lundi, février 26, 2007

haidallah, ZZ, messoud indésirable à la présidence, pourquoi ould mini a quitté saleh ?

deux faits marquants de la campagne, hier à nouakchott :

1. ZZ a planté une photo gigantesque à la porte de l'ambassade d'israël, c'est comme s'il veut dire : hé, écoutez, ici aussi, c'est chez moi lol.

2. ahmed baba ould azizi, responsable de la jeunesse à la campagne de sidioca, a déclaré, hier à la télé : "jeunes de mauritanie, si vous cherchez les possibilités de devenir entrepreneur, votez sidi".

décryptage :

le slogan des jeunes sidiocalistes : vous êtes médiocre ? vous voulez devenir riche ? votez sidi.

droit de réponse

suite au blog sur haidallah, quelqu'un a écrit ceci, le 25 février 2007 à 17h53 :


"""""""""
Monsieur Haidalla n’a jamais ordonné l’exécution des putschistes du 16. La décision a été prise dans le conseil militaire en présence de Monsieur Yedali Ould Cheikh (de Boutilimitt). La personne qui a demandé l’exécution des putschistes est un proche parent à Ould Sidi (Allahyarhmou).
"""""""""


l'allusion à sidina ould sidiya est à peine voilée, j'y reviendrais mais, depuis quand yedaly ould cheikh, un civil, assiste aux réunions du CMSN ?

donc selon cette personne, ce n'est pas haidallah qui as pris la décision, mais le conseil militaire dans son ensemble, influencé par un cousin de ahmed salem ould sidi.

très habile quand même cette tentative de faire allusion à sidina et yedaly, manière de dire à ehl iguidi que les responsables de l'assassinat d'ahmed salem ould sidi sont ehl boutilimitt.

habile mais avec moi ça ne marche pas.

les haidalistes, il faudrait quand même vous décider, un jour, car de deux choses l'une :

1. où haidallah est cet homme de poigne que tout le monde craint et respecte, les ministres font leurs travail et les colonels ne peuvent pas voler, dans ce cas comment est ce possible qu'une décision aussi grave que l'exécution de 4 officiers supérieurs soit prise dans une réunion qu'il préside, mais ce n'est pas lui le responsable, car la décision a était prise par la première brèle gubliste venue, dans le but de se débarrasser d'un rival, afin d'écarter les gens de lebbired et d'assurer l'hégémonie de boutilimitt sur tout le trarza !

foutaise !

2. où bien haidallah ne décide de rien, c'est le conseil qui décide, et en plus le conseil, comme tout le monde le sait, peux être influencé par le premier venu, dans ce cas c'est haidallah la brèle, et la mauritanie n'a pas besoin d'une brèle à la présidence.

droit de réponse bis
lambda a écrit :


"""""""""
X, pour parler de la candidature de Haidalla (comme vous aviez fait pour les autres candidats), etes-vous obligés de passer par un sujet aussi fort que le 16 mars 81 ?
"""""""""


cher ami (je continu de te tutoyer jusqu’à ce que tu me demande d’arrêter),

étant incapable de lire l’avenir lol, pour juger un candidat mon unique référentiel est son passé, que dire alors si ce candidat est un ancien chef de l’état ? qui dit chef de l’état dit bilan, alors, cher frère, je pense que je suis fondé de juger le candidat haidallah à l’aune du bilan du chef de l’état haidallah.

pour les familles des putschistes du 16 mars et pour une grande parti des mauritaniens (dont tu ne fait peut être pas parti, ça je peux le comprendre) le 16 mars fût l’apogée de la douleur.

après l’arrestation de saleh ould hanenna en 2004, beaucoup ont craint le pire, regarde-le aujourd’hui : député, élu du peuple, chef de parti et, de surcroît, candidat à la présidentielle.

imagine une seconde ce qu’aurait pu être la vie des exécutés du 16 mars si haidallah avait usé de son droit de grâce, en admettant que ce n’est pas lui mais le CMSN qui as pris la décision de les assassiner.

je suis, par principe, contre la peine de mort, j’estime que l’être humain n’a pas le droit d’ôter ce qu’il n’a pas accordé, Allah donne la vie et Allah l’enlève, c’est mon droit de le penser et c’est mon droit de le dire.

donc oui, pour répondre à ta question, on ne peux pas parler de la candidature de haidallah sans parler du 16 mars, et ce sera toujours comme ça jusqu’au jours où il se décide, de son propre chef, de s’expliquer là dessus.

je ne comprend pas qu’un démocrate averti comme toi me reproche d’évoquer un problème comme celui-ci, car ce que tu me demande est ni plus ni moins de me censurer, et de taire un problème qui intéresse une partie des mauritaniens, y compris une partie de l’électorat de monsieur haidallah.

ceci dit, mon frère, j’était quand même heureux d’échanger avec toi, ça fait longtemps lol.

message perso
à ceux qui n'arrêtent pas de me demander de parler de tous les candidats :

je ne conçoit pas mon rôle comme étant un GPS des candidats, c'est peut être important de dire un tel est aujourd'hui à néma, un autre est demain à atar, celui-ci a dit qu'il va faire couler des fleuves de miel en mauritanie, celui-là a dit qu'il transformera aïoun en eden ... etc.

c'est important disait-je, mais c'est surtout le travail des médias officiels (radio, télé, AMI et, dans une moindre mesure, une partie de la presse dites indépendante), quand aux médias alternatifs (les sites internet et la presse plus ou moins engagées), ils se doivent d'avoir justement un regard alternatif et différent sur l'actu, et laisser l'AMI faire le point sur les meetings et fournir une synthèse de chaque discours.

quand à moi, je suis là d'abord pour donner mon avis, c'est à dire me mêler de ce qui ne me regarde pas lol

messoud persona non grata à la présidence

suite à ses dernières déclarations disant qu'il est neutre, ely a entamé une consultation en tête à tête avec les candidats, ils les a tous invité à la présidence, pas en groupe mais un par un.
tous, sauf messoud ould boulkheir qui, lui, il n'a jusqu'à aujourd'hui reçu aucune invitation pour se rendre à la présidence.
rachid chez saleh

rachid moustapha aurait proposé à saleh ould hanenna de se désister en sa faveur, saleh est actuellement en consultation avec son état major islamiste, que la question semble diviser.

je conseil à saleh d’accepter, il économisera ainsi les frais de transport et il pourra toucher plus de monde, car j’imagine que si rachid se désiste en sa faveur, il va aussi lui céder son jet privé lol.

ould mini chez ould cheikhna

et oui, abdarahmane a quitter saleh pour rallier mohamed !

ce n’est pas très sympa quand même, il sera resté avec saleh juste le temps de se faire élire, ensuite il a rejoint son cousin, ca abdarahmane ould mini et mohamed ould cheikhna sont kounta, alors que saleh ould hanenna est oulad nasser.

et oui, en mauritanie, chez les beidhanes, l’appartenence tribale explique tout.
ou presque !
un autre exemple : le journaliste abdarahmane ould horma ould babana quitte ZZ pour soutenir mohamed ould maouloud.

79 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Je suis le premier à commenter!!!
Donc oul Haidallah pouvait gracier les auteurs du 16 Mars,il ne l'a pas fait,c'est grave,lui qui est réligieux dit il ne doit il pas se dire Al Avwou Akrabou li takwa.
Quant à ould Ezizi on doit pas le citer/ C'est un cancre lui est son equipe dirigé par oul waled et Cie.

26 février, 2007 20:16  
Anonymous Anonyme said...

massoud a refusé de se rendre mais je crois que ely l'avait bien evité.

26 février, 2007 20:16  
Anonymous Anonyme said...

Ahmed O Dadah veut faire un chemin de fer Chez ehel Charg; pour les moderniser???

