur doit être geré par le recteur de l'université, alors qu'il est regit par les lois sur la fonction publique.
l'etude des canadiens n'a jamais été proposée aux conseil des ministres, elle est à chaque fois rejetée par le directeur du cabinet du president du CMJD mohamed lemine ould dahi, pour être remplacée par un autre projet de reforme du statu du professeur, qui vise à en faire un esclave du recteur, qui peux donc limogé au moindre pretexte n'import quel prof avec qui il ne s'entend pas, ce dernier projet a été soumis aux conseil des ministres mercredi dernier, et a été reporté au prochain conseil.
à titre d'exemple, on se souvient qu'en 2003 ould kabbaz avait proposé, pour plaire à ould taya, de virer ely ould sneiba, prof d'anglais mais aussi porte parole de haidalla, alors en prison avec son candidat, mais le ministère le l'enseignement avait refuser. si ce garde fou qu'est le ministère n'existe plus, l'université serai une boutique dans laquelle ould kabbaz peux nommer et virer comme bon lui semble, même s'il le fait déjà, mais à une echelle moindre.
le ministre de l'enseignement superieur nagi ould mohamed mahmoud et son secretaire général zekeria ould denné son incapable de contrarier l'indeboulonnable recteur de l'université de nouakchott mohamed ould khabbaz, ils savent que c'est un ami de ould dahi et ce dernier fait dire partout qu'il a l'oreil d'ely ould mohamed vall, et donc que les directives qu'il amènent viennent directement du président du CMJD, le ministre et son SG pensent donc que s'ils n'appliquent pas ce que ould kabbaz dit, c'est comme s'ils désobeissaient à ely lui même.
ould kabbaz se fait passer pour un illustre constitutionnaliste, alors qu'après de vagues études à l'université de nouakchott on la envoyer en france ou edmond jouve et lô gourmo (deux professeurs, l'un français enseignant à la sorbonne et l'autre mauritanien enseignant au havre, qui veuillent depuis quelques années à la "formation" des hommes du pouvoir, en général juste avant la nominations de ces derniers, nos prof pratique ce commerce moyennant des contre parti materielles et politiques pour le mauritanien, materielle surtout pour le français) ont fait une véritable twizé (il se sont relayé) afin de rediger sa thèse et l'aider dans la préparation de sa soutenance.
ould khabbaz est un dechet de l'air taya, ses jours son comptés on l'espère, mais petit dahi (dont le diplome n'est pas non plus exempt de zones d'ombre) personne ne comprend pourquoi il a été nommé aussi vite (le 11 aout, juste avant le gouvernement) et surtout pourquoi à un poste aussi sensible (dircab d'ely). sera-il pour ely ce qu'a été louleid pour taya ?


la derive tribale du pouvoir en place, que j'ai nous dénoncions dès le coup d'état, commence à se préciser, pour preuve, je vous livre ce paragraphe, tirée de la depeche de l'AMI paru juste après le conseil des ministres hier :

Le Conseil des Ministres s'est réuni le mercredi 9 novembre 2005 , Le Conseil a examiné et adopté les projets de décrets suivants:
-Projet de décret accordant un permis de recherche pour l'uranium et autres éléments radioactifs dans la zone de Oued Samba (wilaya du Tiris Zemmour) au profit de Bouamatou Société Anonyme (Bsa).
-Projet de décret accordant un permis de recherche pour l'uranium et autres éléments radioactifs dans la zone de Tiferchai (wilayas de Dahklet Nouadhibou et de l'Inchiri) au profit de Bouamatou Société Anonyme (Bsa).

sans commentaire !!!

par ailleur, certaines chancelleries occidentales pensent demander au CMJD de hater la transition en précipitant le calendrier electoral, motif : l'état de santé d'ely ould mohamed vall, atteint d'une cirhose de foie, du certainement à un usage exessif d'alccol.

et khroujou, le hors-sujet, pour terminer : l'annonce d'une n-ième candidature à la presidentielle de 2007 serai imminante, il s'agit de celle de l'ancien president mohamed khouna ould haidalla.

70 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Bravo
Le grand Moujahid pour vaincre les crapules qui veulent ruiner ce pays vous faites un excellent travail pour informer le citoyen de ce qui ce fait et l'aider a prendre conscience , vous nous avez annonce il y quelques jours la preparation de Bouamatou pour avoir un permis de recherche pour l'uranium et voila que la nouvelle est tombee .
Ce qui confirme les facilites dont il beneficie , que dieux nous preserve de ce qui se fait en cachette.
Pour ce qui est du recteur de l'universite de Nktt tout le monde universitaire s'accorde a dire qu'il est mauvais et qu'il ne fait rien de bon avec le budget de plus de 1.5 millards d'UM annuel qu'il gere.
Pour ce qui est d'Ely le president du CMJD lui et ses compagnons s'il tiennent leur promesse de donner le pouvoir un president librement elu par le peuple le 11 Mars 2007,qui va mettre je l'espere ould Dahi et ould Khabaz ala porte ,je crois cela peut les aider a beneficier d'une clemence .
Mes Meilleurs voeux a toi notre cher X-ould-y

Moctar ould Rajel

11 novembre, 2005 00:58  
Anonymous Mauritanien said...

Ely ould mohamed vall est en Gambie ?
Est-ce quel qu’un a des informations a propos de ça ?

11 novembre, 2005 01:09  
Anonymous Anonyme said...

il faut faire confiance a ely ould mohamed val car il est le seul qui a reussi son coup sans avoire destabilisé le pays comme la fait la bande de hanana qui a pris la fuitte dans le vide .. en présent ils ont eu de la chance d avoir ely.moi je ne peut pas oublier ce qui ont fait pour les mauritanien les victime - les degats -les vols ils ont vider les prisones,et en ce qui concerne notre haidalla il est le bien venue n oublier pas ce qu il a fait pour le peuple ;pendent la grande secheresse des 80 ca loit pour l abolution de l esclavage-son refus pour les conditon de la banque mondial,ilest un homme qui peut rendre a la republique islamique son image,en fain je veut que vous demontre touts la verites historique dans votres sujet pour etre logique c est a dire ne dite pas que des bon chose sur le sujet ou dit mauvais ,non dit les deux est laisser le peuple jujer car c ets a lui qui reviend la dessision

11 novembre, 2005 01:58  
Anonymous Dedew khadije said...

Tous mes remerciement pour ces lignes sur l'ignorant Ould Khabaz. Je souhaite que tous enseignants du supérieurs fassent la même chose. Je regrette d'ailleurs leur silence qui traduit un fatalisme ennuyeux malgré les tors que cet imbécile continue à leur infliger. Je partage avec vous le chantage qu'il exerce sur le ministère grâce à son parrain le nain Dahi. Mais croyez-moi, Ould Khabaz ne nous échappera pas cette fois-ci. Dix ans de détournement des biens de l'université, ça suffit. Dix ans de pratiques discriminatoires à l'égard des éléments haratin et négro-africains, ça suffit. Dix ans de népotisme, ça suffit.

Savez vous qu'il y a des plantons et des secrétaires chez Ould Khabaz qui sont mieux payés que les profs les plus gradés de l'université? Savez vous qu'au rectorat on ne trouve aucun hartani, ni aucun négro-africain? Savez vous que Ould Khabaz a institué une stratégie de marginalisation de toutes ces composantes en leur interdisant l'accès à des postes de responsabilité, techniques ou administratifs, aussi bien au niveau des facs qu'au niveau du rectorat? Nous avons toujours en mémoire le complot ourdi qu'il a organisé avec ses "collaborateurs" des renseignements (Hales, Med O/ Abdelkader) à la fac de lettre pour éliminer le brillant professeur d'anglais Jidou Sounkalo don le seul tort est d'avoir empêcher le détournement de l'argent d'un projet financé par les USA.

Il n'échappe à personne que Ould Khabaz a abusé des biens de l'université. Ses mariages multiples (il dispose toujours d'au moins deux femmes et se marie chaque année). Il a construit et équipé au moins trois grandes villas qui coûtent des centaines de millions d'ouguiyas.

Ould Khabaz n'est pas simplement un budgétivore, c'est avant tout un ignorant. Il n'a même pas le DEA qu'il n'a pas pu terminé au Maroc. La Commission de l'enseignement supérieur a toujours rejeté son dossier pour cette raison. Il fa lait l'intervention de son parrain le nain Dahi pour que les membres de la commission qui refusaient son dossier soient changés pour le faire passer. Comment alors un arabisant pire et dur et de surcroît un ignorant rate un diplôme de dea et réussisse une thèse de doctorat? Il ne faut pas cherché trop loin pour trouver la réponse: ould khabaz a gracieusement graissé les pattes à ses amis français pour obtenir son diplôme.

