samedi, février 11, 2006

le fils de deddahi, ould bettah

Information about health, drugs and online pharmacy.
Health Articles







mohamed ould deddahi, le fils du celèbre tortionnaire, est un ami de hadrami ould oubeid, un autre jeune de la tribu smassid qui est resté directeur du budjet pendant les trois dernières années de ould taya, cette amitié à été, pour le fils de deddahi, sources d'enorme avantages en natures.

ould oubeid a fait en sorte que le budjet paie la location d'une maison à l'ilôt "K" (en face de la salle de fete "la case") pour ould deddahi, et il lui a offert deux véhicules : un 4X4 mitsubishi L200 pour ould deddahi, et une audi pour sa femme, l'audi a été acheté à mohamed ould khaddad ould moktar pour 5 millions d'ouguiya, évidament sans taxe de douane.

après le coup d'état du 3 aout, ould deddahi a été chassé de son domicile, et il a vendu le 4X4 et le mobilier de son domicile, ensuite il est parti aux étas unis laver les assiettes et les toilettes pour quelques dollars de plus. mais ce n'est pas son premier sejour en amérique, le premier a été il y'a quelques années quand il a du ésuiyer le courrou de son père, après son mariage avec une fille, contre l'avis de son papa de tortionnaire. la colère paternelle ne l'a pas empeché d'être recruté à l'ambassade de mauritanie à washington, ou il été payé 3.000 dollars par mois, alors qu'il ne faisait aucun travail.

après ce "sejour disciplinaire" il est revenu au pays afin de jouir des éormes avantages que procure l'appartenance à la tribu smassid et le fait d'être le fils du tout puissant directeur de la sureté de l'état.

mohamed ould deddahi est dépourvu de diplome ou de toute sorte de qualification, mis à part une formation à la mahedra de noubaguiya , durant cette formation un certain abdou ould el arby (plus connu sou le nom d'abdou le fou) venais le voir chaque week-end avec des cadeaux et toutes sorte de présents.

après son retour de noubaguiya (toujours aussi dépourvu d'éducation et d'instruction qu'avant, il n'est pas très intelligent d'après ses maîtres), il s'est inscrit dans un institut privé de comptabilité pendant six mois, et à sa sorti il a été recruté comme fonctionnaire au ministère du developpement rural, ou il a eu son celèbre scandal.

dans un registre independant, il parait que lafdal ould bettah est empetré dans des problèmes familiaux, sa première épouse a découvert qu'il était marié secretement avec une certain mint nejib, cette dernière est en tunisie pour mettre au monde un enfant de ould bettah, la première épouse demande le divorce et lui il essai de la retenir en lui promettant de répudier la seconde.

toujours dans la rubrique "matrimoniale", aiche mint jdane, la candidate malheureuse aux presidentielles de 2003, s'est mariée avec un "teivay" de ehel sidi mahmoud, il espère sans doute jouer le role du "prince consor" !!!

0 Comments:

Links to this post:

Créer un lien

<< Home