mercredi, décembre 14, 2005

o. magatt, SMAR, bouammatou, nouvelles adh ésions au RFD.

la médiatisation qui a accompagnée la visite du
colonel mohamed ould magatt à la wilaya de tiriss
zemour fut vecu comme une immixion directe du CMJD
dans le déroullement de la politique locale, d'aucun y
voit la volonté du CMJD de vérouiller l'administration
térritoriale, avant les éléctions, en vue de faire
avaler la mauvaise nouvelle qui sera annoncée dans les
jours qui viennent, et qui consiste à nemmer les waly
et hakem par le CMJD. cette mesure risque de
rencontrer pas mal d'opposition vu que dans ce cas les
walys et hakems serons aussi responsable d'abord
vis-à-vis du CMJD et non du ministère de l'interieur,
leur autorité de tutelle.

anne amadou babali, du temps ou il était PDG de la
SMAR, a participer à une opération commenditée par son
ami ould bouammatou : couler la SMAR.
une autre personne avait participer à cette opération
: athié hammatt.
une fois la fin de la SMAR acquise, ould bouamatou est
aller crée sa propre socièté d'assurance, AGM, dans
laquelle anne amadou babali detient des actions, et
siège au conseil d'administration, athié hammatt lui
fut le dindon de la farce, il s'en est sorti avec
quelques centaines de milliers d'ouguiya.

hier, en grande pompe, deux hommes ont adhérés au RFD,
le parti d'ahmed ould daddah, lors d'une ceremonie
spéciale, il s'agit de mohamed abdarrahmane ould moïne
et kaba ould aléwé.
notons que kabe fut longtemps ministre de l'interieur,
et aussi cheville ouvrière de toutes les opérations de
fraude qui ont émaillées tous les scrutins de la fin
de l'ere ould taya.




Information about health, drugs and online pharmacy.
Health Articles















107 Comments:

Blogger X-OULD-MAURITANIE said...

salut

Je rajoute que d’autre personnes comme Moustapha Ould HAMOUD ex DG Air Mauritanie et OULD BOUBOU sont aussi pour quelque chose

D’abore moustapha ould hamoud a ete charger de transférer le maximum de dossier a l’agence de liquidation d’ont il devient le responsable par la suite.

Il a aussi fait valider des dizaines de dossier de pêche avec les réassureurs pour le compte MAOA et des dossiers de marchandise Blé et sucre pour MAOA et AON.

D’autre parts Anne Amadou babaly et membre du Conseil d’administration de la NASR et il est aussi l’un des petit porteur de la GBM dont les Actionnaires sont OULD JILY P/C MAOA, ZEDAH, A.TAYA, BOUAMATOU, et l’ex BELGOLAISE qui a ete racheter par un consortium d’homme du Roi du maroc et A.TAYA et BOUAMATOU et MAOA a ete double dans cette Affaire

M SLTS

15 décembre, 2005 00:37  
Blogger alchimiste said...

Salam

Cher Cheikh,

Tes articles sur Dadah dans le dernier N° (100) journal Mauritanien Carrefour m'ont ispiré la reaction suivante :

Les boulettes (bourdes) du « Candidat » Dadah !

1) Concernant les engagements du CMJD :

Pour tous les engagements du CMJD, Dadah en reclame la Paternité :
« Nous avons obtenu …., Au FAIT A L’ENTENDRE TOUTES LES PROMESSES ET ENGAGEMENTS DU CMJD … C’EST LUI QUI LES A EXIGEES ET OBTENUES !

C’est APPEINE QU’IL NE RECLAME LA PATERNITE DU COUP D’ETAT DU 3 aout 2003 … EN DISANT « NOUS AVONS OBTENU QU’ELY ET SES CAMARADES DU CMJD FASSENT UN COUP D’ETAT LE 3 aout » !

IL AURAIT BIEN VOULU DIRE CELA !

2) La Géographie DE LA MAURITANIE :

Je le cite : « La Mauritanie est un pays qui a un million de kilomètres carrés.//. C'est un pays qui jouxte le Sénégal par le Sud, le Mali par l'Est, l'Algérie
par le Nord-Est, et le Maroc, le Sahara par l'Ouest. » !

LE SAHARA (je suppose la REPUBLIQUE ARABE SAHRAOUI DEMOCRATIQUE, que NOTRE PAYS RECONNAIT COMME PRESQUE UNE CENTAINE DE PAYS… ET QUI EST MEMBRE DE L’Unité AFRAICAINE DEPUIS PLUS DE 20 ANS ! ) SE SITUE A L’OUEST DE LA MAURITANIE !??

MAIS OU SITUE-T-IL L’OCEAN ATLANTIQUE ?

ALORS QUE POUR UN MAROC FRONTALIER A L’OUEST DE LA MAURITANIE JE N’AI D’AUTRES COMMENTAIRES QUE LES SUIVANTS :

- QUE LA MAURITANIE N’A PLUS DE FRONTIERES TERRESTRE AVEC LE MAROC OFFICIELLES AVEC LE MAROC (MEME A L’OUEST ET TOUS LES POINTS CARDINAUX!) DEPUIS LE COUP D’ETAT DU 10 JUILLET 1978 !
- A MOINS MOINS QUE L’HORLOGE DE «NOTRE-CANDIDAT-ETERNEL-A-LA-PRESIDENCE » (Notre ARLETTE A NOUS : qui détient le record en France : 5 SEPTENATS ET 1 QUINQUANAT !) N’AIT EU L’HORLOGE BIOLOGIQUE BLOQUEE SUR UN DEREGLEMENT DEPUIS CETTE DATE (10 juillet 78) !

Ce n’est pas fini …

3) LES RELATIONS AVEC ISRAEL :

IL A TELLEMENT TOURNE AU TOUR DU POT … QU’ON PEUT AISEMENT COMPRENDRE QU’ELLES SERONT MAINTENUES S’IL SERA PERSIDENT !
IL RECONNAIT MEME JERUSALEM (AL QUDS) COMME CAPITALE D’ISRAEL !

Et il y en a d’autres …

C'est DIRE LES CHOSES NE COMPTENT PAS S'AMELIORER DE SI TOT ...pour les Mauritaniens ...

PS
Sources : differents articles de Cheikh Toure (parus dans le Journal mauritanien : Carrefour) et publiés sur M-net.

15 décembre, 2005 02:06  
Anonymous Cheikh said...

Selam

Alchimiste:

Quel lecteur tu es! Tout ce que je n'ai pas dit dans mes articles.

Ce qui est intéressant dans ta lecture, et que j'apprécie dans ton analyse, c'est la promptitude des récoupements. Car les articles viennent toujours juste d'être envoyés sur M-net...

Mais je crois que tu es spécialiste de ces questions de partis que moi, j'ignore en fait.

J'avoue que personnellement, je me suis caché ceux que je partage avec toi: peur de me les avouer tout simplement! Peur pour la Mauritanie...
Quant au Sahara, j'ai eu des trucs qui confirment ce que tu suggères!

Merci pour ta réaction

Cheikh

PS: es-tu encore connecté: car XOY m'a lâché en plein débat après s'être défoulé sur des personnes qui me sont chères et avec lesquelles il a été d'injuste et cruel ?

15 décembre, 2005 02:34  
Anonymous Anonyme said...

j'ai envie de savoir plus de choses sur la fiabilité des informations que vous publiez sur la personne de Cheikhna OULD Nenni
merci

15 décembre, 2005 08:17  
Blogger X-OULD-MAURITANIE said...

Cher LM

C’esst un plaisir de te lire mes cette histoire de ‘’Chariaa’’ (Spécialiste du litige devant les ‘’juges’’) c’est du passer je direz que sa rassemble aux pressentions de parenté avec Aly benou Abitaleb.

C’est pas toute les IDAWAALI qui sont Budgétivore mes une poignée de personne

M SLTS

15 décembre, 2005 08:54  
Anonymous Ould Moktar said...

Je crois que la trève décrétée par X vis à vis du CMJD risque de ne pas être pertinente..

Cher X, tu te rappelles certainement que j'ai toujours défendu CMJD sur certains plans, mais je ne te cache pas que je suis présentement très frustré de cette adminsitration et de la lenteur des choses..

Donc, X, je te propose d'alterner éloges (quand cela s'applique) et attaques virulentes au CMJD à chaque fois qu'une carence est avérée.. regarde X, on a 9 ministres qui sont incapables d'assurer quoi que ce soit.. En plus, cette histoire de grèves ça et là, etc..

Je te rectifie X, Ely Cheikh est un homme pieux et effacé.. Il incarne la spirualité traditionnelle. Dont walk ! par contre Hamden, Ould Neinny et d'autres sont rajjala mne ehel thezzemen.. Choeukhne, lui, est un lascar pire qu'Alcapone ou Dillinger..

Toute la pègre de Ould Taya doit être harcelée en continu..voilà ce que je pense..

XouldMauritanie parle de Ould Hammoud, je lui dis que c'est lui qui a mis à genoux Air Mauritanie par son népostisme et sa corruption.. Il a quitté la compagnie après l'avoir pillée, c'est pourquoi, elle ne tiendra pas face à la moindre OPA du Maroc ou même du Burkina..

S'agissant de la SMAR, tout le monde sait sait que c'est un cadeau que Taya a donné Chrif avec le portefeuille qui vaut 3 milliards dont les marchés de la SNIM, SONELEC, PORT, SOCOGIM, SONADER, AIR MAURITANIE, etc
en plus de l'immeuble qui vaut 1.5 Milliard et les 22 villas de la cité SMAR qui valent 600 millions approx.. Après la "fin" du monopole, la NASR (victoire) a travaillé seule.. après, d'autres opérateurs ont ou difficilement obtenir des autorisations.. donc, la SMAR a été héritée par la NASR, concurrente de Bouamatou, d'où l'erreur de penser qu'il a participé à sa banqueroute..

15 décembre, 2005 09:32  
Anonymous Anonyme said...

ould Moktar,
nous vous connaissons depuis long temps comme un defendeur d'Ould Bouamatou , car , tu es un agent a BSA .

15 décembre, 2005 10:00  
Anonymous Anonyme said...

cher X ould Y
je partage avec vous cet article que j'ai trouvé sur un autre blog.

Les islamistes s’emparent du pouvoir

Les dernières nominations du CMJD sont ce que l’on appelle du donnant -donnant les militaires laïques ont nommé le dircetur général de la SNIM (le petit bout d’homme) pour couler et puis privatiser cette boite pour qu’elle soit racheter par Bouamatou plus tard. Les militaires islamistes (chef d’état major de l’armée, celui de la gendarmerie et Soueidi Mohamed ould boubacar- 1er ministre) ils ont nommé à la tête de la SMH un ancien opposant et islamiste redoutable en un mot leur poulain. Ces deux hommes ils ont un point commun ils n’ont jamais servi leur pays et voici qu’on leur offre sur un plateau en Or des postes qui font rever tous les pauvres cadres mauritaniens qui sont restés servir leur pays dans les moments les plus dures quant ces deux petits se là couler douce en occident.
Aujourd’hui les islamistes ont compris qu’ils ne peuvent plus rien obtenir par la force mais que le meilleur moyen et d’occuper le maximum de poste important pendant que leurs colonels sont au pouvoir. quant à Ely et il ne sait plus ou donner la tête pris entre le marteau et l’enclume du bras de fer entre le naïf ould Abdel Aziz et les chefs d’état major de l’armée et de la gendarmerie il est obligé de céder par des nominations imbéciles et crétines. Au même moment ould Ghazwani le pédophile nomme ses parents voleurs et crasseux à des postes qu’ils n’ont jamais rêvé d’avoir et le ministre de l’enseignement supérieur.
Par ces nominations faites à la hâte comme celle du directeur de l’OMRG par un petit inspecteur zélé et complexé de ses origines hartanis et fils de collabos le pays va droit à la catastrophe et je crois que personne n’aurait imaginé un scénario aussi catastrophique pour notre pays.
Ou est l’état dans tout ça des cadres sont nommés sans même que les ministres concernés soient aux courant et souvent en leur absence ?
Soueidi Mohamed ould Boubacar, se moque royalement des méthodes et formes administratives il obéie aveuglement à ses patrons du CMJD, qui ne savent plus ou donner la tête pour trouver la reconnaissance internationale qui n’arrive toujours pas et qui risque de ne pas arriver. Mais entre un CMJD et son gouvernement de nain et celui d’un Aheimed ould Daddah (Gbagbo national) qu’elle est le pire pour notre pays ?

www.amedagas.blogspot.com
ALioune

15 décembre, 2005 10:53  
Anonymous Anonyme said...

Cher anomyme de 10h00,

tu perds ton temps en me racontant des histoires, Moustpaha O. Hamoud est un budgétivore, Soeuidi O. Didi est un voleur, Doueih O. Abdeljelil est un mercenaire, Moustapha O. Maouiloud est bandit de grand chemin, Dneidou O. Tajeddine est un corrompu fini, Soueidna O. Ndah est un pillard, Doueidi O. Biya est un lascar, Ould abeiderrahmane est un pirate.. ils font tous partie de la pègre sans scrupule de Taya Tout le monde le sait.. ne sois pas l'avocat du diable ou bien à toi de démontrer qu'ils sont intègres sic.. à bas les voleurs des deniers publics.

15 décembre, 2005 11:24  
Anonymous Cheikh said...

Selam:

X ould Y

Tu viens de me censurer un long posting et te réserver par la même occasion le dernier mot.

Pour rappel, je t'avais demandé de ne pas clôturer le débat à ta guise et quand cela te chante. Pour second rappel: cette mesure de clore les sujets a été unilatérale et non débattue.

Soit: dans ce long posting, que tu m'as censuré pour te téserver le dernier sous forme de mimique courte et piteuse, je te présentais des excuses pour ce que tu as pris pour du "ayb" en te disant que je n'étais pas venu sur ton blog pour cela. Soit, je me suis fait la petite gifle que je me dois en de parteilles circonstances en croyant que tu revenais vraiment au débat

Soit: je viens de constater que tu as retiré ton dernier mot pour arrêter le débat à mon avant-dernier posting (oui, puisque le dernier a été censuré (sic)...

Pour ceux qui n'ont pas pu le voir en direct, je le livre de mémoire:

"X ould Y a dit:
Cheikh

je t'avais déja dit que je ne t'ai pas traité de zelateur de oul taya"

Dommage qu'une telle présence d'esprit ne soit pas opérationnelle chez toi avec le recul.

Dans mon avant dernier post que tu as censuré de façon unilatérale, je te disais aussi que si ta seule preuve contre Ely Chikh, c'est celle que tu as rapportée, franchement je t'invite à ne pas te foutre de ma gueule en plus. Tant que tu'y es, dis-moi aussi que tu protèges ta source: Haidalla? Maaouiya? Ou Ely Chikh lui-même? Ou toi aussi, tu es un "Wely et Youkachevlak"

Dis: te rens-tu compte de l'énormité de la bêtise de la situation dans laquelle tu te fourres et où tu me traînes en même temps que le superbe édifice que tu as monté et que nous sommes quelques uns à vouloir approfondir?

C'est quoi ce premier ministre et chef d'Etat-major qui, non content de se substituer au chauffeur et à l'ordonnance militaire régulière, poiraute de gitane en gitane sans qu'on le lui demande? Voudrais-tu tirer preuve et argument de son infinie larbinitude ou son extrême rebellion ( Yan, qui s'y connaît en matière de rebellion devrait avoir un point de vue sur cet aspect de la question) ?

De grâce: et ce vieillard dont les aventures sont des prières et des lectures, qui vient s'introduire entre des furieux armés jusqu'aux dents: le chef suprême qui "yat'az" ses chameaux les plus fougueux (iddez woul herss) et son bras droit et confident?

Tu es sûr que tu n'as pas un ami en commun avec LM ou que tu n'es pas le pote d'un frère à moi qui traîne dans ces parages?

Enfin, je te dis moi que: Ely Chikh n'a jamais eu une telle intimité avec un homme en Mauritanie. Fut-il El qetb oul emmemme qui passe pour être l'exégète de ses rares paroles.

X: je crois qu'il vaut mieux que tu t'en tiennes aux dérives accomplies au nom d'un homme que tu ne connais pas. Et là tu peux compter sur moi pour t'appuyer et te soutenir...
Le reste, c'est de la diffamation et de l'injustice et comme tel, cela doit être combattu et sévèrement puni.

Fraternellement

Cheikh

PS: je demande un droit de réponse publié dans les mêmes conditions que tes allégations et dans la même page.