Je reviens sur le projet du statut de l'enseignement supérieur. Ould Khabaz n'était pas seul derrière le complot visant à prostituer le rapport du bureau d'étude canadiens. Il a agit en étroite collaboration avec son parrain le petit Dahi a bénéficié du soutien des deux ratés du ministère, à savoir Mahboubi et Abdallahi Kane. Tous ont participé à la falsification du rappor initial et ont agi dans la perspective de la pérennisation de leurs postes que garantit le nain Dahi auprès de son ancien Dieu O/ Taya. Donc sur ce point, il me semble que Mahboubi et Abdallahi méritent les mêmes circonstances que O/ Khabaz.

Je ne saurai terminer sans lancer un appel urgent à tous les professeurs du supérieurs pour faire front ensemble contre O/ Khabaz. Il est temps de briser le silence et de crier au scandale. Le maintien de O/ Khabaz comme recteur est le plus grand tord qu'on puisse infliger au corps enseignant et à l'université. Si le ministre n'est pas en mesure de l'éjecter, le syndicat doit bouger et exiger son départ. Pas seulement lui, mais aussi toute la racaille de la fac de lettre: diallo ibrahima, O/ abdel Kader, Haless et tous les incompétents.

Universitaires, réveillez-vous.

11 novembre, 2005 10:21  
Anonymous Anonyme said...

UNE MAURITANIENNE en FRANCE
merci X O y pour tes informationS mais je prefére que tu laisse le tribalisme de coté est que tu critique bouamatou et ely ....en tant que homme d'affaire et president ,car ils ne sont pas un echantillon répésentatif de leur tribu .
slt

11 novembre, 2005 12:41  
Anonymous x ould y said...

à Yanis le R.

je ne comprend pas pourquoi tu pense que je te deteste !

si tu le croit à cause d'un mot ou une phrase que j'ai dit, j'en suis désolé, en tout cas je ne te deteste pas du tout.

x ould y.

11 novembre, 2005 12:53  
Anonymous Cheikhna Ould Nenni said...

Bonjour!

Je vous invite à visiter le site de Nouakchott-Info et de nous donner vos impressions quant à la qualité du nouveau visage de votre journal.

www.akhbarnouakchott.com

Merci et bonne fin de journée.

11 novembre, 2005 16:21  
Anonymous Anonyme said...

Salut XOY
J'accepte ton amitié, j'espère que c'était juste un malentendu.
J'ai laissé pour un moment le blog devant des messages d'intolérance sans pertinence mais je pense que la vague s'est calmée. Cheikh, XORIM, l'alchimiste, Joe, LM, Pacco et d'autres ont fait la même chose. Je les appelle à retourner pour poursuivre le débat serein déjà commencé.
Notre calamité OULD-LIMAM a trouvé une plume acerbe pour lui repondre. Bravo à notre ami Sylla0308. Je ne veux pas faire de commentaire sur la personne suspectée être ce OULD-LIMAM mais une faute revient regulièrement dans ces messages bien redigés pourtant, c'est le mot TRIBUT à la place de TRIBU et à chaque fois! (reliser bien tous ses messages), ce qui est troublant sauf si le tribut payé se poursuit encore... Et dans ce cas, la suspicion mérite d'être levée...

Yanis le R.

PS: Et l'autre qui fait de la pub pour son chou et qui veut nos impressions, il n'a rien compris à rien...

11 novembre, 2005 21:54  
Anonymous Anonyme said...

cher yanis
j'ai arrete d'ecrire effectivement pour les raisons que vous dites mais j'espere que ceux qui n'ont que des insultes a dire s'abstient de perturber les debats.je lance le meme appelle que toi(toi c'est mieux que vous entre nous non?)a cheikh et les autres a nous faire partager leurs reflexions.
quant a ce ould limam j'ai aussi lis l'excellente reponse de mr sylla0308.le faite que c'est ould haje mokhtar ou quelqu'un d'autre ce n'est pas important l'important c'est qu'il a su ce que pense les autres de ces propos.ceux qui propagent ce genre de message tentent surfer contre la vague(ou tsunami) du changement et leur tache est difficile car les mauritaniens ont decides de changer leur destin.
LM

12 novembre, 2005 01:54  
Anonymous Cheikh said...

Esselam,

Yanis
LM

Moi, je n'ai pas déserté le blog. Au contraire, j'ai tout suivi, mais la surcharge de cette semaine ne m'a pas laissé le temps de poster.
Est-ce pour autant que je n'ai pas apprécié la conciliation entre Yan et XOY: tu vois, Yan, c'est encore toi qui te fais des idées. C'est cela aussi, la rebellion: un esprit en ébulition!

Je suis d'accord avec vous qu'il faut se montrer sur le bolg pour alimenter le débat constructif que nous essayons de perenniser: je vois qu'il y a des frères et seurs qui nous rejoignent.
Le tribalisme ou le "tribut-isme", comme l'a si bien relévé Yan, ne sont pas des sujets de choix. seulent les postings orientent le débat. Si ces questions embarrassantes reviennent souvent, ici, c'est qu'elles n'ont pas trouvé de réponses adéquates ailleurs.

Moi, je pense qu'il ne faut pas passer à côté de certaines questions fondamentales. Comme la liberté d'expression et d'information, le système d'éducation. Ces deux questions ont été évoquées dans les derniers postings de XOY. Mais quand ce n'est pas ce dernier qui les a "encombré" d'autres infos urgentes, ce sont des parasites qui sont venus troubler leur traitement.

Enfin: permettez-moi de vous encourager à traiter ces deux questions de façon approfondie! Quels sont les journaux indépendants: y en-a-t-il vraiment? La presse de collaboration peut elle échapper à l'examen ou la sanction? L'Alphabétisation et l'éducation, quel avenir?

Maatala:

Tu penses vraiment que c'est le moment de tomber dans le piège de la personnalisation des compétences et des pouvoirs. Pourquoi et à quoi bon anticiper la désignation d'un candidat ? L'enjeu est-il la Présidence ou le bonheur du pays et du peuple mauritaniens? Penses-tu vraiment servir le combat politique de ton étalon en le désignant ainsi à un poste où lui-même avait déjà promu pour un candidat favori?

Fraternellement

Cheikh

12 novembre, 2005 15:08  
Anonymous un halpoulard sakho said...

bjr ,je permet d'intervenir pour vous dire il'n'ya pas que ould khabass qui a paye son diplome la plus part des maures achete leurs diplomes ou trafic des diplome mais une certaine minorite a merite leur diplome.c'est a cause des gens comme ould ghabass que la mauritanie recule et que beaucoup d'intellectuel mautitanien vont reste definitivement a l'etranger ou prendrons le nationalite senegalaise ou d'un autre pays et qui eleverons leurs enfant ds dans d'autre ecole .je vous signale que 85% DEs itellectuels mauritaniens sont des voleurs.surtout chez les maures qui sont pres a faire des mounafikha pour gagne un peu de sou au lieu de travaille honnetement.n'oublie pas de nettoye vos porte des ses mounafigha wa salam

12 novembre, 2005 16:50  
Anonymous Anonyme said...

bonsoir
Vois-tu CHEIKH en lançant le débat je souhaite que d'autres proposent d'autres candidats de la trempe de JEMAL:
-Une force de conviction
-Une rupture avec le systéme précedent qui a crée les DAHI,KHABAZ,BODIEL.....
-Du neuf et surtout la rupture avec une culture conservatrice et rétrograde qui régit actuellement ce pays.
Qui represente aujourd'hui les aspirations des mauritaniens (daddah,messaoud,chebih .....)je ne croit pas.Tous des néo-conservateurs et surtout Dictateurs potentiels.
Je leur préfére la MODERNITE qui correspond plus à la jeunesse de ce pays.
DAHI voila un vrai signe de rupture.Au fait rien ne lui interdit d'etre candidat pourquoi pas .
Les institutions sans les hommes qu'ils faut on peut les remodeler toit les trois jours pendant qu'on y est.
FRATERNELLEMENT
maatala

12 novembre, 2005 20:31  
Anonymous alchimiste said...

Salam

Je suis avec interet ce debut de debat sur les candidats "potentiels" à la Presidence....

Ce que j'espere c'est que nos politiciens se projectent dans l'avenir (l'après CMJD)et ouvrent le plus tot possible la discussion ...Avec de veritables PROJETS politiques ...

Quant aux candidats ... Je suis pour qu'on fasse table rase du passé et qu'on recommence avec du SANG NEUF. Ce qui implique des HOMMES NOUVEAUX, avec de NOUVEAUX PROJETS POLITIQUES ET DES IDEES NEUVES !