26 février, 2007 20:18  
Anonymous Anonyme said...

cher X

tu es un peu contradictoire! tu dis "quand à moi, je suis là d'abord pour donner mon avis, c'est à dire me mêler de ce qui ne me regarde pas lol
"

pour te meler de ce qui ne te regarde pas, je suis d'accord mais tu ne donne ps ton avis! moi je veux savoir pour qui u as envie de voter? qui penses tu qu'il represente pour toi le meilleur president pour la mauritanie de demain?

ou encore ce foutu droit de reserve? ce serait quand même un gachi!

26 février, 2007 20:22  
Anonymous Anonyme said...

tous voleurs de NEMA sont avec SIDIOCA , OULD MD.KHOUNA, OULD DIDI, SGHAIR, ......
c'est la meme junte qui est detruit tout

26 février, 2007 20:24  
Anonymous Anonyme said...

les romouz alvassad doivent etre chasses si non ca sera une catastrophe

26 février, 2007 20:28  
Anonymous Anonyme said...

a la suite du 16 mars haïdalla ne voulait tout simplement pas pardonner ni user comme tu le dis X de son droit de grace parcequ'il etait,au contraire de ce que veulent nous faire comprendre ses militants,un homme sans coeur et d'une dureté inbattable.il faut pas voter pour lui le 11.

26 février, 2007 20:41  
Anonymous magui said...

je suis tt a fait d'accord avec
le ano de 26 février, 2007 20:28

romouz alvassad doivent etre chasses

26 février, 2007 20:45  
Anonymous Anonyme said...

le seul jour ou messoud a ete invité avec tous les chefs de la CFCD il s'est desisté à cause d'une maladie.ELYCOM a mal prit ca et il a juré que à vie ce 3beud n'entre chez lui!ely est un rancunier comme pas possible!

26 février, 2007 20:45  
Anonymous magui said...

ne nous amedez pas de haidalla le ville bornne incapable mantalement

26 février, 2007 20:47  
Anonymous Anonyme said...

x reflechi un peut la charria est la loi divine elle ne peut etre que juste les putchiste du 16 mars on tuer 7 personne et c est pour cela qu il ont etaient execute
mais dune maniere geberale la charria n est n est elle pas le symbolle de justice entre les humain qu ils soit noire ou blancs n est pas lee symbole de la lutte contre la corruption et le maintien de la moral nest pas la ceux dont la mauritanie a besoin
alors arrette ton bla bla et dit tous simplement je suis pour AOD par ce que ma famille le soutient et qu il represente nos interet
et tous le monde comprendra

26 février, 2007 20:48  
Anonymous Anonyme said...

Mon n’est pas defender Ahmed ould Daddah mais plutôt de dénoncer cette mauvaise pratique de répandre les rumeurs mensongères sur les gens tout en se cachant derrière des pseudonyme.
Je regrette la facilité avec la quelle cet inconnu manipule les lecteurs afin de les monter selon son humeur du jour contre tel ou tel candidat. Je suis sure que sa rhétorique contre Ahemed Ould Daddah n’échappera pas aux lecteurs qui comprennent certainement les motives derrière elle.

L’exemple de la rumeur qu’il a répandu sur la supposée hostilité d’Ahmed a l’égard Ehel Charq et des noirs est un exemple flagrant de sa mauvaise foi. Ahmed, l’homme que toute la Mauritanie connait depuis plus de 16 ans, un combattant inflexible pour la justice mais aussi un homme foncièrement religieux, on veut nous le nous le présenter aujourd’hui comme étant un monstre raciste et régionaliste qui déteste tous les gens de l’est et les noirs.

Contrairement a X ould Y, je n’ai aucun doutes que les mauritaniens sont assez intelligent pour comprendre les vrais motives des tractations politiciennes malsaines de cet inconnu désespéré a la recherche d’une alliance qui semble lui échappé.

Un fier Chaqwi qui apprécie à sa juste valeur le combat d’Ahmed, Messoud, Saleh et bien d’autre militant de la justice.

26 février, 2007 20:50  
Blogger le vétèran said...

x merci pour ses news en brefs ZZ et l'ambassade d'israel(parait il)ont scelle un pacte donc on s'etonne pas qu'il invide ehud olmert a son meeting ni que l'ambassadeur poste son image devant l'ambassade.Pour med khouna il faut le laisser ce vioque il faut pas lui donner de l'importance.Rien qu'à voir ceux qui assistent à son meeting: des enfants des vieux (pour la plus part ses derniers bras droits) acheminés specialement pour son meeting et qui ne savent pour la plus part même pas qui il est?Derriere lui(pour les curieux) vous verre son ange gardien.Je le nome pas je vous laisse allez decouvrir(lol).MERCI

26 février, 2007 20:54  
Anonymous Anonyme said...

X je v que tu di des bonnes choses sur Monsieur Taya,

Please

juste pour soulé tous le monde

26 février, 2007 20:57  
Anonymous Anonyme said...

magui tu manque cruellement d objectivite d ailleur je me demande qui est ce que tu fais ici a cet heure tu devrai etre au lit
et fai gaffe a tes parend c est interdit aux -18
bazra

26 février, 2007 20:58  
Anonymous Anonyme said...

x là tu demande ouvertement aux gens de voter sidioca.Tu n'es pas honnete!

26 février, 2007 20:58  
Anonymous Anonyme said...

Chers amis

en realites y'a que deut candidats
Ould Dadah et Sidoca
le debat donc doit se porte sur ce 2 Candidats

26 février, 2007 21:03  
Anonymous Anonyme said...

بيع الأصوات وشرائها
عارلا يمحى
و
جريمة في حق الوطن
www.akhattry.canalblog.com

26 février, 2007 21:03  
Anonymous Anonyme said...

26 février, 2007 21:03

je ne suis pas d'accord avec toi.ces deux sont les favoris mais il y'a d'autre candidat.Si tu veux parlons d'eux seulement.Sidioca et daddah.Sidioca rassemble tous les anciens du systeme dechu et ould daddah se debarasse de ses ideés et de sa conscience pour gagner le fauteuil...qui dit mieux???

26 février, 2007 21:06  
Anonymous Anonyme said...

et toi tu es une vioque qui ne s assume pas en plus tes propos manque de velleiter quand tu dit "acheminer specialement pour son meeting" cela me parais grossier par ce que tous monde sait qu il n a pas de quoi s acheminer lui meme a plus forte raison
a t'attendre on dirais qu il dispose du budjet du prds
a tous les blogueurs notre veterant c est le veterant des glok
kalderon

26 février, 2007 21:09  
Anonymous Anonyme said...

haidalla a tue 3 militair et tousle monde parle et taya et sa bannde quelle fait la campagne comme dadah et zz et sidioca qui on tue 503 negro mauritanien son libre et vous ne dite rien xoy moi parmis les 19 candidat ya que haidalla qui peu gouverner se pays ou toi xoy vive haidalla on peu jamais lui reclame qui a vole

26 février, 2007 21:15  
Anonymous Anonyme said...

Pourquoi ely n'a jusque là pas encore invité messaoud????
je pose la question à bidhani non raciste?

26 février, 2007 21:15  
Anonymous Anonyme said...

نبذة حول الشاعر: أحمد مطر





ولد أحمد مطر في مطلع الخمسينات، ابناً رابعاً بين عشرة أخوة من البنين والبنات، في قرية (التنومة)، إحدى نواحي (شط العرب) في البصرة. وعاش فيها مرحلة الطفولة قبل أن تنتقل أسرته، وهو في مرحلة الصبا، لتقيم عبر النهر في محلة الأصمعي

وفي سن الرابعة عشرة بدأ مطر يكتب الشعر، ولم تخرج قصائده الأولى عن نطاق الغزل والرومانسية، لكن سرعان ما تكشّفت له خفايا الصراع بين السُلطة والشعب، فألقى بنفسه، في فترة مبكرة من عمره، في دائرة النار، حيث لم تطاوعه نفسه على الصمت، ولا على ارتداء ثياب العرس في المأتم، فدخل المعترك السياسي من خلال مشاركته في الإحتفالات العامة بإلقاء قصائده من على المنصة، وكانت هذه القصائد في بداياتها طويلة، تصل إلى أكثر من مائة بيت، مشحونة بقوة عالية من التحريض، وتتمحور حول موقف المواطن من سُلطة لا تتركه ليعيش. ولم يكن لمثل هذا الموقف أن يمر بسلام، الأمر الذي اضطرالشاعر، في النهاية، إلى توديع وطنه ومرابع صباه والتوجه إلى الكويت، هارباً من مطاردة السُلطة.