15 décembre, 2005 13:42  
Anonymous x ould y said...

cheikh,

j'était entrain d'élimiser des messages repetitifs, et comme j'était pressé j'ai aussi élimiser et ton dernier commentaire et le mien, franchement, cheikh, tu croit que je suis assez bete pour penser qu'il suffit d'eliminer l'un de tes commentaires pour t'empecher de me répondre ? franchement !

quand à la fermeture des commentaires, c'est une mesures automatique, effectué en dehors de mon intervention, j'avait enregistré ta demande mais je ne pensait pas qu'elle te tenait autant à coeure.

voici donc les quelques mesures que je compte prendre pour remedier à ce cafouillage :

1) reouvrir la possibilité de commenter sur le blog de ton choix.

2) te publier ton droit de reponse sur l'emplacement que tu veux.

3) te presenter mes excuses pour ces erreur technique, dont j'assume les concequences.

une fois que ces questions de forme sont resolu, on reprendera le traitement du fond, là on s'était arreté.

d'ore et déja je te dit que je ne connait pas ely cheikh ould memme personnellement, tout ce que je dit sur lui je le tient de mes nombreuses sources.

pour moi, cheikh, tu es une personne dont le temoignage est au dessus de tout soupçon, alors voici une proposition que je te fait, pour appaiser les ésprits : à propos d'ely cheikh j'ai déja dit ce que j'avait à dire, maintenant je te propose de rassembler ce que toi tu ma répondu, et d'en faire une sorte de droit de reponse, que je publierait dans un blog, pour un maximum de lisibilité, ça te va ? allez, la balle est dans ton camps, si tu es d'accord à toi de rassembler les partis de tes commentaires que tu veux publier (ou la totalité, à toi de décider) ensuite tu choisi un titre et tu envoi tout ça sur ma boite mail, moi je le publi dans les mêmes conditions que le blog "diffamatoire".

j'attend ta réponse, si tu as une autre idée surtout n'hésite pas à me la soumettre, mais de grace arrete de m'insulter, je pensait que je pouvait supporter mais je me suis tromper, de mes ennemis je peux tout supporter mais quand ça vient de mes amis (pourrait-je encore te considerer comme ami ?) ça m'est penible.

X.

15 décembre, 2005 14:11  
Anonymous Anonyme said...

Bonjour
Cher Cheikh

J'ai remarqué que dans tes dernieres posting tu repete à peu près la même chose qu'ely cheikh est un saint et qu'il est presque ma'soum et on peut pas parler de lui.
Tu me demande ainsi qu'a X de reserver le même traitement que pour ehel cheikh sidiya et il a repondu mais quant à moi je vais ajouter que ta demande n'est pas réalisable car Cheikh sidiya est contemporin -en c'est que je sache- avec Cheikh Mohamed Fadhel; donc pour etre juste il faut qu'on reserve à ehel cheikh sidiya le traitement qu'on reserve à toute la famille ehel cheikh Mohamed Fadhel et non à un seul membre de la cette famille.
Donc le respect de lechyakh, en general, et de l'histoire cette grande famille n'est pas en contradiction avec la critique d'un membre de cette famille wasswa ga3 3ad e3ly cheikh.

Tah

15 décembre, 2005 14:11  
Anonymous x ould y said...

cheikh,

je vient de découvrir pourquoi ton commentaire (et le mien aussi) sont parti à la trappe : ils ont été envoyé simultanement avec le moment ou blogspot a fermé les commentaires sur ce blog, et bien que ce n'est de ma faute qu'en parti (j'aurai du les prevenir quu'exeptionnellement je ne voulait pas fermer la porte aux commentateurs) je reitère mes excuses.

ma aleina, el mouhimm, j'ai réouvert la possibilité de commenter, comme ça tu pourra mettre tes commentaires là ou tu le désire, et ma proposition de les publier comme blog reste valable.

rien ne m'est plus insupportable que quand on me traite de censeur, et tu le sait en plus, Allah ysamhak, arani sameh lak, mais tu ma rendu difficile cette journée.

tah,

est ce que tu t'es reconnu dans l'avant dernier blog ?

15 décembre, 2005 14:26  
Anonymous x ould y said...

cheikh,

apparament tu n'es pas connecté, alors j'attend ta reponse à ma proposition, afin de clore ce débat.

hade kavy men tezebout ely cheikh (rire).

X.

15 décembre, 2005 14:28  
Anonymous Anonyme said...

Cher XOY,

Ta blague, digne d’un hacker, sur le blog de Cheikhna a suscité deux réactions discordantes chez moi. Après avoir bien ri du tour joué à ton détracteur, je me suis interrogée sur ton geste. Ne devrais-tu pas lui (Cheikhna) accorder la liberté d’expression que tu revendiques et que tu nous octroies sur ton blog, même si certains de ses propos te choquent et te visent ?
Au fait, bon anniversaire !
Nana

15 décembre, 2005 14:45  
Anonymous Cheikh said...

Selam

X ould Y

Ettazabout emten mende gaa:

je viens de perdre un long post; serveur introuvable!

Cheikh

15 décembre, 2005 15:09  
Anonymous x ould y said...

nana, ou ennanneu (comme t'appele cheikh),

la blague au depens de cheikhna n'est nullement déstinée à lui oter toutes possibilité de s'exprimer (fait lui confiance, il s'est se faire entendre quand il le veux, avec deux journeaux qui paraissent régulièrement en mauritanie, en arabe et en français, un site et de bonnes habitudes de jassouss, redacteur de BR) c'est juste pour l'embetter un peu.

une fois que l'effet escomptée est atteint, à savoir rigoler un peu au depend d'une crapule, je suspenderai cette mesure.

merci pour ton gentil mot à propos de mon anniversaire.

X.

15 décembre, 2005 15:13  
Anonymous x ould y said...

cheikh,

je suis vraiment désolé pour toi, je te comprend d'autant plus que je sait comment ça peux être ragant d'écrire longeument, et puis de tout perdre, ça décourage et après on n'a plus envie d'écrire et on ne se rappele plus de se qu'on a écrit.

un petit conseil : après la fin de chaque article, et juste avant de le poster, enregistre-le quelque part, comme ça le serveur ne pourra plus te jouer des tours.

pour toi c'est la 2ème fois aujourd'hui, et ça fait beaucoup en une seule journée.

X.

15 décembre, 2005 15:16  
Anonymous Cheikh said...

Selam

X ould Y:

Je retente en plus court.

je disais dans ce post perdu que tes derniers mots m'ont profondément touché et je t'écrivais en larmes. Et je me glorifie de le dire malgré le plaisir que cela va faire à ceux qui m'avaient prévenu contre ma solidarité avec toi: "machi et'heddedna vinternet ou edhrayk temleddinye menedmou'e...et tutti quanti!

Tout ce que je dis, et j'espère que cela répond aussi à Tah: non, je ne pense que Ely Chikh maa'çoum. Personne ne l'est dans un pays qui a applaudi tant d'injustices et de dictatures.
Mieux encore: je veux que l'investigation continue et pousse au flagrant délit quiconque participe aux tragédies qui menacent la Mauritanie et le peuple qui y vit. Y compris Ely Chikh Oul emmemme!

Ce faisant, je rappelais qu'en t'exprimant ma solidarité, je suis convaincu d'avoir été du côté de la vie humaine, de la liberté d'expression et de l'urgence de réaction à l'injustice qui gangrène mon peuple et mon pays.

En m'élévant contre le passage que je t'ai signalé, j'avais en tête aussi de te défendre toi, moi, les autres frères. Parce que tout simplement, c'est un piège qui nous a été tendu.

De même, je signifiais que je suis bien à ma place parmi les autres bloggueurs et tu t'acquittes très bien de la tienne. Aussi, je ne demande pas plus que le retrait du passage qui nous emmène directement à la diffamation de l'homme en Ely Chikh. Parce que nous n'avons pas encore d'informations qui le mettent directement en cause. Bien au contraire, dans mon cas, je dispose d'éléments que je t'ai rapportés qui le disculpent et incitent plutôt à prendre sa défense.

Par ailleurs, les informations que tu reproduis concernant le maraboutisme et les autres sorcelleries qui ont soutenu toutes nos dictatures (qui peuvent le viser de façon indirecte aux yeux de ceux qui le conaissent pas), je pense que, les tenant des sources mêmes dont se servent ceux qui dirigent sans contradiction aucune le pays, je les considère, surtout dans leur généralité, très diffusables.

je ne réponds qu'en mon âme et conscience d'un homme que je sais aussi victime, sinon plus, que toi et moi et nombre de nos concitoyens,d'un système mafieux que tu fais bien de dénoncer.

Fraternellement

Cheikh

PS: encore une fois, excuse-moi si je t'ai blessé. Loin de moi était la moindre intention maléfique.

15 décembre, 2005 15:29  
Anonymous x ould y said...

cheikh,

maintenant que le moment de "levgaye'e" et derrière nous, eksarly oudhnak,

est ce que tu es conscient de ce que tu me demande ? tu me demande d'éffacer un passage que j'ai signé, rien de moins !

tu sait quoi, je suis capable, de te donner la possibilité de gerer les commentaires, à savoir en effacer et en rajouter à souhait, car j'ai appris à te connaitre et j'ai une grande confiance en toi, mais le seul espace qui me reste c'est le blog lui même, alors s'il te plait, ne me demande pas d'effacer, mais toi-même écrit ce que tu veux, ton droit de reponse, en disant que tu conteste ce passage, qui est ordurrier et tout ce que tu voudra dire, et moi je le publie dès sa reception, avec le même emplacement que le passage incriminé, c'est ça l'usage, un homme de presse comme toi est bien placé pour le savoir.

imagine si, demain ould samba sy (le directeur de publication du journal le carefour, dans lequel les articles de cheikh paraissent) publi une tribue, et que son abonné le plus ancien, qui participe toujours et brillament, lui demande de retirer le journal de la vente, ould samba sy doit lui repondre comme moi : passe moi ton droit de reponse, et je le publie en première page !!!

s'il te plait, ne me demande pas plus.

ceci dit, si jamais tu me dit que j'ai le choix entre deux solution : effacer le passage ou bien tu quitte le blog, alors je te donne par avance ma reponse : je l'effacerai sans hésiter.

mais on en est pas encore là.

X.

15 décembre, 2005 15:46  
Anonymous Anonyme said...

Merci pour ce blog qui est a ton nom, grace a cela on est plus chebran sur ce qui se passe sur le pays
je voudais dire une chose qui me tient a coeur c'est que notre pays devrait mieux repartir les ressources du pays. Tout le monde fait de la potique meme les non politiciens et ce dans le seul but de se faire de l'argent. Alors que si tous les cadres et autres sont bien payes seuls les politiciens et les personnes ferues de politique s'oocuperait de ce domaine. Qu'en penses tu ?

15 décembre, 2005 15:48  
Anonymous x ould y said...

je vous conseil d'aller faire une petite visite au nouveau blog de cheikhna ould nenni à l'adresse http://wwwleblognenni.blogspot.com/ qu'il a lancer après que j'ai "hacher" l'ancienne.

je laisse celle-là active encore un peu pour que vous lisez, ensuite je la desactive.

allez aussi sur le site de son journal http://www.akhbarnouakchott.com/index.php?ArtID=375&alles=1&nurmainleft=0&nurmainright=0 pour lire l'article qu'il consacre à notre blog.
je l'encourage et lui demande de continuer, il nous fait de la bup gratuitement.

X.

15 décembre, 2005 16:04  
Anonymous x ould y said...

le lien precedent n'envoi à rien, je vous livre sa prose : La stratégie de X ould Y
Le malade mental X ould Y, par des procédés maléfiques, essaie de faire croire aux internautes qu’il maîtrise l’information dans le pays, et que personne ne peut se soustraire à son observation satellitaire. Il nous informe sur l’air, la mer et la terre. Il lui arrive de parler des affaires de couples dans leurs chambres à coucher !!! Que tout le monde sache qu’il n’a aucune information vérifiée. Sa méthode est simple et exprime un état pathologique, consistant à faire des constructions au sujet d’événements et de personnes. L’objectif est de faire le mal. Et en permanence. C’est son essence et son existence. Et le champ est libre pour cette entreprise criminelle, du fait que les mauritaniens minimisent l’importance de l’internet. Les Pseudonymes de X ould Y Le malade X ould Y utilise une infinité de fausses identités (pseudonymes etc). Parmi celles-ci à titre d’exemple: (sylla308, rouboussou, mejbourm, alhamdou2000, (ngaidoibrahima),sidialimr,dedewkhdeija,aouldmokhtar,abouahlame, sakkal_oumou1, nague(djigo.ablaye). Sa méthode consiste à attaquer quelqu’un par l’une des adresses et le défendre par les autres, pour le maintenir comme sujet de débat. Il se taille une bonne place dans les forums, en particulier au forum diaspora. Il en serait administrateur ou lié en tout cas avec l’équipe qui le dirige. C’est du moins ce que nous laisse croire la promptitude avec laquelle ses mensonges sont publiés. Ne laissez pas l’internet à ce malade qui est à Nouakchott. Concernant l’énigme X Ould Y Le phénomène X Ould Y a crée son blog (site personnel) en Novembre 2003. Le désintérêt des mauritaniens pour Internet, le soutien des forum s’intéressant à la Mauritanie à ce virus (publication des postings sans contrôle) et l’absence de réponses adéquates -via la toile-, lui ont donné une grande importance. Avec l’infinité de pseudonymes qu’il utilise, les sujets traités (actualité, vie privée, le passif humanitaire,les problèmes entre les communautés....etc), le virus X ould Y a pu se tailler une place confortable dans l’espace web mauritanien. Il navigue en distillant des mensonges sur le pays, les Hommes et les activités politico-économiques et sociales. Aucune personne connue dans notre pays (la Mauritanie), n’a été épargnée par ce malade mental. Le visiteur de son blog et de ses postings sur les forums, est frappé par les images négatives qu’il donne de la Mauritanie. Je ne vous donne pas d’exemple de ce qu’il fait. Mais il présente tous les secteurs de la vie nationale, comme maîtrisés par des groupes mafieux! Les internautes mauritaniens doivent prendre la menace X ould Y au sérieux et lui répondre en conséquence. Les écrits sur Internet ont leurs effets sur tous les pays. Ce qu’on ne comprend pas jusqu’à présent et à tous les niveaux. Nous sommes tous responsables devant cette situation et il est temps d’agir. Ne perdez pas de temps. Arrêtez ce cancer avant de métastaser. Par, CHEIKHNA OULD NENNI c_nenni@yahoo.fr http://wwwleblognenni.blogspot.com/

15 décembre, 2005 16:05  
Anonymous Cheikh said...

Selam

X, mon frère:

Tout d'abord, je te rappelle que je ne te proposais pas quelque chose. Je répondais à une offre très généreuse de ta part et qui t'honore et me réjouit profondément.

Par contre, il me semblair que je ne faisais que "nous" proposer quelque chose parce que, s'il est vrai que l'idée de quitter le blog où cette diffamation est inscrite m'a hanté l'esprit, elle n'a pas réussi à se loger. D'une part parce qu'elle est la première à se pointer, d'autre part parce qu'il n'y a pas que toi et moi au blog: il y a aussi tous ces frères qui nous unissent et cimentent dedans. Et petit de taille par la naissance, j'ai passé ma vie à m'éviter de l'être dans l'âme. Du reste, je pratique une forme de suspicion de moi qui me fait me méfier de ce que peut m'imposer ma cohabitation avec un simple Cheikh dont les particularismes personnels me parlent beaucoup moins que ses occurences universelles

Quant à la comparaison avec les publications ordinaire, et le Carrefour entre autres, il ne m'est pas venu à l'esprit que leurs moeurs pouvaient te faire oublier les avantages du Web: notamment l'élasticité et la réactivité que cet outil de communication permet. Lequel allie à l'instantanéité de la radio, l'image de la téloche et les lignes de la presse.

Le problème que j'ai vécu, puisque tu rappelles mon expérience des médias, porte un nom: la clause de conscience. Cette dernière intervient notamment dans les désaccords en matière de ligne éditoriale et c'est effectivement ce qui nous arrive. Mais cette clause n'est plus utilisée que lors des ventes de titres ou groupes de presse, et ceux qui s'en servent ne visent en général que les indemnités souvent conséquentes. ce qui n'empêchent les derniers Mohicans d'y tenir!!!

Moi, je préfère le débat entre nous, et que par argumentations échangées, je t'amène à la conviction que les propos désignant une personne publique que nous publions ne sont pas fondés. Et ce faisant, et comme tu sais si bien le faire, on les retire tout simplement.

Tu sais, X, moi, j'essaie d'être sincère. Et je me raconte que je ne veux rien de personnel, et je n'attends pas de "jeza'e'ni chekr".

je suis déjà plus que gâté en t'ayant comme frère, et en ayant l'estime que je crois sincère des autres. Mon souci est surtout de conserver et d'approfondir un tel acquis que je crois sincère et peut être..."mérité"!