Il y a plusieurs Hommes potentiels. Moi j'en vois 2 : Saleh ould Hanana et Sidi ould Salem. Je fais appel aux autres Neteurs d'en proposer d'autres. Le tout EST DE FAIRE LE MAXIMUM pour EVITER LA STAGNATION (voir un retour en arriere) DE NOTRE PAYS, avec des CANDIDATS comme CEUX LA VIELLE GARDE POLITIQUES (DADAH, Masoud et autres Haydallah ...). Ce qui me fait peur actuellement : C'est le parti de Dadah est en train de devenir LE NOUVEAU PRDS (toute la mafia de dernier commence à apporter son soutien à Dadah..!

Alors chers Neteurs :
Dites avec moi en Choeur : TOUT SAUF DADAH ... Car c'est LE RETOUR AUX MAAOUISME ET SON SYSTEME MAFIEUX

Salam

12 novembre, 2005 23:46  
Anonymous x-ould-mauritanie said...

salut

daccord avec toi nous n'avons pas besoins du dadahism PPM ou du tayisme PRDS
je suis pour l'union entre CR Fourssane et d'autre mes ce du passer
eparnier nous cette classe qui a besoin d'un GPS pour retrouver la mosuet
XOM

13 novembre, 2005 01:31  
Anonymous Anonyme said...

Bjr
Une nouvelle classe politique c'est le maître mot des interventions.oui c'est a mon avis la solution pour un pouvoir credible.le plus frappant chez ce que l'ont appelaient opposition sous taya c'est que l'analyse politique s'arrêter au constat.tout vas mal et après que nous proposerait vous?
Voila l'attente des mauritaniens.
Il ya un manque de projet politique et le fait qu'on propose des hommes pour diriger le pays au lieu d'un parti politique prouve cela.je crois qu'après la transition le pays a plus besoin de technocrates que de politiciens
Car dans première temps il s'agit de redresser les bases d'un état moderne.ce n'est pas une question de personne mais de classe politique formée pour les exigences du monde moderne.
LM

13 novembre, 2005 01:44  
Anonymous x-ould-nouakchott said...

alchimiste,

je ne comprend pas pourquoi tu met sidi ould salem et saleh ould hanenna sur le même pied d'égalité, car au moment ou saleh commençait sa rebellion contre le système mafieux, sidi jetai l'éponge, rappele toi, 2003, la création des cavaliers, et sidi qui déclare après l'echec de son candidat qu'il gèle ses activités politiques !
non, alchimiste, je ne peux pas te laisser dire ça, d'autant plus que tu fait un constat lucide sur la situation et l'avenir du parti d'ahmed ould daddah, mais tu oubli que sidi ould salem est (et a toujours été) un membre éminent du RFD, ce parti dont tu dit, à juste titre, que c'est un futur PRDS.

13 novembre, 2005 11:45  
Anonymous Anonyme said...

A notre XORIM
Il ne faut pas être naïf! Ceux qui vont souvent à la mosquée (et qui n'ont pas besoin d'un GPS comme tu dis) ne sont pas forcément de bonne morale, c'est même devenu un sport national en Mauritanie depuis l'après 10/07/1978. On n'a jamais vu autant de mosquées contruites, de nouveaux prieurs du vendredi et en même temps autant de vols de deniers publics, de dépravations des moeurs et autres signes de laissez-aller... J'ai vu plusieurs voleurs, assassins et pédophiles reconnus construire des mosquées dans leur quartier, et tout le monde naïf se bousculait aux portes pour remercier le bon samaritain qui construit avec l'argent volé, on dirait Al Capone à Chicago avant l'histoire des impots... Moi je fais confiance plus à celui qui ne retrouve pas sa mosquée (ou qui n'y va même pas pour être simplement vu) et qui le dit, au moins il est sincère avec lui même.
Arrêtons de se mentir et regardons l'avenir, la religion est une histoire personnelle avec Dieu, ce n'est pas l'habit qui fait le moine...
Yanis le R.

13 novembre, 2005 13:29  
Anonymous Anonyme said...

Il paraît que madame El Atrouss ("le bouc" en Hassania), qui a été pincé à Aman car elle n'arrivait pas et heureusement à declencher sa bombe dans un mariage dans un hotel bondé de citoyens jordaniens comme toi et moi, sortait d'une mosquée!!! Et elle et ses fous d'amis dont son mari venus d'Irak ont posé leurs bombes au nom de l'Islam, espérant aller directement au Paradis!!!
On nous dit qu'en Mauritanie nos islamistes sont des agneaux qui ne peuvent même pas faire de mal à une mouche, madame "le bouc" aussi sans doute si on demandait à sa mère...
La transition c'est aussi une période de reflexion sur notre avenir, sachons tirer des conclusions des évenements du monde qui nous entoure pour le bonheur de notre peuple dans toute sa diversité et sa complexité.
Il y a du boulot et ce qui se passe dans notre pays est une revolution extraordinaire menée par des hommes reflechis. A nous de savoir tirer le meilleur de nous mêmes.
L'histoire des candidats à la magistrature suprème ne sera plus qu'un détail...
Yanis le R.

13 novembre, 2005 14:07  
Anonymous Cheikh said...

Esselam,

Maatala,

Il est très difficile pour moi de contester ton choix. D'une part, une raison objective me fait défaut. De l'autre, ton candidat a suffisamment hurlé contre l'injustice pour mériter, de ma part en tout cas, un jugement subjectif. Ou un arraisonnement intempestif...!

Mais je te dis quand même qu'il a lui même déclaré avoir un candidat pour la présidence future de la RIM. C'est à dire au cas où les putschistes auraient déserté ce bunker sans laisser de base arrière.

Ce candidat de ton candidat (ça se complique un peu, non,)semble être le Cavalier en chef qu'Alchimiste propose à la tête du future labyrinthe présidentiel.
Seulement, je dois confesser que personnellement, j'ai une toute petite réserve sur la radicalité politique. Si je suis promoteur de cette radicalité quand il s'agit de poser les questions, j'avoue une certaine timidité quand il faut l'appliquer aux réponses. La seule exception à cet embarras je la ressens en psalmodiant: "wel adiyati dab-hanne". Or nous sommes loin des tranchées coraniques du VIIème siècle.

Je m'explique: les Cavaliers, cela me pose un problème, mais je dois tenir compte du festival idéologique qui continue de celèbrer leur mémoire en Mauritanie.

Maatala: à ce sujet, c'est la déclaration de ton candidat qui m'a fait les apprécier autrement. Même si par la suite, la déclaration de leur héros, à sa libération, m'ont inquiété au point de me faire soupçonner une collision puante entre entre des branches, la molle et la dure, de l'armée.
Contrairement à toi et Alchimiste, moi, je n'ai pas de candidat. Mais mon homme sera celui qui sera librement choisi par le peuple mauritanien libre et réconcilié. C'est à dire avec les voix des actuels déportés.
Mais Alchimiste, qui nous connait tous et m'a proposé à l'enviable et honorable office de "Chair-man" modérateur de notre débat d'anonymes, me tend un piège en proposant un autre candidat dont je peux citer le nom parce que c'est un pote d'enfance: Sidi ould Salem.

Sidi est un ami d'enfance avec lequel nous avons crée une keykoutiya politique alors que nous étions à peine adolescents. Cela s'appelait "Nadi el fellah" avec équipe de foot et sa suite de camaraderies. La dernière fois que je l'ai vu, ce sentiment d'un idéal pour la Mauritanie ne l'avait pas encore quitté: sans faiblir. Cela suffit-il pour en faire mon candidat ou le président de la Mauritanie? Je ne le crois pas, mais l'ami en moi, et le citoyen aussi, est heureux et flatté de le voir cité parmi les préposés à cette fonction présidentielle. Si d'aventure, une majorité de concitoyens éprouvait, pour des raisons d'intérêt général, une telle rejouissance, j'en serais content pour lui.Sans manquer de vigilance quant aux intérêts de mon peuple et mon pays.
Mais je vois que X ould Nouakchoutt n'est pas aussi conquis que ne peut l'être un Alchimiste. Sans doute, cette histoire de la radicalité double qui caractérise aussi bien dans la question que la réponse.

Enfin, Maatala et Alchimiste, je pense quand même que le choix d'un candidat est précipité. Même s'il permet de signifier des résistances au fait accompli que pourrait nous préparer le système: en votant à notre place pour un homme qui permet à son club du pouvoir de sauver la face.