وفي الكويت عمل في جريدة (القبس) محرراً ثقافياً، وكان آنذاك في منتصف العشرينات من عمره، حيث مضى يُدوّن قصائده التي أخذ نفسه بالشدّة من أجل ألاّ تتعدى موضوعاً واحداً، وإن جاءت القصيدة كلّها في بيت واحد. وراح يكتنز هذه القصائد وكأنه يدوّن يومياته في مفكرته الشخصيّة، لكنها سرعان ما أخذت طريقها إلى النشر، فكانت (القبس) الثغرة التي أخرج منها رأسه، وباركت انطلاقته الشعرية الإنتحارية، وسجّلت لافتاته دون خوف، وساهمت في نشرها بين القرّاء.

وفي رحاب (القبس) عمل الشاعر مع الفنان ناجي العلي، ليجد كلّ منهما في الآخر توافقاً نفسياً واضحاً، فقد كان كلاهما يعرف، غيباً، أن الآخر يكره ما يكره ويحب ما يحب، وكثيراً ما كانا يتوافقان في التعبير عن قضية واحدة، دون اتّفاق مسبق، إذ أن الروابط بينهما كانت تقوم على الصدق والعفوية والبراءة وحدّة الشعور بالمأساة، ورؤية الأشياء بعين مجردة صافية، بعيدة عن مزالق الإيديولوجيا.

وقد كان أحمد مطر يبدأ الجريدة بلافتته في الصفحة الأولى، وكان ناجي العلي يختمها بلوحته الكاريكاتيرية في الصفحة الأخيرة.

ومرة أخرى تكررت مأساة الشاعر، حيث أن لهجته الصادقة، وكلماته الحادة، ولافتاته الصريحة، أثارت حفيظة مختلف السلطات العربية، تماماً مثلما أثارتها ريشة ناجي العلي، الأمر الذي أدى إلى صدور قرار بنفيهما معاً من الكويت، حيث ترافق الإثنان من منفى إلى منفى. وفي لندن فَقـدَ أحمد مطر صاحبه ناجي العلي، ليظل بعده نصف ميت. وعزاؤه أن ناجي مازال معه نصف حي، لينتقم من قوى الشر بقلمه.

ومنذ عام 1986، استقر أحمد مطر في لندن، ليُمضي الأعوام الطويلة، بعيداً عن الوطن مسافة أميال وأميال،

يحمل ديوانه اسم ( اللافتات ) مرقما حسب الإصدار ( لافتات 1 ـ 2 إلخ ) ، وللشاعر شعبية كبيرة ، وقراء كثر في العالم العربي .

26 février, 2007 21:16  
Anonymous magui said...

bazra ou l'ano de 26 février, 2007 20:58
depus quand tu navigue
tu est un alphabet comme ton pére(l'assacin )et tes freres (solares putes)

26 février, 2007 21:17  
Anonymous Anonyme said...

haidalla sa cote monte deux debat sur lui kayak ye chrive yr would sidahmed lehroussi weni bik ye ould haidalla yeli hamell 60hezb tahra vive l homme sain haidalla

26 février, 2007 21:18  
Anonymous Anonyme said...

regadez moi ces mentaires MOH ma3andou ba9 heuzb wa7eud à peine arrive t il à reciter al vatti7a...vous me decevez pour l'ange gardien de haïdalla c ki?????

26 février, 2007 21:21  
Anonymous Anonyme said...

vola le candidat qui rassur a écrit : 24 février 2007 : Programme de Ould Haiddalah : Programme minimal d'alternance

L'idéologie dominante aujourd'hui est marquée par des relations d'autorité qui se caractérisent par un clientélisme fluctuant, un développement du sectarisme tribal, un chauvinisme ethnique, la régionalisation de l'opinion, l'égoïsme des élites et la lâcheté devant l'arbitraire.

La monopolisation de l'initiative politique par les gouvernants réduit l'opposition à une caisse de résonance souvent mal orchestrée.

C'est sur la base de ce bref constat que nous appelons tous les progressistes et patriotes de ce pays à soutenir par leurs signatures le programme minimal suivant que nous proposons à ceux qui gouvernent ou à ceux veulent gouverner pour sortir notre Pays de l'impasse, donner l'espoir à nos masses, permettre à nos jeunes de rêver à un mieux être, créer une classe moyenne capable d'assurer la stabilité, projeter ce Pays en optimisant ses capacités de production et de redistribution dans un 21ème siècle qui doit être pour nous celui de la justice, de l'égalité des chances, de la réhabilitation des valeurs notamment celles de la connaissance de la liberté, de la démocratie et de la transparence des rapports gouvernants/gouvernés.


Pour nous et pour nos enfants, ce siècle doit être de la fierté d'appartenir à la Mauritanie.



Citoyenneté - Démocratie - Unité nationale
Ould Haidallah pense qu'il y a lieu de créer tout d'abord le citoyen mauritanien. Vaste et sinueuse entreprise dans un Pays dominé par les clivages tribalo-ethniques nourris épisodiquement par le pouvoir, ce qui empêche l'émergence d'un citoyen à part entière soucieux de ses devoirs et jouissant de ses droits dans un environnement démocratique propice.

La démocratie doit être comprise comme un instrument dont la finalité est l'harmonie des rapports entre gouvernants et gouvernés par la liberté et le bien-être du peuple.

Le pluralisme politique n'est pas le pluralisme des idées. La démocratie n'existe que quand les différences d'opinions s'expriment dans l'institution parlementaire.

Le scrutin majoritaire défavorise le pluralisme politique, seule la proportionnelle régionalisée permet l'existence d'un pluralisme.

Toutefois il serait vain de prétendre assurer la transparence électorale en l'absence d'un état civil fiable reposant sur un recensement effectué par l'organe technique national chargé des statistiques.

Mais la démocratie, c'est aussi :


la liberté d'opinion à travers des partis légitimes ayant toute latitude pour agir dans le cadre des lois de la République, loin de toute forme de manoeuvre policière délétère pour la démocratie ;


la liberté d'expression par le biais d'une presse indépendante fortement appuyée par les pouvoirs publics pour jouer pleinement son rôle de garde-fou indispensable ;


des médias publics ouverts à tous les acteurs politiques et à la société civile. A ce sujet, l'ouverture de l'audiovisuel devant l'initiative privée ne peut que contribuer à l'enracinement de la culture démocratique dans notre Pays.


Une liberté syndicale qui tiendrait vers l'éclosion de syndicats libres de toute tutelle politique, garants du pouvoir d'achat des travailleurs, de la pérennité de l'emploi et du partenariat ;


Une société civile dynamique et impliquée dans le processus de développement du Pays ;


L'unité nationale constitue une autre préoccupation majeure pour le Front Populaire. Celle-ci nécessairement par une meilleure harmonie des cultures nationales (Arabe, Pulaar, Soninké, Wolof).

La dynamique de l'unité nationale ne pourra faire que par un système éducationnel cohérent.

Parallèlement à cela une interprétation des cultures nationales permettant un rapprochement de plus en plus important des différentes composantes de notre peuple doit être encouragée.

Il convient dans ce sens de rendre obligatoire l'apprentissage d'une langue nationale autre que la langue maternelle.



Famille - Education - Emploi - Environnement


Ould Haidallah considère que la cellule de base de la communauté est la famille qui doit reposer sur la stabilité et la solidarité.

Dans notre société, la femme reste l'axe principal de la cellule familiale autour duquel s'organise le passage de relais entre les générations. Les femmes représentent 52% de la population mauritanienne géographiquement mal réparties, car nous avons dans certaines zones moins de 40 hommes pour 100 femmes. Ce qui s'explique par un déséquilibre géographique des sources de revenu.