Ma vie, je la passe désormais dans notre Coran originel et natal, et je ne demande rien de plus à Dieu. Parce que je ne crois pas qu'il y a plus que cela dans la vie et le monde: raghme et ba'ade kulle sewabiqin!!!

Effectivement, je suis sûr que c'est handicapant pour moi d'écrire sous cette diffamation. Et je me sonde sans répit et pour l'heure, je crois que mon positionnement n'est pas parasité par les sentiments affectueux que j'ai pour "notre" victime du jour. Mais bien au contraire, seules ma connaissance du dossier et du bonhomme semblent fonder mon approche du personnage et de l'information.

Et pour tout te dire, à tout cela s'ajoute le sentiment que ton amitié m'impose, à savoir celui de profiter de l'estime que tu as pour moi et de prendre en otage celle que me témoignent les autres frères du blog et ceux qui m'écrivent en me lisant par ailleurs. D'aucuns m'ont incité à faire mon propre blog et pas que concernant la Mauritanie, et j'aime bien répondre: "viens chez moi, j'habite chez X Ould Y". D'une part, cela me fait rire. D'autre part, la convivialité que nous développons me parait plus naturelle et appelée à plus de productivité.
Il vaut bien mieux se consacrer à un idéal et participer aux combats collectifs que de s'émietter en de petites circonstances:

"Ala qadri ehlil azmi teetil aza'imou / wete'eti ala qadri el kiramil mekarimou/ weta'edhoumou vi ayni essaghiri sigharouaha/ Wetasghourou vi ayni el adhimil adha'imou/
C'était là un p'tit Moutebnebbi pour la route pour nous amener à une sage décision: collégiale et fraternelle. Celle-là même qui, par delà les désaccords, ne détruit pas les acquis...!!!

Fraternellement

Cheikh

15 décembre, 2005 16:30  
Anonymous x ould y said...

cheikh,

l'estime que j'ai pour toi est sincère et méritée, je parle en mon nom, les autres pourrons parler en le leur.

je ne pense pas que c'est une mauvaise idée que tu crée ton propre blog, va y si tu en a evni, je pense que ce n'est pas contradictoire avec les commentaires dont tu nous fait l'amitié de partager avec nous.

par contre, concernant mon offre de droit de réponse, ma wakhadt li kheitt min koubba, en d'autre terme tu ne ma pas donner une reponse clair, est ce que tu m'envoi un droit de réponse pour publication sous forme de blog ou bien tu t'entete à exiger le retrait du passage qui te choque ?

répond moi franchement, je comprenderait si tu me disait que tu aurait du mal à écrire sous cette phrase, et j'aviserai en fonction de ta reponse.

quoi qu'il en soit je suis très heureux de te voir reprendre la formule "x, mon frère", je suis fière de cette fraternité.

X.

15 décembre, 2005 16:47  
Anonymous Anonyme said...

Bjr
cher cheikh en ami je te demande de ne pas oblige x a retire ce qu'il a écrit sur Ely cheikh mais comme il dit impose ton droit de réponse a même place.je voudrais te dire que dans cette histoire je t'ai trouve un peu susceptible malgré les acrobaties que x faisait pour calmer les choses.je ne voulais pas intervenir dans ce débat mais le fait de retirer un texte du blog constiturait un précédant dangereux.moi aussi je n'étais pas d'accord avec la publication des photos du couple taya et d'autre personne ont une réserve sur d'autres sujets ont se retrouverait avec des pages blanches.defend tes idées et bat toi pour que les autres expriment les leurs.tu sais Cheikh que j'ai souvent étais révolte par certaines sorties de x mais c'est son avis tant qu'il y a une possibilité d'apporter la contradiction et l'avis contraire ça vas.si je peut me permettre cheikh un conseille évite d'être trop émotive ça te fait perdre en pertinance.j ai découvert avec toi un génie du verbe et une des rare plumes du pays qui uni aussi bien le fond que la forme.cette échange entre toi et x n'était pas pénible que pour vous deux c'est un tsuni dans le blog.les détracteurs de se blog n'attendent qu'un faut pas pour jubiler alors de grâce Cheikh et x ne leur offrons pas cette occasion et contunions dans la courtoisies qui nous réunissait sur ce blog.
LM

15 décembre, 2005 17:01  
Anonymous Anonyme said...

bjr
a cheikh
je voudrais svp ton e-mail perso si c'est possible
LM

15 décembre, 2005 17:13  
Anonymous Cheikh said...

Selam

X, mon frère

Wallah el adhim el kerim elle meghsoumat, et la fraternité et la sincérité...

Quant à mon blog, ce n'atait pas une menace de concurrence ou quoi: masmaa'ni el valli! c'était pour te dire que j'ai déjà un blog, et c'est le tien. Tu sais, moi, j'avais déjà un journal sur la toile dès 2001. Et il parlait d'autre chose, et je suis dans une autre aventure web... ça n'arrête pas, le mythe de Sysiphe!

Ma vie, par la force des choses ne s'est pas faite dans mon pays et parmi vous, mes frères. Mais par la même force des choses, je me retrouve parmi vous. Et comme je te l'ai déjà dit: c'est une grande ne'ema de la part de elledhi la cheri-ke lehou.

Quant à mon droit de réponse, j'ai déjà larmoyé tout le plaisir que ta réponse m'a procuré. Et je vibre encore de la fierté que j'en retire pour toi parce qu'elle t'honore autant qu'elle m'a fait plaisir.

Maintenant que dois-je faire face à tant de fraternité? La première chose qui m'est venue à l'esprit de continuer de débattre avec toi et t'amener à quelque chose de communément partageable. Au lieu de m'élever et m'afficher dans un propos contradictoire à toi qui ne fera que regaler les voyeurs qui nous relookent parfois.

Pourquoi tu ne médites pas ma plaidoirie pour cet homme qu'il ne nous honore pas de diffamer et dont l'attaque ne renforce que nos détracteurs ? ne te suffit-il pas que ton sujet soit malheureusement consultable sur tous les forums?

Enfin, je te remercie pour ta présence de l'autre côté de la toile, et te remercie d'avoir renoncé à me laisser tout seul avec Satan. Tu sais, depuis deux heures, j'ai une visite qui poiraute et joue avec mes enfants. Et je dois sortir: chose qui ne m'arrive plus que ponctuellement et toujours pour le service commun.

Tu sais, ton frère cheikh, en a vu passer des fioritures du monde. Et ce siècle l'emmerde profondément: les rares moments vivables, en dehors du Coran, l'ont été sur ton blog...et je m'en vais en subir encore des ravages de cette triste réalité

Fraternellement

Cheikh

Ce soir, un peu plus tard, je continuerai le débat en espérant que les frères vont s'en mêmler au lieu de nous laisser nous embourber dans cette forme de ta parole contre la mienne.
Encore une fois: je te sais gré de ta sollicitude et de ta patience, et je te edd'oullah d'entendre raison. Et je t'embrasse très fort villahi comme on dit par chez moi!!

15 décembre, 2005 17:14  
Anonymous Cheikh said...

Selam

LM:

je suis content de voir que tu interviens dans ce qui n'est qu'un débat. Et j'encourage les autres à suivre ton exemple.

Merci aussi d'avoir été sensible à cette émouvante prestation de X ould Y. Et si je devais m'en vouloir de l'avoir épuisé, je ne regretterais jamais de lui avoir donné l'occasion de montrer ce si beau visage: le sien en vrai! Cette tronche-là, nous en avons besoin aussi!

Merci pour le savon que tu m'as passé.

Mon adresse: cheikh.toure@voila.fr

Fraternellement

Cheikh

Excusez les fautes: il faut vraiment que je m'en aille...A tout à l'heure: incha'allah!

15 décembre, 2005 17:25  
Anonymous x ould y said...

tah, LM, et les autres aussi,

bon, les gars, apparament cheikh est parti, donc profitons un peu de son absence et mettons-nous d'accord :

héééh ya terkeu, khallou m'beiny m'aa cheikh, akhber aneu vih minkoum kamlin aneu houé lewel aravtou minkoum, ilein ichouv ankoum kamlim maayeu lahi yedekhlouh laadam, houé rgeyig ou maa dhak itir men el kef, ou idor igoul an hadheu amroun doubira bileilin (rire).

donc faite comme vous avez fait jusqu'à maintenant, observez notre echange sans y participer car : li dkhal bein lekhoutt yedhaygou elih.

je rigole bien sûr (de nos jour il faut le préciser, on sait jamais, ha ha ... ), bien sûr que vos participations sont le bienvenue.

cheikh,

ne pense quand même pas que je vais me taper ton boulot à ta place, à toi de rediger ton droit de reponse.

ne fait pas cette grimace, ça va, ce n'est pas la mer à boire non plus, tu doit juste rassembler les commentaires que tu a fait depuis la sorti de ce satané blog, et après tu m'envoi tout sur ma boite perso, tu la connai puisque je t'es vu l'autre jour la filer à un visiteur.

je sort le blog dès reception de ton droit de reponse.

X.

15 décembre, 2005 17:35  
Anonymous x ould y said...

cheikh,

tu permet que l'on ferme les commentaires pour le blog precedent ?

X.

15 décembre, 2005 17:38  
Blogger alchimiste said...

Salam

Cheikh,

Merci de tes compliments...

Je n'ai fait que mettre "un zoom" sur les informations que tu nous octroies ...

Au fait si toi ou X etes parmis les 4 actuellment en ligne sur le blog... je suis pret à discuter avec vous ...

Salam

15 décembre, 2005 18:00  
Anonymous Anonyme said...

Mr XOY,
je suis un fidèle lecteur de vos interventions et je ne suis, certe, pas le seul.
ils sont largement partagés par ma génération de "jeunne" et parconsequent j'ai une proposition a vous formuler: d'orienter les débats, des fois, sur des problèmes et des proccupations quotidiens de notre peuple.
(el coubze)
oui les fonctionnaires de notre pays vivent dans une misère sociale totale et l'agent publique est jeter aux diables. c'est un "génécide économique" grave. je vous invite et l'ensemble des intrnautes a se mobiliser pour amener le pouvoir publique à traiter cette question "tabou".
il faut mettre la pression à fond. à la bonne gouvernance, à l'indépendence de la jistice et à l'alternance dimocratique, il y a un préalable: mettre les fonctionnaires dans des bonnes conditions pour travailler, dans un esprit d'intégrité, de responsabilité et d'imparcialité.
c'est leur derniers souci, ils veullent maintenir les fonctionnaires dans une situation de dépendance.
la concerttion nationale c'est bien mais pour qu'elle resultats? avec l'UE ils ont donnée des agagement concrés et ils ont fixés des délais d'exection.
pour les journées de concertation, c'etait trop dans les néages, pas de concré.
des éléctions transparentes c'est bien, mais qui peu gratir la transparence d'une éléction avec des Wallis et des Hakens qui à leurs ventres et des élécteurs dépendant financièremnt du chef de tribu ou du notable locale.
et puis les recettes petolières pour faire quoi?
il fau, je pense, refléchir à tou ça et je fait confiance mr XOY doit de reserve oblige?.
A LA FIN JE VOUS SIGNALE QUE LES INDICES N'ONT PAS ETE REVUS DEPUIS 1964, (40 ans)et l'UM?, impensable!


qui à son impact sur la fonctionnement de l'administration d'une manière général (couription), mais aussi sur le

15 décembre, 2005 18:02  
Anonymous Anonyme said...

Salam,
C'est à se tordre de rire l'article de O. Nenni! C'est même pathétique : il lance un appel national pour se débarrasser de X O. Y... Rien que ça! Décidément les espions à la retraite ont du mal...
Je confirme que les archives de Nouakchott-info ne sont pas toutes accessible : ou bien c'est suite à l'attaque ou bien il ont fait le ménage pour mieux retourner leur veste.

Quant à l'extrait sur O. Momme, je pense que la forme aurait pu être différente mais sur le fond X n'a pas tord : O. Momme, en tant que 'Aalim, est non seulement responsable de ses propres actes mais a aussi une responsabilité par rapport à ceux qui le suivent et parmi ceux-là il y a des "cas"...
Et je ne parle même pas des pratiques très discutables qui se font à Atar autour de sa maison (et ne me dites qu'il n'est pas au courant!)
Et il faut reconnaitre que s'il fait du prosélytisme alors il le fait très très discrètement... Qu'a-t-il dit par exemple lorsque Taya a emprisonné les Imams des Mosquées et les 'Ulama ?
Et j'évites ici de parler de Hamden...

Respect certes mais pas davantage.

Abou Zayd

15 décembre, 2005 18:14  
Anonymous Tah said...

Bsr
X
enta howa chikh(c toi le maître)ga'
Mais cheikh est notre frère à nous tous (manak agrab lou men 7ad).
D'ou hadha ma ey'oud edkhoul bein lekhoute.


Salam
Tah

15 décembre, 2005 19:14  
Blogger X Ould Y said...

Cheikh,
je te rappel que mon email adresse est :
xouldy@gmail.com

15 décembre, 2005 19:23  
Anonymous Anonyme said...

Bonsoir

Les amis comme dans un film célèbre "il y a un trouble dans la force critique».

X O Y ET CHEIKH

De grâce il y'a tellement de sujets angoissants chez nous, que je pense qu'il faut laisser le sacré au sacré.

Une petite avant d'aller chez le psy:

J'ai rencontré trois amis mauritaniens : parlant des promesses du CMD......J .
Je leur ai posais la même question suivante : étés-vous candidat à la présidence de la république?.

Mon ami BEIDANE : bien sur

Mon ami HAAL-PULAR :
J'étais candidat au poste de SG, ils m'ont oublié je me contenterais de n'importe quel direction.

Mon ami SONINKE :
Moi je suis candidat à n’importe quel poste de DAF.

Avant j'étais triste, aujourd’hui j'ai perdu l'appétit.


Morale de l'histoire : bienheureux les autistes et les amnésique, j’en arrive méme à envier TAYA la folie ça a du bon.

Maatala (martien)

15 décembre, 2005 21:27  
Anonymous x ould y said...

comme je me suis réconcilié avec mon cheikh preferé, je peux me permettre de lui dire ce que je pense de ses dernières sorti dans le careffour, sans que l'on me taxe de flagorneur.

en un mot, j'ai adoré le style, en plus cheikh écrit dans le journal comme il écrit sur le blog, on dirait qu'il ne relit pas, qu'il écrit spontanément, que ça vient du coeure, et c'est pour ça que son style sent si fort la sincerité.

bon, mon oeil detecte surtout les incohérences, et j'en est deceler au moins deux, la première c'est ould daddah qui parle :

«J'ai été personnellement arrêté six fois, et deux fois déportés, trois fois, à l'intérieur du pays» dit-il.
fin de citation.

donc ahmed dit qu'il a été déporter 2 fois, parmi les 2 il y'en a 3 fois à l'interieur !!! cherchez l'erreur.

la seconde c'est un lapsus, c'est cheikh qui dit :

le dirigeant de l'APP finit par se confier : « j'étais excédé par les préparatifs de mon voyage en Tunisie...etc"
fin de citation.

cheikh prend ahmed pour le dirigeant de ... l'APP !!! ahmed appreciera la bourde.

X.

15 décembre, 2005 21:46  
Anonymous Anonyme said...