Mais si l'on doit proposer des candidats, je tiens à signaler que je préfère que cette sélection se fasse à partir d'idées et de propositions politiques. Notamment en ce qui concerne les deux sujets qui sont actuellement crucifiés sur le blog de XOY, et que je vous invite à méditer ensemble: l'éducation et la liberté d'expression.

Cheikh

13 novembre, 2005 14:09  
Anonymous Anonyme said...

Merci à tous de ne pas avoir repondu à notre ami "Halpoulard" avec un "d" s'il vous plaît, car le femininin si on suit son raisonnement c'est Halpoularde!, c'est dire le personnage...
Depuis qu'on est dirigé par un nain ignare (sans le "d", j'y peux rien...) plusieurs générations ont été marquées (parfois dans leur chair) et la généralisation est devenue une seconde nature. Parfois je me dis si on organisait pendant la transition des colonies de vacances à l'Etranger pour tous avec les ressources du petrole comme ça chacun peut voyager à l'Etranger pour voir ce qui ce passe ailleurs...
Excusez moi de ne pas participer à votre débat de candicats à la présidence, "je m'en fous, ce qui m'importe c'est ce qu'il faut dire aux hommes (les mauritaniens, j'entends), que faut-il dire aux hommes?", en paraphrasant St Exupéry, un autre voyageur dans l'inconnu...
Yanis le R.

13 novembre, 2005 14:57  
Anonymous Cheikh said...

Esselam,

Mon cher Yan,

ça va? Je te sens un mini-blues! Tu as raison de passer ton tour dans ce débat anticipé des présidentiables.

Tu as aussi raison d'appeler à l'indifférence face à la "halpoulardise" outrancière. Tout cela, ce n'est que marocanité déplacée ou sénégalité manquée!

Pour autant, toi qui fustiges les jaunisses éducatives, tu ne dois pas bouder le débat sur l'avenir de l'enseignement et l'éducation en RIM.

Par ailleurs, Yan, je te sens parti pour un "Haut commissariat aux verus dans les Mosquées". Ce que tu dénonces a beau être vérifiable à souhait, les musulmans se sont entendus pour ne plus se le dire. Le voyage et l'Etranger n'y feront rien: c'est pour lui-même que le musulman n'éprouve plus de curiosité. Comme s'il était si indigne à ses propres yeux...pour se proposer à un lien privilégié ou intime avec son Dieu! Alors l'affaire en devient publique et ouverte aux gabégies que tu décris.

Décroche, cher rebelle!

Fraternellement

Cheikh

13 novembre, 2005 15:19  
Blogger X Ould Y said...

est-ce que Mohamed-Lemine Ould Haless est toujours le vice-doyen de FLSH ? ou
bien le Directeur de Cabinet de la Secrétaire d’Etat charge aux nouvelles
technoloigies?

merci

13 novembre, 2005 18:00  
Anonymous Dedew khadije said...

Cher ami O/ Haless n'est plus vice-doyen de Koulietou al adhab:entendu koulietou
al adab). A la fac il cumulait le poste du vice décanat et celui de chargé
officiel de la branche des renseignements à la même fac. Quand Deddahi, son
Boss, l'a promu comme dircab, il a laissé sa place à son adjoint au poste de
chef local de l'antenne des renseignements à O/ Abdel Kader, ex-taximan sur
l'axe Nouakchott-Atar les années 80 ayant falssifié plusieurs diplômes grâce à
son cousin O/ Tolba ex-sg du MEN.
Il n'est plus aussi Dircab au SENT où il a été éjecté et renvoyé mani milatari
par la nouvelle secrétaire d'état. Il semble qu'il abusait de sa position de
super agent de renseignements pour effrayer et arnaquer le ministre et ses
collaborateurs. A l'arrivée de Maghana, et comme le CMJD n'avait pas fait la
chasse aux sorcières, préférant aller en douce pour laver le linge sal laissé
par le régime déchu, Haless croyait que rien n'a changé et qu'il pouvait
continuer son sal bouleau. Mais la dame de fer ne se laisse pas piétiner. Elle
l'a convoqué tout de suite pour le remettre à l'ordre. Con qu'il était, Haless
croyait qu'il dispose encore du pouvoir pour faire face à sa Boss. Le résultat
c'est son limogeage sans droit. Je sais pas ce qu'il fait maintenant. N'est-il
pas chef du département d'anglais, poste vacant depuis la nomination de son
responsable comme directeur du sport? Franchement je sais pas là où il doit
être, comme ça ne m'interesse pas pour autant. Je souhaite
tout simplement qu'il paye tous les torts qu'il a endurés pour les enseignants
de la fac.

Voilà mon cher les information dont je dispose sur ce déchet de Haless.

A la prochaine.

13 novembre, 2005 18:01  
Anonymous Anonyme said...

Bonsoir
Cheikh tu as parfaitement raisons :il faut que l'on puissent connaitre à l'avance le point de vue de tous les futurs candidats sur tous les problémes passés, présents et futurs (positionnement) de notre pays.
Que les choses soient claires et dites ceci afin que le peuple puisse choisir en connaissance de cause .
A titre d'exemple que fait AHMED o DADDAH en ce moment à par ratisser large : Faites moi confiance les petits parce que c'est moi, en d'autre terme le vide .
Chaque pays à son GBAGBO le notre s'appelle AHMED o DADDAH un looser qui peut gagner par défaut.
Vois-tu JEMAL etait le conseiller de ce dernier si mes souvenirs son bon.
Je n'interviens sur ce site et uniquement celui-la que pour enrichir la réfléxion afin d'éviter dans la mesure du possible un autre fléau style TAYA :
20 ans de rien est un luxe que nous payerons tous d'une maniére ou d'une autre.
Si nous ne sommes pas vigilents l'ancien systéme produira un clone de TAYA
fratenellement
maatala

13 novembre, 2005 21:06  
Anonymous Anonyme said...

Bjr
Je n'est pas de favori pour le poste suprême mais le débat m'interesse.je vous avoue que je connais très mal la classe politique actuelle et des fois je n'arrive pas a associer les noms et les visages des fois c'est le contraire.
A cheikh qui est ton ami sidi o salem (mehi seghra bih)? je suis très médiocre en ce qui consterne nos hommes politiques il faut dire qu' ils ne font rien pour qu'on les connaissent et qu'ils ne sont pas surmediatiser.quant a la liberté de la presse la condition incontournable pour son objectivité et son professionnalisme est: l'indépendance financier.si vous n'avez pas les moyens d'investir dans la presse vous ne pouvait pas faire du bon travaille journalistique.donc on trouve les moyens d'abord et fait la presse après et pas le contraire c'est je pense le cas chez nous.quant a l'éducation on doit tout d'abord suprimerces deux filière arabe et français en une seule et ensuite c'est comme pour la presse c'est une question de moyen et d'homme.
LM

13 novembre, 2005 21:08  
Anonymous Anonyme said...

Est-ce que la matière enseignée au collège et lycée IMCR (instruction morale, civique et religieuse existe tjs? Dans les années 80 elle était enseignée par des "clowns", des comiques qui sont restés dans toutes les mémoires, c'était un vrai moment de détente entre les maths, la philo etc... On s'est bien marré et les clowns aussi. Feu Ba Hamadi et un certain Ould Hamady, je crois (ma mémoire flanche parfois), furent les numéros les plus connus.
Je m'excuse de vous déranger parfois dans votre discussion, c'était une petite pause détente... J'interviendrai prochainement sur tous ces sujets sérieux.
Yanis le R.

13 novembre, 2005 21:32  
Anonymous med salem said...

Salut x ould y
bravo pour votre analyse du pays.
cela fait un bail que j ai pas eu du nouveauté.

14 novembre, 2005 04:27  
Anonymous x-ould-mauritanie said...

salut
avez vous la liste de la CENI

nous devons exiiger un site internet pour donner notre avis
MSTLS
XOM

14 novembre, 2005 12:35  
Anonymous x-ould-mauritanie said...

salut

Quand nous changeons, la Mauritanie changera.

Pour engager le changement dans la démocratie en Mauritanie, il faut rompre avec la participation des acteurs des systèmes TAYA et HAIDALLA et DADAH.

Je trouve contradictoire que l’Etat du CMJD nous propose pour la CNIE des personnalités qui ce sont investie pour le maintien des régimes totalitaires.

Je n’ai pas d’objection sur 5 personnes sur cette liste de 23.

En plus nous proposer CHEIKH SIDAHMED OULD BABA comme président et Abdallahi Ould ISMAEL membre, ces du ridicule excuser moi du terme.

Pour Mme Bekaye, Mme Chidou je trouve que c’est femmes dont la réputation est acceptable selon les informations dont je dispose.