Toute politique économique viable doit se fixer comme premier objectif le toit et le revenu permanent pour le bien-être familial.

Les veuves, les mères abandonnées et les orphelins doivent faire l'objet d'une priorité de couverture sociale tout en établissant une modulation des priorités en fonction de l'âge et du nombre d'enfants.

Ould Haidallah est partisan de l'unification des modes d'enseignement dans notre Pays.

Il considère que dans l'intérêt de son unité nationale, la Mauritanie doit obligatoirement opter pour un enseignement unique, le passage d'un enseignement informationnel à un enseignement créatif et la réhabilitation sociale des enseignants par la création notamment d'un crédit d'accès au logement.

L'enseignement, vecteur de la connaissance, doit revenir un moyen d'accès social permettant aux enfants, quelques soient leurs origines, de se placer dans la hiérarchie sociale par leurs connaissances.

Pour une meilleure cohésion sociale, un retour aux internats doit être envisagé.

Le droit au travail doit être considéré comme un droit fondamental garanti par la société au citoyen mauritanien.

Dans la phase actuelle, un effort de croissance de l'économie, largement supérieure à la croissance démographique, doit être maintenue pendant plusieurs années pour absorber l'ensemble de la population afin de pouvoir insérer socialement les non-actifs dont la majorité ne peut être considérée en chômage. En effet pour être chômeur, donc sur le marché du travail, il faut être offreur de savoir-faire.

Ould Haidallah s'attache particulièrement à la protection de l'environnement, à la régénération de l'écosystème traditionnel et à la gestion rationnelle des forêts et des ressources naturelles renouvelables.



Esclavage - Pauvreté


Si l'esclavage a été juridiquement aboli, il n'en est pas moins que ses séquelles soient uniquement d'ordre économique.

Pour passer de l'état social de propriété à l'état social d'homme libre, il faut obligatoirement que l'ancien esclave soit propriétaire, une politique sociale soutenue dans le temps doit être menée dans les " adwabas " et les " kebas " pour permettre l'accession des anciens esclaves à la propriété et leur autonomie économique.

L'esclave n'est libre que quand il devient autonome ayant son propre patrimoine.

La paupérisation de la société est exprimée aujourd'hui par la mauvaise répartition du revenu national. Le revenu moyen par habitant avoisine le seuil de pauvreté défini par les Nations-Unies. Ce qui veut dire que 50% de notre population se trouvent en dessous du seuil de pauvreté. Les 50% les plus riches du Pays comprennent les smicards, ce qui s'explique par une concentration sans précédent du revenu national. Le contraste est masqué par une certaine solidarité sociale traditionnelle.

Ould Haidallah considère que l'Etat doit veiller à une meilleure répartition de la richesse nationale car la stabilité ne peut être garantie que par l'élargissement permanent et soutenu de la classe moyenne.




Economie - Finance


La faillite des théories économiques classiques notamment les économies planifiées d'une part et le dynamisme de l'économie de marché d'autre part, ont contribué à universaliser le libéralisme comme unique mode de gestion économique efficace et viable. Toutefois il n'y a pas un libéralisme dans les libéralismes.

En Mauritanie, le libéralisme est jusqu'à présent compris comme mode anarchique de production et de distribution. Ceci est préalablement dû à une mauvaise identification du libéralisme.

La non application de la loi sur la concurrence, l'absence d'encadrement de la stratégie libérale, l'organisation de certains syndicats de patrons, l'intermédiation financière, la démission de la banque centrale quant à l'encadrement du crédit, l'informalisation à outrance et la fragilité de l'économie malgré les efforts faits, tous ces éléments, en faussant les objectifs qui devaient être ceux du libéralisme mauritanien, renforcent la concentration et accélèrent le processus de paupérisation.

Ould Haidallah considère que le libéralisme en Mauritanie devait avoir comme premiers objectifs le mieux être de la communauté et une meilleure répartition des richesses. C'est le social libéralisme dont l'objectif essentiel est l'élargissement de la classe moyenne qui seule peut garantir la stabilité sociale.

Ould Haidallah définit la classe moyenne comme une classe composée de familles ayant un toit et un revenu permanent. L'objectif social du libéralisme prôné ne peut en aucun cas se faire dans le cadre d'une démission pure et simple de l'Etat qui doit initier, orienter et encadrer la stratégie de développement économique.

Le gouvernement doit veiller à la manoeuvre de quatre leviers principaux :


la fiscalité : en favorisant les petits producteurs, les activités créatrices d'emploi, la solidarité sociale et les régions les plus défavorisées ;


le taux d'intérêt : géré en fonction des besoins de l'économie ;


la parité monétaire : par l'unification du taux de change par une politique volontariste d'Open Market ;


L'équilibre budgétaire : l'équilibre budgétaire doit concerner le budget de fonctionnement qui est non productif. En matière d'investissement, certains déséquilibres rationnels générateurs de richesses doivent être envisagés.




Administration - Justice - Diplomatie - Défense


Toute stratégie de développement a besoin d'une administration efficace. Cela requiert :


l'organisation d'une table ronde sur l'administration ave la participation active des usagers ;


l'instauration effective du principe de la neutralité de l'administration ;


la lutte contre l'amalgame entre Etat et Administration ;


le rapprochement de l'Administration de ses usagers et instauration d'un climat de confiance ;


l'institution d'un contrôle systématique et permanent de la gestion administrative et l'affirmation de l'indépendance et du rôle de la Cour des Comptes ;


la création d'une administration de développement véritablement décentralisée.


La Justice doit être la pierre angulaire dans tout système démocratique, Ould Haidallah estime qu'il y a lieu d'engager sans tarder des réformes profondes. Cela passe nécessairement par l'affirmation de l'indépendance de la Justice qui doit devenir une réalité et l'amélioration des conditions de travail et de vie des magistrats et autres auxiliaires de la Justice par :


l'augmentation des niveaux de formation et d'expérience des magistrats et des greffiers par la formation continue et les sages de longue et moyenne durée ;


la lutte contre la corruption et l'interventionnisme ;


la révision de la composition et du mode de fonctionnement du conseil supérieur de la magistrature ;


l'affirmation du principe de l'inamovibilité des juges ;


l'institution d'un fonds d'appui ;


la construction de palais de justice là où est nécessaire ;


l'exécution des jugements et sentences judiciaires ;


la révision des textes de procédures et de droit ;


le respect des droits de l'homme et des droits des prévenus ;


l'amélioration de la situation dans les prisons qui doivent être transformées en centres de récupération.


D'une diplomatie ankylosée, désappointée et inefficace, Ould Haidallah propose une diplomatie active, conquérante et efficace.

La diplomatie est devenue aujourd'hui un instrument indispensable de sauvegarde de la sécurité intérieure et de développement économique. C'est pourquoi Ould Haidallah propose de :


favoriser l'émergence d'un corps de diplomates chevronnés qui deviendrait un vivier pour la diplomatie mauritanienne ;


privilégier la compétence et l'expérience ;


mettre sur pied une conférence annuelle des ambassadeurs pour revoir et redéfinir notre politique internationale ;


La Mauritanie doit mettre l'accent en matière de politique étrangère sur :


le renforcement de l'intégration régionale et sous-régionale garante de relations bilatérales de bon voisinage ;


la participation active au règlement des conflits entre pays amis, particulièrement au Sahara occidental et dans la zone ouest-africaine ;


la réaffirmation de notre double appartenance au monde Arabe et à l'Afrique noire et le rôle éminemment important que cette position nous confère ;


oeuvrer plus activement au sein des grands ensembles pour l'avènement d'un nouvel ordre international plus juste et plus équitable.


L'Armée Nationale doit être l'Armée du Peuple, elle doit en plus de son rôle premier qui est la défense de l'intégrité du territoire national participer pleinement à la construction nationale.