Je constate en qq jours que nos amis XOY et CN (lisez Cheikh national pour les nouveaux venus)se sont pris le chou pour une histoire de Cheikhs (encore d'autres!). Il a fallu laisser les échanges se faire et j'ai eu l'impression qu'on a pas touché le fond du sujet, cette autre forme de sectes dans notre Islam en mauritanie où le savoir se transmet de père en fils! Pire que les monarchies car sur le fond de commerce de l'esprit et de Dieu! Mais sommes nous préparer à en débattre? Je ne pense pas. Nous faisons encore l'apprentissage de l'opinion libre avec déjà ses dérives car la justice tarde à se mettre en place. Mais on va y arriver et ça ferra sans doute plus mal que tous nos dictateurs précédents et leurs systèmes et on se rendra compte qu'ils n'étaient que des enfants de choeurs...
Moi, j'ai été tjs fasciné par ce milieu et ses "gourous" respectueux et parfois respectables mais qui jouent sur un savoir académique "jauni" par le temps et bien sûr non dépoussiéré depuis des siècles et qui oublient l'Homme et son évolution dans tout ça. Et voilà des allumés qui en profitent pour nous ressortir un Islam qu'ils disent "originel", wahhabiste ou proche le plus souvent. Et on se dit comme on était bien avant! Il paraît qu'il faut des siècles pour sortir de tout ça comme les autres réligions qui nous ont precedées...
Il y a une histoire pour laquelle je me suis passionné il y a qq années, c'est celle de la "prophetesse" Credonia Mwerinde venue du Rwanda et ancienne prostituée devenue en quelques années la référence d'une "Eglise" dans le sud de l'Ouganda (un peu la Jeanne d'Arc sans la gloire des armes). Pourtant en lisant sa vie, on comprend son succès et on voit les filets qui se referment sur tous ses paysans perdus, qui ne sont pas des débiles, qui sont tout simplement des humains fascinés par la vie éternelle du message de Jesus, qui sont amenés jusqu'à vendre leur terre pour retrouver tous les jours cette femme "exceptionnelle" à l'église du village qui parle de la redemption et de l'apocalypse qui est aussi une réalité dans cette zone d'Afrique bouleversée par la guerre (frontière Ouganda-Rwanda). Et comme la fin du monde ne venait pas si vite, comme c'est dit par les "anges" à la "prophetesse" (la seule faute qu'il ne fallait pas faire!), c'est 400 vies qui sont parties brulées et on n'a jamais pu identifier les victimes. Même si Acridonia est peut être morte avec ses disciples car souvent le délire devient même une vérité pour l'auteur, les psychiatres le savent...
Avant de terminer ce billet, je veux juste dire que je ne crois pas à l'histoire "abracadabrantesque" de XOY pas sur l'entrevue de l'autre dictateur et de son successeur (plus dictateur que lui, tu meurs!) mais sur cette attente dans un véhicule militaire peu confortable (les 2 premières personnalités du pays que les courtisans, de licences de pêche entre autre, suivent comme leurs ombres!), une cigarette au bec... On dirait un film de Martin Scorsese. Mais bon, j'y étais pas et peut être que XOY a raison...
Yanis le R.

15 décembre, 2005 22:17  
Blogger X-OULD-MAURITANIE said...

Salut tout le monde

X,
Tu na pas répondu a ma demande ???

Iyak Manak Menvghaa Iliyaa ??? Moussegri d’avance

Ou bien tu a male pris le faite que j’ai prétendu que les budgétivores IDAWAALI, sont tes cousins. Je rigole ha ha !!!!!!

Je souhaite que ton débat toi est cheikh reste sportive ( ELSSANE BI ELSSANE OU LEIYDE MEKROUVE !!!!! HA HA)


M SLTS

15 décembre, 2005 23:44  
Anonymous Anonyme said...

Je viens de visiter comme demandé par notre "journaliste" O. Nenni son blog et qu'est ce je découvre: un coup de XOY! J'ai vu déjà le mot de notre Nana mais je crois que là le "journaliste" ne maîtrise pas du tout ( et pas du tout) son blog... On voit que l'informatique n'est pas son fort et que là l'arnarque à la Mauritanie tayiste ne marche plus. La prochaine fois, il faut qu'il s'y prenne à plusieurs fois avant d'annoncer sur tous les sites sa présence sur le blog, un autre monde... Pour le moment c'est XOY qui se regale et le pauvre journaliste arnaqueur est l'arroseur arrosé dans cette affaire...

A Cheikh et LM, je ne defends pas les médecins à tout vent mais la dernière grève dans leur rang doit être encouragée pour mettre fin aux impunités venues des milieux qui mettent en avant la loi alors qu'ils l'appliquent tout simplement mal... Il faut se souvenir de ces procureurs des procès politiques notamment de ceux de l'après "élections présidentielles" de novembre 2003 et de Ouad naga notamment...
Je n'ai jamais voulu intervenir aux sujets de certains "scandales" de ceux que certains appellent le mourir national. Notre Alchimiste a fait l'écho parfois sans avoir tous les éléments et surtout entendus tous les protagonistes et les témoins. C'est ainsi qu'un jeune patient présentant un cancer évolué est mort sans trachéotomie (car l'ORL ne s'est pas deplacé, du n'importe quoi si on est du milieu médical dans tous les pays du monde mais ça passait bien sur le net) et une femme au nom de Zeinebou Mint Youssouf serait morte suite à ses blessures (après une arrestation) alors que c'est une éclampsie qui peut être parfois favorisée par un stress important mais la pathologie est autre et la mortalité est importante surtout si on se refère aux moyens disponibles dans nos structures sanitaires qui sont liés à des budgets alloués par d'anciens voleurs dans un système de maffia générale dont le petit hôpital et le pauvre médecin ne reçoivent que les miettes... Ne soyons pas superficiels et il faut tjs demander l'avis des experts avant de tenir des propos risibles pour ceux qui sont sur le terrain et surtout les praticiens sur place.
La santé n'est qu'une partie de ces structures en déconfiture dans notre pays (comme l'éducation, la police, la justice, l'administration et j'en passe) et ceux qui portent tout le poids sont souvent ceux qui triment dans le public avec les salaires qu'on sait et n'ont pas de cliniques climatisées avec des salons de discussion pour les visiteurs aux boubous gominés et une chambre vide de tout appareil et une pauvre surveillance pour le malade! Il faut savoir que pour la majorité de nos citoyens existe depuis une decennie grâce surtout à l'Unicef, et à une moindre mesure l'OMS, un système de soins de santé primaire dans tous les départements (52 en tout) qui est déjà une avancée malgré tout. Parcontre les soins non primaires (les hôpitaux et les vraies urgences) sont dans un dénuement extrème et une grande action est nécessaire voire primordiale avant tout autre action dans ce domaine.

Yanis le R.

16 décembre, 2005 00:32  
Blogger alchimiste said...

Salam

Les gars !

Je viens de lire une chose Halucinante !

Les "democrates sans frontieres" (Ould Saleck et les autres pseudo), viennent de depasser tous les DEGRES DE BETISES HUMAINES !

Ils viennent d'ecrire ceci :

« Dans 15 mois, colonel Ely Ould Mohamed Vall et son equipe nous remettront nos institutions democratiques qu'ils nous ont arrachees. Mon souhait est de revoir Le President Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya retrouver la fonction a' laquelle il a ete' dument elue. » ????

Comment ne un etre humain avec un cerveau fontionnel peut-il ecrire celà ???

Salam

16 décembre, 2005 03:38  
Anonymous x ould y said...

x-ould-mauritanie,

je m'occuperai plus tard des budjetivores que tu me signale, gars surtout à la repetition des commentaires, c'est l'unique occasion ou mon ciseau de censeur peux sevir, et ton commentaire existe deux fois : sur ce blog et sur le precedent.

yanis,

ta proposition de débat plus profond sur les echyacks est bienvenu, je suis d'accord avec toi que cheikh et moi n'avons pas touché le fond du problème, j'y revienderai avec plus ample détails.

alchimiste,

bravo d'avoir dit ce que nous pensons tous : les personnes qui continuent à reclamer le retour de ould taya, il faut les ramener à l'hopital psychiatrique !!!

X.

16 décembre, 2005 10:09  
Anonymous Anonyme said...

C’est très touchant de voir une amitié se tisser (excusez le jeu de mots facile) sur la toile au fil des postings. Sachez XOY et Cheikh, que vous deux réunis, vous constituez l’essence de ce blog, alors de grâce ne vous fâchez pas.

Nana (et non Enneune comme dirait Cheikh suivi de XOY)

PS : XOY, pourquoi ton adresse apparaît-elle quelques fois en bleu et d'autres fois en noir ?

16 décembre, 2005 10:32  
Anonymous x ould y said...

nana,

c'est très simple pour l'adresse, des fois je met mon code pour écrire, et des fois j'écrit sans mettre mon code, quand je suis pressé.

ceci dit, normallement je doit toujours mettre mon code, pour eviter que des esprits mallveillants n'utilisent mon nom pour dire tout et n'importe quoi.

ce n'est jamais arrivée, le jour ou ça arrivera je metterait mon code, je me désolidariserai de ce qu'ils ont dit en mon nom et je prenderai les mesures de rétortion nécessaire contre eux.

pour l'instant personne n'a encore osé, le jour ou ça arrive, j'arreterai d'être flemard !!!

X.

16 décembre, 2005 10:45  
Blogger Veten said...

---
Nana (et non Enneune comme dirait Cheikh suivi de XOY)
--
Cher(e) commentateur ou commentatrice de 16 décembre, 2005 10:32 ,
Cheikh a écrit, et je le cite : "Nana
(Est-ce que "Ennanne", c'est possible?)"
Si je ne me trompe pas , Ennanne pour Cheikh ( un adrarois et peut etre il connais les gens de Chuinguitty) est le"nickname
" de Mohamed-Abderrahim
et pour toi, Enneunne est Mohamed Saleh .

Si vous vouliez bien me lire , prier de me corriger .

Merci

16 décembre, 2005 11:18  
Anonymous Anonyme said...

Bonjour tout le monde

Je n'apprécie pas du tout le comportement de Cheikh et de XOuldY. SVP dépassionnez le débat et tant pis pour celui qui s'accroche à prendre pour insulte une réflexion de l'autre. Laissez les gens écrire et rire mais surtout avoir quelques mrad ou aswagha sur le net. Y a pas d'argent en Mauritanie, les gens commencent à sentir les effets de vrough elveddha end el bettarine!!!
Dites moi s'il vous plait, vous écrivez le jour ou la nuit. Je suis complètement désorienté!!! Attendez moi (hanouni isselmkoum chway).
X tu nous a dit que l'espèce de panneau indique le nombre de personnes connectés sur le site mais je ne vois plus ce panneau, il est passé où? Chaque fois que je visite le blog, je trouve que les gens ont déjà écrit et que je suis le dernier, c'est quoi ça (hadhroune svp)
Chapeau à toute l'équipe et soyez plus disciplinés et surtout solidaires, n'acceptez pas de vous faire avoir par les jawassis et autres bandits qui veulent démanteler votre amitié par des aswaghas et des divisions préméditées.
Salut tout le monde.
Pacco

16 décembre, 2005 11:57  
Anonymous Anonyme said...

Salut

Bienvenue à Saleck et compagnie : La webcam est déja préte et ainsi
il retrouveront TAYA en train d'écrire son encyclopédie intitulée mes erreurs .

Mon psy vous embrasse

Maatala

16 décembre, 2005 12:01  
Anonymous Anonyme said...

A Veten,

Ton interprétation de Nana vire vers le délire ! C'est aucune des deux significations. Juste Nana, comme une nana (fille), car je suis probablement une des rares bloggeuses dans ce site à tendance masculine.

16 décembre, 2005 12:06  
Anonymous Anonyme said...

Bonjour X
Je suis les discussions avec interret et plaisir etc...
- Ou est le "Chat", on l'attend ?
- Si vous arretez les postings à chaque sortie d'un nouveau sujet vous nous menez par le nez, en imposant les thèmes, alors je vote contre!!

Respects à tous et à toutes
MMS

16 décembre, 2005 12:28  
Blogger Veten said...

Nana,
Ce n'est pas moi qui ait lancé cette "comparaison - interprétation" , j'ai juste illustré "le jeu de mots...ou de conjecture" de Cheikh et XOY .
Donc, les explications s'annulent et glissent "vers le délire" comme t'a dit + exterminationniste.

Maata,
Salka Mint Sid'ahmed et Ahmed Ould Elhajj El-moktar finance et motive par des MEMBRES et DES HOMMES D'AFFAIRE INFLUENTS..
Ils ont choisi Salka pour cette mession parce que ELLE NE RISQUE RIEN et TOUT LE MONDE A PEUR DE SA LANGUE ET SI
ON L'EMPRISONNE CE SERAIT HUMILIANT POUR LE CMJD CAR ON N'EMPRISONNE
PAS LES FEMMES DANS LA SOCIETE MAURE)...Ql IMBECILE RAISONNE!
et en plus Salka , N'est guere que appreciee sauf, peut etre , par ses proches parents et elle est tres agressive envers tout le monde .
et pour Ould Salek Ould Dahman ould Elhajj Elmoktar dit BenBelle , il est au chomage des que SOMAGAZ a decide de le "tire out " .
BTY, qu'est-ce qu'il fait , un ecrivian romancier , pour une société de gaz ?

16 décembre, 2005 12:59  
Blogger Cheikh Bendiate said...

Bonjour je suis nouveau "COMMENTATEUR" sur le blog et " endour ned7esskoum eb mes commentaires "
x,
ella ente houa elly jebetha ; " il faut les ramener à l'hopital psychiatrique !!! "
ben-Belle soufre , depuis son petit âge , d'une complex cause de la " bataille juridico-tribale " entre ses parents.
en 1969 , sa mere , s’était remariée avec un jeune officier Peulh, chose extrêmement audacieuse Personne ne s’expliqua bien comment une jeune mauresse, issue de tribut éminemment maraboutique comme Torkoz, descendante en ligne directe du très vénéré Lemrabott Sidi Reyoug, s’était épousée à un “ foullani ” , sa mere ( shebibe 7ette kanet lol ) s’empressa de faire comprendre aux parents d’Ahmed qu’elle ne venait pas le reprendre. Elle suivait seulement son mari, affecté là pour commander la compagnie de gendarmerie ( garnison de Rosso )..où son pere “ adoptif ” , le jeune officier de peulh , etait un adjoint au commandant
ould salek a servi pour deux ans comme un "enemray" a Letfetra , la fin des annee 1960s , pendant la saison sèche " eljevav" .
et il a vie la plus part de s enfanite dans une caserne de gendarmerie...
il commence la tricherie depuis son petit age par la felsification certificat de naissance pour le permet d'aller tranquillement à l’école , il vole l'
argent de son pere à chaque fois seul maître dans la boutique, quand , son père partait faire ses prières à la mosquée juste en face, ou traiter quelques affaire plus loin en ville ,

16 décembre, 2005 13:40  
Blogger gfrend said...

Essalam Aleikoum

Chers lecteurs,

Je suis avec attention vos différentes interventions qui semblent prendre une autre tournure tout à fait contraire à nos valeurs et traditions.Celà est cetes peut-être du au fait que les sujets nous sont imposés et dans ces circonstances nous ne faisons que suivre comme des robots télécommandés. Je ne citerai personne, We lakine Eaghilou Tekfihi Elicharatou.
Je rappelle seulement que El Alem ila raitou Yewkwl Ehdej Lehmar La Etgoul Dhe Merr.
Je suis profondément touché comme mon frère Cheikh de certains propos que nous n'avons jamais entendu par le passé. Dorénevant , chers lecteurs faisons de sorte, si bien sur les sujets proposés par X ne correspondent pas à nos attentes, d'orienter les débats vers du sujets beaucoup plus utiles pour notre chère Maurtitanie.

Fraternellement
ESSEIVE

16 décembre, 2005 16:14  
Blogger alchimiste said...

Salam

Cher ESSEIVE

Comme adepte du RATIONNALISME et de la LIBERTE d'expression ... Je ne peux aprouver vos propos :
"El Alem ila raitou Yewkwl Ehdej Lehmar La Etgoul Dhe Merr" !

Si une personne "fait quelque chose", il ne faut pas etre HYPOCRITE pour le lui sighifier ...QUELQUE SOIT son statut SOCIAL !

D'autant plus qu'un "Alem" est supposé MIEUX COMPRENDRE CE QU'ON LUI DIT ...

Salam

16 décembre, 2005 16:51  
Anonymous x ould y said...

pacco,

en bas de cahque blog, il existe une petite fenetre bleue, avec deux chiffres : online et visits record, ce qui t'interesse toi c'est online, qui indique le nombre d'abinnés connecté en même temps que toi, mais toi tu n'apparaitera pas vu que tu n'es pas abonné, alors si tu veux que le compteur prenne en compte ta presence sur le blog il faut t'abonner.

MMS,

je ne vous mène pas du tout par le nez en vous imposant un sujet, mais je veux faciliter la lecture des commentaires pour les visiteurs, il faut savoir que beaucoup de gens lisent les commentaires sans y participer, et pour ces lecteurs il est fastidieux de faire le tour de tous les blogs pour ne pas rater un commentaire.

ce qui me ramène à ta première question, le chat resoudra la question, car chaque groupe de personne pourra s'isoler pour discuter du sujet de son choix, à l'heure de son choix.

sa mise en place est une question de temps, il faut regler quelques details téchniques dont il serai long d'en faire la liste.

cheikh bendiate,

alors comme ça tu es un chef de bandits ? un "ché de bandhi" comme disent les client du cinéma saada (avec la lettre "dhad" qui existe uniquement en arabe, qu'on appele d'ailleur loughatt dhad, la langue de dhad).

je te souhaite la bienvenue parmi nous.

X.

16 décembre, 2005 16:56  
Anonymous x ould y said...

ESSEIVE,

je ne vous impose rien du tout, je met mes blog sur la toile, et je vous ouvre un espace de libre échange, chacun est libre d'y apposer sa marque de fabrique, je n'impose rien à personne.

moi qui refuse que l'on me mène la ou je ne veux pas aller, comment pense-tu que je pourrait essayer de de le faire avec autrui ?

je ne vous impose rien, et en contre parti je vous demande à tous de ne rien m'imposer, c'est un espace de libre expression, chacun y écrit ce que bon lui semble.