M SLTS
XOM

14 novembre, 2005 13:07  
Anonymous Un Mauritanien said...

Cher X-ould-Mauritanie,

Juste une petite rectification, il ne s'agit pas de Cheikh Sid'ahmed Ould Baba, l'ex président de l'assemblée nationale, mais plutôt Cheikh Sid'Ahmed Ould Babamine, un membre fondateur de l'EX CMSN, ould taya a toujours eu peur de lui, il est resté ambassadeur à l'étranger depuis l'arrivée de Ould taya jusqu'à son départ à retraite depuis quelques mois.

C'est un homme très honnête, que tout le monde respecte, loin de Ould Baba, le voleur de Tintane.

Merci et bonne journée.

14 novembre, 2005 13:39  
Anonymous x-ould-nouakchott said...

je pense qu'il fallait que la proposition vient des acteurs politiques (partis, syndicats, associations ...etc) et non du gouvernement.

une fois que chacun aura proposer sa liste, le gouvernement pourra alors jouer son role d'arbitre et fixer la liste finale, qui aura à soumettre aux acteurs politiques.

là, le gouvernement a fait exactement le contraire !

14 novembre, 2005 17:13  
Anonymous x-ould-mauritanie said...

Quand nous changeons, la Mauritanie changera

Cher Monsieur, merci pour la correction

Je ne voudrez pas déballer le passer, mes nous devons avoir dans l’esprit que nous avons consommer le CMJD pour un rêve, qui est d’avoir la possibilité de construire un Etat avec plus de chance d’être démocratique.

Ce rêve nous impose de changer dans notre façon de voir et de faire confiance a une partie de nos citoyens, que ne voudrez pas juger, mes nous avons une population de 2,6 millions de personnes qui n’ont pas fait partie des régimes du passer.

Pour moi le simple faite d’avoir exercer des fonctions dans les systèmes TAYA ou autre laisse planer des doutes sur l’intégrité de cette personnes.

Nous devons appliquer l’approche de la neutralite dans tous les Etapes, c'est-à-dire :

Pas d’implication des membres du CMJD ou du Gouvernement de transition mes aussi pas d’implication de Militaire ou Ex militaire dans les institutions de constriction de ce future encor un mirage.

Pour l’obligation de rassurer la population et de donner du crédit aux institutions le CMJD doit choisir des personnalités de qualité intellectuelle.

Pour ce qui ont exercer des fonctions sous les régimes du passer et qui adoptent la solution du changement doivent faire l’effort de rester a l’écart pour nous prouver qu’il méritent la chance de la réconciliation.

J’attire votre attention que ni TAYA, HAIDALLA, DADAH, n’ont fait tout seul ce que nous leurs reprochons, il ont eu des collaborateurs qui applaudissez sans la moindre protestation.

Appelons un chat un chat, donner nous le nom d’un seul responsable sous tous les régimes qui a donner sa démission pour protester ou pour ne pas cautionner.

Dans les principes de la démocratie la démission d’une fonction est une expression de désaccord.

Donc SVP faisons attention à notre avenir, la mondialisation ne nous laisse plus beau coup de chance pour reconstruire les bases d’un pays démocratique.

Il y a des ONGs de Droits de l’Homme en Mauritanie nous pouvons faire le choix du président et du vis président de la CENI, parmi ces ONG.

Il y a aussi des juristes et des cadres compétents dans nos citoyens, pour quoi ce focaliser sur des personnalités si proche du passer.

Quand nous changeons le monde change…..

M SLTS
XOM

14 novembre, 2005 17:39  
Anonymous Anonyme said...

A Mr XONKTT
Comment voulez vous que les acteurs politiques et les partis politiques proposent des listes!!! J'ai l'impression que parfois certains n'ont pas compromis le processus... Comment voulez vous que les partis proposent que leurs poulains comme membres de la commission éléctorale indépendante?
La formule utilisée est excellente: le gouvernement propose une liste élargie de personnalités et les acteurs politiques ne choisisent pas (et surtout pas) mais invalident un candidat pour une appartenance à un camp ou à un autre.
La liste publiée est un trésor de nos compétences et le choix est grand. J'ai une petite reserve sur l'excellente ancienne directrice de l'ENA car elle est est la belle soeur d'un futur candidat à la président et actuel président d'un parti. Pour ceux et celles que je connais personnellement ou à travers les autres, rien à dire.
Essayons d'éliminer certains noms avec argumentation mais surtout pas de choix car c'est subjectif. Il faut savoir qu'on peut faire d'autres listes mais celle là n'est pas mal et il faut savoir avancer c'est l'essentiel.
Une petite remarque à XORIM, je ne pensais pas qu'un esprit averti comme toi ne fasse pas la différence entre le Baba de Tintane qui a construit avec les deniers publics un palais suspendu avant l'entrée de la ville miséreuse de sa naissance, tel Alamout, et notre ancien ambassadeur frondeur, aimé de toutes les promotions d'étudiants notamment d'Algérie...
Yanis le R.

14 novembre, 2005 20:01  
Anonymous x ould y said...

consultez l'article suivant qui me semble en rapport avec le sujet du dernier blog.

bonne lecture.

http://www.cridem.org/modules.php?name=News&file=article&sid=2737

X.

14 novembre, 2005 21:58  
Anonymous x-ould-mauritanie said...

salut Yanis

ne t'inquete pas je fait la difference entre les deux est c'est n'ai pas la difference entre deux trait en geometrie.

avant d'etre tres publique il ete l'intndant de l'arme nationale pour une decenie

salut yanis

14 novembre, 2005 23:04  
Anonymous Anonyme said...

Salut XORIM
Tu verras que le choix de Babamine est le choix de ceux qui suivent l'actualité mauritanienne en RIM et depuis l'Etranger. C'est un homme de poigne et de justice. En tant qu'ancien officier et haut fonctionnaire à la retraite depuis peu, il est la personne la plus apte dans ses conditions de transition du régime militaire déguisé (celui de Taya) au régime civile démocratique.
Pour information à certains excités du Flam qui veulent tjs rester à la marge, je rappelle que Babamine a occupé le poste de ministre de Taya (comme Messoud)mais pas plus d'une semaine!!! Il a été démis de ses fonctions alors qu'il était en visite à l'Etranger, sa première visite! J'espère que les amis sur ce blog peuvent nous edifier plus sur le sujet. Depuis cette date, en fin decembre 1984, je crois, il est ambassadeur jusqu'à sa retraite, il y a moins d'un an.
Tous ceux qui ont travaillé avec lui et les étudiants de toute origine, peuvent témoigner d'un homme ouvert, à l'écoute et proche de leurs problèmes. Pour ma part, je ne le connais pas, je ne l'ai jamais vu et nos villes (ou points d'eau ou "Hisyane") de naissance sont à 1000 lieues l'une (ou l'un) de l'autre...
Yanis le R.

15 novembre, 2005 00:00  
Anonymous Cheikh said...

Selam,

LM

Moi, non plus, je ne suis pas un spécialiste de ce qu'il faut appeler ou supposer "vie politique" en RIM. Quant à Sidi, ne t'excuse pas d'ignorer son parcours politique. Moi-même, je n'en sais strictement rien, sinon que son combat n'a pas du bénéficier des compagnonages ou renforts militants réquis.

Je suis d'accord avec toi sur le peu de publicité que les leaders politiques font de leur action politique. L'immobilisme ou l'inactivisme durables produisent de telles conséquences. Tout comme les compromissions et autres retournements de vestes peuvent encourager certaines girouettes publiques à privilégier la réserve voire la confidentialité.

D'ailleurs, la presse porte une responsabilité dans cet embarras auquel n'échappe pas l'observateur sérieux quand il envisage l'offre politique en RIM.A ce sujet, cette presse est appelée à faire son bilan de conscience avant de mériter la mission publique qui l'attend. Par respect pour son lectorat et par solidarité avec la grande majorité qui est exclue de ses cabinets de lecture. Car les hommes politiques connus sont ceux qui sont promus par cette locomotive de la pensée ou l'opinion publiques.

Résultat de l'offre: certains en sont à souhaiter légitimement un enracinement durable de l'actuel CMJD pour ne pas se risquer dans une perspective "labyrinthique". Surtout si ce dernier en profite pour pacifier la vie publique et régler certains dossiers brûlants: déportations, esclavage, discriminations diverses...etc

Je m'associe à l'interrogation de Yanis: IMCR, où c'en est, quand elle ne fait pas de politique ?