Ould Haidallah propose de conduire les mesures suivantes :


restructuration de l'Armée en fonction des besoins de la défense nationale et conformément aux principes et règles de la hiérarchie militaire ;


renforcement du génie militaire pour une meilleure participation aux travaux d'utilité publique ;


perfectionnement de l'armée aux techniques de combat et d'armement et son équipement pour maintenir un seuil de dissuasion au niveau régional ;


lutte contre la bureaucratie et mise en confiance des officiers et gardés victimes de l'exclusion ;


revalorisation du métier de police pour en faire un citoyen soucieux du secours et de la sécurité de ses concitoyens ;


introduction de la spécialisation au niveau du corps de la police pour lutter contre les différentes formes de crime ;


renforcement des moyens techniques matériels et humains de l'Ecole Nationale de Police dans la perspective de sa transformation en faculté.


Le programme d'action minimal pour un mieux être social passe par une politique volontaire prenant en compte les conditions de vie des populations. Un ensemble de mesures pratiques doit être envisagé :


Conditions de vie :


estructuration des salaires sur la base d'un SMIG à 19600 pour ce qui est des ensembles des salaires privés et publics ;


diminution des impôts sur les salaires et un meilleur recouvrement de l'ITS ;


augmentation de 200% des soldes de l'Armée et des Forces de Sécurité en 3 ans ;


Contrôle des prix et des denrées de première nécessité ;


Suppression de toute organisation d'entente sur les prix ;


Réforme et renforcement de la sécurité sociale pour une meilleure couverture des retraités, des veuves et ayant droits ;


Revalorisation des prestations familiales ;


Création d'un crédit à la réinsertion des retraités actifs ;


Indexation des salaires sur le taux de croissance net tous les deux ans ;


Création de crèches mutuelles dans les quartiers ;


Elaboration et mise en oeuvre de stratégies contre les endémies ;


Création d'un crédit à l'accès à la propriété pour les Forces Armées et les Forces de Sécurité ;


Réorganisation de la médecine publique et privée.



Education


Introduction de l'enseignement coranique dans le cursus scolaire ;


Réouverture des internats dans les lycées ;


Augmentation des bourses de 2000 UM


Création d'une mutuelle des étudiants chargée de la gestion des oeuvres universitaires ;


Création d'une structure : Administration/Secteur privé/Etudiants chargée de l'organisation des stages et de la programmation de l'insertion dans la vie active ;


Mise sur pied d'un service civil de 2 ans pour les étudiants non insérés dans la vie active. Ce service civil devant se faire dans les administrations régionales et les structures publiques et parapubliques régionales.




Justice


Réforme structurelle de la Justice par l'allégement des procédures bureaucratiques ;


Respect des droits des prévenus ;


Moralisation et lutte contre les abus.




Emploi


Réarmer l'économie nationale pour absorber en cinq ans au moins 200.000 demandes d'emploi ;


Veiller au maintien d'une offre d'emploi d'au moins 40.000 opportunités par an ;


Favoriser le droit de travailler dans sa région par une régionalisation systématique des investissements autour de six Länders qui doivent être des pôles de développement intégré ;


Obligation pour l'Etat d'exonérer de l'ITS les salaires des jeunes diplômés pendant les 2 premières années d'emploi ;


Recyclage technique par un recrutement massif dans le cadre du programme " Adwabas : Séquelles de l'esclavage…"




Economie et Finance


Toute l'action économique créant une dynamique de développement et de croissance passera par l'élargissement du marché intérieur, par la diversité de la production exportée et par la création de trois zones franches.

Ces trois orientations favorisent l'augmentation de la demande qui passe obligatoirement par :


La programmation et la gestion du crédit, secteur par secteur et région par région ;


Audit des dépenses communes du budget et leur réduction à 5% de la masse globale ;


Elaboration de conditions non discriminatoires d'éligibilité au crédit ;


Création d'une banque populaire à caractère régional dans chaque Länder ;


Elaboration d'une politique de pôles de développement dans les Länders qui peuvent regrouper plusieurs wilayas actuelles.




Politique Sectorielle



Agriculture


Politique foncière protégeant les propriétaires traditionnels par un système d'indemnisation juste ;


Assistance et soutien aux petits exploitants par la création de groupements d'intérêt économique (GIE) plus adaptés à notre mentalité ;


Politiques de diversification et de commercialisation des produits agricoles ;




Elevage et Eau


Création d'un crédit à l'élevage ;


Développement de l'industrie de sous produits ;


Gestion de zones de pâturages protégées ;


Protection des forêts et reboisement avec respect de l'écosystème ;


Développement de l'élevage semi-intensif ;


Elaboration d'un plan national de distribution d'eau douce et gestion rationnelle des ressources hydrauliques.




Pêche


Gestion annuelle des captures et limitation du nombre des navires ;


Développement d'une pêche artisanale moderne et pluridisciplinaire par l'introduction d'équipements performants ;


Développement à terre du Secteur pélagique, seul créateur de valeur ajoutée et pourvoyeur d'emploi en particulier pour les femmes ;


Mauritanisation sur 5 ans de la pêche artisanale ;


Création d'un Haut Commissariat à la mer chargé de la pêche, de la surveillance maritime et des ports ;


Application du code de la Marine Marchande ;


Réorganisation de la commercialisation et du marché local.

26 février, 2007 21:23  
Anonymous Anonyme said...

26 février 2007 : Meeting électoral du candidat Mohamed Khouna Ould Haidalla à Aioun

Le candidat à l'élection présidentielle du 11 mars 2007, M. Mohamed Khouna Ould Haidalla a présidé dimanche soir à Aioun un meeting électoral en présence de ses sympathisants, au cours duquel, il a exposé les grandes lignes de son programme électoral.

Le candidat a souligné que la situation économique et sociale du pays et l'insistance de certains acteurs politiques nationaux sont, entre autres, les raisons qui l'ont poussé à se porter candidat pour ces échéances électorales. Il a ajouté que la situation du pays a atteint un niveau insupportable de "dégradation de l'économie et de la morale".

"Les richesses sont concentrées entre les mains d'un groupe de voleurs au détriment des pauvres et de la classe moyenne" , a-t-il dit, soulignant que les zones rurales sont victimes de ces mauvaises politiques.


M. Ould Haidalla s'est engagé, en cas de victoire aux prochaines élections, à allouer un revenu mensuel de l'assurance sociale pour chaque famille et à construire des routes reliant la capitale aux autres wilayas du pays.

Au cours de ce meeting, M. Mohamed Lemine Ould Zein, un des responsables de la campagne électorale du candidat a prononcé un discours dans lequel il a insisté sur les qualités de son candidat, ajoutant que "la Mauritanie est riche et n'a besoin, ni de dons ni de crédits étrangers, mais plutôt d'hommes compétents comme Ould Haidalla".

Le meeting a été aussi suivi par des manifestations artistiques et culturelles. Il faut noter que le candidat a été invité par un groupe de jeunes du parti Hatem, et qu'il a répondu positivement à cette invitation en effectuant une visite de courtoisie au siège de ce parti à Aioun où il a été accueilli par des sympathisants de parti.

vive haidalla vous aller gagner il ya les pauvre deriere vous

26 février, 2007 21:26  
Anonymous Anonyme said...

pour mauritanie nouvelle sans racistes ,sans vol ,sans correption sans roumouz elvecad VOTEZ MR saleh ould HANENNA

26 février, 2007 21:28  
Blogger le vétèran said...

26 février, 2007 21:09
je ne comprends pas entirement ton commentaire de mon commentaire.grossier?de dire que haïdalla est vieux!D'ailleurs lui même le reconnait!Moi je ne suis pas contre lui!mais je pense que sa santé defaillante et son manque de pertinance qu'engendre son stade par malheur avancé d'age ne sont pas que des atouts.Mon objectivité m'oblige a etre parfois stricte,ce qui peut paraitre inconvenable pour haïdalla(le derange)mais est incontestablement une realité...

26 février, 2007 21:30  
Anonymous magui said...