X.

16 décembre, 2005 17:06  
Anonymous Anonyme said...

Cher X,
j'ai entendu que Cheikhna ould nenni vous identifie avec l'aide d'experts dans ce domaine avec l'appui de BSA , Mauritel et un etudiant de l'informatqieu en France, et il publiera ton nom , dans l'edition de dimanch de Nouakchoutt-Info, ta ville , ton fournisseur , et tes correspondants en mauritanie .

ellah yehfedna ou yehfdek men Echoueikhna , ould abdelaziz et ould bouamatou ellahy eijen eila ma 3ervek

16 décembre, 2005 19:56  
Anonymous Anonyme said...

Salam,

A lire l'interview d'Ahmed O. Daddah :

http://www.mauritanie-web.com/forum/viewtopic.php?t=347

Très instructif...
O. Daddah parle en (président non encore) élu... Très sûr de lui, oubliant le conditionnel de rigueur pour un futur osé, et prétendant, summum de la modestie, que le candidat du parti sera choisi le moment venu par le parti... Le président parle au peuple.
Il s'en prend à la position officielle de la Mauritanie depuis 1978 concernant le Sahara Occidental. En cela il montre son attachement à l'action de Mokhtar.
Il loue le rôle pacificateur de la colonisation puisqu'il dépeint la Mauritanie comme une pays sans foi ni lois avant l'arrivé du "pacificateur" français en 1905. En cela il montre son attachement à la position de O. Cheikh Sidiya, fatwa à l'appui, et celle, plus tard, de Mokhtar, fatwa en moins.
Il brasse beaucoup de vent autour de la question des relations avec Israel.
Il affirme que les relations avec les FLAM sont les bienvenues, du moment qu'ils ont déposé les armes...
Sinon le président attache beaucoup d'importance aux relations avec l'Europe, avec le Maghreb, le Machrek, le Sénégal, la Guinée Equatoriale et les Iles Feroë...

Abou Zayd

16 décembre, 2005 21:17  
Anonymous Anonyme said...

Bref, il ne dit rien, n'affirme rien, n'envisage rien...
C'est très dur de lire des pages et des pages (ou d'écouter pendant des dizaines de minutes) et de se rendre compte à la fin qu'une quantité phénoménale de vent a été brassée dans tous les sens.

Abou Zayd

16 décembre, 2005 21:43  
Blogger Cheikh Bendiate said...

Salut,
Ahmed Ould DADDAH, comme Oumar bongo ( l'ami de la fmaille d'Ehel Daddah ) il nous
annonce qu'il est déjà président pour 2007..
il a dit a ses proches «Si j'ai des choses à dire, je serai dur à battre», et a priori peu importe le résultat des prochaines
élections , donc la presidence pour lui est un question de temps pas plus..
et en plus je doute au sujet de la candidature de "ould khalou" Ahmed Kelly Ould Alou Mohamed ould Cheikh Sidiya , a mon avis , c'est une move de tactique et j'attendre une trahsion de la dernier minute .

Quelle honte pour la Mauritanie? Ahmed un
dictateur dans l'opposition et dans son parti , il est le seul qui as le droit de decider , il centralise La prise de décision au sien de l'UFD puis le RFD ...
J'en reviens à la relation avec Israël...
a suivre

16 décembre, 2005 22:04  
Blogger gfrend said...

Essalam Aleikoum

Cher Alchimiste

Je suis tout à fait d'accord, mais dans ce cas il faudrait que la personne qui critique soit de niveau de connaissance plus élevé que celui qu'elle critique ou au moins être de même niveau. Autrement, les critiques deviennent sans fondement, et descrétisent à jamais la personne qui les a avancées. Et dans ce cas on se retrouverait dans la position non souhaitée Inghelebe Essihrou Ela Essahiri.

Fraternellement
ESSEIVE

Toute critique devrait être appuyée par des arguments bien fondés et cela demandera certainement un niveau de connaissance, d'ouverture d'esprit et d'acceptation de l'autre tout en respectant la différence des uns et des autres We Hadhihi Sounnetou Allahi Vi Khalghihi.

16 décembre, 2005 22:09  
Anonymous Anonyme said...

Bonsoir

Ahmed O DADDAH est en pole position, mais au fond de lui même il sait qu’il risque d’être élu par défaut. Il doit pour cela donner des garanties aux tenants du système (il y’a d’énorme intérêts en jeu) et surtout n’effaroucher personne .En sommes ratissait large pour cela être le plus flou sur tout, s’apaisantir sur l’international, bref ne rien dire qui fâche : un discours lisse comme lui. Dans cette exercice c’est un maître, mais dites moi pourquoi ces premiers compagnons de galère ont une mauvaise opinion de lui, n’ont-il pas dénoncé son caractère autoritaire, versatile et surtout pleutre.
Il a eu l’occasion d’écrire autrement l’histoire de ce pays, mais il s’est défilé face a ses responsabilités son FAMEUX HOUDOU (calme) au stade de NKTT. Cette fameuse mascarade de TAYA, qu’il a légalisé comme les suivantes, quoi qu’il en dise nous lui devons en grande partie les 20 ans du petit caporal (Les tyrans ont toujours besoin d’un GBAGBO, d un WADE d’un TSKEIDI …………).

Un homme d’état prend ses responsabilités, surtout quand celle-ci s’impose à lui.

Le peuple mauritanien est majoritairement jeune et il n’a pas besoin de vieux chevaux de retour, mais il a besoin d’un candidat capable de cristalliser l’espérance (RAWLINS Jerry du Ghana par exemple).

Dans une élection présidentielle les jeux ne sont jamais faits. Il y a toujours une place pour l’inconnu, la surprise l’audace personnelle (avis aux amateurs).

Le seul service qu’il puisse rendre à ce pays, c’est qu’il ne soit pas candidat.Ainsi réduir sa capacité de nuisance.

Le pays le vaut bien

Maatala

16 décembre, 2005 22:17  
Blogger Cheikh Bendiate said...

CEUX QUI CROIT QUE Ahmed Ould Daddah VA SERVIR la Mauirtnie SONT DES NAIFS.
C'est un vieux politicien, qui ne pense qu'a une chose comment gagner puis préserver le pouvoir.
a encore prouvé son incroyable incompétence de chef de parti! la seule chose digne qui lui reste à faire est de démissionner et de rendre enfin des compte à la justice des Mauritaniens pour ses affaires passées!
\je conseiller Ahmed ould daddah de laisser la politique et de demissioner de son parti et aller à Ainsalama pour rester là le reste de sa vie ( un peu wa'allahou alem , il est maladie et soufre de PARKINSON )

eshbeh vih eitem mahou eb3eid men elbe3latiye

16 décembre, 2005 22:22  
Anonymous Cheikh said...

Selam

A'aoudhou billahi essemi'i el alimi
Bimillahi errahmani errahimi:

"Allahou laaaaa ila-heu illlla houwwe
El hay-you el qayyoum-mou
la ta'ekhoudou sinetoun wela newmounn
Lehou ma vissemaouati wel ardhi
Ya'elemou mabeyni eydihoum we ma khalvehoum
we la youhitou-ne bishey'ine min imihi illa bi ma cha'a
Wessi'a kourdiyouhou essemawati wel ardhi we la yaoudouhou hifdh-hima we houwwel aliyou el adhimou"
Sadaqallahoul adhimou.

Et deux mou'aouidhatt qui nous protègent de "ce malade mental" wejnounou el gaymine....

Akhi, X:

Je te l'avais bien dit qu'ils vont t'avoir par-là: ton dérapage manifeste avec Ely Chikh oul emmemme! Grâce à toi, on va se les taper prématurément avant que l'on ait consolidé la moindre fiabilité pour notre débat. Mieux encore: on va régaler tous les tordus de collabos par notre échange. Voilà qu'à toi, tout seul, tu es devenu tout un village d'internautes. Lemmeyhe ellamen edhweyya: ils n'ont pas meurtri tout un peuple impunément sans stratégie, organisation et entraînement. Si toi, tu es prêt: moi, je n'avance qu'à reculons dans mon intérêt pour les mascarades de Mauritanie.

Aussi dois-je te le dire d'emblée, c'est un dérapage, une insulte et une flagrante diffamation que tu nous imposes-là. D'un point de vue de droit universel comme du point de vue de notre jurisprudence socio-culturelle locale. Reste l'argumentation propre aux méthodologies communicationnelles et informationnelles, ou autres déontologies socio-culturelles. Pour nous- particulièrement envisagés: "Adaboul ikhlavi" qui ne te donnent aucun argument de défense. Quant à moi, la fraternité et autres frénésies qui nous lient m'empêchent de les appuyer par le rappel de ton sens de la "preuve" et l'illustration qui trahit celui-ci. Je m'en vais corser mon exigence vis à vis de toi, en quête de ce visage humain que tu illustre si bien parfois.

Pour autant, je me permets quand même de déplorer le dilletantisme d'un lecteur aussi privilégié que toi. En effet, tu ne retiens rien de ce que je t'écris-parce que je le fais souvent et rien qu'en direct. La correspondance internétique avec le diable, yasser emneddakhil manne metlah-guinou: ceci est pour rire d'urgence parce que le début, kivettchi igabbadh envidh elgalb, et je ne veux pas que l'on se méprenne sur le calme et l'intime affection avec lesquels je t'écris. Attention: ce qui est passionnel pour les autres est, et redevient vite, vocation chez le bédouin! Même si je suis tenté de dire à LM que je n'ai aucune intention de tenter le moindre contrôle sur moi-même. D'une part, je n'ai pas développé une expérience pratique en la matière. D'autre part - et c'est-là une différence notable entre moi et le CMJD et tous autres montages alphabétiques le précédant, l'accompagnant ou devant lui survivre: civiles ou miltaires- je crois que les mauritaniens : MA YOUKHAZZE BIHOUM. Surtout El bidhan, parce que les autres, ne sont-ils pas des abonnés et consommateurs de la scelératesse viscérale de ces derniers? D'ailleurs, Allabonni tchapatou exprime très bien une philosophie immédiate et fort bien inspirée de ce que nous sommes ou pouvons être!
Donc: pas de stratégie de ma part au niveau du lien que je peux avoir avec vous autres miens. Notre lien... est : "la da'iyye..." comme on dit!!!

Donc, je m'adresse à tout le monde avec toute la simplicité et spontanéïté dont je suis capable au moment où une telle révolution me fauche l'intimité. Révolution devenu permanente sous le coup de cette irruption du portable et Internet.

Et justement dans ce monde qui tourne mal et à toute vitesse, moi, j'ai envie de nous demander ce que nous faisons ensemble. Moi chez X, X lui-même et chez lui, vous autres qui venez chez X avec ou... sans commentaire?

Pour ma part, je suis-là contraint et forcé. Contraint: par ce "malade mental", décrit par la propagande, qui m'a agressé mondialement en me traitant d'"agent" et secrétaire de l'une de ses nombreuses victimes.
Contraint donc de me défendre au risque d'en savoir plus sur moi-même. Ce qui est toujours avant-coureur d'un début de crise pour tout homme.
Forcé: par la sollicitude de ce même "malade mental" qui m'a rendu justice sans que je ne le lui ai directement demandé. En effet, je ne crois pas à une justice humaine, et je ne demande pas des oranges aux pommiers, comme dirait Flaubert. Toujours est-il que ce malade du Net m'a accueilli avec souplesse ( ce qui n'est pas rien!)et fraternité.

Auparavant, il faut que je signale que j'ai été alerté par une chasse à l'homme et un acharnement particulièrement detestables qui visaient ce dit-"malade mental". Et j'avoue que je tenais à rentrer en contact avec cette horde d'"assassins en puissance" de moins en moins anonymes: c'est désormais à qui va avoir sa peau. Moi, je voulais juste les mettre face à une solidarité manifeste avec la "maladie mentale" de X Ould Y. J'en profite pour dire que cette solidarité est indéfectible parce qu'elle ne doit rien à la relativité conditionnant la majorité de nos instincts les plus primitifs: la parenté, la fraternité, et les autres expressions du grégarisme: tribalo-régionalisme, ethnicisme, syndicalisme, militantisme.
Parce qu'elle naît d'une croyance absolue (aveugle donc)en une force-juriction d'un droit-pouvoir inaliénable de "l'homo mauritanicus": imaginer ce qu'il veut pour habiter son désert, voir ce qu'il imagine pour y survivre, et dire ce qu'il voit pour s'en persuader et s'en faire une raison. Donc cette solidarité tiendra quelle que soit l'issue de ce débat. C'est bon à savoir pour les médecins de l'âme qui reprennent la flamme meurtrière contre XouldY: si lui, il se cache: moi, en tout cas, je suis bien là... pour le moment!
Pas besoin de cavallerie pour défendre Ely Chikh, et les régiments les plus guerriers sont bien souvent les plus accablants: "We kedhebett themoudou bi dtaqwaha idh innba'a-the echaqaha".
Donc, il ne faut pas que sous couvert de la défense du Grand Cheikh,la liberté soit assassinée.

Yann a eu raison de dire qu'il faut approfondir la question de Lechyakh. Seulement, chez nous, elle doit auparavant être délivrée du vernis wahabite qui fonde souvent son analyse critique.
Donc,pour parler vite de "lechyakh", on peut dire que c'est une dope spirituelle et légale qui est viscéralement inoculée dans la tuyauterie socioculturelle de notre peuple bédouin. C'est un usage communautariste de cette bienheureuse dope qui en généralise abusivement les effets pour justifier ses dérives. A l'origine, et c'est ce que je constate à l'approche de "l'homme" en Ely Chikh Oul emmemme, il s'agit d'un engloutissemnt de l'être individuel dans la proximité miséricordieuse de Dieu. Et seul le bédouin, détenteur premier de la parole, a pu développer-sans monachisme- de telles expériences. Naturellement incorrigible, le bédouin n'a jamais pu s'empêcher de les détourner dans leurs applications et implications socio-culturelle. D'où le sectarisme, le maraboutisme que développe toutes alliances qui évoluent en cercles ou circuits fermés.

Le Procédé: un bédouin visité par la foi se retire du monde, mais il n'échappe jamais à un certain grégarisme aussi irréductibe que naturel. Sous pretexte de talmudisme (tlamid) et de sauvegarde de cette virtuosite à l'adresse du divin, une microsociété se met en route et déborde tout ce qui l'entoure. Tout en restant fermée sur elle-même: c'est-là son principal exploit et artifice. Elle intègre et désintègre son environnement spatio-humain sans toucher à elle-même. Son garde-fou idéal étant l'intouchabilité du gourou ou pape qu'elle se choisit.

Le prophète idéalisé ou fantasmé lui-même a beau s'âtre fait lyncher et "nombrement" dédit et diffamé. Des brûlants, comme Omar ibn El Khattab ou Khalid ibn El Welid, en ont tellement "thésaurisé" de réfoulements qu'islamiser le monde ne fut pour eux qu'un défouloir sous forme de ballade post-prophétique. Jusqu'à présent, les historiens les plus sérieux-ne parlons pas des bavards- ne parviennent pas encore à réaliser la vitesse à laquelle cette foi bédouine s'est répandue en "mâchouillant" (chweyngamme) les plus grosses cylindrées de l'aventure terrestre de l'homme (Perse, Byzance..).

Bref, ce salafisme positif n'est jamais évoqué en conséquence, au contraire, il revient sous fome d'un argument prophétique qui viendrait absoudre les errements de celui qui s'en revendique. Mais les gourous, eux, demeurent intouchables!

C'est dire que Ely Chikh oul emmemme ne se présente pas et ne se définit pas comme un Cheikh. Ni par moi, ni par lui-même. Ceux qui le nomment ainsi ont leurs raisons, et ceux qui leur emboîtent le pas prennent leurs responsabilités.

Pour moi, Ely Chikh tel que je le connais- entendez: tel qu'il me semble être- est un bédouin issu d'une génération qui est venu au monde à un moment où son groupe humain était encore au contact de son espace et, disons ses origines. Ce faisant, un préconditionnement génétique ou générationnel l'a pu incrire dans un tissu ancestral de l'idéal prophétique et mouhammedien: tel qu'il se profile dans son décor culturel et naturel. Dont nous nous reclamons avec beaucoup moins de succès que Ely Chikh et ses semblables s'il y'en a.

Je ne l'ai jamais vu dans une convivialité standard qui permet à quelqu'un de dire qu'il en est proche. Je ne dis pas qu'une foule de prétendants à l'amour ne défile pas chez lui, et finit par ourdir les fruits d'une quête qu'elle a complotée unilatéralement.