QUESTION:

Est-ce que quelqu'un peut nous faire une lecture "humaine", analytique, de cette Commission électorale, çad en partant de sa connaissance des membres qui la composent: parcours, compétences, profils et tempéraments, alliances ou spécificités diverses, convergences et divergences...?

Fraternellement

Cheikh

PS:personne ne dit rien de l'efficacité et de la qualité de cette information de X ould Y au sujet de l'expertise canadienne. C'est curieux que le journal qui reprend cette affaire ne le cite pas parmi ses sources...Je dis cela pour les frères qui m'ont interpellé sur la fébrilité d'autres posting moins soignés!

15 novembre, 2005 00:46  
Blogger X-OULD-MAURITANIE said...

Quand nous changeons, la Mauritanie changera

Cher yanis

Je ne doute pas des compétences de Mr Babamine et je n’ai pas de doute sur ton appréciation objective à sa personnalité.

Mes je part du principe que nous devons tourner les pages du passer, quitte a sacrifier des rares personnalités modérer et intègre du régime de Taya.

Les hommes de talant et de compétence ne manque pas dans notre pays, certes il n’ai pas facile de faire un choix.

Cher Yanis le régime de Mr Taya a tellement piétiné les valeurs et les principes que nous aurons du male a différencié entre les couleurs à plus forte raison déterminer qui des Ex collaborateurs de Mr Taya est intègre.

Le changement doit concerner toutes les étapes du processus pour réaliser l’objectif.

M SLTS
XOM

15 novembre, 2005 01:31  
Anonymous Anonyme said...

Zakaria ould Amar ment sur toute la ligne
Zakaria ment quand il dit qu’il n’est jamais intervenu su votre forum,il ment quand il dit qu’il a beaucoup apprécié le rôle capital dans la précipitation de la chute de l'ancien régime. Pourtant lui, son père et sa mère smacide furent des militants zélés du PRDS jusqu’à août 2003 et il ment en dementissant l’information, publiée sur votre forum, en dénonçant ce qu’il a appelé la lâcheté d'usage sous le couvert de l'anonymat, qu’il utilise pourtant nuit et jour, sous le pseudonyme X Ould Y. Il ment enfin en disant que le mardi dernier il était à 330 kms de Nouakchott qu’il n’a quitté que le mercredi soir pour y revenir le vendredi 4 novembre et non le samedi. Il dit qu’il était dans une zone non couverte par le Réseau GSM , peut-il vous éditer un listing de ses appels (le 6355455) entre le mercredi et le vendredi ? S’il ne peut le faire, donnez moi votre fax je vous démonterais qu’il était bien dans une zone couverte par le réseau. Il ment enfin en disant qu’il n’a pas vu Moussa Ould Hamed depuis le 9 octobre. Par contre, il a raison, lui l’opposant radical de reconnaître qu’il effectue des prestations pour l’agence mauritanienne d’informations (un service de renseignement officiel) depuis 1998, ! Il a bénéficié des largesses du régime de Ould Taya depuis cette date et il continue aujourd’hui après un bref passage par l’opposition au nom de considérations familiales et non patriotiques à être dans les garces du CMJD. Mais Zakaria ne trompe pas. Au mieux, il fait pitié. Vous rappelez-vous de ses insinuations sous le pseudo X ould Y concernant l’épouse du Colonel Ould Abdel Aziz ? Quelques jours après, il lançait une fleur à ce dernier.

D’accord pour élever le niveau des débats mais les élever c’est dire et écrire vrai. Et puis il y a ALLAH le tout puissant qui nous regarde et qui nous jugera.

15 novembre, 2005 10:49  
Anonymous Anonyme said...

ça y est ! je détiens la véritable identité de x ould y : c'est l'ex-poulain de Oumère

15 novembre, 2005 12:02  
Anonymous Anonyme said...

Chers amis
Pour une nième fois, je vous appelle à plus de retenue et interpelle votre sens de responsabilité pour éviter les écarts qui peuvent survenir lors de débats houleux mais très constructifs. Nous avons tous pour objectif d'avoir un pays démocratique fondé sur des principes clairs et transparents. On s'en fout de qui est X Ould Y, l'essentiel c'est que notre hote nous a permis de nous rencontrer sur ce blog et il a toujours lancé le débat avec un style qui nous a tous attiré malgré les réserves émises par les uns et les autres mais toujours sympa.
Pour avancer dans les débats, que pensez vous de la composition de la CENI et des rôles et des fonctions qui lui sont attribuées?
En disant cela je pense surtout aux candidatures indépendantes et les doléances des partis politiques pour mieux baliser les élections municipales et législatives avant les présidentielles?
Bonne journée et merci à tous

J'allais oublier de vous souhaiter une très bonne fête et vous remercier pour vos contributions à l'édification d'un état moderne, fort et démocratique. On en a besoin.
Pacco

15 novembre, 2005 13:03  
Anonymous Anonyme said...

bonjour,
j'aimerai avoir vos avis sur les candidats potentiels ou déclarés à la présidence suivants:
-chbih cheikh melaïnine
-moustapha abedrrahmane
-messoud boulkheir
-ahmed daddah
-mohamed maouloud
-haidallah
-ahmed sidi baba
-sidi cheikh abdallahi
-smaïl amar
-med yehdhih hassan
-...

15 novembre, 2005 14:45  
Blogger X-OULD-MAURITANIE said...

De mon avis

Mr chbih cheikh melaïnine, n’ai pas un homme politique intègre, je souvient de sont temps a la SMCP et MDRE.

Pour Mr moustapha abedrrahmane, le parcours de cet homme confirme qu’il n’a pas de principe, la Mauritanie a besoins d’un Homme intègre avec un minimum de principe.

Mr messoud boulkheir, sont expérience de Wali de Kaédi et de MDRE d’ont il a laisser des traces négative a sa réputation.

Mr ahmed daddah, un Homme monarchique qui monopolise le pouvoir dans sont partie, c’est homme d’éducation politique totalitaire.

Mr mohamed maouloud, Un communiste sans courage politique et en plus il a toujours jouer le jeux avec Mr Taya.

Mr haidallah, c’est un retour en arrière et franchement sont souvenir n’encourage pas a lui faire confiance pour nous diriger ver la démocratie.

Mr ahmed sidi baba, Un opportuniste tribaliste qui a fondé sont partie sur des bases de fraction tribale, et sa collaboration avec Taya en plus du poids économique de sa tribu constitue une menace pour la démocratie.

Mr sidi cheikh abdallahi, Homme intègre fut naïve dans le passer l’ors de sont passage au ministère des pêches.

Mr smaïl amar, un dictateur miniature qui na de considération ou de respect aux idées des autres.

Mr med yehdhih hassan, il a ruinée la SAMIA, et il a été parmi les plus engager dans la politique de Mr ould Taya.

M SLTS
XOM
Quand nous changeons, la Mauritanie changera

15 novembre, 2005 15:25  
Anonymous Anonyme said...

Qui est l'ex poulain de Oumere??

15 novembre, 2005 16:03  
Anonymous Anonyme said...

El usuario anónimo dijo...
bonjour,
j'aimerai avoir vos avis sur les candidats potentiels ou déclarés à la présidence suivants:
-chbih cheikh melaïnine
-moustapha abedrrahmane
-messoud boulkheir
-ahmed daddah
-mohamed maouloud
-haidallah
-ahmed sidi baba
-sidi cheikh abdallahi
-smaïl amar
-med yehdhih hassan
.....
reponse à l'anonyme ci-dessus:

Est-ce que en Mauritanie, il n'y a que des maures? Ou est-ce que tu ne connais aucun negro-africain qui soit capable ou mérite d'être president?

Ta question est ridicule et pue le racisme.

15 novembre, 2005 16:09  
Anonymous Anonyme said...

Bjr
Nous allons passer deux ans a choisir notre "élite politique" c'est bien c'est même très bien par rapport a d'autre qui ont pas le choix on est des privilégiés.
Vu la brochette qu'on nous propose ce n’est pas la possibilité de choisir qui est un problème mais
de choisir tout simplement qui en est un.nous devons choisir oui mais qui? that is the vraie question
Je vais tenter de faire un portrait
(Que je vous demande de compléter) des hommes politique que nous allons élire
- d'une nouvelle classe politique
-d'origines sociale divers
-diplômes
-intègres
-patriotes
-ont un projet politique

LM

16 novembre, 2005 00:31  
Blogger X-OULD-MAURITANIE said...

cher LM

faisons un site web pour que les personalites s'inscrivent
MSLS

16 novembre, 2005 01:58  
Anonymous Anonyme said...

mon avis sur les candidats declarés
franchement je ne vois pas un «présidensiable».pour diriger le pays le peuple a besoin d'un leader honnette et travailleur
un leader qui pourrait aider nos freres deportés et eradiquer l esclavage . le pays a besoin d'un nouveau visage.....