Chers amis Haidalistes
on Cherche un president pas eleveur des Chameaux Ra3i

26 février, 2007 21:30  
Anonymous Anonyme said...

xoy tu comence a donner de linportence a haidalla marci de ta par tu nous rasure que le prochain president et haidalla ils va executé les roumouze elle vessade comme taya a executer les trois militaire

26 février, 2007 21:31  
Anonymous Anonyme said...

ce les eleveur de chameau qui peuve courire derire les romouze elvessade comme sidioca et zz vive haidalla et vive messoud

26 février, 2007 21:33  
Anonymous Anonyme said...

Mon but n’est évidement pas defender Ahmed ould Daddah mais plutôt de dénoncer cette mauvaise pratique de répandre les rumeurs mensongères sur les gens tout en se cachant derrière des pseudonyme.
Je regrette la facilité avec la quelle cet inconnu manipule les lecteurs afin de les monter selon son humeur du jour contre tel ou tel candidat. Je suis sure que sa rhétorique contre Ahemed Ould Daddah n’échappera pas aux lecteurs qui comprennent certainement les motives derrière elle.

L’exemple de la rumeur qu’il a répandu sur la supposée hostilité d’Ahmed a l’égard Ehel Charq et des noirs est un exemple flagrant de sa mauvaise foi. Ahmed, l’homme que toute la Mauritanie connait depuis plus de 16 ans, un combattant inflexible pour la justice mais aussi un homme foncièrement religieux, n’est pas le monstre raciste et régionaliste que X ould Y veut nous faire croire. I


Contrairement a X ould Y, je n’ai aucun doutes que les mauritaniens sont assez intelligent pour comprendre les vrais motives des tractations politiciennes malsaines de cet inconnu désespéré a la recherche d’une alliance qui semble lui échappé.

Un fier Chaqwi qui apprécie à sa juste valeur le combat d’Ahmed, Messoud, Saleh et bien d’autre militant de la justice.

26 février, 2007 21:33  
Anonymous Anonyme said...

La Presse: Ouverture de la campagne Présidentielle de Sidi Ould Cheikh Abdallahi
26 février 2007 à 18:33:21 CET par webmaster (65 lectures)
26 février 2007 : Ouverture de la campagne Présidentielle de Sidi Ould Cheikh Abdallahi: «Gouverner autrement et servir loyalement.»


Il est 23 H et quelques poussières mais déjà de Bana-Blanc à l’Atlantic Hôtel Ezza l’embouteillage a bloqué la circulation. Même entre les ruelles des somptueuses villas de ce quartier, c’est l’impasse totale pour qui va au siège de la campagne de Sidi Ould Cheikh Abdallahi. La grande place qui lui face affiche comble.


Les images du candidats et ses slogans ainsi que le podium installé à l’intérieur du siège où les artistes de toutes les couleurs et de toutes les races du pays chantent la victoire prochaine du candidat Sidi Ould Cheikh Abdallahi, ont attiré un monde de plus en plus nombreux. Sur le balcon de l’imposant édifice où le nom du candidat brille sous les lumières de néon, les chefs des partis du Mithaq et autres personnalités sont venus entourer de très près le candidat «président qui rassure».

C’est dire combien la mobilisation était impressionnante et la soirée haut en couleurs. Il est 00H. L’heure donc du lancement officiel de la campagne pour la présidentielle du 11 Mars 2007 a sonné. On croit que le candidat Sidi Ould Cheikh Abdallahi va prononcer son discours, mais il faut attendre, car le programme de la soirée donne la priorité aux artistes d’abord. Puis viendra le discours d’ouverture du candidat Sidi Ould Cheikh Abdallahi qui le débutera par un «votre présence massive, en ce moment décisif de notre histoire o s’ouvre pour la première fois la campagne pour des élections présidentielles véritablement pluralistes est la marque de l’attachement et de l’intérêt que vous portez au projet de société que je vous propose pour l’édification d’une Mauritanie démocratique prospère et stable».


Note: Info source : Nouakchott Info

ecrit par le directeur de la campagne zz

26 février, 2007 21:37  
Anonymous Anonyme said...

Tu es un menteur et tu va rester aussi tu es un imbécile est ce que tu croit que les gens dignent de respect comme les réformateurs centirstes vont soutenir un inconnu que je ne connais pas son, franchement X tu es un salaud.

26 février, 2007 21:43  
Anonymous Anonyme said...

La Presse: Les électeurs sénégalais en Mauritanie ont voté dans le calme et la sérénité
Posté le 25 février 2007 à 20:33:50 CET
Sujet: Election & scrutins
25 février 2007 : Les électeurs sénégalais en Mauritanie ont voté dans le calme et la sérénité

Les électeurs sénégalais en Mauritanie accomplissent leur devoir civique pour choisir leur futur président de la République dans le calme et la sérénité, a constaté APA dimanche à Nouakchott.


« Ça se passe le plus normalement du monde, et je dirais même avec enthousiasme », a indiqué à APA une électrice à la sortie de l’ambassade du Sénégal à Nouakchott.


Quelque 8787 sénégalais sont inscrits sur les listes électorales en Mauritanie et répartis entre la capitale (7600), Nouadhibou (1102) et Rosso (85), a de son côté révélé le premier secrétaire de l’ambassade à Nouakchott, M. Madiop Dieng.




Selon M. Dieng, les résidents de Nouakchott votent dans 17 bureaux installés à l’intérieur de l’ambassade, alors que les deux bureaux de Nouadhibou et celui de Rosso ont été mis en place par l’administration mauritanienne.


Tout se passe tranquillement, pas de heurts ni d’incidents, s’est-il félicité.



Note: Info source : Agence de Presse Africaine


Liens connexes
· Plus à propos de Election & scrutins
· Nouvelles transmises par webmaster

--------------------------------------------------------------------------------

L'article le plus lu à propos de Election & scrutins:
La composition de la nouvelle assemblée nationale



Classement article
Score moyen: 5
Votes: 3




Prenez une seconde pour voter pour cet article:











Options

Format imprimable





"IDENTIFICATION" | Connexion/Créer un compte | 1 commentaire | Search Discussion

Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !



Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


Re: Les électeurs sénégalais en Mauritanie ont voté dans le calme et la sérénité (Score: 1)
par sidi_mohamed le 25 février 2007 à 20:42:35 CET
(Profil Utilisateur | Envoyer un message)
Je n'ai qu'un mot à dire, BRAVO Monsieur Wade ! Vous au moins vous accordez le droit de vote aux citoyens sénégalais résidents à l'étranger, ce qui n'est que justice et est un signe de démocratie.

Pour les autorités mauritaniennes, un CARTON ROUGE par contre ! Vous trouvez le moyen de mettre en place des bureaux de vote pour les sénégalais (c'est bien), MAIS vous êtes incapables de le faire pour les propres citoyens de la République Islamique de Mauritanie. Quelle honte !!!

Que craigniez-vous ? Que ces citoyens MAURITANIENS de l'étranger fassent gagner un candidat qui ne vous conviendrait pas ??? Il est vrai que le nombre de citoyens mauritaniens déportés et exilés représente un certain poids, un poids qui, semble t-il, vous a poussé à leur refuser leur droit de vote.