Mais partager " temps d'un espace ou l'espace d'un instant" avec Ely Chikh ne permet pas de se méprendre sur son embarras existentiel. De jour, il a l'air de chercher le soleil pour causer timing de prière.De nuit, moment d'attrouppements et de visites, il est clair qu'il est sur la lune. Il a beau provoquer, le temps d'une courte mangeaille un en-cas- un échange très médiéval et classique d'informations et de nouvelles. On dirait même que c'est le rôle que lui assigne cette foule de visiteurs, d'inquisiteurs de l'ordre scocial. Qui sont les seuls à sêtre déplaces: Ely Chikh lui-même sort toujours de prière ou se prépare pour y entrer. A en juger par une atmosphère où il semble lui manquer visiblement le garwah (l'air) qui joue les conducteurs pour les feux de lune pendant ses interminables nuits de prières. Dans une sorte de carrière pré-paradisaiaque, dont sa da'ira ne serait que le dojo, et qui n'est troublée que cette pantomime sociétale qui ne veut qu'on s'en désintéresse. Cette inflation de "navila", qu'est la vie de Ely Chikh, n'est pas exclusivement une istikhara comme se plaisent à le décrire et diffuser tous les vendeurs et distributeurs des ses bonnes volontés de Grand Cheikh.

En fait, à un certain niveau de contact avec le constat divin ou tout au moins sa sensation surnaturelle de cet état de méta-réalité, cette prière de Listikhara et une certaine panoplie épileptique de Dou'a el moutlaq (j'entends par-là universel) deviennent en fait chroniques, une série de "coups d'état d'esprit ou d'âme". Pour des mauritaniens férus de coups de sang militaires, voilà une image qui peut nous parler.

Toujours est-il que "super-croyant", bédouin de surcroît, en vient à intégrer dans ses dou'a toutes les doléances dont une exceptionnelle perméabilité au monde nous fait le dépotoir quand on scrute les sphères d'excellence.
La seule prise en compte d'un tel mécanisme ne permet-elle pas de valider les histoires de malédictions que certaines "sectes" attribuent à ceux qu'elle choisissent comme gourous. Et que les tlamids autoproclamés peuvent attribuer à leur hypothétique Cheikh. Pour la simple raison que la révolution spirituelle et la climatologie sensorielle qui marquent la Cheykhitude n'autorisent pas le passage aux tentations maléfiques: ces dernières sont connues pour se raréfier dans les zones d'intenses gymnastiques cultuelles ou spirituelles. Cet état de choses est impossible à concevoir du point de vue du réel, çad de "ce qui ne marche pas" selon la formule lacanienne. Mais on peut considérer que "ed'aa elih Ely Chikh", est une construction fausse et inacceptable au regard des mécanismes de production ou autres processus pulsionnels qui préssupposent le simple "anathème". Il n'y a qu'à essayé de faire une journée de prière- j'ai tenté le coup, et ne râlez pas, je suis gentil parce qu'à moi-même, je m'impose le défi d'une vraie ra'ak'a: beaucoup plus difficile-, pour se rendre compte des obstacles phénoménologiques.
Tout laisse croire que ces marivaudages sorciers sont l'invention d'inquisiteurs qui sont frustrés par la distance imposée par la "piété" de l'homme. Ou pour canaliser leur conscience de ne pas s'être améliorés au contact de la sainteté de l'homme.
Toutes chose dont l'homme dispose pour se cacher la vérité de sa misère existentielle. Imaginez tout simplement, un dictateur sortant de chez Ely Chikh- qui en fait n'a fait que s'isoler avec sa cour dans une salle d'attente-et qui écrase tout un peuple de muslims: il doit y avoir de l'hystérie dans l'ère dans la suite...!

Quant aux exploits "extra-humains"(Flaubert) qu'une secte ne manque jamais d'attribuer à son gourou, ils peuvent avoir une explication tout à fait sociétales ou béhavioristes. Les inquisiteurs qui viennent fourrer leur nez dans la vie de quelqu'un d'inspiré ne sont pas une nouveauté historique. Cet état de chose s'identifie plus à une constante naturelle dans la survie de notre espèce: tant la marginalité a toujours été la menace suprême pour toutes les jurisprudence établies du grégarisme humain:les hommes n'acceptent pas qu'on leur préfère Dieu, autrement dit, ils ne supportent pas de ne pas être au "centre de monde" dirait Dali. La moindre tentation divine est une mort pour l'homme dans son besoin de création, récréation et procréation de lui-meme.

De l'autre côté, il n'est toutefois pas invraissemblable que de de tels destins consacrés à Dieu puissent attirer de sa part, et de façon toute naturelle, quelques miséricordes. Des vies voisines ou environnantes peuvent s'en réjouir surtout quand elles ne développent pas de raison pour devoir leur bonheur à elles-mêmes. Au contact et aux environs de la piété, on peut facilement guérir de ses démons. La force d'une idée reçue ou osée de la médication peut faire que les miracles se multiplient dans la boite noire d'une existence tracassée ou hypocondriaque. En sachant que les sectes n'attendent jamais que leur gourou fasse sa preuve pour en consigner l'argumentaire de vente ou de diffusion. Cependant sans nier que la majorité des gourous actifs, on peut en trouve qui sont victimes: lechyakh,ces simples bédouins envahis ou labellisés par la foi tout aussi bédouine. Ely Chikh est un de ceux-là.

En espérant avoir évoqué le sujet et répondu, au moins partiellement, à la demande de Yanis Le Rebelle, j'ai voulu montrer que les méfaits du talmudisme et des sectes s'arrêtent là où se manifeste la piété miraculeuse d'un homme ou d'un bédouin. Même dans la pire sorcellerie, le sorcier est souvent l'envoûté lui-même !!!

Bref: Yan n'était pas là pour confirmer la preuve vagabonde de X, et X n'a peut être pas raison. De mon point de vue, X n'a pas du tout raison. Pire: il commet une faute en diffamant ce croyant, et s'astreint à des torts exclusifs.
Au lieu de le libérer une colombe, il l'englue unilatéralement dans une mare de suspicions.

Par conséquent, la question de ce que nous faisons ensemble, sur ce blog, se pose A XOY déjà, à moi pour l'heure, et à tous à terme.

Récemment, nous nous sommes enthousiasmés pour remplacer
"insultez" par "Critiquez", mais il semble que nous n'en ayons pas tiré les conséquence. A moins qu'on ait voulu ruser pour nous lâcher de plus belle. Franchement, je ne le crois. En tout cas ni moi en insultant X ould Y (ce que, à l'en croire, j'ai fait: j'en profite pour lui refaire mes excuses), ni X Ould Y en insultant à Ely Chikh, ni vous en tolérant cet univers d'insultes!

Je converse déjà au téléphone avec certains d'entre vous, et je serais ravi de le faire avec les autres. Ce faisant, je peux vous dire que j'ai pu comprendre que nous sommes, dans l'ensemble,
"medde methabqa" qui cherche à poser le problème de son peuple et son pays. Certes, elle veille autour d'un "malade mental", comme dit la propagande, mais que nous avons en commun d'apprécier et de soutenir... et pas que parce que c'est lui qui nous fournit en occasions et moyens: techniques et informatifs s'entend!

Mais aujourd'hui, la question qui se pose est la suivante: sommes-nous capables de nous passer de diffamation ou non? De nous ouvrir aux autres ou de nous en aliéner le moindre nombre? En sachant qu'il y a des suffrages dont nous sommes amenés à nous passer, du moins en l'etat actuel des opinions et des choses, mais: el Hayyou Yourja!

Personnellement, je suis optimiste mais sans prétention: il va falloir trimer de concession en concession ! Ne rien s'imposer les uns aux autres, c'est vouloir ne rien faire ensemble: y compris débattre! Que certains s'arrogent le droit d'inventer et imputer des fautes à d'autres, pour pouvoir le dire dans la foulée, et voila la compétition des culpabilités transformer le débat en "amchi'han" et course contre la montre de la transition, la raison et l'intelligence.

Donc, moi, je continue à récuser le passage où XOY s'en prend directement à Ely Chikh. Je considère ce passage comme insultant à un croyant et un homme que je connais suffisamment pour pouvoir témoigner de lui.

L'expression de cette insulte ediffamatoire st très visible dans la grammaire et la structure rethorique de ce passage: outrancièrement affirmatif là où le propos interrogatif aurait fort bien délimité les confins de la régularité et de la légitimité d'une libre expression.

Ajoutons que cet affirmatif insultant n'est pas appuyé par un échafaudage démonstratif ou informatif. Et à ce titre s'enjoint les dérives de l'arrogance. Bon: j'ai déjà promis de ne pas faire, à mon frère X, l'affront de lui rappeler la preuve risible qu'il a apportée en renfort à ses allégations. Il suffit du bon sens pour savoir que X n'apporte pas d'éléments qui me permettent de passer cette livraison.

Voilà, en tout cas, là où j'en suis objectivement. C'est navrant comme butin, mais je continue d'espérer un résultat édifiant pour le débat. Mince espoir, tout de même, parce que même sur le plan subjectif, la fraternité et la solidarité que je professe à X Ould Y m'encouragent à exiger de lui un effort. Voire lui en imposer...s'il me le permet, bien sûr, we bi'idhnillahi!!!

Fraternellement

PS-1: Tout cela avec l'espoir que ce différent se règle avant le prochain posting de X OUld Y. Etant donné que nous sommes entre gens qui ont quelque chose à se dire et à dire aux autres, nous ne devons pas nous éterniser dans les phases prémiminaires.

PS-2: X, mon frère, c'est pas fini. Je te reprends dans le post suivant: il faut que je prie auparavant.Et après, tu vas voir, ça va être plus drôle!

17 décembre, 2005 00:14  
Blogger Veten said...

Cher Cheikh,
tu a oublie de cite : "مَن ذَا الَّذِي يَشْفَعُ عِنْدَهُ إِلاَّ بِإِذْنِهِ "
" Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission ? "

17 décembre, 2005 01:40  
Anonymous Cheikh said...

Selam

Mon frère X Ould Y:

Le meilleur et le rire pour la fin, là il faut que je te signifie un truc: En'te eyyak elle jad elik ennak vik guellet wethqa. On s'enfourche, tous les deux, dans un sens unique ou sans issue dialogique. Toi en insultant un prestigieux innocent et moi en voulant trouver un sens et une réponse à quelque chose qui n'en a pas. Ou du moins qui n'appelle qu'une réponse définitive mais qui pose problème.
Et les seules personnes qui peuvent nous tirer de là, El hazza-ze, tu nous les aliènes. Laissez entre nous: a-ne mahammetni eddeygue, yellahlah! Voilà le résultat: personne ne nous a conseillé, et les plus expressifs par mi nos frères: etberraw men-ne! En plus, cette pratique de campagne électorale pour s'attirer les symapthies des jurés n'est pas fair-play: Hadou hou-me mraddak el mat'çib 'an-houm!

Moins drôle encore:

Dans la centième édition du journal Carrefour (toujours en vente, au moins qu'on puisse faire la pub chez un "harrag" comme toi), tu relèves deux bourdes dont tu m'attribues la moins flagrante.

Voici le passage que tu incrimines:

"«J’ai joué un rôle très marginal dans cette affaire » déclare à son corps défendant Louis Magloire KEUMAYOU, Président de l’Association de la Presse Panafricaine (APP). Une structure qu’un journalisme de connivent aura utilisée pour organiser la conférence de presse tenue, le 21 novembre dernier par le dirigeant d’un parti politique mauritanien. Candidat attendu, mais pas encore déclaré, aux futures élections baptisant une hypothétique nouvelle Mauritanie, ce dernier aura été «vendu» sinon comme le président de tout le pays, du moins comme l’artificier de tout ce qu’il renferme d’énergies. Pressé de s’expliquer, le dirigeant de l’APP finit par se confier : « j’étais excédé par les préparatifs de mon voyage en Tunisie, billet et visa compliqué, pour couvrir le Sommet mondial pour la société de l’Information (SMSI) quand ce journaliste, qui se trouvait déjà dans le bureau de Rachel (attachée de communication au CAPE), m’a interpellé au sujet d’un événement qu’il voulait organiser. La suite m’a échappé, et l’événement lui-même s’est déroulé pendant mon séjour en Tunisie ».

Il se trouve que la confusion que tu relèves entre les sujets de l'action "finit par confier" est une pure vue de l'esprit. Le sujet étant de surcroit le plus clairement défini, non pas seulement nominativement, mais aussi par le déchiffrage préalable et consciencieux du nom de la structure qu'il dirige.

Voilà encore une approximation supplémentaire qui devrait t'inciter à me prêter l'attention que j'exige de toi.

A partir de là commencent les choses plus drôles: aswaqa el haçline. Quand est-ce que j'ai appelé Nana comme tu lui as dit que je l'ai fait. Autrement dit: mengallak etgoul el Nana 'anni guelt en-he "enneune".

Je me limite à reprendre le post d'un garçon qui a une présence d'esprit qui pourrait t'inspirer un peu de retenue:

Veten a dit…
---
Nana (et non Enneune comme dirait Cheikh suivi de XOY)
--
Cher(e) commentateur ou commentatrice de 16 décembre, 2005 10:32 ,
Cheikh a écrit, et je le cite : "Nana
(Est-ce que "Ennanne", c'est possible?)"........................
.................
16 décembre, 2005 11:18"

Donc: No comment

Fraternellement

Cheikh

PS-1: em'a dhe kamil vet et berreyt mennak sabeg dhe kamel!

PS-2: moi, je voulais seulement savoir si c'était un prénom ou un pseudo ou garçon ou fille. j'ai enregistré la réponse, et elle me réjouit intimement: Gar-re viyye.

Seulement, est-ce que je peux te suggérer de signer dans l'espace utilisateur en ayant coché "autre" ou t'abonner à cet asile psychiatrique comme ça, ta signature apparaît en bleu; si j'ai bien compris l'explication de notre "malade mental" comme se ridiculise à dire la propagande meurtrière. Je te demande cela parce que moi, je suis sûr que cela va me faire plaisir de s'avoir d'entrée que les mots suivants sont de toi. Quand on a l'avantage de monopliser un tel pseudo qui sonne comme un titre, il n'est pas inutile de s'en servir ainsi pour gifler les internautes machos...

17 décembre, 2005 02:06  
Blogger alchimiste said...

Salam

Cher ami Cheikh,

Je t'implore d'ecrire STP, des textes MOINS LONGS, surtout le soir Tard !

Penses à tes lecteurs assidus, à moitié endormis et veulent maintenir une concentration totale pour te lire jusqu'au bout !

Ta la chance que tu ecris avec un style très beau ... sinon ...

Salam

17 décembre, 2005 02:10  
Anonymous Cheikh said...

Selam

Veten:

Jez-ke allahou kayran: merci de prouver ta préence d'esprit édifiante dont je parlais à ce "feu follet" de X Ould Y.

X: tu vois ce que tu me fais faire encore?

Fraternellement

Cheikh

PS-1- Hadhi hiyyel wah-le hag!Entou-me yel bidhan, mayetkhallath em'aqoum had ma oughed elih el waqt walla el a-ye walla el hadith: c'est à dire l'essentiel!

17 décembre, 2005 02:10  
Anonymous Cheikh said...

Selam

Alchismiste:

Endourou yend-hass eyyak ya'atinal avyeu...
T'as une autre solution à me souffler?

Fraternellement

Cheikh

17 décembre, 2005 02:12  
Anonymous Cheikh said...

Selam

Veten:

Après t'avoir remercié de nouveau pour ton renfort, permets-moi une petite précision relative à ton post suivant:

" Veten a dit…

Cher Cheikh,

tu a oublie de cite : "مَن ذَا الَّذِي يَشْفَعُ عِنْدَهُ إِلاَّ بِإِذْنِهِ "
" Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission ? "

17 décembre, 2005 01:40"

Ce si inoffensif "peut" n'a pas d'antécédent ou équivalent dans le texte original. C'est juste un accomodement zaydinou ençara pour faire plaisir à l'orthoxie. Un échange de bonnes orthodoxies.

Il est plein de conséquences que je ne peux pas évoquer parce que Alchimiste veut que je ne l'embête plus avec des longueurs à 3 du mat.

Mais il est significatif de savoir que si Moulana avait ouvert la moindre "possibilité ", par un "peut" comme celui-là, aux qouraïch du 7ème, ils ne se seraient pas islamisés: ma yetmelmou. Au grand bonheur de N'çara!

Fraternellement

Cheikh

PS: Alchimiste, il ne veut me le dire franchement, mais "Na'er" e'ela sah-bou: X Ould Y!Après la grève des médecins, voilà Et-hamji entre les "malades" d'Internet. C'est drôle, non?

17 décembre, 2005 02:47  
Anonymous x ould y said...

pacco,

petite precision : "online" indique le nombre de personnes connecté en même temps que toi, abonnés ou pas.