16 novembre, 2005 03:36  
Anonymous Anonyme said...

Pour rire
je crois savoir qui est XOY:
taya ou deddahi ou ely ou nous non c'est moi ou ma chévre non mon chameau plutot mon boubou .
A vrai dire cela importe peu ,l'autre jour je disais à une ami que j'avais lu un article de XOY elle m'a répondu c'est toi je lui ai dis non "c'est nous".

16 novembre, 2005 20:13  
Anonymous Anonyme said...

bonsoir
Merci x-ould-mauritanie pour votre contribution au débat sur les présidentiables ;il faut parler de ces soits disant sauveurs, afin d' éclairer les élécteurs potentiels que nous sommes.

Que pensz-vous d'un label de dangerosité, qui inciterait ces derniers à prendre leur retraite.

j'ai de la peine à imaginer que l'on soit obliger de s'en remettre à des clones potentiels de TAYA.

Quant au négro-africains méme dans leurs pires cauchemars ils ne s'imaginent pas étre candidat à candidateure à plus forte raison étre président de grace épargnons leurs les émotions de ce type ils ont d'autre préocupations : faire le beau ou épouser la deuxiéme voir la troisiéme epouse en somme à chacun son sport.
maatala

16 novembre, 2005 20:38  
Anonymous Anonyme said...

bjr cher ami
x ould mauritanie
je compte sur toi pour faire ce cite.je peut te proposer des noms pour celui-ci comme www.3aout...ou www.transition2005...
LM

16 novembre, 2005 23:33  
Anonymous Anonyme said...

bjr
Au faite ou est passe notre ami Cheik .j'espere que tu as au moins le temps de nous lire
amicalement
LM

16 novembre, 2005 23:37  
Anonymous Cheikh said...

Selam,

LM

Merci de te souvenir de moi. Rassure-toi: votre lecture est un sacerdoce quotidien auquel je ne déroge jamais!
Seulement, l'actualité et l'identité de certains membres de la CENI m'échappent. Mais j'ai suivi le débat.

J'ai surtout lu le dernier posting de XOY: il semble que l'avenir de l'enseignement pourrait dépendre de conspirations tribalo-militaro-policières.

Je ne sais pas ce qu'il faut faire au juste, mais les errances de la transition peuvent être plus couteuses que les dérives d'un régime. Vigilance!

Cheikh

17 novembre, 2005 00:53  
Blogger X-OULD-MAURITANIE said...

Salut

Cheikh sa me fait plaisir de te lire,

LM
Je ravie que tu partage mon idée mes je n’ai pas la possibilité de créer le domaine mes je suit disposer a m’occuper de sa mise ajours.

D’autre part je vous prie de m’excuser pour les fautes de grammaire et d’orthographe, je n’ai pas eu la chance de faire l’école moderne.


Je voudrez partager c’est propos de Victor HUGO avec nos ‘’politiques’’ qui font la course pour gagniez la confiance du CMJD

Victor HUGO /

« Mauvais éloge d'un homme que de dire : son opinion politique n'a pas varié depuis quarante ans. C'est dire que pour lui il n'y a eu ni expérience de chaque jour, ni réflexion, ni repli de la pensée sur les faits. C'est louer une eau d'être stagnante, un arbre d'être mort ; c'est préférer l'huître à l'aigle. Tout est variable au contraire dans l'opinion ; rien n'est absolu dans les choses politiques, excepté la moralité intérieure de ces choses. Or, cette moralité est affaire de conscience et non d'opinion. L'opinion d'un homme peut donc changer honorablement, pourvu que sa conscience ne change pas. Progressif ou rétrograde, le mouvement est essentiellement vital, humain, social.
Ce qui est honteux, c'est de changer d'opinion pour son intérêt, et que ce soit un écu ou un galon qui vous fasse brusquement passer du blanc au tricolore, et vice versa. »

17 novembre, 2005 01:43  
Blogger X-OULD-MAURITANIE said...

On ne tombe jamais que du côté où l'on penche.
« Je ne veux pas que mon pays recommence ce qu'il a fait. J'accepte 1960 et 1984 ; les années suivantes même, je les accepte dans l'histoire, mais je ne les veux pas dans l'avenir...(Très-bien ! très bien !) et je me fais un devoir, un devoir de conscience, d'avertir mon pays toutes les fois que je le vois pencher de ce côté. Messieurs, on ne tombe jamais que du côté où l'on penche. (Sensation.) Je ne veux pas que mon pays penche de ce côté, et toutes les fois que je le vois pencher, je me hâte de l'avertir. (Agitation.) » François GUIZOT

17 novembre, 2005 01:53  
Anonymous Anonyme said...

Quant au négro-africains méme dans leurs pires cauchemars ils ne s'imaginent pas étre candidat à candidateure à plus forte raison étre président de grace épargnons leurs les émotions de ce type ils ont d'autre préocupations : faire le beau ou épouser la deuxiéme voir la troisiéme epouse en somme à chacun son sport.
maatala

----------------
A MAATALA,

Tu ne crois pas qu'il serait plus correcte de dire: "quant aux negro-africains, mème dans le meilleur de leur rêve, au lieu de le pire de leur cauchemar? Enfin, je le mets au compte de ton humour noir.

Et puis ne generalise jamais, car si bien plusieurs "font le beau" et vont pour leur 3eme noce, il y a des negro-africains conscients et qui luttent. necesait-ce que pour respect pour ceux-la et pour leur ideal, tu dois t'abstenir de generaliser.

enfin, la mauriatnie est de tous mauritaniens, une lapissade (n'est-ce pas?), qu'il convient de rappeler tellement certains croient devoir l'oublier.

fraternellemnt.

17 novembre, 2005 10:31  
Anonymous Anonyme said...

maatala,
tu es un sale raciste, minable et pueril; j'espère que je n'aurais jamais à te rencontrer, parce que je te foutrai ma main dans ta sale gueule boutonneuse.je propose aux autres blogger d'exclure ce minable à l'haleine de chacal du débat. il n' y a desormais plus de place aux propos haineux et médiocres.

17 novembre, 2005 13:13  
Anonymous Cheikh said...

Esselam

Au frère anonyme furieusement ému par le dernier posting de Maatala:

Calma-toi, mon frère! Si on devait exclure Maatala, tu ne lui survivrais que de peu. Et pour la même raison: propos injurieux et violence verbale avec menaces de coups et blessures...

C'est dire que si je suis totalement solidaire de ton indignation légitime, je peux ne pas en partager les excès de l'expression. Si je suis d'accord avec toi sur l'ambiguité des propos tenus par Maatala, je m'en réserve une re-lecture moins passionnée.

En effet: et si Maatala voulait dire, à juste titre, que la négritude mauritanienne est écoeurante de soumission et de nonchalence face aux discriminations qui la frappent depuis longtemps dans notre pays ?
Qui peut le contredire? N'est-ce pas affligeant de voir tous ces négro-mauritaniens incapables d'organiser une manifestation pacifique pour exiger leurs droits inaliénables? N'as-tu pas vu, mon frère, tous ces maures qui ont assiégé la prison pour libérer leurs déténus ? Ils sont où les familles et parents de déportés qui ont été épargnés par les régimes racistes qui se sont succédés dans ce pays ? Permets-moi de te rappeler que parmi ces déportés, il y a des membres de familles hautement servies par les régimes qui les accablent.

J'espère que Maatala va clarifier sa pensée, et j'espère surtout qu'il a justement voulu "tancer" ses frères négro-mauritaniens pour les encourager à lutter activement pour la conquête de leurs droits. N'est-il pas le promoteur d'une candidature à la présidence qui peut être jugée comme salvatrice, sinon rassurante, pour la cause noire en Mauritanie?
En tout cas, ses propos, et quels qu'en soient les versants, s'appliquent très bien à la société maure. On peut même motoriser les préoccupations sexuelles qu'il évoque: 4X4, VX,MERCEDES...

Fraternellement

Cheikh

PS: je ne veux surtout pas dire que tu as tort de réagir en fonction de ton resenti premier. Mais j'espère pour notre débat que tu as eu tort.

A toi, Maatala, de nous rassurer tous en le prouvant!

17 novembre, 2005 14:04  
Anonymous Anonyme said...