HONTE A VOUS qui ne permettez pas à ces citoyens MAURITANIENS d'accomplir leur devoir.


la honte pour la mauritnie le senegal et mieu que nous pourtemp on et plus riche

--------------------------------------------------------------------------------

26 février, 2007 21:46  
Anonymous Anonyme said...

ils veu pas de messoud d un son palais parcequils et sal et con comme haidalla un extrmiste vive sidioca et vive zz les homme noble pas comme les deux zigote comme haidalla et messoud je ne veu plus entendre de se deux miserable

26 février, 2007 21:52  
Anonymous Anonyme said...

x ould y parle nous encor de haidalla parl nous de son caractere au ca quil gagne comme sa soit on plie bagage franchement il comence a me fair peur

26 février, 2007 21:55  
Anonymous Anonyme said...

xoy ould haidalla parmis ces 19 candidat dapre ce que vous aver ecrie il a passer vierge oparapor des autre merci pour votre comenter et je vote haidalla qui va pas volé notr patrimoine merci de nous infliancer de voté haidalla haidalla a marquer 3 poin parmis les autre candidat

26 février, 2007 22:03  
Anonymous Anonyme said...

evitons les debats sterile notre pays fonce droit sur un mur si les choses continue sur la meme lancé ont assistera certenement à un deuxieme tour qui opposera zz et sidiokaka autant dire une absence totale de debat d idees, et a un vrai retour au systeme taya renforce car ces duex identite sont deux pure produit du prds .tout est fait pour cela, d un cote zz est soutenu par la majeurs parti des hommes d affaires du pay, les memes qui ont piller la mauritanie et pousser au fin fond de la misere la majorite des mauritaniens.
d un autre cote sidiokaka soutenu par le cmjd et la chefferie traditionnelle en plus de la quasitotalite des cadres du prds.

cela etantje me pose la question :a quoi aura servi le coup d etat d ely a part preserve et legitime le systeme dont il desormais le parrain
il est clair l oppotion etant morceler diviser et miner par des manoeuvres politicienne ne pourra faire le poid face au deux dinausore de l ancien prds ausquel le probleme de moyen financier ne pose a l evidence aucun souci
aux dernieres nouvelles la campagne des principeaux candidats de la cfcd est au point mort celle de heydalla s accelere mais il vient de loin et manque de moyens alors que l axe du mal (je parle de zz et sidiokak) deviennent de plus fort au de passer AOD aux oubliette
alors pour eviter un deuxieme tour entre zz et sidiokaka rassemblons derriere l homme qui peut incarner l uniter nationnal le candidat des pauvres mohamed khouna ould heydalla

nancy

26 février, 2007 22:06  
Anonymous Anonyme said...

saleh et un tretre et ma andou ahde on la baucoup eder quand ils etais d un la merd et maintenent ils nous ignore ils doit rester un chaufeur de taxi mes les mec sa peu pass ariver que notre pays sois gouverner par un chaufeur de taxi ce la honte pour votr pays vive sidioca et zz

26 février, 2007 22:08  
Anonymous Anonyme said...

nanci enti a3tineu raghmeuk!!!!!

26 février, 2007 22:14  
Anonymous Anonyme said...

zz et sidiokaka sont les candidats de la continuite avec le systeme taaya et ely(c est le meme)
AOD messoud et heydalla et hanena sont les candidats changement
c est dommage pour nous

nancy

26 février, 2007 22:14  
Anonymous Anonyme said...

je suis vraiment flater
lache ton mail

26 février, 2007 22:15  
Anonymous Anonyme said...

nancy donne ton numero il faut que je te le dis en chinois?enti ila7 beu raghmik yekhlik magheyslik etfou!

26 février, 2007 22:16  
Anonymous Anonyme said...

reponce a nency sy sidioca ou zeine ould zeidane gagne on a mobiliser 2000 homme tousse armer et il yaura le sang et javertie ely de metre faint a set voleur de plier bagage et de rentre chez heu sidioca chez sa deusiemme femme au ngname et zz chez sa maitresse a doha katar

26 février, 2007 22:16  
Anonymous Anonyme said...

nancy inti sar7a men bazra

26 février, 2007 22:19  
Anonymous Anonyme said...

nancy je te donne la derniere chance:

e39ini ton raghmeuk sinon mla7i in3ya9 il bazra yeuvterss vik???!!!en plus il adore ça.

26 février, 2007 22:22  
Anonymous Anonyme said...

nancy tu parle hassania?!

26 février, 2007 22:22  
Anonymous Anonyme said...

inta manek mouhtaram on est dans un espace pulbic

26 février, 2007 22:24  
Anonymous Anonyme said...

yebouya bazra s il vient je me donne a lui ma 3aynou evyeuvteress viya lol

26 février, 2007 22:27  
Anonymous Anonyme said...

nancy

ok!je t'envois ibrahima sarr a la place!tu te donne toujours?!

26 février, 2007 22:31  
Anonymous Anonyme said...

oui je parle hassania inta emmalek
mais je ne vois pas en joi cela t interresse nancy

26 février, 2007 22:32  
Anonymous Anonyme said...

nanci a39ineu raghmeuk derniere tentative de bradi16@yahoo.fr

26 février, 2007 22:33  
Anonymous Anonyme said...

essamedou t vraiment pas gentille
yebouya ana je ne demande personne

nancy

26 février, 2007 22:33  
Anonymous Anonyme said...

nanci a39ineu raghmeuk derniere tentative de bradi16@yahoo.fr

26 février, 2007 22:34  
Anonymous Anonyme said...

je t ecrirai un mail promu

26 février, 2007 22:35  
Anonymous Anonyme said...

x il faut nettoyer le blog!

26 février, 2007 22:50  
Anonymous Anonyme said...

nancy et bradi aller emballer ailleurs svp pas sur un espace d'echanges d'ideés.nancy je te croyais plus mur!:

26 février, 2007 22:51  
Anonymous Anonyme said...

Docteur Mohamed Ould Maouloud président de l'UFP Vient de faire une "vraiment" excellente sur aljazeera journal maghreb à 22h, il a répondu à toutes les questions et débat nationaux avec beaucoup de maitrise, surtout en ce qui concerne le passif humanitaire, le chomage des jeunes diplomés et non diplomés et les relations avec Israel, il a assuré que le CMJD s'implique toujours dans le processus electoral.

Il mérite vraiment le fauteuil présidentiel, le gars est excellent!!

26 février, 2007 22:52  
Anonymous Anonyme said...

Nancy,

Fais attention. C'est un agent secret de l'ambassade d'israel. Il va te kidnaper et faire chanter Haidallah pour ne pas se presenter. Essik !

===========
nanci a39ineu raghmeuk derniere tentative de bradi16@yahoo.fr

26 février, 2007 22:33

26 février, 2007 22:55  
Anonymous Anonyme said...

donner moi l'email de X ould Y s'il vous plait

26 février, 2007 22:55  
Anonymous Anonyme said...

ولد حننا: نظام ولد الطايع أزيل لكن أدواته وأساليبه قائمة وسنعمل على اجتثاثها 26.2.2007-22:17

قال المرشح صالح ولد حننا ان "نظام الطاغية أزيل لكنه مازال قائما في أساليبه وأدواته، وهي أدواة تعمل جاهدة على إنتاج النظام من جديد تحت أسماء مختلفة، لكن أيدينا في أيدي كل من يحاول اجتثاثها".

وقال ولد حننا مخاطبا سكان مدينة ابي تلميت إن "المختار ولد داداه عمل في إفريقيا على قطع العلاقات مع اسرائيل، وكان وراء فشل الولايات المتحدة في إعادتها" مؤكدا انه سيعمل على قطع هذه العلاقة كليا.
وكان ولد حننا قد عقد امس مهرجانا انتخابيا في مدينة نواذيبو اكد فيه انه سيعمل في حالة الفوز على تحسين أوضاع العمال وتمكينهم من الاستفادة المباشرة من ثروات الدولة بصفة معقلنة مبرزا أن العمال هم الطبقة المستهدفة التي ينبغي التركيز عليها على حد وصفه.
واشاد بما اسماه حياد السلطات الانتقالية مؤكدا ان مسألة الحياد لم تعد مطروحة وان اي انسان يعتقد غير ذلك يسعى الى مغالطة المواطنين.
وتعرض المترشح كذلك لمحاور من برنامجه الانتخابي مبينا منها ما قال انه "الالتزام بالاسلام دين الشعب والدولة وصيانة الوحدة الوطنية وتكريس التعددية الديمقراطية واشاعة العدل والمساواة".
واكد المترشح على محاربة الفساد بجميع انواعه والعمل من اجل نظام دولي يسود فيه الامن والسلام والتعايش الايجابي مشيرا الى ان من اولوياته في حالة الفوز "قطع العلاقات مع اسرائيل".










؟




عدد المصوتين

من ..

الي ..




Saharamedi 2006

26 février, 2007 22:58  
Anonymous Anonyme said...

je ne comprends pas pourquoi la TVM donne plus de temps à certains candidats par rapport aux autres,

ils n'ont pas un chrono ? ils sont cons, ije sais qu'ils ne sont pas neutres, mais ou est la HAPA? du n'importe quoi ces deux institutions !!