X.

17 décembre, 2005 07:20  
Anonymous x ould y said...

cher anonyme du 16 décembre, 2005 19:56,

merci pour ta mise en garde et tes prières.

hadheu men sew elli geltt, ekthar aneu mennou.

X.

17 décembre, 2005 07:22  
Anonymous Anonyme said...

bonjour

Merci cheikh

Ton article fut long ,mais il me permettra de mourir moins idiot.

Pour ma part je ne connais pas Le GRAND CHEIKH mais BOUDAH O BOUSSEIRI, auquel je voues une admiration sans faille, le seul a s'etre élevé contre l'éxécution des négro-africains (antislamique).
Quel courrage?(avis à DADDAH).

Laissons le sacré au sacré et n'oublions pas que seul ALLAH est parfait .

C'est vraiment surprenant quand c'est un pyromane qui vous demande chers fréres d'eiteindre l'incendie.
Parce que pendant ce temps l'appareil CMD.....j-PRDS garde les mémes reflexes REPTILIENS.

Maatala

17 décembre, 2005 07:52  
Anonymous x ould y said...

cheikh, khouya el ghali,

diable, malade metal, et ben, heureusement que tu m'avait appeler dès le début "akhi" !!!

je lis toujours, jusqu'au bout et parfois à plusieurs reprise, tout ce que tu écrit, non pas que je ne te comprend pas bien, mais pour faire durer le plaisir.

ceci dit, je pourrai tout aussi bien te retourner l'accusation : toi aussi, on dirai que tu ne lis pas ce que je t'ecrit, et c'est impardonnable surtout quand le message est adressé surtout à toi, avec ton nom en première ligne !!!

mon frère,

je te prie, pour la troisième fois, de me donner une reponse clair : qu'est ce que tu veux que je fasse ?

tu veux que je retire le passage incriminé ? tu veux que je retire le blog en entier ? tu veux que je publi ton droit de reponse sous forme de blog ?

vu que tu as mit ton commentaire sur le dernier blog, je prend donc ça comme une autorisation à fermer de nouveau la porte aux commentaires sur l'avant dernier blog, avec ta permission bien entendu.

PS à cause de la fleme je continuerai à ecrire en noire, sans mon abonnement, tant que personne n'osera voler mon identité, mais rassure-toi c'est moi qui t'écrit, le jour ou on essaiera de voler mon identité je te le ferai savoir.

X.

17 décembre, 2005 08:37  
Anonymous x ould y said...

cheikh,

quand tu a écrit APP j'ai compris le parti de messaoud, alors que là ça voulait dire association de la presse panafricaine, en plus c'était spécifié au début.

je m'excuse auprès de toi, une fois de plus, dhlemtak, mais une fois n'est pas coutume, mani m'sebbeg vik (rire).

X.

17 décembre, 2005 09:21  
Blogger Veten said...

Cher Cheikh,
je te remercie pour la correction grammaticale ( corrigendum ) * , et pour ca ce n’est pas un hasard s’il est interdit de traduire le Coran...comme l'affirme un adage italien :"traduttore tradittore" = " tout tradecteur est un traitre "
BTY, c'est l'un des obstacles majeurs et des difficultes innomrables ont jalonne le parcours de la premiere traduction mauritanienne du coran par Dr. Mohamed Elmoktar Ould bah et son equipe de sept experts-phrancophones mauritaniens , ils ont rendu compte que les 110 traductions existantes "n'ont pas été capables d'épuiser le sujet" , meme les traduction le plus repute comme celui de Blachère , Hamidoullah , Zeinab et la malhonnêteté de certains traducteurs comme Chouraqui..

* vaidetoun evadha elmouvidou===
7eghoun leha bedehebi etghieidou

17 décembre, 2005 10:54  
Blogger Veten said...

Je suis tres desole, pour "traîne dans la boue" Ely Cheikh Ould Momme et je demande a X Ould Y , de retirer le mot «flagorneur» , Ely Cheikh a toujours eu une bonne réputation dans Le monde...
et je suis d'accord avec X, concernant son objection de " conscience " à la fait de certains des ses "subordinate - subalternes " qui feignent que sont des "etalmids" pour Ely Cheikh , et je sais bien que " Alla taziru waziratun wizra okhra " = "qu'aucune [âme] ne portera le fardeau (le péché) d'autrui" mais nous devons réunir entre "la verste " et le hadith :" kouloukoum ra3ein ...."

17 décembre, 2005 11:46  
Blogger alchimiste said...

Salam

Cheikh,

AH HAH !

Tu me traite moi aussi de malade !?

Tu n'est pas le premier, il fut un moment où c'est mon lot quotidien ...

Ce qui m'a permis d'avoir "une peau, bien épaisse" (comme on dit en Hassania) ...

Salam

17 décembre, 2005 12:28  
Anonymous Cheikh said...

Selam

X Ould Y,
Ya akhi el aziz:

"Malade mental" ne se lit pas tout seul: parce que je l'accompagne toujours d'un "comme dit la propagande". Ou une indication de similaire.

C'est un usage qui regorge de judicieuse ironie. C'est pour dire poliment à ceux qui veulent absolument s'illustrer dans une bataille contre toi- contre nous donc puisque je te suis solidaire-que le message est reçu. Mais sans effet notable: autrement dit, "nous: pas bouger" quand même! Nous, même pas content et très choqué: "pas bouger emmelli".
Enfin, Nous, si on ne nous laisse pas tranquille, Nous, vreyyman...hasbounellah we ni'emmel wekil...!

Pour "diable": tu exagères ou fais la fine bouche car son usage "chlinguait" l'amitié et la tendresse. Je l'ai fait sans doute pour être drôle dans un sujet que ne s'y prête pas...

Et puis, dans "malades" du Net, j'ai mis avec toi Alchimiste : c'était pour faire un clin d'oeil à cette nouvelle épidémie nationale que la propagande va tenter de semer dans les mentalités de l'arrière du pays.

"Hadhi eddewle, maraddeyt-he elik, 'ad iji-he now'e emnel khazou...'Iyyil emnel bidhan, ella ennass el met'add-le, yetghambrou ev badtta walla meki-ne vi-he çabboura, witemmou maknine ev leyme oula yeslek menn-houm had: vi-he ely Chikh, we vlan, we vlan..." tu vois venir le scénario des nouveaux extrémistes du Net: ils veulent nous bouter hors la transition !

Moi, gâa, qui te réponds, je suis pire, aller comme ça prêter le flanc...En fait, c'est juste parce qu'ils ne peuvent pas broncher car en voulant défendre leur soi-disant "cheikh" ou leur chef ( Kebirouhoum elledhi a'allemehoum essihra), ils risquent d'avoir surtout à répondre d'eux-mêmes.

Pour te répondre clairement: pour moi, mon frère X, le vrai panard, le pied sidéral, c'est que tu leur montres que tu ne fais plus la différence entre la victime et la horde de bourreaux. Que tu leur dises que tu as recruté sans mal un informateur de l'intérieur, un allié, un "harki" de Mauritanie au service de la Mauritanie diraient les plus poltrons. ça va sortir: rien que pour nous, le seul pays où les uns sont indéfiniment contre les autres!

XOY:
Ecoute bien ça: c'est les miens et je les connais: wehlou mekke-te, açlan, edra....and el bidhan ba'ed! Ils ont eu tout le temps pour et de "s'organiser", et ils ont récolté tous les torts en le faisant. Par chez nous, il n y a pas un millimètre carré pour loger l'image d'un président qui viendrait du Sud de Emm ettounsi. L'inconscient collectif considère que nous avons déjà eu l'amabilité d'essayer. Sans se demander quelle idée nous avons de l'Etat, de la foi (elle existe mais très primesautière!), du genre humain (espèce dont la définition souffre quelques incohérences très préjudiciables à la paix des tribus). La Mauritanie, on ne sait jamais demandé ce que cela voulait dire. En cela d'ailleurs, nous sommes authentiquement mauritaniens, et il n'y a pas de Mauritanie sans nous. On considère même que c'est une histoire de sang: pour être juste une hémorragie historico-psychique, d'ailleurs le Sahara aussi, y compris le Maroc et...le reste du monde à l'occasion !!!

Entre nous, tu crois que cela naît comment: l'idée machiavélique de revisser le président déchu à son beton présidentiel? Tous les scénarios d'alliances sont envisagés, déja rôdés et trahies dans un même laboratoire psychédélique invisble. Aucune idée de partage ne peut circuler dans cet environnement homogénique, hégémonique, et hémiplégique dans toute sa cardinalité...

Je te dis cela parce que, moi, je veux te prendre au sérieux. D'ailleurs je prends toujours les autres au sérieux. Parce qu'ils ne sont pas moi: donc, prudence et sérieux!

Tu ne comprends pas ce que je veux, je te le redis: que tu leur montre que tu as recruté un informateur de l'intérieur. Que selon, tes sources, il y a une innocence et plein de culpabilités, voire que des culpabilités...

Si je t'ai parlé techniquement de "droit de réponse", de blog, internet et tutti quanti...c'est uniquement pour meubler mon argumentaire. Car ce que je veux te dire, je te le dis en tant que Ebbeydhani sympa: meslemmoula-ne 'adi. A l'intelligence scolaire (si cela existe), l'usage m'a fait préférer "edhdhabta": tu sais, cette mesure béhavioriste si bédouine qui fait que "inçan" soit "Madhboudth, et qui a permis à notre peuple de survivre et tenir jusque-là.
Est-ce que toi, qui suspectes Outouma Soumaré de ne pas connaître Aïn Bentili, tu connais "Tinigui"? Si tu connais "Tinigui", tu dois comprendre que j'ai voulu te parler de "Elghaddbaann" (le tempétueux, nerveux): non pas moi, mais un oued du batin de l'Adrar (batin, c'est comme qui dirait: le cas de le dire!) d'Ehel Echcheikh Mohamed Vadel.

Voilà, mon cher frère X, el ghali, eççabar, wen challa ela'qel: je veux que tu comprennes que je suis une source tout aussi utilisable et fiable que celles que tu manipules déjà!
Comme ça, on réalise que, avec nos autres frères, nous pouvons faire quelque chose ensemble.

Fraternellement

Cheikh

PS-1: il faut désormais que je fasse court. Lehmiyye taqleb esbaa: et Alchimiste, qui a choisi ton camp, me défend d'être long!

PS-2: En-te, tu ne t'es pas excusé sur l'affaire de Nana, parce que tu veux nous faire croire que c'est pas toi puisque ce n'était pas en bleu. Alors que toi, quand tu écris en noir, tu as l'habitude (ce qui veut dire pas toujours) de dire que tu n'écris pas en bleu.Allez: ne boude pas ton plaisir, ton frère est lourd mais drôle quand même! Alors, cette histoire de Nana: Ey-weuh,tu veux foutre le bordel dans le groupe?

PS-3: Tout cela, ni en zelateur, ni telmidi....Mais je te jure que c'est rien que "Ibtiqa'e mardhatillah". Un désir fou, une "maladie mentale" qui veut entendre: "Ya ettou-he ennevsou el moudhme'innetou arji'i ila rabbiki radhiyyetan mardhiyyetan..." (Coran, LXXXIX- 27-28 Je te le jure: rien que cela!!!

PS4-Alchimiste, je te jure que je fais des efforts: arrêtez tous les deux, vous me faites jurer sans cesse! C'est vrai, je raccorucis le post mais je rallonge le scriptum...Mais bon, l'intention y est!

PS-5- Fermeture de blog, tout ça, essayons déjà de nous sortir de cette histoire. Qu'on discipline nos langues, l'un vis à vis de l'autre d'abord, et toi vis à vis de cette personne de Ely Chikh Oul Emmemme...Techniquement parlant, tu as plus d'éléments que moi: ta décision a beaucoup de chances d'être aussi la mienne. Si on doit les fermer, on laissera une nuit ou deux aux retardataires ou un truc du genre!

17 décembre, 2005 13:31  
Anonymous Cheikh said...

Selam

Alchimiste:

Le diagnostic n'est pas de moi. Ce sont les ennemis de XOY qui ont écrit qu'il est un "malade mental". Moi, je ne faisais qu'ironiser là-dessus parce que tu ne m'as pas défendu contre lui: donc "Gha'yer" Outwf...Wel gha'irou kel mejoun: donc, tu vois, c'est entre nous comme on dit: "ella beynat-ne".

Fraternellement

Cheikh

PS: C'est pas gentil de ta part de choisir son camp. Cela fait trop pour moi: sur votre terrain! Mais je vois que X en te forçant la main par sa propagande de l'autre soir, "à etter-ke", ne recule devant rien!

17 décembre, 2005 13:37  
Anonymous Cheikh said...

Selam

Alchimiste:

Je viens de voir que Veten exprime exactement ce que je veux dire. En si peu de mots: il est formidable, ce garçon!

Donc: en matière d'Internet, del ayya wel hadith, c'est un renfort qui m'honore: " We lewla dev'ou ellahi enna-ce ba'addahoum biba'eddine levece detil arddou welakin-ne ellaha dhou vaddlinn 'alal alemi-ne" (Coran, II, 251)

Fraternellement

Cheikh

PS- Veten: "ra'iyyetihi" que tu dis, toi et Tah, Akhbar'ha:
meslemoulani, idour ella sla-ke kivne kamline. Ce que vous appelez tlamid ne sait ni lire ni écrire ni prier quelquefois! Il croit même que Moula-ne est une idée tennbett ev rouss ettel-be (qui pousse dans les têtes de marabouts): ils sont capables de leur casser la tête pour s'emparer du trésor. C'est des mecquois...dans le pire sens du terme!

17 décembre, 2005 13:52  
Anonymous Anonyme said...

bjr
je trouve que le comprmis trouve par notre harki de da ira est raisonnable et x le jugera ainsi certenement.A x: Eli ejbar cheway ma yen hargou eydih fait lui confiance et un ordre de mission pour da ira.cheikh tu n'aurait pas un diplome en droit si c'est le cas tu a rate ta vocation tu ferais un bon avocat.
LM

17 décembre, 2005 14:14  
Anonymous Cheikh said...

Selam

LM:

Si, si, un peu de droit dans un monde discriminatoire, cela peut être. Mais rien ne vaut: Edhikr et El haq.

Seulement, la procession juridique et le plan en deux parties m'ont toujours paru suspects. Cela dit, il y a une certaine sensualité dans la raison juridique: Cicéron en témoigne!

Fraternellement

Cheikh

PS- Merci pour l'effort fourni et l'attention portée à ma plaidoirie. J'espère que notre cher et indispensable X Ould Y va en tenir compte. En montrant aux autres qu'il y a des moyens de s'opposer à lui- et à nous tous, en fait : des moyens plus civilisés que ceux que lui mijotent ses ennemis.