Cheikh,

tu as demi raison. je suis negro-africain et crois-moi je suis encore plus ecoeuré que toi quand je vois que nous ne pouvons même pas "organiser" une manifestation même pas dans le sud pour réclamer nos droits.

mias CHeikh, crois moi, ce jour là tu verras la police beydane tirer des balles reelles sur les manifestants. je te le jure. Et tu verras un jour cela se passera en Mauritanie. car la patience ou la peur ont une limite.

nous les negros on est convaincus que le regime ne traite pas de la meme façon les citoyens. si nous on descends dans la rue, on nous tirera dessus. c'est pour cela qu'on a peur. mais comme je t'ai dit la peur a ses limites. et qui vivra verra.

fraternellement.

17 novembre, 2005 15:14  
Anonymous x-ould-mauritanie said...

Salut les Nerveux

Je vous prie de vous comprendre avant de vous insulter
Moi j’ai compris du texte de Mr MATTALA qu’il reproche a nos très cher frère Negro-MAURITANIEN leur indifférence et manque d’expression ou de manifestation pour ce prouver et réclamer leur droits comme toutes communauté mauritanienne, d’autre parts sacher que je suis sure que MAATALLA et Cheikh et même nous tous sur ce forum, somme solidaire avec vous et nous mourrons ou aviveront ensemble pour une Mauritanie juste pour tout ces citoyens.

SVP comment pouvez vous être si négative dans la compréhension des choses.

Sache aussi que ce qui vous touche nous touche et que nous sommes les deux mains de notre pays.

On ne tombe jamais que du côté où l'on penche.
« Je ne veux pas que mon pays recommence ce qu'il a fait. J'accepte 1964 et 1989, 93 ; les années suivantes même, je les accepte dans l'histoire, mais je ne les veux pas dans l'avenir...(Très-bien ! très bien !) et je me fais un devoir, un devoir de conscience, d'avertir mon pays toutes les fois que je le vois pencher de ce côté. Messieurs, on ne tombe jamais que du côté où l'on penche. (Sensation.) Je ne veux pas que mon pays penche de ce côté, et toutes les fois que je le vois pencher, je me hâte de l'avertir. (Agitation.) » François GUIZOT

Bon courage et calmer vous vous milite pour les mêmes causes

fraternellemnt.
XOM

17 novembre, 2005 16:19  
Anonymous Cheikh said...

Selam,

Mon frère anonyme:

(Pourquoi tu ne nous gratifies pas d'un pseudo: juste pour ne pas te distinguer par l'anonymat)

Détrompe-toi, et avec toi tous les négro-mauritaniens: vous n'êtes pas les seuls à être " convaincus que le regime ne traite pas de la meme façon les citoyens". Tant c'est là une vérité flagrante et universellement partagée.
En effet, les périodes précédentes n'ont pas été propices à la révolte noire en Mauritanie. Et s'il n'y avait pas un certain stoïcisme, l'affrontement apocalyptique que tu décris ( sans me laisser l'impression de le redouter...) aurait eu lieu. Entre d'un côté, des noirs absolument discriminés et des maures gonflés à bloc par une propagande tragiquement et volontairement nocive.

Aujourd'hui, les circonstances sont autres. Et une marche noire pacifique en Mauritanie est inévitable voire souhaitable pour orienter le débat vers une question centrale pour la survie de notre société.

Le régime en place semble s'interdire certains actes qui lui conféreraient pourtant une légitimité lui permettant d'interdire une liberté d'expression massivement exploitée.

En tout cas, moi, comme je l'ai déjà écrit dans la presse nationale, j'appelle à cette manifestation et je m'y joins en particulier si elle exige le retour des déportés.

Fraternellement

Cheikh

XOM:
tu sais que je hume à plaisir ces humeurs hugoliennes dont tu parfumes le blog!

17 novembre, 2005 16:57  
Anonymous x-ould-mauritanie said...

salut

cheikh, je te remercie et suis ravie que sent l’odeur de l’encre de ces personnage qui ont marquer l’histoire de la liberté.

Et je te félicite pour ton dernier poste tu à parfaitement raison.

Quelques maximes tirées du journal d'un écoeuré de campagne:

« - Ce ne sont pas les électeurs qui ont la mémoire courte, mais leurs élus.
- Les hommes politiques ne déposent jamais leur bilan. Ils le représentent.
- Les corrupteurs s'en tirent toujours mieux que les corrompus.
- Les professeurs de morale ne se croient pas obligés de pratiquer les vertus qu'ils enseignent. Les capilliculteurs sont souvent chauves.
- Il ne suffit pas de ne pas faire de promesses pour ne pas les tenir.
- Les candidats qui ont décidé de faire rêver les Mauritanien ont réussi au-delà de toute espérance. Au point que quand on les écoute on croit rêver.
- On commence à se méfier de la "transparence". Elle cache trop de choses.
- La course à la présidence n'est pas un rallye. C'est une cause de ralliement.
- Il est navrant de constater que la réalité est souvent pire que la rumeur.
- Les présumés innocents doivent se garder de se montrer présomptueux.
- Les politiciens battent souvent en retraite mais ne la prennent jamais. »

fraternellemnt.
XOM

17 novembre, 2005 17:36  
Anonymous x-ould-mauritanie said...

« La liberté commence où l'ignorance finit. »
Victor HUGO

17 novembre, 2005 18:20  
Anonymous x-ould-mauritanie said...

Transition :

« Je pense que je suis. Pourtant je ne suis pas ce que vous pensée... Vous me suivez ? »

!!!!!!!!!

17 novembre, 2005 18:34  
Anonymous Anonyme said...

bonsoir

Merci CHEIKH je souscrit à ton posting du 17/11/2005 j'aurai aimé l'écrire moi-méme.
Je signale que dans un précédent posting j'ai proposé la candidature de JEMAL et celle de KANE OUSMANE ex-vice président de la BAD (avis aux idiots qui réagissent avec leurs pieds à la place du cervaux).
je revendique l'humour noir et une certaine forme provocation .

je tiens à m'excuse auprés de ceux que propos ont heurtés, ce n'est pas de ma faute s'ils ne comprennent rien à rien, il y aussi des prix nobels chez nous heureusement.

Pourquoi n'y avait-il pas de candidats négro-africain à la derniére élection présidentielle ,je pense qu'ils étaient tous abscents non mieux ils dormaient c'est plus rassurant pour les cons .

Désolé c'est plus fort que moi :etre sérieux tant la situation et l'avenir de ce pays sont déseperants, tiraillé qu'il est entre des étroits et les étroits(pilleurs de tout bord) donc pas de place pour les doux réveurs,ceux qui appelle à la raison et en on marre d'etre les coçus de la république.

Liberté, respect est parler vrai tel est ma devise( un peu de provoque pour le fun )

Merci les fréres pour le niveau du débat à vos claviers et abusons de la libété mainte fois bafouée et violée par les reptiles.
fraternellement

le boutonneux maatala(j'aime bien)

17 novembre, 2005 23:14  
Anonymous Anonyme said...

frére je m'excuse d'avoir rester longtemps sans reagir aux propos de mattalla .je me disais que ces propos ont disparus des bouches mauritaniens mais malheuresement il en reste
cheick,x ould mauri comme vous etes les doyens ,vous pouviez etre direct avec mattalla en lui crachant toute la verité puisqu'il a tenu des propos racistes.

18 novembre, 2005 06:26  
Blogger Maât Ka Rê said...

Bonjour,
j'ai crée un blog "transition-mauritanie" suite à la proposition de xom pour dresser les profils et donner des avis sur les hommes présidentiables de demain.
Ce qui serai interréssant, c'est que chacun fasse une prosition de personnalités connues ou non, d'hommes et de femmes représentatifs de la société mauritanienne, afin que tous les autres puissent émettre des avis ou apporter les informations nécessaires.
Je souhaite bonne chance à cette entreprise et à vos plumes!

18 novembre, 2005 13:26  
Anonymous x-ould-mauritanie said...

salut

voici une situation sur l'execution des projets par notre administration

a voir leur ritime d'execution avec toute les possibilites, j''en deduit qu'il sont irresponsable

http://fr.msnusers.com/x-ould-mauritanie/Documents/STATUS%20OF%20PROJECTS%20IN%20EXECUTION.mht

M SLTS

23 novembre, 2005 04:27  
Anonymous Anonyme said...

je ne suis pas d'accord avec votre explication et je vous dire que vous inncompétant ni politiquement, ni techniquement, et utilisér le net comme une muyenne d'attaquer les autres.il faut noter que c'est interdit par notre religion.
Dans part, vous etes n'est pas en mesure d'orienter les CHANNAGHTTA parce que vous manquez d'expérience.

11 avril, 2006 19:11  
Anonymous Anonyme said...

c'est magnifique monseiur

11 avril, 2006 19:17  

Enregistrer un commentaire

<< Home