26 février, 2007 22:58  
Anonymous Anonyme said...

si vouler le vrai changement, si vouler une mauritanie nouvelle sans vol sans roumouz elvecad sans les bandes de TAYAA et mint ahmed tolba VOTEZ MR SALEH OULD HANENNA

26 février, 2007 23:01  
Anonymous Anonyme said...

Nancy,

Hatha roueijil est un bandit. Fais attention. Cela fait 2 semains qu'il te cherche. Lui et jacques l'eventreur ça fai un. Bazra est un moindre mal

26 février, 2007 23:07  
Anonymous Anonyme said...

A ANONYME 22H:58
c simple par ce que la telé du hamoude grabe , hamoude le voleur du bien de notre chére mauritanie... comment on peux lessé ce tretre directeur du TVM apres MOUSTACHE 200UM IL NOUS DISENT QUIL VEUX LE CHANGEMENT

26 février, 2007 23:07  
Anonymous Anonyme said...

Votez pour docteur Mohamed Ould Maouloud pour une mauritanie proposère et pour assurer l'égalité des chances entre les différentes couches du peuple.

Le programme de Docteur Mohamed Ould Maouloud est le fruit de plus de 3 décennies de militanisme au sein de l'opposition contre Mokhtar Ould Daddah, haidallah, Maaouiya et Ely Meme il a toujours dénoncé les mauvaises pratiques de ces gouverenements, il propose un programme complet s'adressant aux:

- jeunes au chommage
- Couche laborieuse
- Une unité nationale, et une solution définitive du passif humanitaire
- Femmes maritaniennes, en améliorant leurs conditions

Votez docteur Mohamed Ould Maouloud la clé du changement.

26 février, 2007 23:08  
Anonymous Anonyme said...

vive haidalla viveeeeeeeeeeeeeeee haidalla a cartoner aayoune

26 février, 2007 23:27  
Anonymous sérénité said...

Salut X,

A chaque que je te lis sur le blog je suis sous le charme. Un melange de critique et d'ironie qu'on ne trouve jamais ailleurs. Continue comme ca et la mauritanie se portera à merveille. Justement parlant de la mauritanie, je voudrais te demander un truc ( et oui à chaque fois que je t'interpelle j'ai une faveur à te demander, excuse moi), arrete stp de nous deposseder de notre chere patrie, la mauritanie. J'ai remarque que dès que tu mentionnes la mauritanie, tu te l'appropries, tu dis "mon pays", "presider mon pays". Et le pire dans tout ca, c'est que cette expression ( mon pays) me rappelles un certain zig qui s'appelle, si ma memoire est bonne, mohamed lemine salem OULD DAH lors d'un "ittijah mou3akiss" qui l'opposait à son ancien Ravik ( ils l'appellent ainsi les nasseriens? sorte de collegue, de compagnon) qui n'est autre que mohamed lemine OULD NATTY, APPiste. Bon bref cet ambassadeur de OULD TAYA n'arretait pas nous bombarder par des "beledi" ( mon bled, mon pays) tout au long de l'emission.

bon courage et continue comme ca

26 février, 2007 23:30  
Anonymous Anonyme said...

S'il vous plait, donnez moi l'adresse mail de X ould Y !

26 février, 2007 23:39  
Anonymous Anonyme said...

Le mail de x est quelque chose comme xouldy@gmail.com. Qu'est ce qui presse? Une nvasion de criquets pelerins ou de taxis? Tu peux toujours laissr ici jusqu'a demain, car personne ne le lire avant lui

26 février, 2007 23:58  
Anonymous Anonyme said...

TVM:
3 reportages sur AOD
3 sur Sidioca
2 Massoud
2 Maouloud
1 Haidalla
1 Sar
et les autres?
On appelle ça neutralité!!.

AOM

27 février, 2007 01:12  
Anonymous Anonyme said...

Il faut casser la gueule a Yacoub Ould Boubou, il est a ce qu'il parait le seul a Nktt.

27 février, 2007 01:23  
Anonymous Anonyme said...

xoy porquoi tu ma romper le rende vous de hier jatend ton apelle ou rendevous chez toi a basstille bisou a toute

27 février, 2007 01:56  
Anonymous Anonyme said...

Anonyme du 26 février, 2007 23:58

Merci pour le mail de X ould Y, en fait oui y a une grande mais très grande invasion de criquets pélrins et je voulais que x nous parle de la vie privé de leur chef lol, je plaisante bien sure.

Merci en tous cas

27 février, 2007 02:00  
Anonymous Anonyme said...

vive haidalla la lune de la mauritanie

27 février, 2007 02:04  
Anonymous Anonyme said...

MISE AU POINT AU CRIDEM : ENCORE, NON A L'INJURE ET A LA DIFFAMATION !


Un message publié, lundi 26 février 2007 sur le Cridem - site créé par M. Diop Mustapha, un ancien ministre mauritanien de l'Information et administré, à partir de la France, par un ressortissant français en l'occurrence M. Claude K, interpelle de notre part les rectifications et précisions suivantes :

- Notre forum ne publie pas en continu - contrairement à votre accusation calomnieuse, "de fausses informations". L'information relative au ralliement de Ould Zougman à Ould Daddah que vous citez a été publiée par le journal électronique "Al Hadath". "Democrates_net l'a reprise.

La rédaction d'Al Hadath dont je suis également responsable a obtenu et recoupé cette information auprès de sources fiables à Nouakchott. Jusqu'à présent, nous n'avons pas reçu de démenti de la part de M. Ould Zougman. Ce dernier n'a pas , non plus, pris une position publique contradictoire avec ce que nous avions diffusé. Cependant, l'information pourrait se révéler incorrecte. Cela arrive parfois dans toutes les rédactions. Il nous est déjà arrivé une seule et unique fois. Si tel était le cas, nous rectifirions volontiers notre erreur et nous nous excuserions auprès de nos lecteurs.

- Contrairement à ce que vous avancez, nous n'avons jamais titré "101 universitaires rallient Ould Daddah". Nous avons titré : "101 UNIVERSITAIRES MAURITANIENS APPELLENT A SOUTENIR LE CANDIDAT LE MIEUX PLACE DE LA CFCD". Sous ce titre, nous avions donné le lien du site Al Hadath qui publiait la version arabe de de la pétition:
http://fr.groups.yahoo.com/group/democrates_net/message/685

Nous en avions publié, ensuite, la version française sous ce titre :PETITION DES UNIVERSITAIRES : POUR LE CANDIDAT LE MIEUX PLACE DE LA CFCD
En voici le lien :
http://fr.groups.yahoo.com/group/democrates_net/message/688

- Démocrates_net, RIM Echos et Al Hadath n'ont jamais fait mystère de leur ligne éditoriale favorable à la mouvance de l'opposion mauritanienne et hostile à tous ceux qui voulaient ou veulent maintenir, d'une manière ou d'une autre,le système oppressif, corrompu et rétrograde qui a mis la Mauritanie en coupe réglée pendant plus de vingt ans. C'est ainsi que nous sommes aujourd'hui engagés, sans ambiguïté, au côté de la Caolition des forces du changement démocratique (CFCD).

- Cependant, cette attitude ne nous a pas conduit et nous ne conduira jamais à publier des articles injurieux ou diffamatoires à l'encontre de qui que ce soit. Nous sommes respecteux des autres et de la loi.

- Vous dites que les textes publiés dans la page "Expression libre" du Cridem n'engagent que leurs auteurs. Je vous rappelle que, quand il s'agit d'écrits injurieux ou diffamatoires comme ceux publiés, d'une façon réccurente, sur le Cridem, la responsabilité juridique du propriétaire du site et celle de son modérateur (en l'occurrence, Messieurs, Diop Mustapha et Claude K) sont également engagées.



Le modérateur de Démocrtes Net

Abdallah Ben Ali

27 février, 2007 02:06  

<< Home