17 décembre, 2005 14:55  
Anonymous x ould y said...

je sait tout ça cheikh et je fait exprès, pour te taquiner, c'est comme quand tu disait "ce fou frangin", j'ai aimé.

j'assume tout ce qui es signé x ould y sur ce blog, en bleu et en noir, seulement je ne comprend pas ce que tu veux dire par l'histoire de nennanneue, moi je l'es vu signé avec un nom et je t'es vu l'appeler par un autre, il se trouve que son nom à une connotation française, alors que toi tu la mauritanisé, et moi j'ai opté pour le nom mauritanisé, jusqu'à ce qu'elle même nous demande de l'appeler uniquement par le nom qu'elle s'est choisi, à savoir nana, donc voila tout, il n'y a pas d'histoire ni de tlahlih.

pour information, je connai tinigi et elgadbane, comme je connai el kendra, lemden, moungeul, boulenwar (pas celui de trarza, mais celui de dakhlett nouadhibou), barkewel et addel begrou, et quand je dit que je connait, je veux dire simplement de réputation, wenté mahouvalak ma yenkhatt lak b' lemdagg, mais je ne voulai pas dénigrer ousmane en disant cela, je voulait juste signaler qu'il n'est peut être pas l'homme qu'il faut à la place qu'il faut, le choix de ain bentili s'est fait par pure hasard, eu égard à l'eloignement de cette bourgade.

depuis des années je lis avec un plaisir renouvelé les interventions d'alchimiste sur les forums mauritaniens, j'appreci à chaque fois le ton clair, conçis et plein de franchise, qui ne s'embarasse pas des faux semblants, qui va droit au but, directement à l'essentiel, et je rajoute même que pas une seul fois j'ai terminer la lecture d'un posting signé alchimiste sans que je me disent à moi même "je suis entièrement d'accord, moi aussi je pense pareil que lui" c'est suffisament rare pour que je le signale, c'est te dire, mon frère cheikh, le plaisir que j'ai ressenti en le voyant signer de son nom sur le blog, je me suis dit ce jour là "vace cheikh et alchimiste, on risque bientôt d'avoir des débat très interessant" et je ne suis pas deçu.

pour la première fois je suis en désaccord avec l'alchimiste, est c'est quand il dit que tes postings sont long : ya akhi l'alchimiste, enteu ma m'verçik hadd eleu tervedhoum, khallih annak yekteb ou yekteb ilein yourmou açba'ou, egra elli ainak vih ou khalli annak lokhar, mahou lahi yekhçer, idor yejbar meslem moulaneu inezzel ejrou !!!

cheikh, rallonge le post et aussi scriptum, et même la signature si le coeur t'en dit, ne retient rien, je lis tout, et avec grand plaisir, oula yanik v alchimiste, alchimiste bih egbidh legbeu ma yekhteir ivoutou chi, c'est pour ça qu'il t'incite à abreger.

continuez tous les deux de nous regaler, et7ivouna jezakoumou Allahou khairane.

pour la fermeture des commentaires, je ne parlait pas du blog qu'on est entrain de commenter, mais du precedent, celui de cheikhna ould nenni, les retardataires n'aurons qu'à nous rejoundre ici, et de toute façon le sujet à évolué depuis. mais bon, si tu veux, on attend un peu.

cheikh, la testekthar eliyé alchimiste, tu dit que tu ne supporte pas qu'il soit de mon coté, mais en même temps, et de ton propre aveux, tu dit que tu parle au téléphone avec cetrain parmi les commentateurs, ce qui te donne un avantage sur moi vu que je ne peux pas parler au téléphone (avec ce maudit anonymat), donc laisse moi l'alchimiste, qui de toute façon me suffit amplement (rire).

effectivement cheikh, tu as tout compris, alchimiste men ehl el aks, et vu que j'ai demandé aux autres de rester en dehors de notre débat, lui fait exactement le contraire de ce que j'ai demander, mais je ne peux pas le critiquer là-dessus, il ma piègé en me soutenant, il est très fort !!!

au fait, le terme "malade mental", j'ai compris maintenant le sens des guillemets, en plus venant de mes detracteurs je le prend comme une médaille.

quand à veten, je voit qu'il a apparament hésité, mais il a fini par se dévoiler : il se range du coté des chefferies traditionnelle, contre les progressistes qui balai tout ça d'un revers de main (ely cheikh et les autres, et je suis conscient que, là, je met de l'huile sur le feu).

alors cheikh là on est équilibré : chacun à dans son camps un éminent modérateur d'un grand site mauritanien.

LM,

il est certain que cheikh aurait fait un bon avocat, si ce n'est le cas.

c'est quoi cette histoire de harki de da'yra ???

X.

17 décembre, 2005 15:33  
Blogger Cheikh Bendiate said...

http://www.akhbarnouakchott.com/index.php?ArtID=388&alles=1&nurmainleft=0&nurmainright=0

17 décembre, 2005 15:58  
Anonymous Anonyme said...

Cheikhna ould nenni à suivre Ses attaques contre X OULD Y :
LE MALADIE X OULD TRINQUE
http://www.akhbarnouakchott.com/index.php?ArtID=388&alles=1&nurmainleft=0&nurmainright=0

17 décembre, 2005 16:04  
Anonymous Anonyme said...

c'est le bon lien :
http://www.akhbarnouakchott.com/index.php?ArtID=388&alles=1&nurmainleft=0&nurmainright=0

17 décembre, 2005 16:05  
Anonymous Cheikh said...

Selam:

X ould Y, ya akhi

Elli m'çaharni ou hayyinni

Compte-bien: Il y a LM qui t'invite à écouter ce que te dit le "Harki" de la Da'ira. Lui qui m'a bien lu, a compris quelque chose que tu dois aller relire de toi-même pour comprendre ce que tu fais.

Pour t'éviter des relectures ennuyeuses, je crois quec'est dans ce que j'appelle déjà : "el jarr wel mejrour", c'est à dire les posts qui traînent un long sriptum en comme d'autres leurs "echemmetti".Mais je pense que cela ne doit pas ârtre loin du "harki" en question.

Tu m'as rien dit de "Tinigui" qui me prouve que tu connais son histoire et l'intérêt qu'elle a pour notre débat et notre fraternité.

Fraternellement

PS- XOY: Alchimiste, mani emkhallih lak, menn aynak!
D'ailleurs, regarde comme je reviens à el moub'ted'e wel khabar.
Wen dour ensemmi eb "inne"....Ou n'elenn ou narva'e bel khabar jusqu'à le convaincre de revenir à la raison. Jusqu'à te laisser tout seul sous le solein d'el Ghaddban emjenjnine elik el gherbann ...

Ma'hou valak ou Lani rajihalak menn and moulaan!!!

17 décembre, 2005 16:19  
Anonymous Cheikh said...

Esselam:

XOY:

Je viens de voir la dernière salve.
Ils sont là. Ils se donnent un nom. Ils se prédestinent à une mission.

Et bien sûr, toi, la surenchère...!

Eççannett el khouk, et avançons...

Fraternellement

Cheikh

17 décembre, 2005 16:39  
Anonymous x ould y said...

fait moi confiance, mon frère cheikh, je n'ecoute que toi, et je veux avancer, sincèrement.

ould nenni, pour moi, c'est de l'histoire ancienne, je revient rarement en arrière, là je le fait exeptionnellement parce que notre débat m'interesse mais pour moi un blog publié et derrière moi, c'est de l'histoire ancienne, j'ai toujours le blog suivant en tête dès la publication d'un nouveau blog.

ould nenni c'est de l'histoire ancienne pour moi, je le laisse débattre tout seul et continuer à creuser sa propre tombre, il le fait très bien en solo.

j'ai déjà terrasser des semblables à lui, tel sid'ahmed ould zein, meimouna mint taghi ou encore mohame ould el kory ... etc.

je suis conscient qu'en disant cela je manque cruellement de moéstie et je n'aime pas ça, mais c'est la vérité, je n'y peux rien, de les avoir chassé je ne tire aucune fièrté, c'est un travail d'interet général qui devai être fait, et je l'est fait, point.

je te tomberai pas dans les pièges que l'on me tendent, fait moi confiance, et surtout continue comme ça, c'est à dire en ami pas du tout avanre en conseil avisés.

X.

17 décembre, 2005 16:57  
Blogger Veten said...

Cher cheikh,
"Tinuigi" mérite une étude particulière et approfondie, non seulement en raison de son importance historique mais aussi les richesses de ses fonds , la cause principale de cette guerre et de sa destruction, et ces 700 filles qui ont "sauve" le livre de Mouat'a Elimam malek.

X ,
est-ce que tu a visite les "debris" de Tinuigi?

17 décembre, 2005 17:07  
Anonymous Cheikh said...

Selam

X ould Y, ya akhi

Je dois bouger, mais il faut que tu profites de la présence de Veten qui est connecté.

Veten:

Allah Ya'atik toul leemer.

XOY:

Maintenant, tu peux faire le recoupement avec "El ghaddhbann"...et tu nous soulages tous et toi en premier: du courage, tu sais faire!

Fraternellement

Cheikh

17 décembre, 2005 17:12  
Blogger alchimiste said...

Salam

Chers Cheikh et X,

Merci les gars.

Cependant, soyez tranquiles!

Indor nafdhal ankoum ...

Salam

17 décembre, 2005 17:30  
Blogger Veten said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

17 décembre, 2005 18:57  
Blogger Veten said...

Cher cheikh,
et toti de meme ,
Merci pour ton "doua'a" , j'espere que dans les prochains fois , tu ajoutera à ton doua'a l'obéissance avec la longévité , ca sera tres "amiable" de ton cote...

Cher Cheikh , est-ce que tu a lu l'article suivant :
http://groups.yahoo.com/group/mauritanie-net/message/15517

a +

17 décembre, 2005 18:57  
Blogger gfrend said...

Essalam Aleikoum

chers bloggueurs,

Le Coran mérite une attention particulière, et il ne faudrait pas abuser des versets qui le composent jusqu'à même les écrire incorrectement. Lekhbar Ila Lehguet Moulane Tougueff. Changeons donc de sujet .

Heh X ould Y ou est ce qu'il est passé le prochain blog. As-tu des problèmes? Eyaak Manek Mouzabbi?ha ha ha ha ha

Fraternellement

Esseive

17 décembre, 2005 20:43  
Anonymous x ould y said...

Esseive,

le prochain blog est pret depuis deux jours, mais j'ai peur que, si je le met en ligne, cheikh m'accuse de vouloir changer de sujet, ha ha ha.

donc je le garde, en attendant qu'il réponde à ma question pourtant très simple : qu'est ce que je fait ? supprimer le blog ? supprimer le passage qui le choque ? ou publier son droit de reponse ?

je saute à chaque voit sur ses commentaires, esperant y trouver une réponse clair : oui ou non !

à chaque voit je me regale mais mon coté pratique reste sur sa faim.

alors si tu es pressé de lire le prochain blog, twassat li vih yekanou imarrag kheitt min koubbeu !!!

veten,

ella men bab legh'beu : le lien que tu signale à cheikh est incomplet, pourrait tu nous dire à quoi il envoi ? merci d'avance.

X.

17 décembre, 2005 22:27  
Blogger Veten said...

Cher X,
c'est le truc de Gharib Arsalan:
http://groups.yahoo.com/group/mauritanie-net/message/15517

et ca marche bien , C'EST TOI QUI " incomplet "...-)

17 décembre, 2005 22:33  
Anonymous Anonyme said...

bjr
x il(Cheeikh) t'repondu alors balance la sauce svp.j'espere que tu a compris l'histoir du harki?
il te demendait de le considere comme un indic chez les ememeu.
x si tu le permet un message perso a Cheikh
Ebchir
le mouton n'est finalement pas mort contrairement a ce qui c'etait dit hier au telephone.
LM

17 décembre, 2005 22:51  
Anonymous x ould y said...

LM,

je balance alors mon blog, et tu assumera auprès de cheikh, les commentaires serons automatiquement refusé sur cet emplacement et acceptés uniquement sur le blog qui arrive, alors gars à toi !!!

ila jeu cheikh soubh itektek ghadbane, et il dira que ses commentaires sont rejeté, (ou pire : effacés !!! ) pour le censurer parce que c'est le seul argument qui me reste ... etc (entoumeu ta'rvou cheikh, itir men el kef khoussoussan hadhou nharatt el agbin menvga'a hatteu)je te laisse en face de lui, c'est de ta faute.

X.

17 décembre, 2005 23:00  
Anonymous Cheikh said...

Selam

X Ould Y:

Aranak Naqastni

C'est moi qui attends que tu nous sortes de l'enfer où tu nous a mis. Et moi particulièrement.

Si c'est "etghachmi" de ta part: on t'a exlpiqué "Lechyakh", la diffamation, la fraternité, le beau visage de X Ould Y, la stratégie, les attentes, l'intérêt général, le Faux, le vrai, la presse, le blog, internet, chi yenva'e ou chi erouekhi, el Aye woul Hadith, eddeygue woul avvye,"Tinuigi" wel "ghadhbann", el jarr wel mejrour, wel moubte'de wel khabar... Le tout après une semaine de Ehdej Lehmar!!!!

Et toi, tu nous dis toujours : qu'est-ce que je fais? Toi, tu nous a pas demandé avant de nous giffler avec ce "chef d'oeuvre" d'insultes? Bien que tu saches ce que nous en pensons. A part moi, d'autres frères( Esseive, Veten, LM, Ould Mokhtar...) t'ont dit ce qu'ils pensent. Tu ne veux ni les écouter ni m'entendre: t'es-tu au moins écouté ?

Khalli-ne men el mechakel: la balle que tu m'as envoyé dans mon camp n'est pas sorti de ton jardin. Estaghver, outoub el moula-ne et twekkel elih: et ne te complais pas plus qu'il ne faut dans ce qui nuit à notre intérêt à tous...

Esseive:

Esmah-li: mais le Coran, mani gadd ençib annou. Woui lakhser bla ghardh: La Hara-je...Wenniyetou en la yekou-ne houjetten aleyka wa la alayna wel moumini-ne ejma'ine...
Il est certain qu'avec une veille comme la tienne et d'autre, que j'encourage vivement, ella yaçlah and-ne inchaallah...

Veten:

L'article: c'est curieux, j'étais entrain de l'ouvrir quand tu m'en a parlé. Donc, je suis allé le lire chez vous.

C'est un hommage vibrant à El Marhoum. J'ai eu un petit souci avec le début( le tire) et la fin( la chute, disons). Je ne les ai pas parfaitement saisis: mais je vais relire.

El Bayane est une époque touchante, le ton est bienvenu et répond à un besoin aussi. On me dit que c'est le pseudo de quelqu'un qui, en tout cas...a des choses à dire ou rappeler!!!
Donne-moi ton opinion aussi, STP.

Fraternellement

Cheikh

PS1- Veten: X jaytou leyye emetghachmi, ça va lui passer...

PS2- X: Adtlaç-ne..Quant à mes contacts téléphoniques avec les frères blog, n'en prends pas ombrage. Moi, en tout cas, je ne m'en suis servi pour faire campagne contre toi. Mais en-te madgued tetrouagh 'an leyme ou tegta'a-he men ejderr: il faut bien quon essaye de donner un peu de consistance à tout ça...en sachant que l'on est pas à l'abri d'une grosse bévue de ta part!

17 décembre, 2005 23:20  
Anonymous Cheikh said...

Selam

LM:

Allah ibecher-ne oui bechrak bel kheyr.
Dans la terminologie juridique locale, cela s'appelle un "Kebch". Contrairement au diagnostic traditionnel du voisinage au lendemain d'un micro-tsunami social, l'affaire n'est pas terminée. Il y a tjs un repli stratégique au départ. L'univers grégaire dans notre pays est fourni en petites secousses comme cela qui ne sont jamais sans conséquences.

Normalement, ayant pris les cordonnées du gars, ils vont vouloir saisir ses salaires, et quand il en viendra à se révolter: Ils lui remettront ce "Kebch" à sa place: sur la table. Ce n'est pas aussi simple chez nous quand t'es noir!

A moins que XOY ne s'empare de l'affaire pour la oindre d'une ambiance de l'Aïd El kebir, remplace le taxi par une voiture militaire et arrose ses occupants d'étoiles ...La fin se jouera ainsi au mess des officiers ou au palais présidentiel!

Fraternellement

Cheikh

PS1- Continue la pression sur X: tu es dans le vrai, je suis fier de ton soutien....

17 décembre, 2005 23:35  
Anonymous Cheikh said...

Selam

X ould Y:

Arrêtes ton char de blogs: sors-nous de cette histoire d'abord. Y en a marre de saouler nos frères avec cette histoire. Ou d'en régaler d'autres!!!

Arrêtes de donner cette image de têtu: quelle que soit la décison, son retard dénote un obscurantisme et une résistance peu fiable.

Pourquoi tu t'accroches tant au mal après tous les appels et témoignages que tu as reçus?

Fraternellement

Cheikh

17 décembre, 2005 23:45  
Anonymous Anonyme said...

Bjr
Allez x tu vois bien qu'il est de bonne humeur il n'est pas méchant et puis on lui prescrira un régime draconien de el aych ça vas le rendre docile.si ça ne marche pas on lui offre un kebch pour la tabaski c'est bien tot.aller vas y
gol besmellahi et recite el mou awithat wat felha alik
LM

17 décembre, 2005 23:57  
Blogger gfrend said...

Essalam Aleikoum

Chers fréres,

Ane baad lahi nemchi nergued ou la etnaghssouni.Arani Elkoum Entyr men elkef ma vet Elhagtou.AHHHHHHHH

Fraternellement
Esseive

18 décembre, 2005 00:03  
Anonymous Anonyme said...

bjr
esseive tu ne sais pas ce que tu rate vas te faire un cafe et attend un peu demain c'est dimanche
LM

18 décembre, 2005 00:08  
Blogger alchimiste said...

Salam

Chers amis du Blog,

C'est completement HS:

J'ai rencontré un ami Français qui vient de rentrer d'un raid en Mauritanie en 4X4 et il m'a montré ses Photos. Seulement voilà, il m'a pausé une colle:

Il a photographié de très belles scultures et gravures sur monolithe dans le nord de la Mauritanie. Dans un endroit qui s'appelle Guelb Ben amira. Celà se trouve près de Choum, le long de la voie ferrée.
C'est vraiment maghifique. Les gravures et scultures paraissent recentes et executées de mains de maitre. Elles sont effectuées par plusieurs mains.

Alors si quelqu'un connait qui a executé ces sclultures et gravures qu'il me donne rapidement cette info pour la lui communiquer.

Parlez-en autour de vous SVP.

Salam

18 décembre, 2005 01:03  

Links to this post:

Créer un lien

<< Home